Socialisez

FacebookTwitterRSS

Un universitaire marocain expose la vision du royaume sur la gestion de sa région saharienne

Auteur/Source: · Date: 25 Juil 2010
Catégorie(s): Afrique

L’universitaire marocain, Tlaty Tarik, par ailleurs président du Centre marocain des études et de recherches stratégiques, a exposé jeudi à Libreville, la vision du Maroc pour la gestion de sa partie saharienne.

Selon docteur Tarik, qui a animé une conférence débat su le thème : « La gouvernance territoriale : le projet d’autonomie pour le Sahara Marocain », a indiqué que se projet offre une plus large autonomie de gestion de cette région par les populations locales.

De son côté, la présidente de séance, Amina Farhane, par ailleurs dirigeante du Forum des marocain du Gabon, a planté le décor afin de situer l’auditoire sur la problématique de ce territoire dont selon elle a toujours été et fait partie de l’intégrité territoriale du royaume chérifien.

Un auditoire relevé et constitué d’hommes politiques aussi bien marocain que gabonais, notamment du premier vice-président du Sénat, Léonard Andjembé, par ailleurs universitaire, de l’ambassadeur du royaume du Maroc et des membres de la société civile dont l’universitaire, Louis Marc Ropivia, président du CERGEP, mais aussi des ressortissants marocain établis au Gabon.

« Le problème artificiel autour de ses provinces du sud à savoir le Sahara Marocain, constitue la cause national numéro un pour le Maroc et pour tous les citoyens marocains où qu’ils se trouvent. Oui ! C’est l’avancement et le développement du nouveau Maroc de Tanger à Lagouira », a lancé Mme Farhane.

Elle a expliqué depuis l’avènement au trône de sa Majesté le roi Mohammed VI, des efforts sont déployés pour une solution définitive au problème artificiel autour du Sahara marocain soit trouvée.

Dans cette quête, naquit l’initiative marocaine pour la négociation d’un statut d’autonomie du Sahara, a-t-elle indiqué, ajoutant cette initiative n’a cessé de susciter des réactions positives à travers le monde.

Un projet désormais appuyé par l’ONU qui a toujours multiplié les négociations entre le Maroc et le front Polisario, soutenu par l’Algérie depuis l’éclatement du conflit en 1975.

Pour sa part, le président du Sénat gabonais, Léonard Andjembé a réitéré position du Gabon sur cette question du Sahara occidental, en rappelant que son pays au plus haut niveau avait pris part à la marche verte organisée en 1975 par feu le roi Hassan II sur cette partie de son royaume.

Le vice-président du Sénat en bonne universitaire a suivi avec une attention soutenue l’exposé de son collègue marocain sur la proposition marocaine sur l’autonomie de gestion des provinces sud du Maroc, le Sahara marocain.

Sur la même lancée, le professeur Louis Marc Ropivia affirmé, le soutien sans réserve des intellectuels gabonais et partant de la société civile à cette nouvelle initiative des autorités de Rabat pour la résolution de cette question du Sahara occidental.

Il a d’ailleurs révélé à l’assistance qu’il a été en compagnie d’un autre universitaires gabonais invité à la 4ème commission des 63ème et 64ème assemblées générales de l’ONU pour soutenir en qualité de pétitionnaire la position marocaine de large autonomie de sa région saharienne.

Un projet de large d’autonomie fortement argumenté par le professeur Farik, en faisant un rappel historique des démarches déjà menées par l’Onu et les protagonistes en vue du règlement du problème.

Le conférencier a, avec force et détail, exposée l’approche d’une gestion autonome par les populations locales des affaires aussi bien politiques que économiques au sein du royaume.

Par ailleurs, M. Tarik a fustigé le fait que les ressortissants sahraouis réfugiés dans les camps de Tindouf au sud-est de l’Algérie ne peuvent pas être qualifié de réfugiés au sens de la convention de Genève, parce que a-t-il déclaré un réfugiés est une personne se trouvant dans un territoire démilitarisé, or pour ce cas de Tindouf, ils sont en zone militarisée du front Polisario.

