Socialisez

FacebookTwitterRSS

ARTEL : Présentation du rapport de l’audit 2010 aux opérateurs de la téléphonie mobile

Auteur/Source: · Date: 23 Juil 2010
Catégorie(s): Economie,Technologie

Les résultats de l’audit 2010 réalisé à la demande de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL), sur la qualité des réseaux de télécommunications mobiles au Gabon, révélant encore certains manquements, ont été présentés, jeudi, aux quatre opérateurs locaux à la faveur d’une rencontre de restitution au siège de l’organe de régulation du secteur des télécommunication, situé sur le front de mer de Libreville, a constaté GABONEWS.

S’il est vrai que des manquements subsistent encore au niveau de l’accessibilité et de la fiabilité, il n’en demeure pas moins que dans l’ensemble des efforts ont été observés sur la qualité des réseaux chez les quatre opérateurs de téléphonie mobile, révèle l’audit qui, mercredi déjà, avait été présenté au ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout.

« Par rapport à l’Afrique centrale, la qualité de couverture que l’on observe sur Libreville et Port – Gentil est tout à fait au niveau car même à travers certains indicateurs, on peut comparer la qualité de couverture à Libreville à celle des capitales européennes », a estimé le consultant de l’ARTEL, Patrice Miconi.

A cela, poursuivra l’expert, s’ajoute des problèmes techniques dus aux aléas climatiques et au transport vers l’intérieur du pays.

Dans cet optique, l’ARTEL envisage ré-diligenter un audit contradictoire pour vérifier la conformité du respect des engagements pris dans le cahier de charges, et entend communiquer aux opérateurs aussi bien les points forts que les points faibles descellés par l’audit, dans un délai de temps raisonnable.

LE COUT DE L’APPEL JUGE TROP ÉLEVÉ PAR LES CONSOMMATEURS

« L’objectif poursuivi par cette opération vise les consommateurs devant téléphoner de manière aisée sur l’ensemble de tous ces réseaux qui opèrent au Gabon », a défini, Fabien Mbeng Ekogha, Directeur Général de l’ARTEL.

En se penchant sur le coût de l’appel jugé ‘’ trop élevé’’ par les consommateurs, le Directeur Général a évalué que « normalement cette place de marché est déjà libéralisée par le jeu de la concurrence même s’il se trouve que les prix sont encore assez élevés ».

Aussi,a-t- il a rappelé la volonté du président du Conseil de régulation qui en a fait de cette question son cheval de batail auprès des quatre opérateurs de téléphonies ( Zain, Libertis, Moov et Azur), tous présents , à cette rencontre.

Saluant la démarche de l’ARTEL, Christian Abiaghé, président de l’Organisation non gouvernemental (ONG), SOS Consommateur, a affirmé que cet audit venait à point nommer pour conforter leur combat contre le cout élevé de la communication.

« Nous constatons que nous payons entre 15 et 45% nos communications ; ce qui a valu la plainte déposée, en 2008, contre les opérateurs de téléphonies mobiles ».

L’audit 2010 sur la qualité des réseaux de téléphonie mobile au Gabon, qui a durée quelques semaines, a été lancé au début du mois de juin pour s’achever mi- juillet et fait ressortir que la dernière société de téléphonie à s’implanter, Azur , partout où elle se trouve, respecte ses engagements quant à la qualité du service offert et que Zain est le meilleur opérateur, en terme de classement qualité sur les quatre critères prédéfinis suivi de Moov.

En recevant récemment le rapport d’audit, Madame le Ministre en charge de Économie numérique avait salué la qualité du travail effectué qui servira à « mieux recadrer les activités des quatre sociétés de téléphonie mobile opérant sur le territoire national » tout en exhortant l’Artel à user de la « carotte » mais également du « bâton » si nécessaire.

