Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le gouvernement au chevet du “Berceau de la vie”

Auteur/Source: · Date: 12 Juil 2010
Catégorie(s): Science,Société

Le gouvernement gabonais a décidé ce 12 juillet de sécuriser le site fossilifère de Franceville (Est), dont le patrimoine, notamment des macrofossiles qui remettent en question les théories de datation de l’origine de la vie, était menacé par l’extraction de minerai dans cette zone.

Les autorités gabonaises ne sont pas restées insensibles au cri d’alarme de la communauté scientifique qui réclamait la protection du site fossilifère de Franceville, où une découverte majeure a été effectuée sur l’existence de la vie il y a plus de 2 milliards d’année. Le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, qui s’est rendu sur le site ce 12 juillet, a notamment demandé l’arrêt provisoire de l’extraction de minerai par la Société de construction de bâtiments (SOCOBA).

«La découverte effectuée à Franceville bouscule les certitudes, notamment les données scientifiques qui dataient l’existence de la vie sur terre à 600 millions d’années. Et maintenant avec les découvertes des fossiles dans une carrière de Franceville, cette étude nous démontre que l’existence de la vie sur terre remonte à plus de 2 milliards d’années. C’est une découverte majeure qui place le Gabon au cœur de l’actualité. Mais cela a des conséquences, parce que si ces données sont certifiées, confirmées sur le plan international et sur le plan scientifique, il va falloir classer le site comme parc national ou patrimoine mondial de l’Humanité», a indiqué le ministre des Mines.

«Je suis donc venu ce matin pour constater de visu moi-même, et faire appliquer les instructions du chef de l’Etat qui a demandé, en attendant la confirmation scientifique de ces informations, que le site soit sécurisé et qu’on arrête provisoirement l’exploitation de la carrière, en attendant que les décisions appropriés soient prises», a poursuivi Julien Nkoghe Bekale.

Une mesure quelque peu tardive mais louable, et qui devrait notamment ravir le chercheur marocain, Abderrazak El-Albani, auteur de cette découverte majeure. La semaine dernière, celui-ci a sollicité l’«état d’urgence» concernant le site fossilifère. Il estimait que le risque était grand de voir disparaître ce vivier d’importance majeur pour la science à cause de l’exploitation de minerai non loin du site à des fins de construction de bâtiments, d’ouvrages d’art, etc. Il a émis un souhait à cet effet : «il faut inscrire ce site, de quelques hectares seulement, au Patrimoine mondial. Et il faut faire très vite : Je ne sais simplement pas s’il restera quelque chose la prochaine fois que nous y retournerons». Les autorités gabonaises ne s’étaient pas encore officiellement prononcées depuis la publication de cette découverte dans la célèbre revue britannique Nature. 


