Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Grains de sable dans l’affaire de ‘’putsch Ntumpa Lebani’

Auteur/Source: · Date: 14 Juil 2010
Catégorie(s): Société

Le procès des officiers gabonais dit ‘’ affaire Ntumpa’’, accusés d’atteinte à la sûreté de l’Etat est, au grand étonnement des familles des accusés réunies en collectif, est temporairement suspendu, en raison de la sortie du territoire national de personnes constituant l’accusation, une attitude jugée surprenante par les familles des accusés, pour qui, cette sortie du territoire des personnes concernées par une affaire aussi grave, cache bien de choses.

Des familles des accusés qui restent médusées devant l’indifférence de la justice face à ces sorties, mieux, face à la curieuse ignorance du juge de cette cour, de signer un mandat d’amener pour permettre je cite ‘’à ces indélicats’’ de regagner le bercail. Des agissements qui, selon les familles des accusés, confortent leurs soupçons du complot ourdi dont sont victimes les leurs, le général Ntumpa Lebani, et les lieutenants Emile Akandas Arenot et Cédric Boukoumbi, accusés selon les informations recueillies par leurs familles, de tentative de putsch contre l’actuel chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, alors qu’au moment des arrestations des ces officiers de la garde république, Ali Bongo Ondimba n’était que simple candidat à la magistrature suprême, dans la cadre d’une élection présidentielle anticipée, à la suite de l’annonce du décès du président Omar Bongo Ondimba. Certaines indiscrétions affirment que le général Ntumpa, paiement son audace, d’avoir officiellement émis quelques doutes, quant à la capacité d’Ali Bongo de pouvoir succéder à ‘’papa’’ en cas d’élection transparente. Une liberté de ton, qui aurait du coup placée le général Ntumpa sur la liste rouge, celles des indésirables, soupçonnés de collusion avec ‘’l’ennemi’’.

