- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Les plus anciens organismes multicellulaires connus découverts au Gabon

Par Georges Dougueli.

C’est en 2008, au cours d’une fouille archéologique de routine, en étudiant les traces de vie découvertes dans une ancienne carrière près de Franceville, qu’une équipe de chercheurs coordonnée par Abderrazak el-Albani, sédimentologue à l’université de Poitiers, en France, est tombée sur le jackpot : des restes fossiles, parfaitement conservés dans des sédiments, datant de 2,5 milliards d’années ! La découverte, qui a fait l’objet d’une publication, le 30 juin, dans la revue scientifique britannique Nature, remet tout bonnement en question nos connaissances sur l’apparition de la vie.

Certes, des formes de vie plus anciennes – 3,5 milliards d’années – ont déjà été décelées, mais il s’agissait d’organismes unicellulaires, à l’instar des bactéries ou des virus. Par ailleurs, on croyait savoir que les premiers organismes multicellulaires (de l’insecte au grand mammifère) étaient apparus il y a 600 millions d’années. Or la découverte gabonaise semble bien indiquer que la vie multicellulaire est apparue 1,5 milliard d’années auparavant !

Les chercheurs, qui ont eu recours au nec plus ultra de la technologie – sondes ioniques ou scanners haute résolution –, ont étudié une centaine de fossiles, sur les 250 prélevés sur le site. Ils sont parvenus à reconstituer en 3D les fameux organismes, d’une taille comprise entre 7 mm et 12 cm de long, et à établir qu’ils vivaient en colonies, dans un environnement marin.

La découverte ouvre la voie à plusieurs pistes de travail. Selon l’université de Poitiers, il s’agira de « comprendre l’histoire du bassin gabonais et pourquoi les conditions y étaient réunies pour permettre cette vie organisée et complexe, explorer ce site pour enrichir la collection de fossiles mais également comparer l’histoire de l’oxygénation de la terre à la minéralisation des argiles ».


