Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Discours prononcé à l’occasion du 21è anniversaire de la création de l’UPG

Auteur/Source: · Date: 20 Juil 2010
Catégorie(s): Politique

Discours de Monsieur Pierre Claver MIHINDOU-KOUMBA, Premier Secrétaire Politique de l’Union du Peuple Gabonais
Prononcé à l’occasion du Vingt-unième (21è) anniversaire de la création de l’UPG
Excellences

Messieurs les Présidents des Partis Membres de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR),

Mesdames et messieurs les Présidents et Membres des Partis politiques amis,

Monsieur le Secrétaire Général de l’Union du Peuple Gabonais,

Mesdames et messieurs les Membres du Conseil du Secrétariat Exécutif,

Distingués invités,

Mesdames et messieurs les Membres des Organes Locaux de l’Union du Peuple Gabonais,

Chères Militantes, chers Militants,

Mesdames et messieurs,

C’est pour moi un grand honneur et une immense fierté, que de m’adresser à pareille assemblée, à l’occasion du vingt-unième (21 ème) anniversaire de notre Parti, l’Union du Peuple Gabonais (UPG).

Cet honneur est d’autant moins aisé à assumer que non seulement le Président Pierre MAMBOUNDOU assure très bien cet exercice lui-même, mais surtout c’est la première reprise que quelqu’un d’autre est appelé à prononcer ce discours d’anniversaire.

Mais rassurez vous, ceci n’est pas un remplacement, c’est une représentation. Dans quelques semaines, le Président Pierre MAMBOUNDOU sera bel et bien de retour parmi nous pour reprendre sa place, toute sa place aussi bien à la tête de notre Parti qu’au sein de l’Opposition, n’en déplaise à certains oiseaux de mauvais augures, et surtout aux infiniment petits hommes soi-disant politiques à l’origine de la rumeur que l’on sait.

Mesdames et messieurs,

Depuis le 14 juillet 2009, plusieurs événements se sont produits dans notre pays, sur le plan politique. Nous citerons notamment :

– La campagne électorale ouverte en août 2009, suivie de l’élection présidentielle anticipée du 30 du même mois ;
– L’attentat contre les leaders et candidats de l’Opposition à cette élection, notamment contre notre Président ;

– Les élections législatives partielles du 06 juin 2010.

S’agissant de l’élection présidentielle, le Président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), candidat de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR) a remporté cette élection. Mais pour le malheur du Peuple Gabonais et du GABON tout entier, la Commission électorale, qui n’a d’autonome que le nom, ainsi que la cour dite constitutionnelle, n’ont pas jugé utile de dire le Droit, dans le sens indiqué par les résultats sortis des urnes, qui ont bel et bien placé le Président Pierre MAMBOUNDOU nettement en tête du scrutin, donc élu, le scrutin étant à un seul tour.

C’est ainsi donc, militantes, militants, distingués invités, chers compatriotes, que l’alternance politique au pouvoir n’a pas pu se produire en août dernier dans notre pays.

La première raison de cette forfaiture est celle que je viens d’indiquer. La seconde est due au fait que notre Parti, qui n’a pas une branche armée parce résolument tourné vers la prise du pouvoir par les urnes uniquement, donc par des voies démocratiques, ne compte que sur son intelligence, son projet de société et son excellent programme de gouvernement.

Il compte également, nous devons le dire, sur une plus grande maturité du Peuple Gabonais, pour qu’il défende le choix par lui exprimé dans les urnes, à l’issue de chaque scrutin.

C’est aussi bien le moment que le lieu d’adresser, solennellement au Peuple gabonais, les très sincères remerciements du Président Pierre MAMBOUNDOU et de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR), pour le vote massif accordé au Candidat Pierre MAMBOUNDOU le 30 août 2009.

Mesdames et messieurs,

En ce qui concerne les élections législatives partielles du 06 juin 2010, notre Parti, qui avait prévu de présenter des candidatures partout où cela était possible, s’est désisté, sous l’amicale pression de nos partenaires de l’ACR, en faveur soit de ces derniers, soit de l’Union nationale, notamment dans le Département de Bendjè (Ogooué-Maritime), à Ntoum dans le Komo-Mondah (Estuaire) et au 2ème arrondissement de Libreville.

