Socialisez

FacebookTwitterRSS

Cinquantenaire des indépendances africaines: Barack Obama snobe les dictateurs africains

Auteur/Source: · Date: 27 Juil 2010
Catégorie(s): Afrique,Monde

Selon un communiqué reçu du bureau de presse de la Maison Blanche en date du 21 juillet 2010, le président américain Barack Obama organise un forum à Washington D.C, du 3 au 5 août prochain. Environ 120 jeunes actifs de la société civile et du secteur privé des pays d’Afrique sub-saharienne sont annoncés à cet événement d’envergure.

Sous l’encadrement des responsables américains, ces jeunes africains auront à discuter et échanger avec un large groupe de jeunes américains. Ces discussions porteront concrètement sur la bonne gouvernance, la création d’emplois et gestion d’entreprises, les droits de l’Homme.

« Le président Barack Obama tiendra une réunion à la Maison Blanche avec ces jeunes élites pour une discussion sur leur vision pour changer leurs différents milieux dans les cinquante prochaines années », indique encore le communiqué. Cette réunion, on s’en doute sera, comme le président américain les aime, dans le style des « town hall meeting ». C’est-à-dire du genre d’une veillée à l’africaine où le président Obama, faisant fi de tout protocole, répond aux questions venues de son auditoire.

En organisant ce forum, Barack Obama dont le père est originaire du Kenya, démontre que l’Amérique n’est pas en reste pour saluer et célébrer, cette année, le cinquantenaire des indépendances des 14 pays africains francophones. Pour le gouvernement et les citoyens, c’est une occasion toute trouvée « d’approfondir et élargir les connaissances sur le chemin parcouru par les sociétés africaines », indique le communiqué. Quant aux jeunes africains invités, ils profiteront d’un moment de méditation sur « comment la nouvelle génération peut bâtir l’avenir de sa communauté, voire de son pays à l’image de ce que fit l’ancienne génération pendant la période coloniale jusqu’aux indépendances », continue le communiqué de la Maison Blanche. Toutefois, le gouvernement américain indique se limiter à établir un pont entre la jeunesse américaine et des leaders africains du futur pour une coopération durable au bénéfice des deux communautés sur les aspects de la sécurité et de la prospérité. « Comme le président Obama l’avait dit à Accra, le futur de l’Afrique est l’affaire des Africains », souligne d’ailleurs le communiqué.

Initiative originale

Quoi qu’il en soit, en ouvrant les portes de la Maison Blanche à des jeunes plutôt qu’aux dirigeants africains, Barack Obama intrigue plus d’un. Au point que certains parlent d’une « défiance envers les chefs d’Etat africains » et d’ « un pied de nez à Nicolas Sarkozy ». On se souvient que pour célébrer ce même cinquantenaire des indépendances de certains Etats africains, le président français Nicolas Sarkozy s’était entouré d’un certain nombre de dirigeants africains pendant les célébrations de la fête nationale de la France le 14 juillet. Sarkozy et ses invités avaient d’ailleurs assisté à un défilé militaire des soldats tant français qu’africains. Christopher Fomunyoh, le monsieur Afrique du Ndi pense qu’« il ne serait pas surprenant que entre Barack Obama et Nicolas Sarkozy -qui se parlent beaucoup- il y ait eu des échanges sur la façon de l’un et l’autre de célébrer le cinquantenaire des indépendances africaines ». Il poursuit d’ailleurs pour faire remarquer que Nicolas Sarkozy avait, sans fioritures, fait savoir à ses invités du 14 juillet que c’en était finit de la Françafrique et des anciennes relations du Précarré.

