Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : «Du pilotage à vue dans la politique du Gabon vert», affirme Brainforest

Auteur/Source: · Date: 23 Juil 2010
Catégorie(s): Environnement

L’ONG Brainforest a exprimé ce 23 juillet sa désapprobation suite au rattachement des portefeuilles de l’Environnement et du développement durable au ministère de l’Habitat.

Le premier «petit» réaménagement ministériel du 16 juillet vient de susciter une vive réaction de l’ONG environnementale Brainforest. Dans un communiqué publié ce 23 juillet, l’ONG a exprimé son «étonnement et sa désapprobation face à ce qui ressemble à du pilotage à vue» face au transfert du département de l’Environnement et du développement durable du ministère des Eaux et Forêts au ministère de l’Habitat.

«Depuis 2002, date de l’annonce par feu le Président Bongo, de la création d’une dizaine de parcs nationaux au Gabon, les appétits se sont faits grands auprès des acteurs de la conservation et de l’administration. Les querelles de personnes que nous avons enregistrées donnent à ce jour un résultat moins reluisant : l’essentiel de la gestion des parcs nationaux est plus virtuelle que réelle, on a passé plus de temps à gérer des conflits de personnes que les parcs nationaux», a rappelé l’ONG.

Selon Brainforest, «Depuis la création des structures de gestion des parcs au Gabon, celles-ci ont migré de département ministériel en département ministériel en violation d’une loi, pourtant dite des parcs nationaux. De la présidence, au ministère du tourisme en passant par l’économie forestière, la liste des ministères appelés à abriter les parcs nationaux ne fait qu’augmenter, sans oublier des nominations au sein de cette agence qui foulent aux pieds les dispositions de cette loi sus mentionnée».

«Dans le même ordre d’idées, le dernier rattachement du département de l’environnement au ministère de l’habitat relève de la logique de personne qui a affaibli depuis 2002 les parcs nationaux. Comment ne pas s’interroger sur le manque de réalisme et de vision dans ce détachement ? Comment comprendre que l’on préfère détacher l’environnement du département en charge des forets pour le coller ailleurs quand on sait que les conflits sur la gestion des ressources humaines vont naitre du fait que nombreux sont les fonctionnaires qui y sont affectés mais qui relèvent des eaux et forets, sans compter les projets que les deux directions exécutent ensemble», a poursuivi l’ONG.

La montée au créneau de Brainforest fait sans doute échos à l’absence de communication sur ce rattachement car, la Présidence qui a annoncé ce réaménagement ministériel n’a donné aucune explication sur les raisons qui ont motivées ce changement. «Le réalisme dans un pays qui tend vers l’émergence voudrait que les parcs nationaux, l’environnement et les eaux et forêts soient logés dans un même département ministériel», a conclu l’ONG.
Publié le 23-07-2010 Source : Brainforest Auteur : Gaboneco  