Mesdames et messieurs,

Nous tournant à présent vers l’avenir, signalons qu’une vaste opération de renouvellement de nos structures de base est actuellement en cours. Elle a commencé par l’élection du nouveau Bureau de la Délégation communale de Port-Gentil. L’élection de la nouvelle coordination fédérale de l’Estuaire va intervenir dans quelques semaines.

Cette tâche se poursuivra, y compris pendant ces grandes vacances scolaires, pour s’achever en décembre 2010. Elle devra s’accompagner tant de l’identification des sites d’ambition que de la présélection des porteurs d’ambition éventuels.

Evidemment, l’apothéose de cette opération devra intervenir au mois de mars 2011, au plus tard, avec la désignation des candidats de notre Parti aux élections législatives de novembre ou décembre 2011, à charge pour ces derniers de se mettre en ordre de bataille dans leurs circonscriptions électorales respectives dès leur désignation.

Cette procédure est d’autant plus importante que sa mise en œuvre scrupuleuse éviterait au Parti de se disperser le moment venu. Elle permettrait, surabondamment, à nos candidats d’asseoir leur popularité et d’accroître leur crédibilité.

Mesdames et messieurs

A propos des élections, rappelons qu’il existe deux voies démocratiques pour accéder au pouvoir :

– l’élection du Président de la République ;
– l’élection des Députés à l’Assemblée nationale.

Dans les pays démocratiques, c’est le Parti politique qui a obtenu le plus grand nombre de Députés qui compose le Gouvernement.

En conséquence, bien que nous n’ayons pas récupéré notre victoire à l’élection présidentielle, nous pourrions, si nous restons mobilisés, vigilants et déterminés à défendre notre victoire obtenue dans les urnes, nous pourrions, dis-je, composer le Gouvernement, seuls ou avec d’autres, notamment, bien entendu, avec nos partenaires privilégiés de l’ACR, à l’issue des élections législatives de novembre ou décembre 2011.

Le découragement et le désespoir sont donc interdits. Bien au contraire, seuls l’espoir, la mobilisation, la vigilance et la détermination sont autorisés.

Mesdames et messieurs, militantes, militants, chers compatriotes,

La lutte politique n’est pas une course de vitesse. La lutte politique est plutôt assimilable à une course de fond.

C’est pour cette raison que nous demandons, solennellement, au Peuple gabonais de ne pas céder au découragement et, simultanément, d’aller se faire délivrer une carte nationale d’identité.
De la même manière, nous exhortons les Gabonaises et les Gabonais à aller se faire inscrire sur les listes électorales le moment venu.

Ces exhortations sont d’autant plus justifiées que la loi sur l’utilisation des données à caractère personnel (plus connue sous le nom de loi sur la biométrie) a été votée par l’Assemblée nationale.

Mesdames et messieurs,

L’une des batailles parmi les plus importantes à livrer par l’Opposition gabonaise, aujourd’hui, est donc d’obtenir l’intégration de la biométrie dans la loi électorale.

La prise en compte de la biométrie par le Code électoral doit conduire à la mise à plat du fichier électoral pour en extraire une liste électorale propre. Seule une telle liste permettra d’éviter les sempiternelles plaintes survenant à l’issue de chaque élection depuis 1990, ainsi que les violences observées dans certaines localités de la République.

C’est alors et alors seulement, que le Gabon achèvera son processus de démocratisation et qu’il débouchera, enfin, sur la démocratie tant voulue par le Peuple Gabonais et donc appelée, par lui, de tous ses vœux.

Mesdames et messieurs,

Pour terminer mon propos, je voudrais remercier nos compatriotes, venus si nombreux en ce lieu, prendre part à la célébration du Vingt-unième (21è) anniversaire de la création de l’Union du Peuple Gabonais, en compagnie de tous les Membres de l’Alliance pour le Changement et la Restauration.
Mes remerciements vont également aux responsables et aux militants des partis amis, présents parmi nous.

Joyeux anniversaire à tous.