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Barack Obama n’a ouvert ses portes qu’à quatre chefs d’Etats et un Premier ministre africains. Beaucoup avaient parié sur les festivités du cinquantenaire des indépendances africaines à Washington pour visiter le président américain dans son domicile. Echec. Obama est plutôt sorti avec cette initiative originale qui a des contours d’un contre-sommet mais que Christopher Fomunyoh qualifie d’ « approche typiquement américaine ». Celle-ci consistant à porter le choix plutôt que sur des dictateurs, mais sur « des acteurs qui bien que n’exerçant pas dans le gouvernement, apportent leur contribution à la démocratisation et à la bonne-gouvernance de leurs pays ». Et le patron Afrique du Ndi, sans doute s’abreuvant à la source d’une de ces grandes amitiés qu’il compte parmi des Hommes comptant des collaborateurs directs et confidents de Barack Obama, d’avertir qu’un nouveau message sera adressé aux peuples africains par le président américain, à l’issue de forum de Washington. Cette fois-ci pour la mise en pratique du message d’Accra.

Célestin Ngoa Balla à New York


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : le président Ali Bongo reçu par Barack Obama à Washington
Barack Obama a reçu le 9 juin, le président du Gabon. Ali Bongo y était invité en tant que chef de l'Etat qui préside, en ce moment, le Conseil de sécurité des Nations unies. Une invitation mal perçue par la société civile gabonaise, qui avait interpellé le président américain dans une lettre à la Maison Blanche. Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes Arrivé à la Maison Blanche en fin d'après-midi, le 9 juin, Ali Bongo Odimba a eu les honneurs du bureau ovale. Le président gabonais et son homologue américain ont eu un entretien en tête-à-tête. Entretien auquel la presse n'a ...
Lire l'article
Camouflet de Barack Obama aux dictateurs africains : Ces activistes gabonais qui ont influencé l’Amérique ?
Ils n’étaient qu’une poignée d’activistes gabonais à se rendre à une marche de protestation presqu’anonyme le 16 juillet 2010 dernier à Washington. Le but de la marche : reprocher à Hillary Clinton ses paroles de soutien au dictateur gabonais Ali Bongo Ondimba qui avait, au cours d’une élection frauduleuse tenue le 30 août 2009 au Gabon, hérité du trône présidentiel dont son père Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin 2009, s’était accaparé pendant 42 ans. Mais c’est dans une lettre d’un certain Daniel  Mengara à Hillary Clinton le 7 mars 2010 que l’on trouve la genèse de ce qui, près de ...
Lire l'article
Recevant à la Maison blanche exactement 115 jeunes africains venus de 40 pays subsahariens pour un forum à l’occasion du demi-siècle des indépendances africaines de 1960, mardi dernier, 03 juillet 2010, le président américain a exprimé l’espoir que « certains d’entre (ces jeunes) deviendront un jour dirigeants de vos pays ». « Si vous y réfléchissez, dans les années 1960, lorsque vos grands-parents, arrière-grands-parents se battaient pour l’indépendance, les premiers dirigeants disaient tous qu’ils étaient pour la démocratie », a rappelé Barack Obama lors d’une séance de questions-réponses avec ces jeunes. « Et ce qui s’est produit, c’est que lorsque vous ...
Lire l'article
En marge du sommet du G8 tenu au Canada les 25 et 26 juin 2010, Barack Hussein Obama annonçait aux leaders africains présents qu’il comptait convier 18 de ses homologues africains en Août prochain à Washington. La raison de cette invitation, disait il, résidait dans la volonté de célébrer le 50e anniversaire des indépendances de leurs pays respectifs. Mais moins d’un mois après, le président des Etats-Unis d’Amérique (USA) a décidé de procéder autrement. Il a choisi, le week-end dernier de convier plutôt les leaders des sociétés civiles africaines à un forum pour faire le point sur la ...
Lire l'article
Les populations de Libreville attendent avec impatience depuis ce mardi matin l’investiture de Barack Obama, l’homme qui passe désormais pour être l’idole de la jeunesse du monde et de l’incarnation de leurs rêves. Les Gabonais de Libreville, jeunes comme vieux, affichent tous la même impatience et la même peur à quelques heures de l’investiture du 44ème président des Etats-Unis d’Amérique. Obama pour la majorité des jeune, incarne le rêve, la détermination et le succès. « Obama vient de montrer que tout le monde peut atteindre ses objectifs, à condition d’être prêt. C’est pourquoi nous avons hâte de le voir investi dans ...
