Socialisez

FacebookTwitterRSS

Transport urbain / Bientôt une carte professionnelle pour conducteur de taxi

Auteur/Source: · Date: 14 Juil 2010
Catégorie(s): Société

Les autorités gabonaises en charge des transports terrestres ont décidé de mettre en application un arrêté datant du 15 janvier créant une commission spéciale de délivrance de la carte de conducteur de taxi sur l’ensemble du territoire, a-t-on appris, lundi, de source officielle.

Selon les dispositions en vigueur, des tests d’aptitudes à la profession de chauffeur de taxi vont être organisés aux profits des personnes intéressées devant âgé de 21 ans au moins et de 60 ans au plus et savent lire, écrire, parler Français et titulaires d’un permis de conduire.

Aussi, les désormais conducteurs de taxi au Gabon seront-ils soumis à une épreuve pratique et une autre théorique en matière de conduite sous la supervision des membres de la Commission nationale de l’examen du permis de conduire.

Pour les autorités gouvernementales, cette décision vise, entres autres à jauger le niveau de culture générale de tout conducteur de taxi en terre Gabonaise, sa capacité à s’exprimer correctement en Français, la langue officielle.

Selon Célestin Ndolia-Naud, directeur général des Transports terrestre au Ministère gabonais des Transports, à travers cette mesure, l’Etat veut assainir le secteur des transports en commun tout en mettant de l’ordre, en commençant par les conducteurs de taxi, en vue de mieux réguler cette profession.

Il s’agit également de conférer plus de noblesse à la profession de conducteur, un secteur considéré comme étant une structure de l’économie nationale et d’y attirer les nationaux qui pourraient bénéficier de l’appui des pouvoirs publics dans les auto-écoles.

A noter que la Direction générale des transports terrestres organisera la première session de tests d’aptitudes professionnelles, le 29 juillet prochain, à Libreville.

Le dépôt des dossiers est fixé au 22 juillet et les admis se verront décernés une carte professionnelle.

Depuis l’accession du Gabon à l’indépendance, le 17 août 1960, les conducteurs de taxi sont en majorité d’origine étrangère.


