Socialisez

FacebookTwitterRSS

MAUREL & PROM table sur un ralentissement de l’offshore (presse)

Auteur/Source: · Date: 12 Juil 2010
Catégorie(s): Economie,Monde

Interrogé par “La Tribune”, Jean-François Hénin, le PDG de Maurel et Prom estime que l’explosion de la plate-forme de BP dans le Golfe du Mexique aura deux conséquences sur l’industrie pétrolière. Tout d’abord, toutes les sociétés petites et moyennes vont être obligées d’abandonner l’exploration et la production off-shore profond. Aucune d’entre-elles ne sera en effet capable d’affronter les conséquences financières d’éventuels dommages écologiques, précise le dirigeant.

Ceci aura d’ailleurs pour effet collaté ral un affaiblissement de la capacité de négociation des pays producteurs face à des acteurs plus concentrés et donc plus puissants.
Ensuite ajoute Jean-François Hénin, les programmes d’exploration offshore vont incontestablement se ralentir. Et les relations entre les compagnies pétrolières et les sociétés de services vont se tendre sur la question du partage des responsabilités.

“Tout ceci aura un impact en termes de production dans les années 2015/2020, ce qui devrait remettre au goût du jour la théorie du “peak oil” de plafond de la production. J’ajoute que cette marée noire à laquelle personne ne s’attendait contribue au scepticisme général qui s’abat sur les marchés financiers. A l’instar de la crise de la dette souveraine, il existe bien des risques auxquels personne ne s’attend”, souligne le P-DG.

AOF – EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

– Le groupe dispose d’un portefeuille minier équilibré tant en termes géographiques, d’exploration-production, d’onshore/offshore que de rapport entre les réserves 2P (réserves prouvées et possibles) et 3P (réserves prouvées, possibles et probables).

– Dans un contexte de prix du baril élevé, la montée en puissance des activités et la diversification des actifs, assurent à la société une croissance forte et rapide avec un important effet de levier.

La production de ses gisements gabonais devrait monter en puissance. Le potentiel de la zone d’Onal au Gabon, qui représente la quasi-totalité des actifs tangibles de Maurel & Prom, a été confirmé au premier trimestre 2010.

La récente acquisition au Nigeria (45% d’une société dénommée Seplat, qui a elle-même acquis 45% de trois champs pétrolifères) devrait être créatrice de valeur dans la stratégie de Maurel & Prom.

– Le titre présente un intérêt spéculatif. Jean-Francois Hénin, le président du conseil d’administration, n’a jamais caché son intention de vendre Maurel & Prom à court / moyen terme, et qu’une fusion a même été à l’étude l’été 2009.

Les points faibles de la valeur

– Maurel & Prom est une valeur cyclique très fortement dépendante des cours du pétrole ainsi que des résultats de ses explorations.
La recherche de pétrole est un métier très aléatoire. En conséquence, investir dans une société exploratrice nécessite d’être prêt à affronter des déconvenues éventuelles, comme récemment pour le puit M’Bafou au Congo, et une forte volatilité sur le cours.
Les résultats de puits d’exploration en Colombie sont toujours attendus. Ceux pour la Tanzanie ont déçu.
L’exploitation de gisements pétroliers au Nigeria présente des risques géopolitiques.

