Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo Ondimba sur le site de la future Zone économique spéciale de Nkok, dans la province de l’Estuaire

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2010
Catégorie(s): Economie

Le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, s’est rendu, mercredi, dans la localité de Nkok (25 km de Libreville), dans le cadre de l’inspection du site de la future Zone économique spéciale(ZES) , génératrice, à terme, de plus de six (6) mille emplois, au niveau de la transformation du bois, assure-t-on.

Ali Bongo Ondimba a été accueilli, dans la future Zone Economique Spéciale de Nkok, par les responsables de la société OLAM international Limited, basée à Singapour, chef de fil d’un groupe d’entreprises spécialisées dans la transformation du bois qui entend créer, en trois phases « 3 mille emplois en 2011; dans la période 2011-2012, 1500 postes et, au final, l’embauche de 6 mille personnes », sans omettre les effets induits attendus dans ce qui apparait déjà , selon ses promoteurs, comme le « plus grand chantier, en termes d’infrastructures, en Afrique centrale ».

INCITATIONS FISCALES

Le choix du site de Nkok présente divers avantages sur le plan géographique, indique la Société Olam. Il est accessible par les nombreux bras de mer ; la voie ferrée située à un jet de pierre; la route nationale et, un peu plus loin (40 km), le futur aéroport international.

Du point de vue économique, les « incitations fiscales pour attirer non seulement les investisseurs étrangers mais aussi locaux », ne sont pas exclues, annonce-t-on.

Le vaste chantier de transformation du bois, à NKok, devrait revigorer cette localité et ses environs qui furent, dans les années 70-80, attractifs à la lumière des usines de la Société de Haute Mondah (SHM)et de fabrication des traverses du chemin de fer Transgabonais ainsi que la présence de fermes avicoles.

Mais, cette fois, la Zone Economique Spéciale dispose d’une variante. Elle se présente sous le « signe de l’innovation et de la détermination », a indiqué la première chaine de la Radio Télévision Gabonaise (RTG1), dans son journal de 20 Heures.

« D’abord, l’innovation avec la création des pôles de développement localisés progressivement dans les neuf provinces du Gabon. Après le lancement du vaste chantier de Mayumba dans le Sud-ouest du pays, aujourd’hui, c’est au tour de Nkok-village de se transformer en petite ville avec toutes les incidences socio-économiques », s’est réjoui l’un des chroniqueurs de la chaine.

« Bientôt, le tour reviendra au site de Djolowé-Chapuis de la zone Franche de l’île Mandji, dans l’Ogooué Maritime, de confirmer, après viabilisation, la détermination d’Ali BONGO ONDIMBA de relever le défi des priorités économiques contenues dans son projet « L’avenir en confiance », a-t-il poursuivi avant d’enchainer « Bientôt aussi, le réseau électrique interconnecté du Woleu-Ntem sera une réalité indiscutable grâce au barrage FE 2 sur les chutes de l’Okano à Mitzic ».

Globalement, a-t-il observé, « Du nord au sud, de l’Est à l’ouest, toutes ces réalisations, associées à celles encore plus nombreuses inscrites dans un proche avenir, confirment non seulement la détermination du chef de l’Etat, mais aussi, apportent, petit à petit, des réponses appropriées aux attentes et sollicitations du peuple gabonais plus que jamais assuré d’une modernité plus perceptible avec le pragmatisme de ‘’YA ALI’’ qui tient au respect de ses engagements ».

« INNOVATION ET DETERMINATION »

Selon le commentateur « en Conciliant ‘’innovation et la détermination’’, le président Ali BONGO ONDIMBA est en train de réunir tous les ingrédients pour démontrer que sa première année au pouvoir devra porter les empreintes indélébiles d’un Gabon qui retrouve son dynamisme d’antan, en se mettant résolument sur le chemin de l’Emergence ».

A l’arrivée, la télévision nationale note qu’ « en plus, sa nouvelle stratégie de communication sociale avec les populations de l’arrière -pays, communication empreinte de simplicité et d’humilité, se présente comme un ingrédient supplémentaire qui est en train de capitaliser le soutien et les encouragements des populations à faire avancer le ‘’ train’’ Gabon vers le progrès et le développement ».