SUR LE MÊME SUJET
La première session ordinaire de la Commission Nationale de la Carte Professionnelle de Presse (CNCPP), qui enregistre des avancées positives cette année (2011), s’est ouverte depuis vendredi à Libreville et ce, pour une durée d’une semaine. La cérémonie d’ouverture de la CNCPP a été présidée au siège de la Radiodiffusion Télévision Gabonaise (RTG1) par le ministre de la Communication et de l’Economie Numérique, Paul Ndong Nguéma en présence du président du Conseil National de la Communication, Jean Ovono Essono et de plusieurs autres invités issus de la corporation ainsi que de tous les membres de la commission. La session dite de « ...
Lire l'article
Le Directeur Général de la Société Gabonaise de Transport (SOGATRA), Aloïse Bekale Ntoutoume, a reçu , en début de semaine, des appareils portatifs servant au dépistage de l’alcool ; toute chose qui devraient permettre de débusquer les conducteurs éméchés. Outre ces appareils portatifs servant au dépistage de l’alcool dans l’air expiré par les conducteurs, la direction générale de cette entreprise a également réceptionné trois véhicules de marque japonaise, tous équipés de ce dispositif. Ainsi, en remettant lesdits produits au directeur d’exploitation, le patron de la SOGATRA, Aloïse Bekale Ntoutoume, a invité les destinataires à ...
Lire l'article
Dans le cadre de régulation du secteur des transports en commun, la Direction générale des Transports terrestres a annoncé le 9 juillet à Libreville la mise en place d’un examen pour être éligible à la profession de taximan. Ne sera plus taximan qui veut ! En effet, suite à l’anarchie qui règne dans ce secteur, la Direction générale des Transports terrestres(DGTT) a enfin décidé s’attaquer à cet épineux problème en mettant en place un examen pour la sélection des taximen. L’annonce a été faite le 9 juillet à Libreville par le patron de la DGTT, Célestin Ndolia-Nhaud, qui a indiqué qu’«une ...
Lire l'article
La commune de Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud) acquérra un bus afin d’assurer le transport urbain, rapporte vendredi le correspondant de l’AGP. L’acquisition de ce moyen de transport avait été décidée lors de la session ordinaire du conseil municipal en octobre dernier. En attendant l’arrivée de ce bus, la mairie procède déjà à la construction des abris sur les trajets qu’empruntera ce moyen de locomotion. ‘’ Nous avons pris l’engagement pour honorer l’une des attentes de nos concitoyens ‘’, a affirmé le maire, le Pr. Jérôme Kwenzi Mikala, vers qui les populations ont dirigé les plaintes, du fait du ...
Lire l'article
Les travaux de la session extraordinaire de la Commission de la carte professionnelle de presse ont été officiellement ouverts ce jeudi, à Libreville, par la présidente de la structure, Micheline Mbezele Assoumou, en présence des responsables et directeurs des médias publics et privés et des membres de la corporation. « La session qui débute aujourd’hui nous offre l’opportunité de revenir sur les questions de fonds concernant le fonctionnement de notre corporation », a tenu à préciser Madame Assoumou avant d’ajouter que « durant huit (8) jours, les commissaires vont statuer sur les différents dossiers de demande et de renouvellement de ...
Lire l'article
Le transport urbain à Libreville se complique à l’approche de la fête de la Saint – Sylvestre au regard de la demande devenant supérieure à l’offre en cette période de pointe, au grand bonheur des transporteurs. Selon des riverains interrogés ce matin, cette situation serait propre à la période des fêtes de fin d’année. « Nous assistons depuis quelques semaines à une transhumance massive des populations de l’intérieur du pays vers la capitale pour y passer les fêtes », a déclaré Yves Mbaky, dans l’attente d’un taxi ce matin aux feux tricolores des Charbonnages (1er arrondissement). Cette situation perturbe sérieusement les travailleurs ...
Lire l'article
La « journée sans taxi » lancée pour ce mardi à Libreville par le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTEG), regroupant plus de 6000 adhérents était partiellement suivie en début de matinée. L’arrêt de travail, qui n’a pas été observé par les autres syndicats du secteur des transports urbains, a été décidé pour réclamer la remise en circulation des taxis arraisonnés pour non-paiement de taxes municipales et le prolongement d’une semaine du délai accordé par le maire de Libreville pour le paiement de ces redevances. Déjà, un premier délai supplémentaire d’une semaine (du 18 au 25 novembre) avait été ...
Lire l'article
Le transport urbain se complique à Libreville à l’approche de la rentrée, ceci au regard de la carence en taxi et autres moyens de transport constatée dans la capitale gabonaise. Selon les populations, se déplacer d’un point à autre devient de plus en plus difficile et les transporteurs, notamment les taximen et les « clandomen » ne prennent les clients qu’au prix fort des propositions qui font déjà doubler ou tripler les tarifs sur les mêmes distances. Ainsi, se déplacer plus facilement dans la capitale gabonaise revient à payer le prix fort, au lieu du tarif normal qui est de 100 francs ...
Lire l'article
Une décision émanant de la direction générale des Transport terrestre du ministère gabonais des Transports, en collaboration avec la mairie de Libreville indique d’ores et déjà que les taxis périurbains, encore appelé « clandos », exerçants jusqu’à ce jour sans souci et sans couleurs spécifiques, sur les voies secondaires et aidant à tout le moins, les populations des quartiers sous intégrés où les voies d’accès restent souvent des chemins de croix, a appris GABONEWS. Ces transporteurs devront dorénavant s’arrimer aux nouvelles mesures règlementant cette activité. De ce fait, deux couleurs, assorties d’un autocollant portant un numéro ont été choisies, ...
Lire l'article
Le surcharge, les portières ouvertes, les vieux pneus, et même l’état calamiteux des routes de la capitales gabonaise et celles de ses environs, ainsi que les nombreux accidents de circulation qui ont eu lieu ces derniers temps, additionnés au non respect du code de la route et à la vétusté des véhicules servant de transport en commun, inquiètent désormais les usagers de ces transports urbains qui craignent pour leur vie, au regard du dangers constant qu’ils bravent à longueur de journée, a constaté GABONEWS. S’il y a des phénomènes qui sont à décrier, l’un d’eux est précisément celui ...
Lire l'article
Gabon – Communication: Des avancées positives pour la Carte professionnelle de Presse
Transport/SOGATRA reçoit des Alcootests pour débusquer les conducteurs « ivres »
Gabon : Les taximen dans l’œil du cyclone
Nyanga-transport : La mairie de Tchibanga compte acquérir un bus pour assurer le transport urbain
Gabon: Les travaux de la commission de la Carte professionnelle de presse se sont ouverts à Libreville
Gabon: Transport urbain: la demande dope l’offre en période de fêtes à Libreville
Gabon: Transport : « La journée sans taxi, » partiellement suivie à Libreville
Gabon: Le transport urbain se complique à Libreville à l’approche de la rentrée
Gabon: Gabon / Transport urbain: les taxi-clandos identifiés en « vert » et « marron » à la périphérie de la ville
Gabon: Transport urbain: le non respect du code et les accidents graves de ces derniers temps inquiètent les usagers à Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Juil 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*