Que DIEU nous bénisse tous chers compatriotes,
Que DIEU bénisse le Peuple Gabonais,
Que DIEU bénisse le GABON.

Le Premier Secrétaire Politique

Pierre-Claver MIHINDOU-KOUMBA.
 


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, le 29 Juin 2011 Monsieur le représentant de l'ambassadeur des Etats Unis au Gabon ; Monsieur le représentant de l'ambassadeur de France au Gabon ; Messieurs et Mesdames, les membres des partis politiques ; Messieurs et mesdames, les membres de la société civile ; Mesdames et messieurs ; Chers compatriotes. Depuis plus de cinq (5) mois, la Société Civile Gabonaise s'est engagée dans un processus d'information, d'explication et de plaidoyer afin de permettre à notre pays de se doter des instruments , des textes et des institutions susceptibles de faire du Gabon un pays démocratique ...
Lire l'article
A son premier jour de la visite qui lui permettra de présider un Conseil des ministres décentralisé, le troisième d’une série de neuf, dans la province de la Nyanga (sud), le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a prononcé un discours dont GABONEWS livre l’intégralité et dans lequel il s’engage à « œuvrer sans relâche à la satisfaction (des) besoins d’infrastructures et d’équipements collectifs de la population du pays en général ». Monsieur le premier ministre, Monsieur le président du Conseil économique et social, Mesdames et messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur, Mesdames et messieurs les parlementaires, Monsieur le ...
Lire l'article
Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions Constitutionnelles, Excellences, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Représentants Diplomatiques et Partenaires au Développement, Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement, Honorables invités,Chers Séminaristes, Mesdames et Messieurs, C’est pour moi un réel motif de satisfaction, de présider ce matin, la cérémonie d’ouverture du séminaire Méthodologique sur le thème : « RESTRUCTURATION ET MODERNISATION DES SERVICES DE L’ETAT ». Ma satisfaction tient d’abord au fait que ce séminaire marque une étape essentielle dans l’aboutissement du processus de l’Audit de la Fonction Publique, initié par le Gouvernement de la République le 19 novembre 2009 et confié à la maîtrise d’œuvre du ...
Lire l'article
« Gabonaises, gabonais, Mes chers compatriotes, Le 16 octobre 2009, en présence du parlement et de la Cour constitutionnelle, j’ai juré de consacrer toutes mes forces au bien du peuple gabonais. Ce serment en même temps qu’il consacrait mon entrée en fonction, mettait aussi un terme à la transition ouverte le 8 juin 2009 avec la disparition du président Omar Bongo Ondimba. En ce jour particulier marquant la fin de la première année du mandat que vous m’avez confié, j’ai voulu m’adresser à vous non pas pour dresser un bilan, mais pour faire un point d’étape sans complaisance d’actions entreprises depuis lors au ...
Lire l'article
A l’occasion du premier anniversaire de la disparition du président Omar Bongo Ondimba, la république toute entière lui a rendu un hommage mérité avec de nombreuses cérémonies organisées sur le territoire nationale, la minute de silence républicaine et un message à la nation du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, dans lequel il a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur, Omar Bongo Onimba, décédé le 8 juin 2009, à Barcelone en Espagne, tout en revenant sur les étapes qui ont marqué l’histoire du pays après cette disparition. GABONEWS livre ici, in extenso le discours livré sur les ...
Lire l'article
Mesdames et Messieurs les journalistes, Mesdames et Messieurs les producteurs, Mesdames et Messieurs les animateurs, Mesdames et Messieurs les techniciens, Mesdames et Messieurs les éditeurs, Mesdames et Messieurs les communicateurs, En cette nouvelle année 2010, je tenais à vous présenter mes vœux de bonheur, de santé, de prospérité et de réussite. Je forme les mêmes vœux à l’endroit de vos familles respectives. Comme vous le savez, l’année qui vient de s’achever a été marquée par une somme d’épreuves difficiles. Nous les avons affrontées grâce au concours des uns et des autres mais surtout avec le vôtre. ...
