Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les taximen dans l’œil du cyclone

Auteur/Source: · Date: 10 Juil 2010
Catégorie(s): Economie,Société

Dans le cadre de régulation du secteur des transports en commun, la Direction générale des Transports terrestres a annoncé le 9 juillet à Libreville la mise en place d’un examen pour être éligible à la profession de taximan.

Ne sera plus taximan qui veut ! En effet, suite à l’anarchie qui règne dans ce secteur, la Direction générale des Transports terrestres(DGTT) a enfin décidé s’attaquer à cet épineux problème en mettant en place un examen pour la sélection des taximen.

L’annonce a été faite le 9 juillet à Libreville par le patron de la DGTT, Célestin Ndolia-Nhaud, qui a indiqué qu’«une carte professionnelle de taxi sera délivrée à ceux qui seront déclarés aptes aux tests d’aptitude à la profession de conducteur de taxi. Nous sommes prêts à les accompagner afin de leur permettre d’exercer légalement leur profession. Des disposition nécessaires ont été prises pour qu’il n’y ait plus de désordre dans ce secteur».

«L’examen est ouvert à tous ceux qui désirent embrasser la profession et dont l’âge varie entre 21 ans au moins et 60. Il est également ouvert à tous les détenteurs des permis B et D», a expliqué Célestin Ndolia-Nhaud.

Selon la DGTT, «les intéressés devront déposer leur dossier au plus tard le 22juillet prochain à la Direction générale des Transports terrestres. Le dossier devra contenir une copie certifiée conforme du permis de conduire de catégorie B et D datant d’au moins deux ans, une copie certifiée de la carte d’identité (pour les nationaux) et une carte de séjour pour les étrangers. Des photos d’identité couleurs sont également à prévoir, ainsi qu’une somme de 10.000 francs CFA».

Une mesure louable qui permettra de voir un peu plus clair dans cette activité. A Libreville notamment, plusieurs citoyens s’improvisent taximan sans pour autant maîtriser la ville, sans permis de conduire ou encore sans formation préalable à cette activité. 