L’universitaire a également affirmé que le Maroc n’était pas opposé au référendum d’autodétermination, mais refusait plutôt certaines modalités de son application.

Pour conclure, il a indiqué que la pacification de ces provinces du sud marocain, est une question d’intérêts pour les pays de la bande saharienne, soumis depuis ces dernières années à des exactions en tout genre, notamment les attaques terroristes perpétrées par Al-Qaïda au Maghreb arabe, l’immigration clandestine et les trafics de drogue.

Ancienne colonie espagnole, le Sahara Occidental depuis le départ de l’Espagne en 1975, est revendiqué par le Maroc et le front Polisario soutenu par l’Algérie. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Maire de la Commune de Libreville Jean François Ntoutoume Emane, par ailleurs membre du comité de concertation du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), a fait un exposé, de près de trois heures, hier au centre de formation Basile Ondimba, sur le thème des « 50 ans de vie politique gabonaise : quelle place et quel bilan du Parti Démocratique Gabonais ? ». Ce séminaire se tient à près de deux mois des élections législatives. Il permet non seulement d’instruire les militants pour les amener à mieux s’adapter et s’arrimer au changement de paradigme et de mieux préparer ...
Lire l'article
En perspective de la tenue prochaine à Libreville, des « Journées Economiques Gabono-Marocaines », le Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères du Maroc, Monsieur Mohammed Ouzzidine, a été reçu en audience, ce vendredi en début de matinée, par le ministre gabonais des Petites et Moyennes Entreprises, Jean Félix Mouloungui, à l’effet de poser les jalons de cet évènement inédit qu’abritera le Gabon, a constaté GABONEWS Cette audience s’inscrivait dans le registre des travaux préparatoires des « Journées Economiques Gabon-Marocaines », programmées pour se tenir dans la capitale gabonaise à Libreville, les 21 et 22 mai 2010, répondant ainsi à la politique volontariste ...
Lire l'article
Noël Nelson Messone, ancien sénateur du département de la Mvoung dans la Province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) dont le siège a été déclaré vacant par la Cour Constitutionnelle suite à une requête du président du Sénat, a été nommé jeudi, au prestigieux poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Gabon près le Royaume de Belgique, indique le compte rendu du communiqué finale du Conseil des ministres. Avant cette nomination, le sénateur de Mvoung et ancien ministre Délégué auprès du ministre des Affaires Etrangères (2006–2009), aurait demandé à être déchargé de son mandat. La vacance du siège et la saisie des greffes de ...
Lire l'article
Au dernier jour de sa visite officielle au Maroc, le président Ali bongo a reçu le 17 mars à Rabat une délégation de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) pour identifier des opportunités d’investissement au Gabon. Conduite par son président, Mohamed Horani, une délégation du patronat marocain a été reçue par le chef d’Etat gabonais le 17 mars à Rabat, au Maroc, où Ali Bongo séjourne depuis le 15 mars dernier. Cette rencontre devait permettre d’identifier les opportunités d'investissement pour les entreprises marocaines au Gabon, et de faire le point sur les récentes réformes visant ...
Lire l'article
Au troisième jour de sa visite d’Etat au Maroc, mercredi, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, s’est entretenu à Rabat avec des membres du patronat marocain basé au Gabon en les invitant à s’inscrire dans le cadre d’un « partenariat gagnant-gagnant », rapporte ce jeudi le quotidien Gabon Matin. Cette rencontre qui est intervenu peu de temps après le moment de recueillement que le Chef de l’Etat a observé au Mausolée Mohamed V, a été l’occasion pour les hommes d’affaires marocains de saisir la vision de l‘économie émergente souhaitée par Ali Bongo Ondimba. A la villa des hôtes, il a invité ...
Lire l'article