Comment suivre la valeur

– Contrairement aux “majors”, les “juniors” ne sont pas intégrées : elles ne font que de l’exploration et de la production, sans raffinage ni pétrochimie, ce qui confère à leur titre une plus grande sensibilité au prix du baril. Leurs découvertes ou leurs acquisitions, rapportées à leur taille, ont également plus d’impact sur leur valeur.
Sur Maurel & Prom, les actionnaires doivent faire un double pari : miser sur la capacité du groupe à soigner ses finances et parier sur son savoir-faire pour trouver du pétrole.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pétrole et parapétrolier
Le poids de la Chine sur la scène énergétique mondiale ne cesse de croître. Ainsi l’Agence internationale de l’énergie (AIE) estime que ce pays va assurer à lui seul près de 40% de la croissance de la demande de pétrole cette année. La Chine représente actuellement environ 10% de la consommation mondiale de pétrole, contre près de 20% pour les Etats-Unis. Sa consommation va s’accroître de 7,6%, pour atteindre un volume de 9,2 millions de barils par jour. En revanche la consommation des pays de l’OCDE va demeurer quasiment stable (- 0,1%), en l’absence de vraie reprise économique. L’AIE prévoit que la demande mondiale de pétrole devrait progresser en moyenne de 1,4% par an, soit 1,2 million de barils par jour, jusqu’en 2015, pour atteindre 92 millions de barils par jour. Quant aux prix, ils devraient légèrement augmenter, le prix du baril passant de 76 dollars cette année à 85 dollars en 2015. L’AIE observe une sensible dichotomie dans les domaines du pétrole ou du gaz, entre les pays de l’OCDE et les pays émergents. Ces derniers se caractérisent par une forte croissance en Chine, en Inde et au Moyen-Orient contre une demande faible ou stable, notamment en Europe.

Copyright 2010 Agence Option Finance (AOF) – Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu’elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l’utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance 