Lire l'article
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama. « Dieu a prévu de belles choses pour le continent noir d’où est originaire Barack Obama », a indiqué le révérend Kombil ajoutant que : « l’Afrique est le berceau de l’humanité ». Les ministres de Dieu prieront pour demander à l’Eternel de bénir le candidat, Barack Obama qui est engagé dans la course à la Maison blanche face à John Mc Cain, le candidat Républicain. La séance de prière se déroulera à l’immeuble Arambo de 9 à 15 heures. Des louanges, des prophéties et des prédications ...
Lire l'article
Le camp de Barack Obama commence à croire à une victoire écrasante lors de l'élection présidentielle en novembre prochain. Et le dernier sondage réalisé par le magasine Newsweek qui donne une avance de 15 points à Barack Obama face à son rival républicain, John McCain, ne viendra pas ternir cet espoir. 51 % pour M. Obama contre 36 % pour M. McCain. Ce sondage, réalisé sur un échantillon de 1 010 électeurs, montre trois choses. Premièrement, le bon report des intentions de vote des électeurs de Clinton. Les incorruptibles pro-Clinton se sont finalement ralliés au sénateur de l'Illinois, renforçant ainsi le ...
Lire l'article
Comme cela avait été annoncé au cours des derniers jours, la sénatrice de New York, Hillary Clinton, a profité d'un rassemblement, jeudi 7 juin à Washington, pour mettre un terme à sa campagne pour l'investiture démocrate à l'élection présidentielle et apporter son "plein soutien" à son ancien rival Barack Obama en vue du scrutin de novembre. Devant ses partisans et amis rassemblés au National Building Museum de Washington, Mme Clinton a déclaré qu'il était désormais temps de "mettre notre énergie, notre passion et nos forces pour faire tout ce que nous pouvons pour faire élire Barack Obama, le futur président des ...
Lire l'article
La sénatrice démocrate Hillary Clinton va apporter son soutien à Barack Obama en vue de l'élection présidentielle de novembre et appeler à l'unité du Parti démocrate contre le républicain John McCain vendredi 6 juin, a annoncé, mercredi, son équipe de campagne, dans un communiqué. "La sénatrice Clinton organisera vendredi à Washington une réunion au cours de laquelle elle remerciera ses partisans et apportera son soutien au sénateur Barack Obama ainsi qu'à l'unité du parti", indique le texte. Cette déclaration ne précise pas si Mme Clinton mettra formellement un terme à sa campagne ou suspendra seulement ses activités, mais semble confirmer que ...
Lire l'article
Ses propos vont certainement en étonner plus d'un, chez les démocrates, comme chez les républicains. Rupert Murdoch, bien connu pour ses allégeances politiques conservatrices, prédit une écrasante victoire démocrate en novembre prochain. Pire : un "raz-de-marée". A l'occasion d'un interview accordée au Wall Street Journal jeudi 29 mai, le patron de News Corp. ne tarit pas d'éloges envers le candidat démocrate Barack Obama qu'il qualifie de "rock star" et de personnage "fantastique". "Nous sommes probablement en présence d'un véritable phénomène dans ce pays", estime-t-il. M. Murdoch a, en revanche, peu d'égard pour le candidat républicain John McCain qu'il juge "imprévisible", ne ...
Lire l'article
Gabon : le président Ali Bongo reçu par Barack Obama à Washington
Camouflet de Barack Obama aux dictateurs africains : Ces activistes gabonais qui ont influencé l’Amérique ?
Cinquantenaire des indépendances: Barack Obama demande aux jeunes de prendre le pouvoir
Cinquantenaire des Indépendances Forum: Barack Obama préfère la société civile aux dictateurs africains
Gabon: Les Gabonais s’impatientent pour l’investiture de Barack Obama
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama
Barack Obama creuse l’écart dans les sondages face à son rival John McCain
Hillary Clinton met un terme à sa campagne et apporte son soutien à Barack Obama
Hillary Clinton va soutenir Barack Obama
Pour Rupert Murdoch, Barack Obama est une “rock star”

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Juil 2010
Catégorie(s): Afrique,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*