Socialisez

FacebookTwitterRSS

Une quarantaine de jeunes ingénieurs agronomes gabonais en attente de postes budgétaires, depuis ces 3 dernières années

Auteur/Source: · Date: 26 Juil 2010
Catégorie(s): Economie

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et du Développement rural, Raymond Ndong Sima, a révélé, dimanche soir, au cours d’une émission sur la télévision nationale qu’une quarantaine de jeunes agronomes gabonais, formés au niveau local, étaient en attente de postes budgétaires depuis ces trois(3) dernières années.

« Il y a une quinze de jours, j’ai reçu une quarantaine de jeunes ingénieurs, spécialisés dans la conception ou les techniques agricoles, sortis depuis 2007, 2008 et 2009 de l’Institut des Sciences et Techniques de Masuku, au sud-est du pays, et qui m’ont fait savoir qu’ils attendaient d’être intégrés dans la Fonction publique », a déclaré le ministre de l’Agriculture.

« J’en ai informé mon collègue en charge du Budget et de la Fonction publique afin de voir comment trouver des solutions à ce dossier et à terme, envisager leur insertion dans le département de l’Agriculture en fonction des besoins exprimés par les différentes directions », a poursuivi M.Ndong Sima.

Toutefois, il s’est réjoui de l’attitude de ces jeunes qui, faute d’une intégration dans l’administration, seraient prêts à rejoindre le secteur privé, pourvu qu’ils soient soutenus pour faire face au chômage avec plus de chances de succès.

Le ministre de l’Agriculture s’exprimait dans le cadre de la « Grande interview », émission de la première chaine de la Radio Télévision Gabonaise (RTG 1), où l’occasion lui a été donnée de décliner notamment les principaux axes de la stratégie du Gabon en matière d’autosuffisance et sécurité alimentaire, dans un pays qui importe pour plus de 250 milliards de francs CFA, par an (viande, tomates, oignons, ail, riz, banane…).

L’une des pistes serait la « formation au niveau de la recherche, au niveau intermédiaire et de base », a-t-il argumenté.

Outre l’université, une école nationale de développement de l’économie rurale (ENDER), basée à Oyem (nord), assure la formation d’agents et le ministre de l’Agriculture a assuré qu’une récente évaluation dudit établissement avait été conduite par l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).

En 2010, le ministère de l’Agriculture bénéficie d’une inscription budgétaire de 34 milliards de FCFA destinés à l’investissement dont 900 millions alimentent un fonds de garantie pour les exploitants agricoles.

Néanmoins, le ministre Raymond Ndong Sima a reconnu que, devant la démarche du Gabon était en deçà des engagements pris par les pays africains à Maputo (Mozambique), il y a quelques années, qui mentionnent que 10% du budget de la Nation doivent être consacrés à l’Agriculture. 


