Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La CONASYSED solidaire des syndicalistes incarcérés

Auteur/Source: · Date: 26 Juil 2010
Catégorie(s): Société

La coalition des syndicats du secteur éducation condamne l’arrestation des leaders syndicaux de la mairie de Libreville, le président du syndicat des agents de la mairie de Libreville, Alexandre Nzengui et Olui Nzué Memine, secrétaire général de l’action pour le renouveau municipal. Tous deux écroués le 22 juillet à la prison centrale de Libreville.

Les membres du collège des pairs de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) se sont réunis le 24 juillet à Libreville dans les locaux de leur siège à la Peyrie, pour faire remarquer leur indignation face à la force exercée par la police sur des agents des Eaux et Forêts en grève et l’arrestation des leaders syndicaux de la municipalité de Libreville.

Les deux leaders syndicaux ont été écroulés sur les instructions des autorités municipales. Il leur est reproché d’avoir subtilisé et exposé à l’Hôtel de ville de Libreville, il y a plus de 5 mois, le corps de leur collègue décédé, alors que les agents municipaux étaient en grève. Ils réclamaient à cette époque le paiement des arriérés de salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail.

«La CONASYSED condamne sans réserve la force exercée par la police sur des agents des Eaux et Forêts en grève, et l’arrestation des leaders syndicaux de la municipalité de Libreville. Elle exige la libération immédiate et sans condition de ces deux leaders syndicaux», a déclaré le modérateur de la CONASYSED, Alexis Yébe

«Cette arrestation (…) serait la preuve évidente du recul des libertés syndicales et des droits de l’Homme dans notre pays, vu que les autorités municipales viennent de fouler au pied les libertés syndicales au profit des intérêts personnels(…) Cet acte est une violation par les autorités des principes fondamentaux du dialogue social», a-t-il poursuivi.

Pour la CONASYSED, ces raisons seraient de pures mascarades visant à soigner l’image d’une institution malade et longtemps plongée dans des malversations de tous genres à savoir ; «la gestion scabreuse des carrières des agents, des ressources humaines et financières, les recrutements massifs des parents et amis, l’éternelle dette envers la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), etc.».

En attendant, Nzengui et Olui Nzué Memine, devront encore attendre pendant quelques semaines avant de connaître leur sort, les juridictions gabonaises étant actuellement en vacances. 