SUR LE MÊME SUJET
Ça se bouscule toujours autour de l’IM28 du Pr Donatien Mavoungou. Après la réaction sur l’article "Gabon : Polémique autour d’une molécule contre le SIDA découverte par un chercheur gabonais", Michel Correa, directeur de développement de l’unité MCW.AIDS.RESEARCH, a fait parvenir à notre rédaction une communiqué de presse, que nous publions in extenso, en réaction l'article "Un remède contre le Sida découvert par un chercheur Gabonais au cœur d'une polémique !" , publié le 6 avril à L’union. Communiqué suite à l'article paru le 6 avril 2011 intitulé "Un remède contre le Sida découvert par un chercheur ...
Lire l'article
Invité à Paris pour prendre part aux festivités de la fête nationale française ce 14 juillet, le président gabonais, Ali Bongo, s’est entretenu la veille avec une délégation du Groupe Electricité de France (EDF). Il s’agissait d’étudier des pistes de coopération entre Véolia et EDF pour le renforcement des capacités de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Présent dans la capitale française pour assister au défilé du 14 Juillet dans le cadre de la fête nationale de la France, le président gabonais en a profité pour s’entretenir le 13 juillet avec le PDG du Groupe Electricité de ...
Lire l'article
Par Georges Dougueli. C’est en 2008, au cours d’une fouille archéologique de routine, en étudiant les traces de vie découvertes dans une ancienne carrière près de Franceville, qu’une équipe de chercheurs coordonnée par Abderrazak el-Albani, sédimentologue à l’université de Poitiers, en France, est tombée sur le jackpot : des restes fossiles, parfaitement conservés dans des sédiments, datant de 2,5 milliards d’années ! La découverte, qui a fait l’objet d’une publication, le 30 juin, dans la revue scientifique britannique Nature, remet tout bonnement en question nos connaissances sur l’apparition de la vie. Certes, des formes de vie plus anciennes – 3,5 milliards d’années – ...
Lire l'article
Le Séminaire Saint Kisito, dans la banlieue ouest de la ville d’Oyem, chef lieu de la province du Weleu Ntem est depuis 1964 le centre névralgique de la formation des Prêtes de la mission catholique et des nombreux jeunes gabonais, rapporte la presse de la caravane. En soufflant récemment ses 46 bougies, le Séminaire St Kisito d’Oyem n’a pas seulement mesuré le chemin parcouru depuis la lointaine année 1964 quand Monseigneur François N'DONG, premier Evêque gabonais qui avait reçu sa consécration épiscopale des mains de Mgr Marcel LEFEBVRE, qui fora les premières fondations. Il semble surtout avoir apprécié ...
Lire l'article
Suite au mouvement d’humeur qui perturbe les programmes de la Radiodiffusion télévision gabonaise (RTG) depuis quelques jours, les responsables syndicaux de ce média ont entamé le 28 avril à Libreville des négociations avec le gouvernement pour trouver une issue favorable à la crise. Quatre jours après le déclenchement de la grève à la télévision nationale, le gouvernement a tendu l’oreille aux cris des agents de la RTG. Conduite par le conseiller en communication du Premier ministre, Jean Pierre Ndong Abessolo, une délégation du gouvernement a tenu le 28 avril à Libreville une séance de travail avec les leaders syndicaux de ...
Lire l'article
Devant les accusations portées par le Maire de la commune de Mounana contre le Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF), le gouvernement a vivement réagi à ses allégations voici le contenu du message : En novembre 2009, le Gouvernement, par le biais du ministère en charge de la Recherche Scientifique et de l’Innovation a été saisi par le Directeur Général du centre International de recherches Médicales de Franceville, au sujet de sa volonté de vouloir libérer plusieurs de ses locaux de matériels lourds et encombrants et d’équipements usagés en stock au CIRMF depuis plus de 25 ans. Une partie ...
Lire l'article
Consécutivement au point de presse animé, le 5 février, au siège de l’Union du Gabon pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition) par le maire adjoint de Mounana, accusant de pollution chimique la Compagnie des Mines d’Uranium de Franceville (COMUF) via le Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF) et une société sous-traitante dénommée GEOFOR, le gouvernement gabonais, a fait une déclaration officielle, lundi soir, dont GABONEWS publie l’intégralité. TEXTE INTEGRAL « En novembre 2009, le gouvernement, par le biais du ministère en charge de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, a été saisi par le Directeur Général du ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de la Défense, Ali Bongo Ondimba, a récemment conduit la délégation gabonaise qui s’est rendu à Londres pour la réunion convoquée par le Prince Charles sur la mise en œuvre de son projet sur la gestion durable des forêts tropicales humides. Dans le cadre de ce projet de lutte contre le changement climatique, le Gabon a été sélectionné pour représenter l’Afrique centrale en abritant le projet pilote de préservation des écosystèmes à travers la lutte contre la déforestation. La politique environnementale menée depuis quelques années au Gabon a été récompensée par le Prince Charles dans ...
Lire l'article
Le ministre de la recherche scientifique et du développement technologique, Pr Albert Ondo Ossa, a précisé mercredi que les Journées médicales du Gabon offrent à son ministère l’occasion de préciser les options du gouvernement en matière de la recherche scientifique et plus spécialement dans le domaine de la santé. Pour ce faire, le ministre a proposé quelques axes prioritaires de réflexion sur la recherche scientifique dans les 5 prochaines années notamment, les problèmes relatifs au développement durable et à l’environnement, les problèmes de santé publique, et les problèmes liés à la pauvreté. « Les journées médicales du Gabon interviennent à un moment ...
Lire l'article
Les dysfonctionnements récurrents du restaurant universitaire de l’Université Omar Bongo de Libreville (UOB) sont sur le point de trouver une issue favorable avec la visite, le 30 juin dernier, d’une délégation d’entrepreneurs italiens venus évaluer la rénovation complète des cuisines universitaires. La réfection intégrale des cuisines devrait permettre au Centre des œuvres universitaires (CNOU) d’assurer un service régulier et durable aux étudiants. Les nouveaux partenaires italiens peuvent-ils sortir l’UOB du cercle vicieux des grèves répétitives due aux dysfonctionnements du restaurant universitaire ? Les responsables de l’université ont invité le 30 juin dernier des hommes d’affaires italiens spécialisés dans l’équipement de restauration, pour ...
Lire l'article
Gabon : L’unité MCW.AIDS.RESEARCH au chevet de l’IM28
Gabon : Ali Bongo au chevet de la SEEG ?
Les plus anciens organismes multicellulaires connus découverts au Gabon
Cinquantenaire de l’Indépendance / Le Séminaire Saint Kisito d’Oyem, berceau de la formation des Prêtes catholiques
Gabon : Le gouvernement au chevet des grévistes de la RTG
Gabon: Déclaration du gouvernement sur les déchets toxiques de Mounana
Conflit entre la Mairie de Mounana et la COMUF : Le gouvernement réagit à travers une déclaration officielle
Gabon : Le Prince Charles au chevet de la forêt gabonaise
Gabon: Des journées médicales pour plus de précisions sur les options du gouvernement en matière de recherche
Gabon : L’Italie au chevet du restaurant universitaire de l’UOB


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Juil 2010
Catégorie(s): Science,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*