SUR LE MÊME SUJET
La rencontre amicale internationale Gabon Brésil sera, selon l’histoire, la 27e rencontre du Brésil contre une équipe africaine depuis le 29 avril 1960. Dans l’histoire du football, la Seleçao a joué pour la première fois sur le sol africain au Caire, le 29 avril 1960, contre l’Egypte. Un match qui a vu les Brésiliens laminer leur adversaire par 5 buts à 0. Ainsi, tous les matchs livrés par l’équipe nationale brésilienne contre les pays africains, se sont soldés par des victoires. A l’exception d’un seul, face au Cameroun (0-1) lors de la Coupe des Confédérations 2003 ...
Lire l'article
Président de l’Association de lutte contre les crimes rituels au Gabon, Jean-Elvis Ebang Ondo, mène son combat depuis une demi-décennie déjà. Dans cette interview accordée à "RFI", le professeur Ebang Ondo, dont l’un des fils fut kidnappé puis retrouvé mutilé sur une plage de Libreville, fait état de 119 crimes rituels recensés depuis 2008. Vous existez depuis 5 ans, est-ce que le nombre de crimes rituels a baissé ou pas ? Depuis la création de notre association, le nombre de cas enregistré par l’association ne fait qu’augmenter. Je voudrais prendre les cas des trois dernières années. En 2008, l’association a ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo ondimba envisage d’organiser un forum national de la jeunesse pour identifier les problèmes des jeunes et redéfinir la politique nationale en matière de jeunesse, selon le délégué de l’Union des jeunes du Parti démocratique gabonais (UJPDG, au pouvoir), Justin Tonda Mikwandza. "Le chef de l’Etat ne veut pas que les jeunes subissent les décisions politiques. Il souhaite que nous devenions des acteurs des grandes orientations politiques qui nous concernent’’, a déclaré, jeudi dernier, M. Tonda Mikwandza devant plus de 700 jeunes du département et de la commune du Cap Estérias. Il a ajouté que ...
Lire l'article
Le ministère gabonais des Petites et moyennes entreprises et petites et des Petites et moyennes industries (PME-PMI) a lancé, lundi à Libreville, un concours visant à encourager la création des PME par des jeunes gabonais. Selon le ministre des PME-PMI, Jean Félix Mouloungui, les lauréats bénéficieront d’une enveloppe de 20 millions de FCFA pour lancer leurs affaires et seront accompagnés dans le processus par l’Agence nationale de la promotion de la PME-PMI, PROMOGABON, organe technique de ce ministère. Les jeunes entrepreneurs bénéficieront d’une formation avant et après la création de l’entreprise, d’une évaluation régulière des comptes d’exploitation et ...
Lire l'article
La circulation est impossible depuis plusieurs années déjà sur l'axe routier d'une dizaine de km reliant le village de Ndongui à Mbigou, le chef-lieu du département de la Louétsi-Wano, dans la province de la Ngounié, dans le sud du Gabon. Faute d’entretien, ce tronçon routier est dans un piteux état. Tout comme l’est le pont situé à la hauteur du village Ndongui. Ce pont également endommagé depuis plusieurs années déjà, rend totalement impraticable un tronçon routier autrefois très fréquenté qui peut mener à Popa, une localité enclavée de la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est), et même jusqu’à Koula-Moutou, ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais Paul Biyoghé Mba s'est engagé, mercredi à Libreville, à rendre disponibles des postes budgétaires pour les étudiants, à la fin de leur cursus à l'Ecole nationale d'administration (ENA). "Dorénavant, tous les élèves qui sortiront de cette école obtiendront automatiquement un poste budgétaire et seront affectés dans les administrations appropriées suivant leurs mérites", a déclaré le chef du gouvernement, à la sortie de la 28ème promotion qui l'a choisie comme parrain. Il a félicité ses filleuls de la 28ème promotion de l'ENA et les a exhortés à plus de persévérance et de rigueur au travail. M. Biyoghé Mba a ...
Lire l'article
Les ingénieurs agronomes de la 7e promotion de l’institut national supérieur d’agronomie et de biotechnologies (INSAB) ont soutenu lundi et mardi leurs thèse de mémoire de fin de cycle à Franceville, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. 9 d’entre eux ont soutenu leur mémoire en production végétale et 6 en production animale. Les thèmes de cette soutenance ont un lien avec le développement de la banane, du manioc, du café, de l’hévéa, mais aussi de l’élevage de cobaye et des brebis… aussi bien au Gabon que dans les pays de la sous-région d’Afrique Centrale. Les 14 ingénieurs constituent une aubaine ...
Lire l'article
Des ingénieurs agronomes ont été affectés auprès des planteurs de la filière café cacao, dans le nord du pays afin de relancer les activités de cette filière.Depuis plusieurs décennies, l’agriculture est en perte de vitesse au Gabon malgré un climat favorable à son expansion. Un plan de développement de l’agriculture a été mis en œuvre et il intègre la redynamisation des cultures de rente, particulièrement le cacao et le café qui ont, des années durant, constitué le levier économique du Nord du Gabon. Dans un passé récent, la filière café cacao a procuré des revenus importants aux familles de cette région ...
Lire l'article
Décision prise en Conseil de ministres et annoncée par le premier ministre lors de son audition à l’Assemblée nationale devant les élus du peuple, il y a quelques semaines; entre autres points focaux, la gratuité des soins pour les Gabonais de la couche sociale à faible revenu, n’est pas toujours effective et cette nouvelle qui avait été applaudie nécessite n’en point douter un travail de fond: à savoir le recensement des personnes devant bénéficier de cette mesure; en attendant que cela soit effectif, les populations se contente encore pour le moment de la gratuité des consultations sous présentation d’une carte ...
Lire l'article
La lèpre, maladie infectieuse, refait surface au Gabon avec de nouveaux cas enregistrés ces derniers temps dans certaines régions du pays, cette pathologie à spectre qui avait touchée plus de 2% de la population gabonaise au début des années 60, et que l’on pensait totalement éradiquée, se signale à nouveau, d’où la mobilisation sur le terrain, des personnels soignants, entre autres, ceux du programme national de lutte contre cette maladie, a constaté GABONEWS. 40 nouveaux cas de lèpre ont été enregistrés au cours des deux dernières années, dans la région de l’Ogooué Ivindo (Bouée), au Gabon. Une alerte qui ...
Lire l'article
Gabon-Brésil sera la 27e rencontre du Brésil contre une équipe africaine depuis les années 60
Gabon : 119 crimes rituels sur les trois dernières années
Un forum national de la jeunesse pour identifier les problèmes des jeunes gabonais
Un concours pour encourager la création des PME par des jeunes gabonais lancé au Gabon
Une route coupée depuis plusieurs années dans le sud Gabon
ENA: Le Premier ministre garantit des postes budgétaires à la fin du cursus
Enseignement supérieur: La 7e promotion des ingénieurs agronomes de l’INSAB soutient à Franceville
Gabon : Des ingénieurs agronomes affectés auprès des planteurs des filières café et cacao
Gabon: Les Gabonais en attente de l’effectivité de la gratuité des soins au CHL
De nouveaux cas de lèpre enregistrés ces deux dernières années au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Juil 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*