Outre la dénonciation ‘’d’un tissu de mensonges cousus avec du fil blanc’’, les familles des ‘’victimes’’, tout en insistant sur l’innocence de leurs pères, fils et oncles, invitent les autorités judiciaires à lire le droit, en les libérer après déjà 11 mois de détention jugés arbitraires, à défaut, à apporter des preuves suffisantes contre les leurs, et de les condamner si les accusations proclamées arrivaient à être fournies par l’accusation, toute chose que dit douter fort, le collectif des familles des accusés, qui déclare devoir saisir la cour constitutionnelle, aux fins de constater la violation flagrante de la constitution, dans le non respect du principe d’indépendance de la justice face au pouvoir exécutif, évoquant le juridiction exceptionnelle qu’est la cour de sûreté de l’Etat, qui est placée sous la dépendance directe et exclusive du pouvoir exécutive, en l’occurrence, du président Ali Bongo Ondimba, d’où le constat selon ce collectif des familles, de l’absence d’indépendance du juge de cette cour de sûreté de l’Etat.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les conflits concernant l'exploitation des carrières de sable s'étendent dans la localité du Cap Estérias, à une trentaine de km au nord de Libreville, et les villages environnants, a constaté l'AGP. Samedi dernier, les populations du village Bolokobouet ont empêché les exploitants illégaux d’accéder aux carrières de sable. "Nous avons intercepté plusieurs camions qui cherchaient à s’introduire dans les sites d’exploitation du sable", a déclaré un notable qui a requis l’anonymat, affirmant que les camions appartiennent à des gens qui exploitent le sable en toute illégalité. Selon des villageois interrogés par l’AGP, une dame connue sous le nom de Madola, propriétaire ...
Lire l'article
Me Ruphin Nkoulou-Ondo a été l'un des avocats du général Ntumpa Lebani au cours du procès qui a débouché sur la condamnation de celui-ci, le 11 mars dernier. La note de plaidoirie de l’avocat, parvenue à la rédaction de Gaboneco, est un résumé final de cette affaire : Rappel et qualification des faits, irrégularité de la procédure, rétraction des témoins, absence de preuves et appel émouvant à la reconnaissance de la vérité. Synthèse et larges extraits de cette plaidoirie pour un procès dont l’issue a presque interloqué tout le monde. La plaidoirie de Maître Nkoulou-Ondo commence par un rappel des ...
Lire l'article
Le procès du général Ntumpa Lébani a connu son épilogue ce 11 mars à Libreville. Jugé pour «tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat», l’ancien patron du Conseil national de sécurité (CNS) a écopé de 7 ans de prison dont 2 avec sursis. Débuté le 21 février à Libreville devant la Cour de Sûreté de l'Etat, le procès du général Jean-Philippe Ntumpa Lébani, jugé pour «tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat», a donné son verdict ce 11 mars. Le général Ntumpa Lébani, l’ancien patron du Conseil national de sécurité (CNS), a écopé de 7 ans de ...
Lire l'article
Le procès Ntumpa Lebani, général de la Garde républicaine accusé d’avoir projeté un coup d’Etat, en est à plus d’une semaine d’audience. Comme on pouvait s’y attendre, les auditions en vue de l’instruction de cette affaire qui font défiler à la barre des personnalités importantes, occasionnent autant de révélations que de surprises. Le général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité du Gabon, accusé de complot a affirmé son innocence devant la Cour de Sûreté de l’État qui a ouvert son procès le 21 février dernier. Incarcéré depuis septembre 2009, Ntumpa Lebani, initialement accusé de «tentative d’atteinte à ...
Lire l'article
Le général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité (CNS) du Gabon incarcéré depuis septembre 2009 pour "tentative d'atteinte à la sûreté de l'Etat" doit être jugé par la Cour de Sûreté de l'Etat lundi, a appris l'AFP auprès de sa famille. Les lieutenants Emile Akandas Areno et Cédric Boukoumbi, également incarcérés, ainsi que trois autres personnes seront jugés eux aussi. "Nous avons reçu la convocation. Nous ne savons pas encore si les débats seront publics, nous l'espérons", a affirmé à l'AFP Gisèle Okome-Ntumpa, l'épouse du général. "Le procès semble pipé d'avance. On va juger quelqu'un sur la base ...
Lire l'article
Le général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité (CNS) du Gabon incarcéré depuis septembre 2009 pour "tentative d'atteinte à la sûreté de l'Etat" doit être jugé par la Cour de Sûreté de l'Etat lundi, a appris l'AFP auprès de sa famille. Les lieutenants Emile Akandas Areno et Cédric Boukoumbi, également incarcérés, ainsi que trois autres personnes seront jugés eux aussi. "Nous avons reçu la convocation. Nous ne savons pas encore si les débats seront publics, nous l'espérons", a affirmé à l'AFP Gisèle Okome-Ntumpa, l'épouse du général. "Le procès semble pipé d'avance. On va juger quelqu'un sur la base ...
Lire l'article
L'Union nationale (UN, opposition gabonaise) a refusé mardi de s'exprimer sur des propos tenus en France par un de ses responsables, André Mba Obame, qui a évoqué l'éventualité d'un putsch "à la nigérienne" au Gabon, suscitant des réactions indignées des autorités. "Concernant la polémique née des déclarations du secrétaire exécutif de l'Union nationale à Paris (M. Mba Obame, NDLR), l'UN se propose dans les jours qui viennent de faire une déclaration particulière", a affirmé à la presse un des vice-président du parti, Pierre-Claver Zeng-Ebome. Il s'exprimait en présence du président du parti, Zacharie Myboto et de plusieurs autres responsables, ayant tous refusé ...
Lire l'article
La famille du général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité (Cns) du Gabon et incarcéré depuis septembre pour "tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat", a déploré lundi le silence entourant son dossier. "On ne sait pas à quel niveau est son dossier", a déclaré à l’Afp un membre de sa famille qui a requis l’anonymat. "Le juge d’instruction qui suivait l’affaire a été dessaisi il y a environ deux semaines et nous ne savons pas depuis sur quelle table le dossier du général a été posé". "On attend qu’on nous dise pourquoi" il a été incarcéré, "personne ne ...
Lire l'article
Le général Samuel Mbaye à la tête du secrétariat général du Conseil national de sécurité (CNS) à la présidence de la République depuis 1991 a passé ce mercredi le flambeau à son frère d’arme le colonel major Jean Philippe Ntumpa Lebani, rapporte la presse présidentielle. Le secrétaire général à la présidence de la République, Mamadou Diop représentant le Chef de l’Etat, Chef suprême des armées a présidé la cérémonie de passation de flambeau entre le général Samuel Mbaye (sortant) et le colonel major Jean Philippe Ntumpa Lebani (rentrant), nommé par décret du président de la république le 1er décembre dernier. Créée ...
Lire l'article
Profitant de la baisse des eaux du fleuve Ngounié en période de saison sèche, les jeunes de la commune de Mouila (plus de 425 km de Libreville) s’adonnent à l’exploitation et au commerce du sable pour, disent-ils, préparer la rentrée scolaire, a constaté GABONEWS. De manière générale, ils organisent en groupes de deux ou trois pour extraire le sable du fleuve avant de l’entasser sur les rives. Deux « carrières » sont le plus fréquentées : la rive à proximité de l’hôtel « Le Lac Bleu » et le lieu communément appelé « La pointe » situé derrière ...
Lire l'article
Les conflits s’étendent dans le nord de Libreville sur l’exploitation du sable
Gabon : La plaidoirie de Me Nkoulou-Ondo au procès Ntumpa Lebani
Gabon : 7 ans de prison pour Ntumpa Lébani
Gabon : Grand déballage et contradictions au procès Ntumpa Lebani
Gabon: le général Ntumpa accusé d’un complot jugé le 21 février
Gabon: le général Ntumpa accusé d’un complot jugé le 21 février
Putsch “à la nigérienne” au Gabon: le parti de Mba Obame ne commente pas
INCARCÉRATION DU GENERAL NTUMPA AU GABON : La famille du déplore le silence
Gabon: Sécurité : Jean Philippe Ntumpa Lebani remplace Samuel Mbaye à la tête du secrétaire général du conseil national de sécurité
Gabon: Pour préparer la rentrée les jeunes de Mouila se lancent dans l’exploitation et le commerce du sable


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Juil 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*