Socialisez

FacebookTwitterRSS

Résultat catastrophique au bac dans le Haut-Ogooué, 5,12% d’admis au 1er tour

Auteur/Source: · Date: 20 Juil 2010
Catégorie(s): Education

Quelques 61 candidats, soit 5,12 % ont été déclarés admis au premier tour du baccalauréat, session de juillet 2010, au centre d’examen de Franceville dans la province du Haut – Ogooué, comme le confirment les résultats publiés dimanche en fin d’après-midi au lycée de l’Excellence de Mbouma Oyali (Est de Franceville).

350 autres (29,39 %) sont admissibles et passent depuis lundi les épreuves du 2e tour. Quelques 780 candidats (65,49 %) ont été ajournés et devront attendre l’année prochaine pour tenter à nouveau leur chance.

Des 1 202 candidats inscrits au départ, quelques 1 191 ont pris part à l’examen et 11 se sont désistés au début des épreuves écrites.

L’an dernier, le premier tour du Baccalauréat a donné quelques 19,3 % d’admis, soit 275 candidats sur 1 424 au départ contre 36,2 % en 2008.

La tendance est donc, très visiblement, à une décroissance significative des résultats depuis près d’une demi dizaine d’années.

Exceptée la série A2 (20,59 %, soit 14 admis sur 68 candidats), toutes les autres séries n’ont pas pu atteindre 13 % d’admis. La série C, jadis la meilleure à cette étape de l’examen, s’en sort avec seulement 12,5 % (2 admis sur 16 candidats) ; vient ensuite la MI (maintenance industrielle) avec 12 % (6 admis sur 50 candidats). Le pire vient des séries D (4,3 %, soit 4 admis sur 93 candidats) ; B (3,64 %, soit 18 admis sur 495 candidats) et A1 (3,62 %, soit 17 admis sur 469 candidats).

L’année dernière, les séries MI et C ont eu les meilleurs résultats avec respectivement 74 % et 66 % tandis que les séries B et A1, apparemment fidèles à la tradition, produisaient le travail le moins appréciable avec respectivement 16,23 % et 13,99 % de taux de réussite.

Même si tous les admissibles passent avec brio le cap du 2e tour, la province du Haut-Ogooué n’ira pas au-delà des 34,5 %. Ce sera bien entendu le plus mauvais résultats de cette province à cet examen depuis près d’une décennie.

L’année dernière, le centre de Franceville a produit l’un de ses meilleurs résultats (54,8 %) ; le plus important ayant été obtenu en 2004 après deux sessions (58 %).

En 2008, la province du Haut-Ogooué a obtenu 50,92 % ; 40,7 % en 2007 ; 42,3 % en 2006 et 52,3 % en 2005.

En dépit de ces résultats décourageants, le diplôme aux 202 ans (créé et institué par Napoléon Ier le 17 mars 1808 dans l’enseignement français) ne cessera pour autant de susciter de la passion auprès de différentes générations.