Allusion faite ici à la « Caravane Gabon- profond » qui mena, par voie terrestre, le chef de l’Etat en compagnie de son épouse de Kango, en passant par Ayémé (Estuaire ) Ndjolé (Moyen-Ogooué), la Lopé (Ogooué-Ivindo), Lastourville (Ogooué-Lolo), Mounana, Moanda et Franceville (Haut-Ogooué) où ils ont touché du doigt les réalités locales et partager les repas avec leurs concitoyens alors que l’un des principaux parti de l’opposition, l’Union Nationale, y a vu une « étrange tournée ».

A l’orée de la célébration du premier anniversaire de son accession à la magistrature suprême(le 16 octobre 2010), Ali Bongo Ondimba, a fait « bouger » les lignes (Audit de la Fonction publique, lutte contre la corruption aux différents examens et concours, chantiers routiers, création de 5 grandes zones agricoles, attrait d’investisseurs dans le domaine de l’agroforesterie, de l’économie numérique, du bâtiment…), se prononce la majorité présidentielle.

Toute chose, soutenue par un budget d’investissements de près de 900 milliards de FCFA, qui devrait garantir la croissance économique. Les autorités tablent sur un taux de 6,5 %, en 2010.

Pour y parvenir, elles ont pris des dispositions parmi lesquelles, l’accélération des décaissements au profit des entreprises confrontées aux problèmes de trésorerie, l’un des freins à la réalisation ou finalisation de nombreux projets.

Objectif: réduire le chômage (25 % de la population active) et améliorer la position du pays (103ème sur 177) dans l’Indice du Développement Humain (IDH) dressé par le PNUD et dans l’environnement des affaires où il était classé 158ème sur 183, à la lecture des statistiques de 2009. 