SUR LE MÊME SUJET
Le vice-président du comité national de pilotage et de suivi des activités du Projet de développement agricole et rural (PDAR) du Woleu-Ntem, M. Barthélémy Bongo Akanga Ndjila, s'est déclaré satisfait par l'état d'avancement des projets en cours de réalisation dans cette province située dans le nord du Gabon. "Nous sommes satisfaits du travail que nous venons de toucher du doigt", a déclaré M. Bongo Akanga Ndjila, à l’issue d’une visite de cinq jours (2 au 6 août) dans les différents sites où sont exécutés des micro-projets de production de banane et de manioc ainsi que des germoirs. Il a pu ainsi ...
Lire l'article
Un sous-officier de la gendarmerie nationale, Antoine Obiang Ndong, est impliqué dans un trafic d'ivoire dans la province de l'Ogooué-Ivindo, dans le nord-est du Gabon, suite à la découverte d'une centaine de kg d'ivoire dans son véhicule. La saisie a été réalisée, dans la nuit du 26 au 27 avril dernier à Makokou, le chef-lieu de province, par des agents de la police judiciaire. En poste à la brigade territoriale de gendarmerie de Mékambo, chef-lieu du département de la Zadié (nord-est), Antoine Obiang Ndong a été interpellé avec trois de ses complices, dont un Camerounais, Youssoufa Yaya, un ...
Lire l'article
La gestion de la faune sauvage dans les concessions forestières sous aménagement durable sera au centre d’un séminaire de formation du 27 au 29 avril prochain dans la Lopé, une localité de l’Ogooué Ivindo (nord-est), province abritant trois des treize parcs nationaux crées au Gabon en 2002. Organisé par Tim Rayden, un organisme technique forestier, en partenariat avec le cabinet d’étude Terre-Environnement-Aménagement (TEREA), la rencontre porte sur les exigences légales gabonaises et les meilleures pratiques en matière de gestion de la faune sauvage, à partir d’exemples tirées dans la sous-région de l’Afrique centrale, conformément au processus de ...
Lire l'article
Le rattachement depuis la semaine dernière du département de l’Environnement et du Développement durable, jusqu’à alors détenus par le titulaire des Eaux et Forêts, au Ministère de l’Habitat a suscité notamment la réaction de l’ONG gabonaise, Brainforest, dirigé par Marc Ona Essangui, qui, à travers un communiqué parvenu , ce vendredi à GABONEWS, manifeste son « étonnement » et souligne que le « réalisme dans un pays qui tend vers l’émergence voudrait que les Parcs nationaux, l’Environnement et les Eaux et forets soient logés dans un même département ministériel ». Pour Marc Ona ...
Lire l'article
L’ONG environnementale Brainforest vient de donner son assentiment pour le nouveau site du futur aéroport international de Libreville, qui sera désormais construit à Andeme dans la province de l’Estuaire, à 60 kilomètres à l’Est de Libreville. Décidé en Conseil des ministres du 6 mai, le site d’Andeme, qui a accueillera le nouvel aéroport de Libreville, a provoqué le satisfecit des ONG environnementales, notamment de Brainforest, l’organisation de l’incontournable Marc Ona. «Je suis satisfait de la décision. Cet endroit avait été proposé il y a trois ans par les défenseurs gabonais de l’environnement, parce que nous avons estimé que si Libreville a ...
Lire l'article
Parmi les ''enfants biologiques'' que compte le président Omar Bongo Ondimba, Ali est sans doute, l'un des plus influents. Physique de rappeur, Ali Bongo Ondimba est ministre gabonais de la Défense depuis 1999, et sa nationalité n'est pas sa préoccupation. Représentant personnel du chef de l'État, puis ministre des Affaires étrangères (1989-1991), Ali Bongo Ondimba s'est constitué un réseau relationnel très solide aussi bien à l'étranger qu'au Gabon, même dans les casernes où soldats, officiers et généraux lui font confiance. Au sein de la galaxie du pouvoir, il est soupçonné par ''ses ennemis'' de se positionner dans la course à la succession ...
Lire l'article
Le ministre du tourisme, le général Idriss Ngari, a remis officiellement, mercredi à Libreville, un équipement destiné aux structures de sécurité des parcs nationaux. Il s'agit d'un lot de boussoles, des tentes et autre équipements d'une valeur de plus de 30 millions de francs CFA. Pour le ministre du tourisme et des parcs nationaux, ce don vient améliorer la prise le conditions de travail des agents qui ont en charge de la protection de nos parcs nationaux. Il a par la même occasion appelé ce personnel à faire le meilleur usage de ce matériel, combien coûteux, compte tenu des contraintes budgétaires ...
Lire l'article
L’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), organise un atelier national de pilotage le 06 juin prochain à Libreville, en vue d’établir un programme d’investissement dans le secteur de l’élevage au Gabon. Cet atelier a pour objectif de présenter la proposition du plan d’opération et de parvenir à sa validation consensuelle par l’ensemble des acteurs de l’élevage du Gabon. Selon le chargé de la santé des productions et des politiques d’élevage pour l’Afrique centrale, docteur Zakary Rhissa, cette initiative permettra de contribuer à la lutte commune des africains pour atteindre la sécurité alimentaire, notamment le programme spécial pour la sécurité ...
Lire l'article
L’ONG gabonaise, "Brainforest", a demandé lundi à Paris, la création par le parlement gabonais, d’une commission d’enquête pour faire "toute la lumière" sur le patrimoine immobilier acquis en France par le président gabonais Omar Bongo Ondimba. "On ne peut pas opposer le mépris aux informations parues récemment dans la presse et attribuant au président Bongo un énorme patrimoine immobilier. Pour nous, la création d’une commission d’enquête parlementaire est nécessaire pour démêler le vrai du faux", a déclaré Marc Ona Essangui, président de "Brainforest", une ONG spécialisée dans la défense de l’environnement. S’exprimant lors d’une conférence de presse, M. Essangui a critiqué la ...
Lire l'article
Les locaux de l’Organisation Non Gouvernementale Brainforest, situés au quartier Louis, ont été visités dans la nuit du 16 au 17 mars dernier par des voleurs qui se sont emparés de trois ordinateurs portables ainsi que d’importants documents de l’organisation. Les premiers éléments de l’enquête laisse penser à un cambriolage commandité. Trois ordinateurs portables manquants et d’importants documents disparus, c’est le constat fait par le président de l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Brainforest, Marc Ona, le matin du 17 mars dernier. Les locaux de l’ONG situés au quartier Louis, dans les salles jouxtant le conservatoire national de musique et de danse, ...
Lire l'article
PDAR-FIDA : le comité national de pilotage satisfait de l’exécution des projets dans le nord du Gabon
Un sous-officier de la gendarmerie impliqué dans un trafic d’ivoire dans le nord-est du Gabon
La gestion de la faune au centre d’un séminaire du 27 au 29 avril dans le nord-est du Gabon
Réaction de l’ONG Brainforest après le détachement du département de l’Environnement des Eaux et Forets
Gabon : Brainforest «accepte» le nouveau site de l’aéroport de Libreville
Politique : ”Etre Nigérian ? Cela ne me préoccupe pas, affirme Ali Bongo (Par Jean Rovys DABANY)
Gabon: Du matériel de surveillance remis aux parcs nationaux à Libreville
Gabon: la FAO organise un atelier de pilotage en vue de l’établissement d’un programme d’investissement dans le secteur de l’élevage
“Brainforest” demande une enquête sur le patrimoine de Omar Bongo Ondimba
Gabon : Les bureaux de l’ONG Brainforest cambriolés


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Juil 2010
Catégorie(s): Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*