Dans le cadre de la visite d’Etat au Maroc du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, la partie gabonaise et le Royaume chérifien ont procédé mardi à Tanger, au paraphe d’une série d’accords bilatéraux portant sur la formation professionnelle, les secteurs des mines, énergie et des ressources hydrauliques, de l’environnement  et du tourisme, rapporte ce mercredi le quotidien Gabon Matin. En présence du Chef de l’Etat gabonais, du souverain marocain, Mohamed VI, et du Prince  Moulay Rachid, le ministre de la formation professionnelle, Léon Nzouba et le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri, ont ...
Lire l'article
Le président directeur général de l'Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani, a été reçu le 13 mars dernier à Libreville par le chef de l’Etat gabonais pour détailler son plan de développement au Gabon, suite à l’acquisition récente de 59% des parts de l’Union gabonaise de banque (UGB) auprès du Crédit agricole français. Le repreneur de l’UGB a notamment annoncé une densification du réseau sur le territoire national ainsi qu’une politique de dynamisation des Petites et moyennes entreprises et industries (PME/PMI) gabonaises. Les ambitions du repreneur marocain de l’Union gabonaise de banque (UGB) ont été dévoilées le 13 mars ...
Lire l'article
Selon le Dr Maria Neira, l’Afrique sub-Saharienne enregistre par an, environ 40 000 morts à cause des fumées dues à la combustion des bois dans le chauffage et la cuisine. Le Dr Maria Neira l’a souligné pendant la conférence internationale sur la santé et l’environnement en Afrique qui s’est tenu du 26 au 29 août derniers à Libreville. « 77 % de la population africaine utilisent les combustibles de biomasse et le charbon pour la cuisine et le chauffage d'espace. L'incendie des combustibles solides sur les cuisinières traditionnelles cause de hauts niveaux de fumée en salle, un mélange complexe de ...
Lire l'article
La littérature gabonaise s’est à nouveau enrichi avec la présentation officielle, au palais Léon Mba, par l’Union des écrivains gabonais (UDEG) en présence de l’auteur, Nadia Origo, de son 3ème œuvre littéraire: « Le royaume de Longo (Tome 1) », de 19 pages, édité en France, a constaté GABONEWS. « Cette œuvre fait le sacre du roi ‘’Muntu Nene’’ en ethnie vili, signifiant littéralement, quelqu’un de très sage et d’intelligent. C’est pourquoi on disait de lui qu’il avait l’intelligence pour amie et la sagesse pour sœur » explique l’écrivaine Nadia Origo tout en lisant un passage du contenu ...
Lire l'article
La douzaine d’experts internationaux, venus d’Afrique et d’Occident, réunis, à Libreville, pendant trois jours (du 5 au 7 juin) de travaux dans la salle des Actes du foyer Avaro de l’Université Omar Bongo, pour le Colloque International qui a porté sur « Les usages Intelligents des Technologies de l’Information et de la Communication(TIC) dans la réorganisation Universitaire », se sont séparés samedi dernier, après avoir rendu public les recommandations de ces assises, qui devraient largement contribuer à un meilleur rendement académique, administratif et organisationnel des entités universitaires, particulièrement celles du sud en pleine mutation suite à leur impératif processus d’intégration ...
Lire l'article
Jean François Ntoutoume expose sur les 50ans de vie politique du PDG au Gabon
Le ministre des Petites et Moyennes Entreprises devise avec le Secrétaire d’Etat marocain aux Affaires Etrangères, en prélude aux « Journées Economiques Gabono-Marocaines »
Noël Nelson Messone nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Gabon près le Royaume de Belgique
Gabon : Ali Bongo vend l’émergence au patronat marocain
Ali Bongo Ondimba au Maroc, prône le partenariat « gagnant-gagnant » avec le patronat marocain
Cinq accords de coopération paraphés entre le Gabon et le Maroc
Gabon : Le repreneur marocain de l’UGB dévoile son plan de développement
Gabon: Santé / Environnement en Afrique: la fumée responsable de plus de 40 000 morts en Afrique sub-Saharienne
Gabon: Littérature: le royaume de Longo, (Tome 1) 3ème œuvre de l’écrivaine gabonaise Nadia Origo présentée au public
Gabon: Les TIC pour une gestion harmonisée de l’organisation universitaire


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Juil 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*