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a inauguré le 9 septembre une zone économique spéciale en partenariat avec Olam. Quelque 45 entreprises de 9 pays (dont Chine, Inde, Cameroun, Bénin et Ghana) ont déjà signé pour s'y installer, moyennant incitations fiscales. Plus de 800 invités, des délégations et des investisseurs étrangers, des patrons d'entreprises, une quarantaine de journalistes venus du monde entier, des artistes (parmi lesquels, Patience Dabany, la mère du président et le chanteur américain de RnB R. Kelly)... Ce vendredi 9 septembre, le Gabon inaugurait en grande pompe sa Zone économique spéciale (ZES) basée à Nkok, une localité située ...
Lire l'article
La Zone Economique spéciale du Gabon, inaugurée ce vendredi 9 septembre 2011, marque un tournant historique et un moment fort dans le développement du Gabon et de la mise en place de la vision du chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, qui aspire à faire de ce pays blotti au cœur de l’Afrique centrale, un pays émergent. Evènement haut en couleurs, la réception de la première partie de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok par le président de la République, d’une surface de 1126 Hectares, située à 27 kilomètres de la Capitale Libreville, a enregistré la présence d’un ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba procédera vendredi à l’inauguration de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, à une trentaine de kilomètres au sud de Libreville, la capitale gabonaise, destinée à la transformation localement du bois. Ce projet lancé en juillet 2010, est la concrétisation d’un projet phare du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba qui ambitionne de faire du Gabon, un pays émergent à l’orée 2025. ‘’La ZES de Nkok contribuera à exposer, une vitrine des compétences des exploitants forestiers gabonais et des industriels dans la valorisation des matières premières par une industrie novatrice et de pointe’’, avait déclaré ...
Lire l'article
Selon l’Agenda du président de la République, inscrit sur son site officielle, la première phase du projet de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, située à une vingtaine de kilomètre de la capitale gabonaise, sera inaugurée le vendredi 9 septembre prochain. Cette inauguration sera procédée par le chef de l’Etat en personne, après plus d’un an d’intenses travaux sur ce site de Nkok, projet illustratif du Gabon émergent, qui s’étend sur une surface totale de 1126 hectares et dédié exclusivement à la transformation du bois. Projet conduit par la firme multinationale Singapourien Olam, la ZES qui sera entièrement livrée en mars ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba va procéder, le 9 septembre prochain, à l’inauguration d'une Zone économique spéciale (ZES) à Nkok, localité située à 27 km de Libreville, sur la route nationale N°1. En fait, le chef de l’Etat ne va inaugurer que la première phase du projet qui doit occuper une surface totale de plus de 1.126 ha et s’achever en mars 2012. Le 9 septembre prochain ne seront livrés que quelques édifices et les voies d’accès 2x2 voies, surplombées de lampadaires. Conçue par les autorités gabonaises pour faciliter et alléger les procédures de création des entreprises, la ZES devrait notamment ...
Lire l'article
Le projet de construction de la Zone économique Spéciale (ZES) de Nkok, de plus de 800 millions de dollars américain, sur une surface de plus de 1126 hectares, prend forme chaque jour avec un rythme de travail intense imprimé dans ce chantier par l’investisseur, la multinationale OLAM et ses sous traitants, et qui devrait offrir d’opportunités énormes dans la réalisation du Gabon industriel prôné par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. D’emblée, à l’approche de ce site, les voies d’accès, 2x2, surplombées de lampadaires, s’offrent au regard du citoyen médusé. Et selon Thérence Onganga, assistant responsable de ce projet ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a annoncé mardi la création d’une zone économique et industrielle à Lastoursville, chef-lieu du département de Mulundu, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est du Gabon) où le chef de l’Etat a entamé lundi dernier une tournée provinciale qui s’achève, mercredi à Koula-Moutou, le chef-lieu de province, par la tenue d'un conseil des ministres délocalisé, le cinquième à l’intérieur du pays. ‘’Le projet de création d’une grande zone économique et industrielle permettra de développer notamment les industries de transformation des grumes, ainsi que les métiers du bois’’, a expliqué le chef de l’Etat ...
Lire l'article
Un concours de sculptures monumentales pour la zone économique spéciale de Nkok, située au PK 27 sur la route nationale n°1, s’est ouvert ce lundi à l’intention des artistes plasticiens du pays. Ledit concours est organisé conjointement par le ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, de l’Innovation et de la Culture et le ministère de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme. Ce concours qui s’adresse aux artistes plasticiens résidant au Gabon se déroulera du 16 mai au 30 juillet de cette année. Le concours est libre et chaque artiste peut créer l’objet de son ...
Lire l'article
Le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, en compagnie de plusieurs membres du gouvernement, s’est rendu hier matin sur le site de la future zone économique de Nkok, une enclave géographique terrestre à 27 kilomètres de Libreville, sur la Nationale 1. Le numéro un gabonais s’est rendu hier sur le site de la zone économique spéciale située à Nkok. Visite destinée à constater la réalisation effective du projet appelé ‘’Zone économique spéciale plurisectorielle’’. Sur le site, Ali Bongo Ondimba a eu droit à une visite guidée dirigée par le directeur général d’OLAM, Gangan Gupta. Celui-ci était d’ailleurs ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a marqué, mercredi pendant séjour dans la ville de Port Gentil, une escale sur le site où va être installée la zone franche de l’Île Mandji. Le projet est prometteur pour le pays, avec des retombées attendues sur le plan économique et social. Les études topographiques et géotechniques sont actuellement en cours sur ce site. Les travaux d’aménagement de la parcelle A sont terminés. La parcelle F, d’une superficie de 900 hectares, est actuellement en étude. Au total, huit parcelles vont être aménagées sur le site. On estime que toutes les études sur de différentes ...
Lire l'article
Gabon : Ali Bongo Ondimba inaugure une zone économique spéciale porteuse d’espoir
Inauguration de la Zone Economique spéciale de Nkok: un moment important dans l’histoire du Gabon
Inauguration de la zone économique spéciale du Gabon
La Zone économique spéciale de Nkok inaugurée vendredi prochain
Une zone économique spéciale inaugurée le 9 septembre prochain à une vingtaine de km de Libreville
Reportage / La zone économique Spéciale (ZES) de Nkok, une voie vers la réalisation du ‘’Gabon industriel’’
Le président Ali Bongo Ondimba annonce la création d’une zone économique à Lastoursville, dans le sud-est du Gabon
Les artistes plasticiens du Gabon vont rivaliser de talent pour la zone économique spéciale de Nkok
Ali Bongo Ondimba sur le site de Nkok
Ali Bongo Ondimba sur le site de la zone franche de l’Ile Mandji


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*