SUR LE MÊME SUJET
Les fossiles découverts à Franceville, exposés au Musée d’histoire naturelle de New-York
En marge de l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), qui s’achève , du reste, ce jour, à New-York (Etats-Unis d’Amérique), le Musée d’histoire naturelle de cette ville expose , dès ce mercredi, les 250 fossiles récemment découverts dans la région de Franceville (Haut-Ogoouésud-est), au sud-est du Gabon , a-t-on appris de source officielle. A cette occasion, la présentation de ces fossiles sera effectuée par le Professeur Abderrazak El Albani, sédimentologue du laboratoire CNRS Hydrasa et coordonnateur de l’équipe de chercheurs internationaux, qui ont effectué la découverte en 2008, ...
Lire l'article [1]
Et si la vie multicellulaire avait 1,5 milliard d’années de plus?
La découverte de 250 fossiles au Gabon met le monde de la science en ébullition. Cette découverte pourrait révolutionner l'histoire du vivant. Son ampleur lui a en tout cas valu de faire la couverture de la revue Nature même si, selon certains experts, elle "pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses". La vie complexe multicellulaire ne serait pas apparue il y a 600 millions d'années, mais "plutôt 2,1 milliards d'années", le curseur "s'est déplacé de 1,5 milliard d'années", a déclaré Abderrazak El Albani de l'Université de Poitiers, principal auteur de l'étude. Avec son équipe internationale, il a découvert au Gabon plus ...
Lire l'article [2]
Gabon: La vie multicellulaire plus ancienne que prévue
Les fossiles vieux de 2,1 milliards d'années étaient visibles à l'oeil nu dans la carrière de grès où ils ont été mis au jour par hasard. Crédits photo : AFP L'analyse de fossiles découverts au Gabon par un géologue français montre que les organismes multicellulaires seraient apparus 1,5 milliards d'années plus tôt qu'on ne le pensait. Petit tremblement de terre au sein de la communauté scientifique. Les premiers organismes multicellulaires ne seraient pas apparus il y a 600 millions d'années comme on le pensait jusqu'à maintenant, mais il y a 2,1 milliards d'années ! Cette découverte est si extraordinaire qu'elle faisait jeudi ...
Lire l'article [3]
Une équipe internationale menée par Abderrazak El Albani, géologue au laboratoire Hydrasa (CNRS-université de Poitiers), vient de découvrir l’existence d’organismes vivants datant de 2,1 milliards d’années. Ils ont été mis au jour dans une carrière de grès noir du site d’Oklo, près de Franceville (Gabon). Auparavant, on pensait que l’apparition des premiers véritables organismes vivants, constitués de plusieurs cellules, dataient d’il y a 600 millions d’années Comment se présentent les fossiles mis au jour ? De simples ardoises noires. C’est l’aspect des mille-feuilles extrêmement fins d’argiles au sein desquels Abderrazak El Albani et son étudiant gabonais Frantz Ossa-Ossa ont découvert, de façon ...
Lire l'article [4]
Des formes de vie complexes, des organismes à plusieurs cellules dits "pluricellulaires", seraient apparues voici 2,1 milliards d'années, c'est-à-dire jusqu'à 1,5 milliard d'années plus tôt que scientifiquement attesté jusque là, selon une étude publiée mercredi. L'ampleur de cette découverte lui vaut la couverture de la revue scientifique britannique Nature, même si, selon des experts, elle "pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses". Les premières formes de vie apparues sur Terre voici environ 3,5 milliards d'années étaient unicellulaires, des êtres vivants constitués d'une seule cellule, comme les bactéries. L'origine de la vie complexe multicellulaire, ce n'est plus voici "600 millions d'années, c'est ...
Lire l'article [5]
Des chercheurs du CNRS ont découvert au Gabon des fossiles qui apporteraient la preuve de l'existence d'organismes multicellulaires il y a 2,1 milliards d'années. Jusqu'à aujourd'hui, les premières formes de vie complexe attestées remontaient à 600 millions d'années environ. C'est au creux d'un site fossilifère situé à Franceville, au Gabon, que l'équipe du CNRS et de l'Université de Poitiers a trouvé ces échantillons en 2008. Il ne s'agissait au départ que d'étudier le "paléo-environnement" très particulier de cette région mais les chercheurs tombent sur de nombreux fossiles. Le coordinateur de l'équipe, le géologue Abderrazak El Albani les envoie dans un laboratoire ...
Lire l'article [6]
L’Africa Progress Panel (APP), un comité de suivi des efforts d’aide à l’Afrique, a appelé l’année dernière la communauté internationale à prendre des actions pour répondre à la flambée des prix de denrées alimentaires. Dans son premier rapport, publié à Londres par son président Kofi Annan, l’organisation a demandé la prise de mesures pour augmenter la quantité des produits alimentaires sur les marchés internationaux et relever l’assistance financière accordées aux agences internationales, telles que le Programme alimentaire mondial (PAM) et aux gouvernements des pays en proie à la crise. La crise alimentaire mondiale "menace d’anéantir des années, voire des décennies de ...
Lire l'article [7]
Les cinq représentants de la province de l’Ogooué-Maritime (Sud-ouest) à la troisième législature du Parlement Gabonais des Jeunes ont été sélectionnés, samedi dernier, à Port-Gentil, à l’issue des épreuves écrite et orale placées sous la supervision de Gisèle Akoghet, députée du deuxième siège, dans le 5ème arrondissement de la Commune de Libreville, garantissant ainsi l'impartialité. Les représentants de ladite province sont les suivants: Marcel Pambo (Collège Raponda Walker), Rêve Précieuse Rempano Nori (Lycée Thuriaf Bantsantsa), Cécilia Warelle Waura Nzaou (Lycée Joseph Ambouroué Avaro), Maryse Tsitsi (LJAA) et Elvya Moukoungou (CRW). Les cinq jeunes sont sortis du lot devant une trentaine d’élèves des ...
Lire l'article [8]
Le ministre gabonais de la Jeunesse, des Sports, et des Loisirs, chargé de la vie associative, René Ndemezo'o Obiang a rendu hommage jeudi à Libreville aux anciens footballeurs, à la faveur d'un cocktail dinatoire organisé dans un hotel de la Palace. Plus de cent invités, anciens footballeurs gabonais, ainsi que des journalistes de la presse sportive nationale et internationale ont assisté ces retrouvailles. S'adressant aux sportifs, le ministre des Sports a dit qu'il considérait cette soirée comme étant un début de reconnaissance du gouvernement, de magnifier ceux qui, depuis les années 1960 jusqu'à nos jours ont servi la nation. Au ...
Lire l'article [9]
Les militaires, admis à la retraite sont descendus jeudi dans les rues à Libreville, notamment le carrefour du quartier Montagne sainte (3ème arrondissement de la capitale avant de marcher vers la présidence de la République. Les grévistes (hommes et femmes) ont manifesté devant la Présidence où ils ont été repoussés par les Forces de l'ordre. Selon ces agents de l’Etat à la retraite, il faut que la gouvernement rétribue les services rendus et leur fourni le logement. « Nous sommes tous des fils de ce pays. Pourquoi accorder des avantages et de l'argent aux uns et pas aux autres (...) », a ...
Lire l'article [10]
Les fossiles découverts à Franceville, exposés au Musée d’histoire naturelle de New-York
Et si la vie multicellulaire avait 1,5 milliard d’années de plus?
Gabon: La vie multicellulaire plus ancienne que prévue
Gabon: Les organismes vivants sont plus anciens qu’on ne le croyait
Gabon: Des formes de vie complexes seraient apparues voici 2,1 milliards d’années
Une découverte qui pourrait révolutionner l’histoire de la vie sur Terre
Des organismes internationaux appellent à freiner la flambée des prix alimentaires
Gabon: Parlement Gabonais des Jeunes: Les cinq représentants de l’Ogooué-Maritime connus
Le ministre gabonais des sports rend hommage aux anciens footballeurs
Gabon: Les anciens corps habillés en grogne à Libreville