SUR LE MÊME SUJET
MAUREL ET PROM : Bond de 72 % du chiffre d’affaires en 2011
Le groupe pétrolier français a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 373,6 millions d'euros, en hausse de 72 % grâce à la forte production au Gabon et un effet prix très favorable.L'analyse (Investir) Avec un chiffre d’affaires annuel de 373,6 millions d’euros, Maurel & Prom a largement battu notre prévision de 330 millions d’euros. Sur un an, l’opérateur pétrolier a enregistré une croissance de 72 %, grâce à la hausse des cours de l’or noir et une forte production au Gabon (+21 %). Dans ce pays d’Afrique, les volumes vendus se sont élevés à 14.269 barils par jour, au prix ...
Lire l'article
Maurel & Prom a profité au premier semestre de la hausse de sa production pétrolière et des cours élevés des prix du pétrole pour dégager des résultats en forte hausse. Le groupe pétrolier indépendant, principalement implanté au Gabon et au Nigeria, indique dans un communiqué avoir dégagé sur les six premiers mois de l'année un résultat net en hausse de 76% à 90 millions d'euros. Sur la période, le chiffre d'affaires a été multiplié par trois pour atteindre 254 millions d'euros à fin juin contre 80 millions un an plus tôt. "L'activité du premier semestre 2011 (...) est marquée par ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier Maurel & Prom a annoncé, le 10 août, un chiffre d’affaires de 292,5 millions d’euros au premier semestre 2011, en hausse de 123% par rapport à 2010 à la même période. Ses résultats au Gabon et au Nigeria sont les principaux moteurs de cette performance. La junior française du pétrole, Maurel & Prom, a fait état le 10 août d'un chiffre d'affaires semestriel en forte hausse. Le groupe pétrolier a réalisé un chiffre d'affaires de 292,5 millions d'euros, soit un bond de 123% sur un an. Cette performance illustre la montée en puissance de la production sur ...
Lire l'article
La junior française du pétrole, Maurel & Prom, a annoncé le 10 mai un chiffre d'affaires de 137,2 millions d'euros au premier trimestre 2011, en hausse de 180% par rapport à 2010 à la même période. Une hausse consécutive à la montée en puissance de la production sur les champs en production au Gabon. Le chiffre d'affaires de la société pétrolière française Maurel & Prom s'est envolé de 180% au premier trimestre 2011, selon un communiqué diffusé le 10 mai dernier. Le chiffre d'affaires du groupe au 1er trimestre 2011 s'est élevé à 137,2 millions d'euros, contre 49 ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier français Maurel & Prom a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires record de 227 milliards de francs CFA, en hausse de 80% par rapport à celui de 2009, une prodigieuse progression consécutive à la montée de la production de ses champs pétrolifères au Gabon où le groupe réalise désormais les trois quarts de son activité. L’ampleur de la hausse a été accentuée par le changement de méthode comptable et l’impôt sur les sociétés que le groupe paie en nature (pétrole) étant désormais intégré dans le chiffre d’affaires. La production nette de Maurel & Prom au ...
Lire l'article
La junior française du pétrole, Maurel & Prom, a publié le 3 août un chiffre d’affaires de 131,3 millions d'euros au 1er semestre 2010, soit une hausse de 68% par rapport à l’année dernière à la même période. Une hausse consécutive à la mise en exploitation des champs Omgw et Ombg au Gabon. C’est un premier semestre 2010 en beauté pour le Groupe pétrolier Maurel & Prom, qui a annoncé le 3 août un chiffre d’affaires de 131,3 millions d'euros. C’est une augmentation de 68% par rapport à la même période l’année dernière. Une belle performance nourrie par la montée ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier Maurel & Prom a annoncé mercredi que sa production au Gabon avait dépassé les 16.000 barils par jour depuis le début du mois de juillet. "Le niveau de la production opérée au Gabon est légèrement supérieur à 16.000 barils par jour depuis le début du mois de juillet 2010", a déclaré le groupe dans un communiqué. Le 8 avril dernier, le président-directeur général du groupe Jean-François Hénin avait affirmé que la production de Maurel & Prom au Gabon devrait atteindre 22.000 barils par jour à la fin 2010. Après la cession de ses actifs en Colombie, le ...
Lire l'article
SEPLAT, la société de droit nigérian dans laquelle Maurel et Prom détient 45% d'intérêt, a été informée que la production de pétrole brut des OML 4, 38 et 41, actuellement opérés par SPDC Shell Nigéria, avait redémarré, annonce Maurel & Prom dans un communiqué mercredi soir. La procédure d'approbation de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC, Compagnie nationale pétrolière) ainsi que celle du gouvernement fédéral du Nigéria, visant au transfert des intérêts de ces trois OML au bénéfice de SEPLAT est en cours. Concernant le Gabon, le mouvement de grève générale déclaré par l'ONEP a entraîné un arrêt de production de 24 ...
Lire l'article
La junior pétrolière Maurel&Prom a encore gagné 4 points ce 3 février à la Bourse de Paris, avec une activité en hausse de près de 100% en 2009 en raison des découvertes fructueuses sur ses champs d’exploitation au Gabon. Maurel&Prom continue sa progression à la Bourse de Paris où le titre a gagné 4% ce matin, dépassant ainsi les 13 euros, après la hausse de 4,5% enregistrée fin décembre dernier avec la découverte d’un nouveau puits près de Lambaréné. Le chiffre d'affaires du groupe pétrolier ressort à 55 millions d'euros pour le quatrième trimestre 2009, conforme aux attentes ...
Lire l'article
Maurel & Prom a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires en hausse de 99% à 183,2 millions d'euros, soutenu par la mise en production des champs d'Onal et d'Omko au Gabon. Les analystes interrogés par Thomson-Reuters tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires annuel de 196 millions d'euros. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a atteint 54,7 millions d'euros.La production nette moyenne de 6 975 barils par jour en 2009 (8 578 barils avec le Venezuela). Au dernier trimestre, la production nette moyenne a atteint 8 836 barils/jour et 10 320 barils/jour avec le Venezuela. Dé but 2009, le groupe ...
Lire l'article
MAUREL ET PROM : Bond de 72 % du chiffre d’affaires en 2011
Maurel & Prom/bénéfice S1: +76%
Gabon : Premier semestre explosif pour Maurel & Prom
Gabon : Hausse spectaculaire du chiffre d’affaires de Maurel & Prom
Chiffre d’affaires record de 227 milliards de francs CFA pour Maurel & Prom en 2010
Gabon : Les puits gabonais boostent Maurel & Prom
MAUREL ET PROM : production au Gabon dépasse 16.000 barils/jour
MAUREL ET PROM : production a redémarré au Nigéria et au Gabon
Gabon : Maurel & Prom poursuit son envolée à la bourse de Paris
MAUREL & PROM : chiffre d’affaires 2009 en hausse de 99% soutenu par la mise en production au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Juil 2010
Catégorie(s): Economie,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*