Lire l'article
A l’occasion d’un point presse donné le jeudi 17 septembre, les candidats à l’élection présidentielle du 30 août dernier réunis au sein du "Front du refus du coup de force électoral", ont interpellé l’opinion nationale et internationale sur le contentieux électoral et le climat politique actuel, marqué, entre autres, par des «atteintes aux libertés publiques», le «bâillonnement de l’opposition», l’existence anticonstitutionnelle d’un «Président de la République bis». Ci-après, le texte intégral de la déclaration prononcée par Jean Eyéghé Ndong, porte-parole du "Front du refus du coup de force électoral". Déclaration du 17 Septembre 2009 Les candidats à l'élection présidentielle du 30 août ...
Lire l'article
Discours vérité : Le parcours de l'UPG, l'hommage aux héros, l'épouvantail du recul de l'UPG, la virtuelle dissipation de la subvention accordée à la ville de Ndendé, la trahison supposée à Port-Gentil, l'état de la Nation, l'exploitation du fer de Belinga, le Zimbabwé, les conventions de Lomé, relue à Cotonou, les APE, le dialogue Nord-Sud, tous ces différents sujets sont éclairés par le président de l'UPG, Pierre Mamboundou Mesdames, Messieurs. En ce jour anniversaire, il nous appartient d'analyser l'activité de notre Parti, sans complaisance aucune, afin de recadrer notre action, autour des centres d'intérêts clairement identifiés. Frappé par l'ostracisme et écarté du jeu politique ...
Lire l'article
Gabonaises, gabonais, chers compatriotes. Le Gabon a aujourd'hui 44 ans. Je vous souhaite donc à tous de joyeuses fêtes pour le 44e anniversaire de l'indépendance de notre cher pays. Le Gabon, notre pays, mérite notre amour. Aimer le Gabon, c'est s'investir totalement dans son renouveau, dans son développement et dans son bien-être. Aimer le Gabon, c'est non seulement se préoccuper du sort de sa mère, de son père, de son frère, mais aussi du sort de tous ses compatriotes, quelque soit leur origine ethnique. L'occasion du 17 août devrait ainsi être pour toute la nation une occasion de réjouissances, où les Gabonais unis dans ...
Lire l'article
Message de voeux du 17 août 2004 du Dr. Daniel Mengara à la Nation gabonaise "Les élections présidentielles de décembre 2005 doivent être entièrement organisées par l'ONU" 30 août 2004 Dr. Daniel Mengara Premier ministre du gouvernement de salut national en exil Coordinateur, BDP-Gabon Nouveau Pour visualiser la vidéo, cliquez sur le fichier qui correspond au débit (vitesse) de votre connexion Internet.Internet Explorer 5.5 ou plus récente (version anglaise ou française) recommandé pour une meilleure visualisation de la vidéo. Vidéo  Pour écouter et voir le message vidéo, cliquez sur les liens ci-dessous, en fonction de la vitesse de votre connexion Internet. Vous aurez besoin du lecteur RealPlayer installé ...
Lire l'article
Rencontre société civile et partis politiques: Discours du Président de l’Observatoire National de la Démocratie
Discours intégral prononcé par le Président Ali Bongo Ondimba à Tchibanga
Discours du Premier Ministre, Chef du Gouvernement Paul Biyoghé Mba: Séminaire Méthodologique sur la modernisation des services de l’État
Politique / Discours intégral du chef de l’Etat à l’occasion de son premier anniversaire à la magistrature suprême
Anniversaire du décès du président Omar Bongo: discours intégral du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba
Gabon: Discours intégral du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, à la presse à l’occasion des vœux des communicateurs
Gabon : Le Front du refus se prononce sur le contentieux électoral
Gabon Politique : Discours vérité prononcé par Pierre Mamboundou, Président de l’UPG (14 juillet 2008)
Discours de voeux du Dr. Mengara à la nation gabonaise à l’occasion du 44e anniversaire de l’indépendance du Gabon: “Les élections présidentielles de décembre 2005
Vidéo du Discours de voeux du 17 août 2004 Dr. Mengara à la nation gabonaise à l’occasion du 44e anniversaire de l’indépendance du Gabon :


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Juil 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*