SUR LE MÊME SUJET
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Les neuf leaders membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) ont décidé lundi, de poursuivre leur grève de la faim entamée vendredi dernier, en dépit de l’annonce du ministère gabonais de l’Education nationale de rétablir leurs salaires suspendus depuis janvier 2011. ‘’Nous ne pouvons pas lever notre mouvement sans que ne soyons de manière effective en possession de nos salaires. Il faut que nos arriérés de salaire soient virés au Trésor pour que nous levons notre grève de la faim’’, a déclaré, Alain Mangouadi, un des 9 leaders syndicaux. Le secrétaire général du ministère de l’Education ...
Lire l'article
Initialement prévu pour le 26 août dernier, ce n’est que ce 2 septembre que les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont lancé leur grève de la faim illimitée du côté de la cathédrale sainte Marie, à Libreville. Les nouveaux grévistes de la faim réclament le rétablissement, avec rappel, des mois de salaires impayés depuis le 25 janvier ainsi que le paiement de leur Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE). Les 9 neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), dont les salaires ont été suspendus depuis le 25 ...
Lire l'article
Au terme d’une assemblée générale tenue ce jour, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) a décidé, non sans donner des raisons, de lever la grève qu’elle observe depuis le mois d’avril dernier et donc de laisser la rentrée des classes se dérouler normalement. Par contre, les 9 leaders de ce syndicat qui ont dernièrement annoncé une grève illimitée de la faim à compter du 2 septembre 2011, vont entamer leur jeûne à la date avisée. Ceux-ci escomptent ainsi pousser le gouvernement à rétablir leurs salaires suspendus depuis le mois de janvier 2011 en raison de leurs activités ...
Lire l'article
Collecte de fonds en faveur de neuf syndicalistes du secteur éducation suspendus de salaire
La société civile gabonaise par le biais de l’Observatoire national de la démocratie (OND) a appelé, samedi dernier, à une collecte des fonds et des vivres en faveur des neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) suspendus de salaire depuis neuf mois. "Nous demandons à tous les Gabonais qui ont le sens de l’humanité, le sens de la solidarité, de donner quelque chose à ces enseignants", a déclaré le président de l’OND, Dieudonné Minlama Mintogo. Lancée le 27 août dernier, cette chaîne de solidarité va s’achever le 3 septembre prochain, a indiqué M. Minlama Mintogo, qui ...
Lire l'article
Face à la suspension de leurs salaires depuis le 25 janvier, les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont menacé d’entrer en grève illimitée de la faim dès le 26 août prochain, si d’ici le 25 août 2011, «lesdits salaires ne sont pas rétablis avec rappel des mois impayés y compris la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE).» Dans leur communiqué de presse du 5 août, publié in extenso, les leaders syndicaux indiquent que «par cet acte, le ministre de l’Education nationale en particulier et le gouvernement en général, atteindront enfin leur objectif ...
Lire l'article
La grève déclenchée lundi par la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) est très peu suivie dans les établissements scolaires primaires et secondaires à Libreville, a constaté l’AGP. Dans la plupart des établissements, les enseignants ont continué à dispenser normalement les cours. Dans certains lycées et collèges, certains d’entre eux ont affirmé ne pas avoir eu vent de la grève de la CONASYSED. Au lycée national Léon Mba, comme au Lycée Paul Emane Eyeghe et au Lycée Nelson Mandela, les cours se sont déroulés sans perturbations. Au Lycée national Léon Mba, les élèves des classes de terminales et de ...
Lire l'article
Deux dirigeants syndicaux gabonais, incarcérés depuis juillet à la suite d'un mouvement social d'agents municipaux de Libreville protestant contre des retards de salaires, observent une grève de la faim contre leur détention "arbitraire", a-t-on appris jeudi auprès de leur avocat. Alexandre Nzengui, président du syndicat des agents de la mairie de Libreville (SYAML), et Olui Nzué Memine, secrétaire général de l'Action pour le renouveau municipal (ARM), refusent de s'alimenter depuis mardi, ont indiqué à l'AFP un agent municipal et le cabinet de l'avocat René Fidèle Gomes qui les défend. Les deux syndicalistes entendent protester contre leur détention préventive qu'ils jugent "arbitraire", a ...
Lire l'article
Dans la nuit du 19 au 20 novembre dernier à Libreville, une personne non identifiée a été surprise au siège du Syndicat des agents de l’éducation nationale (SENA) et de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), alors qu’il tentait d’y mettre le feu. Selon certaines sources, cet acte criminel visait le secrétaire général de la CONASYSED, Fridolin Mvé Messa, qui serait resté dans le bâtiment pour y travailler. Muni d’un sac contenant des allumettes et des produits inflammables, un individu non identifié a été surpris in extrémis par le vigile du siège Syndicat des agents de l’éducation nationale ...
Lire l'article
Les enseignants réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) ont tenu une conférence de presse le 11 mars dernier au siège de la Peyrie, à Libreville, pour dénoncer l’inertie du processus de suivi des recommandations du protocole d’accord signé le 13 janvier dernier sous les auspices du chef de l’Etat pour mettre fin à la grève. La CONASYSED dénonce notamment une manipulation du gouvernement qui aurait implanté le Guichet unique destiné au traitement rapide des situations administrations des enseignants au sein du ministère de la Fonction publique, alors que les agents de ce ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) a sollicité mardi à Libreville, l'intervention personnelle du chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, qui pourra permettre d’arbitrer et trouver une issue à cette crise qui paralyse l’éducation nationale. Les enseignants ont sollicité l'intervention du président, Omar Bongo Ondimba, afin de les aider à accéder aux revendications. « La CONASYSED réclame l'harmonisation des salaires des agents recrutés avant et après 1991, ainsi que la régularisation de la situation administrative des agents du secteur de l'Education, nous sollicitons l'arbitrage du chef de l'Etat », a déclaré Fridolin Mvé Mitsa dans ...
Lire l'article
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Gabon : Les leaders de la Conasysed en grève de la faim illimitée
Gabon : La Conasysed lève sa grève générale
Collecte de fonds en faveur de neuf syndicalistes du secteur éducation suspendus de salaire
Gabon : La Conasysed menace d’entrer en grève de la faim
La grève de la CONASYSED peu suivie à Libreville
Gabon: deux dirigeants syndicaux incarcérés en grève de la faim
Gabon : Le siège de la CONASYSED échappe de peu aux flammes
Gabon : La CONASYSED de nouveau de mauvaise humeur
Gabon: La CONASYSED veut désoamais l’intervention du chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Juil 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*