Avec le lancement imminent de la téléphonie de troisième génération « 3G », il importe, avait-t-elle déclaré de ramener à l’ordre, les opérateurs concernés. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon a appelé lundi à Libreville les opérateurs de téléphonie mobile du pays à améliorer leurs services pendant la Coupe d’Afrique des nations que le Gabon organise conjointement avec la Guinée Équatoriale. Cet appel a été lancé au cours d’une réunion entre le Ministre en charge de la communication, Paul Ndong Nguema et les quatre maisons de téléphonie mobile. La réunion fait suite à une audite, lancée par l’Agence de régulation des communications électronique et des postes, qui démontre de la dégradation de la qualité des services fourni par ses opérateurs de téléphonie mobile. ‘’ Chaque opérateur qui était présent est ...
Lire l'article
Le Gabon pourrait accueillir dans la foulé du démarrage de la Coupe d’Afrique des nations co-organisée avec la Guinée Equatoriale, un cinquième opérateur de téléphonie mobile qui s’ajoute au quatre déjà connu à Libreville. La nouvelle n’est pas encore officielle, mais les librevillois devraient accueillir dès janvier prochain l’arrivée de l’opérateur « Bintel » le 5e dans la téléphonie mobile un an après l’installation de l’opérateur « Azur ». Bintel vise une part de marché de 6 à 8% au Gabon dans sa première année d’activité, et prévoit d’avoir 30% du marché en 10 ans, ajoutent Infotech. Au Gabon, le secteur de la ...
Lire l'article
La téléphonie mobile a totalisé un chiffre d’affaires de plus 600 milliards de FCFA en 2010 au Gabon, venant en seconde position après le secteur pétrolier, appris vendredi l’AGP. La téléphonie mobile a confirmé, en 2010, son extrême rentabilité. Les télécommunications ont eu une contribution sensible au budget de l’Etat. Les quatre opérateurs de téléphonie mobile (Airtel, Libertis, Moov et Azur) ont cumulé un chiffre d’affaires d’environ 250 milliards de FCFA, selon le rapport 2010 de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC). .La progression des activités dans le commerce général, les télécommunications et les transports a été significative, ...
Lire l'article
Le conseil municipal du Cap Estérias (nord de Libreville) a menacé, vendredi, de poursuites judiciaires les opérateurs de téléphonie ‘’Moov’’ et ‘’Libertis’’ pour non-paiement des taxes depuis 2009, a appris l’AGP. Selon le conseil municipal, les deux opérateurs refusent de s’acquitter des taxes liées à l’implantation de leurs pilonnes dans la localité et doivent chacun près de 9 millions de FCFA à la municipalité du Cap Estérias au titre de 2009, 2010 et 2011. Crée en 2001, Moov est le 3ème opérateur du Gabon avec 8% des parts de marché, derrière Libertis (1999) avec 34% .
Lire l'article
Le Gouvernement gabonais a lancé , ce vendredi, un « appel à candidature pour l’établissement et l’exploitation de réseaux publics de téléphonie cellulaire mobile de troisième génération, 3G, conforme aux normes IMT 2000, en vue de la fourniture de service de télécommunication au Gabon », annonce un communiqué du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique. « Dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations générales de libération du secteur des télécommunications », qui implique la 3G, le Gouvernement informe que sont admis à concourir pour la fourniture de service de ...
Lire l'article
Le Gabon lancera la semaine prochaine l'appel d'offres pour l'attribution de sa licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G), a annoncé mercredi à Libreville la ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout. "En principe, lundi (12 juillet), officiellement, les dossiers d'appels d'offres seront disponibles", a déclaré sur la chaîne de télévision publique RTG1 Mme Gondjout, qui a co-présidé avec son collègue chargé du Budget les travaux de la commission d'attribution de la licence de téléphonie 3G. La durée du processus d'acquisition n'a pas été indiquée. "Le gouvernement avait déjà, fin 2009, décidé du montant plancher que je n'indiquerai pas ici mais ...
Lire l'article
Le principe de revoir à la baisse les coûts de communication au Gabon a été acquis lors d’une réunion lundi dernier entre le président du conseil d’administration de l’agence de régulation des télécommunications (ARTEL) et les opérateurs économiques du secteur de la téléphonie mobile exerçant dans notre pays. La rencontre qui a été initiée par le président du Conseil de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL), Lin Mombo, avec l’ensemble des opérateurs de téléphonie mobile exerçant sur le territoire national, à savoir Libertis du groupe Maroc télécom, Moov, filiale d’Atlantic Télécom, Zain Gabon et Azur du groupe Uzan Gabon, a permis ...
Lire l'article
Le nouveau président du conseil d’administration de l’ARTEL, Lin Mombo, a réuni, mardi à Libreville, les opérateurs de la téléphonie mobile pour leur demander des explications au sujet des perturbations enregistrés sur tous leurs réseaux. Cette réunion entre le nouveau PCA de l’ARTEL et les responsables de la téléphonie mobile a été organisée par les responsables de l’Agence pour comprendre les raisons des multiples perturbations sur les réseaux de télétransmission à travers toute l’étendue du territoire national, réfléchir ensemble et faire des propositions pour pallier ces désagréments. Les responsables des entreprises de téléphonie mobile ont renouvelé leur volonté d’améliorer la qualité ...
Lire l'article
Les nombreuses perturbations des réseaux observées ces derniers jours dans le secteur de la téléphonie mobile ont fait ce mardi l’objet d’une concertation, au siège de l’Agence de régulation de téléphonie (ARTEL), à Libreville, entre le Président de cette institution, Lin Mombo et ses différents partenaires en vue de trouver des solutions urgentes, a constaté GABONEWS. Au terme de cette rencontre de près de deux (2) heures, le nouveau président de régulation, Lin Mombo qui s’entretenait pour la première fois avec ses partenaires depuis sa nomination, il y a moins de deux mois, a expliqué à la presse que ...
Lire l'article
L’opérateur de téléphonie mobile Celtel Gabon a annoncé dans un communiqué rendu public le 17 juillet dernier une légère augmentation de ses tarifs suite à la décision du gouvernement gabonais de prélever une taxe de 10% du chiffre d’affaires de chaque entreprise de téléphonie mobile implantée dans le pays pour financer l’assurance maladie des plus démunis. Le Parlement a récemment ratifié cette loi malgré les vives contestations et les multiples mises en garde contre l’augmentation des coûts de la téléphonie mobile et la dégradation de l’environnement des affaires. Le gouvernement gabonais vient de lester les opérateurs de téléphonie mobile d’un fardeau ...
Lire l'article
Can 2012 : Le Gabon appelle les opérateurs de téléphonie mobile à améliorer leurs services avant la Can
Gabon/Téléphonie Mobile : Bintel s’installe à Libreville
Plus de 600 milliards de FCFA de chiffre d’affaires générés par la téléphonie mobile au Gabon en 2010
Deux opérateurs de téléphonie mobile menacés de poursuites judiciaires par une municipalité
Mobile 3G : Appel à candidatures pour l’établissement et l’exploitation de ces nouveaux réseaux de téléphonie cellulaire
Le Gabon cherche des opérateurs pour sa licence de téléphonie mobile 3G
Bientôt la réduction des coûts des communications de téléphonie mobile
Perturbations sur la téléphonie mobile, l’ARTEL veut comprendre
Téléphonie mobile – Perturbations: L’ARTEL et ses partenaires à la recherche des solutions urgentes
Gabon : Un boulet fiscal au pied des opérateurs de la téléphonie mobile


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Juil 2010
Catégorie(s): Economie,Technologie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*