SUR LE MÊME SUJET
Suite à l’élection législative du samedi 17 décembre dernier dans la commune de Franceville et dans le département de la Mpassa qui s’est déroulée dans de bonnes conditions malgré le manque d’affluence dans les bureaux de votes, les résultats provisoires sont connus et les électeurs connaissent déjà leurs députés. C’est autour de midi que le gouverneur de la province du Haut-Ogooué, M. Bertrand Moudouga sur invitation de la CENAP provinciale a fait lecture des résultats de la commune de Franceville et donné ainsi vainqueur le candidat PDG, Jean-Pierre Oyiba avec 98,33% des voix. Notons qu’avant l’intervention du gouverneur du Haut ...
Lire l'article
79 candidats sur 931 inscrits dans la province la province de la Ngounié (sud) ont obtenu leurs baccalauréats session 20111 dès le premier tour, proclamé dimanche à Mouila, chef-lieu de la province, soit 8,55%. Hormis les 79 admis d’office, 389 autres ont été déclarés admissibles soit 46,10% de réussite, tandis que 456 ont ajournées, soit 49,35% de réussite de manière globale. C’est la série qui a obtenu le meilleur résultat avec 43,75%, suivi de la série A1 avec 8,41, la B avec 8,27%, la D 7% et la A2 avec 5,26%. Par ailleurs, le pourcentage d’admissibilité le plus élevé est en série ...
Lire l'article
560 élèves de la classe de 5ème année du primaire de toute la province de la Ngounié (sud), soit un taux de réussite de 22,78%, selon les résultats rendus publics mardi par l’inspecteur délégué d’académie (IDA) de la Ngounié en présence de nombreux parents. Entourée des enseignants de différentes écoles de la commune de Mouila et de ses environs, Mme l’IDA, avant de rendre publics ces résultats, a indiqué à l’assistance que ’’le concours est plus sélectif parce que c’est l’élève qui est jugé pour son travail. Au niveau du CEPE, il y a plusieurs matières qui donnent plus de ...
Lire l'article
Le centre d’examen de Makokou a enregistré un taux de réussite total de 107 admis au baccalauréat édition 2010, soit de 37,68% et 177 ajournés, pour un taux d’échec de 62,32%, rapporte le correspondant de l’AGP. Ces résultats ont été rendus publics lors de la proclamation vendredi dernier par l’inspecteur délégué d’académie de la Nyanga (sud) et président du centre, Irène Kouya Moughola, des résultats du 2ème tour L’on rappelle que le centre de Makokou a accueilli, pour cet examen, un total de 284 candidats, toutes catégories confondues, provenant du lycée Alexandre Sambat (public) et du collège évangélique Marc Essia Nsomore. Le 1er ...
Lire l'article
Quatorze candidats seulement ont été déclarés admis d’office sur 284 inscrits, soit un pourcentage de réussite de 4,93% au centre d’examen du lycée Alexandre Sambat de Makokou (nord-est), selon les résultats rendus publics dimanche par la présidente du centre, Irène Kouya Moughola, inspecteur délégué d’académie de la province de la Nyanga (sud). Par ailleurs, 116 admissibles, soit un pourcentage de 40,85% ont été enregistrés, tandis que 154 candidats ont été ajournés, soit un taux d’échec de 54,23% pour le compte du premier tour. Les résultats par établissement et par série sont les suivants : collège évangélique Essia Nsomore, série A1, inscrits ...
Lire l'article
Quelques 1202 candidats prendront part mercredi prochain aux épreuves écrites du Baccalauréat session 2010 au centre de Franceville, a appris un journaliste de l’AGP. Candidats officiels et libres, ils sont 475 en série A1 ; 69 en A2 ; 498 en B ; 16 en C ; 93 en D et 51 en MI. L’année dernière, la province du Haut-Ogooué a présenté 1 443 candidats. Les séries B (649) et A1 (592) étaient les mieux représentées comme cette année encore. La série MI (maintenance industrielle) a connu une petite hausse : 51 candidats contre 42 l’an dernier. L’ensemble de la province a ...
Lire l'article
Quelques 2 846 candidats passent depuis mardi les épreuves orales du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) dans la province du Haut-Ogooué (sud-est). Cette année, on dénombre plus de 1 700 candidats libres contre 1 100 officiels. Ces derniers sont répartis dans 11 centres dont les plus importants sont le lycée Amogho (1 161 candidats), le collège Mamadou Lewo (550) pour Franceville et Moanda (552). D’autres centres ont présenté un nombre assez importants de candidats, tels que Mounana (132), Okondja (117) et Bakoumba (83). La composition orale prendra fin samedi avant de laisser place aux épreuves écrites à partir du 21 juin prochain. Ces ...
Lire l'article
Plus de 3 000 candidats briguent le premier diplôme de l’enseignement, le Certificat d’études primaires (CEP) depuis jeudi dans la province du Haut-Ogooué (sud-est). Les candidats se sont montrée optimistes quant aux résultats qui seront rendus publics dimanche dans chaque centre, à en croire l’inspecteur chef de la circonscription du Haut-Ogooué Sud, Patrice Inguimba. En général, les résultats à cet examen sont fameux. Ces deux dernières années, la circonscription Sud a réalisé des scores de plus de 75 %. Celle du centre (Moanda) les connaît progressivement en baisse : 97% en 2007 et 5 points en moins les deux années suivantes. ...
Lire l'article
17 agents de la compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) ont été admis le week-end dernier à faire valoir leurs droits à la retraite, après des records de présence au sein de l’entreprise, a constaté le correspondant local de l’AGP. Emile Ontchougou, embauché à l’âge de 17 ans et Sébastien Ngomba quand il avait 18 ans partent après 38 ans de travail sans discontinuer à Comilog. Henriette Makanga, doyenne des femmes, embauchée, elle aussi, à 18 ans, part après 37 ans de service. Quelques sept agents admis à la retraite dans cette entreprise ont passé de 30 à 36 ans et les autres ...
Lire l'article
Plus de 600 candidats sur 1400 au départ ont été déclarés admis à l'examen du certificat d'études primaires élémentaires (CEPE) dans la province de la Ngounié (sud), soit environ 40% de taux de réussite inférieur à la moyenne nationale qui est au-dessus des 52 %. Sur les 1400 admis, l'on note 50 candidats libres et 1350 officiels. D'après certains candidats venus consulter les résultats publiés à l'école primaire publique de Mouila, les difficultés de l’examen se sont rencontrées dans l'épreuve du problème, ce qui a occasionné des échecs comme le constate une candidate malheureuse. «Je ne savais pas qu'il y avait ...
Lire l'article
Législatives-Haut-Ogooué / Les 17 candidats PDG du Haut-Ogooué presque à l’Assemblée Nationale
Résultats catastrophiques au 1er tour du baccalauréat dans la Ngounié
560 admis au concours d’entrée en 6ème dans la province de la Ngounié
107 admis au centre d’examen de Makokou
14 admis d’office sur 284 candidats au bac au centre d’examen de Makokou
Plus de 1200 candidats affrontent les épreuves du BAC dans le Haut-Ogooué
Près de 2000 candidats passent les oraux du BEPC dans le Haut-Ogooué
Plus de 3 000 candidats briguent le CEP dans le Haut-Ogooué
Haut-Ogooué : 17 agents de la COMILOG admis en retraite après des durées records de travail dans l’entreprise
Gabon: 40,14 % des candidats admis au CEPE dans la province de la Ngounié

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Juil 2010
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*