SUR LE MÊME SUJET
Plus de 3700 Taximen enregistrés pour une formation dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nation
Le Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN), en collaboration avec le Centre de Formation Continue et des Ecoles Rattachées et les Syndicats des Transports Terrestres du Gabon, organise ce jeudi à l’école Publique de Batavea à Libreville, une formation des transporteurs terrestres (taximen) dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations. Ce renforcement des capacités qui débute le 12 janvier va s’achever le 19 du même mois. Monsieur Ondo, enseignant de formation et président de la coordination des cours, a confié à GABONEWS que « cette formation comprendra cinq (5) modules qui sont : la Psychologie, la Sociologie, ...
Lire l'article
Quelque cinquante cinq candidats sur 235 ont été déclarés admis à l’examen du permis de conduire de catégorie CD organisé mercredi dernier à Koulamoutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo par la commission nationale des permis de conduire. Selon M. Bernard Tonda, membre de la commission nationale de permis de conduire, le fort taux d’échec à cette épreuve est dû à la méconnaissance du code de la route (épreuve théorique, mais aussi du créneau (épreuve pratique), déplorant le fait que plusieurs candidats ont négligé d’apprendre les leçons enseignées. Il les a par ailleurs, exhortés à redoubler d’efforts lors du prochain examen ...
Lire l'article
Face à la baisse tendancielle de la qualité de l’entretien de la voie ferrée, la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) est mise sous pression par le gouvernement qui en «attend mieux». La SETRAG indique toutefois que les efforts consentis à l’entretien du réseau ferroviaire se situent au-delà des engagements financiers souscrits au titre de la concession. La Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) est pointée du doigt par le gouvernement, qui lui reproche la qualité actuelle de ses prestations s ainsi que celle de la voie ferrée. «Le gouvernement a toujours rappelé à la direction générale de la SETRAG l’impérieuse nécessité ...
Lire l'article
La Direction générale des transports terrestres (DGTT) et la Direction générale de la sécurité routière (DGSR) ont lancé le 21 juillet à Libreville la campagne de sensibilisation sur la prévention routière dénommé «Vacances 2010». Cette initiative qui s’étend du 22 juillet au 22 août, vise à amener les routiers à se conformer aux normes en de sécurité routière en cette période de pointe. La campagne de sensibilisation «Vacances 2010» a été lancée le 21 juillet à Libreville par la Directions générale des Transports terrestres (DGTT) et la Direction générale de la sécurité routière (DGSR). Pour les directeurs généraux de ...
Lire l'article
La Direction générale des transports terrestres (DGTT) et la Direction générale de la sécurité routière (DGSR) ont lancé le 21 juillet à Libreville la campagne de sensibilisation sur la prévention routière dénommé «Vacances 2010». Cette initiative qui s’étend du 22 juillet au 22 août, vise à amener les routiers à se conformer aux normes en de sécurité routière en cette période de pointe. La campagne de sensibilisation «Vacances 2010» a été lancée le 21 juillet à Libreville par la Directions générale des Transports terrestres (DGTT) et la Direction générale de la sécurité routière (DGSR). Pour les directeurs généraux ...
Lire l'article
Les autorités gabonaises en charge des transports terrestres ont décidé de mettre en application un arrêté datant du 15 janvier créant une commission spéciale de délivrance de la carte de conducteur de taxi sur l’ensemble du territoire, a-t-on appris, lundi, de source officielle. Selon les dispositions en vigueur, des tests d’aptitudes à la profession de chauffeur de taxi vont être organisés aux profits des personnes intéressées devant âgé de 21 ans au moins et de 60 ans au plus et savent lire, écrire, parler Français et titulaires d’un permis de conduire. Aussi, les désormais ...
Lire l'article
Dans le cadre du développement du transport urbain, 21 minibus viennent d’être réceptionnés par la Société gabonaise de transports (SOGATRA). Ces véhicules de 30 places doivent notamment servir à couvrir plusieurs destinations entre les communes de Libreville et Owendo, mais aussi celle Ntoum, à 40 kilomètres de la capitale gabonaise. 21 nouveaux minibus viennent de grossir le parc de la Société gabonaise de transports (SOGATRA). Cette dotation s’inscrit dans le cadre du développement du transport urbain, véritable casse-tête pour le déplacement dans la capitale gabonaise. Ces véhicules de 30 places livrés par le concessionnaire CFAO Motors, seront utilisés pour désengorger ...
Lire l'article
A Ntoum, les taximen créent la confusion chez les usagers des transports urbains faute de couleur distinctive comme pour les autres villes, a constaté GABONEWS. Le transport urbain au sein de la commune de Ntoum reste encore sous –développé. La dizaine de véhicules à usage de taxi, en plus d’opérer dans l’informel par défaut de réglementation, ne sont reconnus qu’aux sons de leurs klaxons pour « racoler » les clients en attente. Seuls deux transporteurs possèdent un "chapeau " de taxi, sur la dizaine qui existent et ne se distinguent des autres moyens de transport par aucune couleur dédiée. « Le métier de ...
Lire l'article
Le troisième adjoint au maire de la commune de Mouila chargé des transports, Jean Paul Bouka a lancé jeudi en fin de matinée une nouvelle « opération coup de point » contre les taximen. La municipalité de Mouila, devant la mauvaise fortune de l’opération similaire orchestrée au mois d’octobre dernier, est passée à la vitesse supérieure ce jeudi en mettant tous les taximen récalcitrants à l’arrêt. Pour Jean Paul Bouka, troisième maire adjoint chargé de transports, « il s’agit du paiement de patentes et des numéros de portière. Par indulgence, nous vous avions accordé un délai d’un mois » Avant de préciser ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Makokou, Faustin Mbonda, a mis à profit vendredi dernier la réunion avec les opérateurs économiques opérant dans le secteur du transport urbain, pour demander aux taximen de revoir à la baisse le coût de transport des clients vers les quartiers reculés de la ville. Le maire, Faustin Mbounda, a exprimé sa désapprobation des tarifs pratiqués par les taximen vers les quartiers éloignés du centre ville de Makokou et qui oscillent entre 300 et 1000 francs CFA. Le maire a fait remarqué aux taximen que désormais les tarifs seront fixés par la municipalité. Pour les taximen qui ...
Lire l'article
Plus de 3700 Taximen enregistrés pour une formation dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nation
55 admis à l’examen du permis de conduire dans le sud-est du Gabon
Gabon : La SETRAG dans l’œil du cyclone ?
Gabon : Zéro accident de circulation pour les vacances 2010 ?
Gabon : Zéro accident de circulation pour les vacances 2010 ?
Transport urbain / Bientôt une carte professionnelle pour conducteur de taxi
Gabon : 21 nouveaux minibus dans le parc de la SOGATRA
Gabon: Confusion préjudiciable dans l’activité des taxis à Ntoum
Gabon:opération « coup de poing contre » les taximen
Gabon: Le maire de Makokou demande aux taximen de revoir à la baisse les prix


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Juil 2010
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*