Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les syndicats menacent de boycotter le cinquantenaire

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2010
Catégorie(s): Société

Douze centrales syndicales ont menacé le 27 juillet à Libreville de boycotter le cinquantenaire de l’indépendance après avoir remis au gouvernement un préavis de grève générale illimitée de 5 jours. Les syndicats reprochent au gouvernement de ne pas avoir tenu les engagements pris lors des négociations en mai.

Le gouvernement vient à nouveau d’être mis sous pression par les syndicats. Au cours d’une conférence de presse tenue le 27 juillet à Libreville, douze centrales syndicales des secteurs publics, parapublics et privés ont menacé d’«entrer en grève générale illimitée avant le début des manifestations du cinquantenaire de l’indépendance» au terme du préavis remis au gouvernement, qui expire le 31 juillet.

Une décision dictée par «le refus du gouvernement de mettre en pratique ses engagements issus de la première phase des négociations tenues du 5 au 12 mai 2010», ont expliqué les syndicats. En effet, sur les 22 points contenus dans leur cahier des charges, le gouvernement s’était notamment engagé à respecter l’échéancier de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) dans le cadre du remboursement de la dette des établissements publics, parapublics et des collectivités locales au profit des travailleurs.

A cette promesse s’ajoutait le paiement partiel des bons de caisse de mai 2010 aux enseignants. Concernant la réduction du prix du gaz, du ciment de l’eau et l’électricité, «le gouvernement s’était engagé à mener les études techniques nécessaires et à examiner avec bienveillance ces propositions pour fin juillet 2010», ont rappelé les syndicats.

«Malheureusement nous constatons qu’en dehors du paiement partiel des bons de caisse, le gouvernement verse dans la manipulation. D’une part, il déclare avoir mis en circuit des textes d’applications, et d’autre part, il invite les partenaires sociaux à l’amendement desdits textes», a déploré le porte-parole des centrales syndicales, Fridolin Mvé Messa.

Le gouvernement parviendra-t-il à désamorcer cette nouvelle menace comme il l’avait déjà fait 2 mois plus tôt ? Il y gagnerait car en plus d’entacher la célébration du cinquantenaire de l’indépendance, une grève générale serait un coup fatal pour l’économie locale qui peine déjà à se remettre d’une délicate transition politique, des contrecoups de la crise mondiale et des grandes réformes entreprises par le nouvel exécutif.


SUR LE MÊME SUJET
Les syndicats gabonais du secteur de l’éducation ont menacé de saisir les juridictions nationales pour contester les décisions prises par le ministre de l’éducation nationale, Séraphin Moundounga, à l’encontre des grévistes, des syndicats et des syndicalistes du secteur, a appris APA dimanche de source proche de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED). Syndicat le plus important du secteur, la CONASYSED a déclenché une grève qui a perturbé la rentrée scolaire, le 4 octobre dernier. Le mouvement, assorti d’un service minimum, n’avait cependant rien de comparable avec celui qui a paralysé le système éducation nationale pendant plus de six ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais et treize centrales syndicales ont signé vendredi à Libreville, un protocole d’accord portant sur la réduction en 2011 des prix de certains services de consommation, notamment l’électricité, l’eau, le gaz butane et le ciment. Selon le document, le protocole d’accord paraphé par les deux parties sous l’arbitrage du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba rendra en vigueur, lors de la mise en place du budget 2011. Selon les simulations contenus dans ce protocole d’accord, il es prévu une réduction de la TVA de 5% sur le prix du sac de ciment, de 5% également sur les factures de consommation des ...
Lire l'article
Les syndicats gabonais ont donné une semaine au gouvernement pour baisser les prix de l'électricité, de l'eau, du gaz et du ciment, menaçant d'entrer en grève générale vendredi 27 août, a appris l'AFP de source syndicale. "Nous donnons une semaine au gouvernement pour qu'il s'engage sur les baisses, sinon nous entrons en grève", a affirmé à l'AFP Fridolin Mvé Messa, porte-parole de 12 des 14 centrales, à sa sortie vendredi de négociations au siège du Premier ministre. "On croyait être d'accord après les négociations la semaine dernière avec le ministre du Travail mais le gouvernement remet tout en cause aujourd'hui. On était ...
Lire l'article
Au terme de leur rencontre ce 28 juillet à Libreville avec le ministre du Travail, Maxime Ngozo Issoundou, les douze syndicats qui menacent d’entrer en grève générale illimitée dès le 31 juillet ont repoussé leur préavis au 4 août prochain. Une décision dictée par l’absence dans le pays du chef du gouvernement. Prévue le 31 juillet prochain, la grève générale illimitée a finalement été repoussée au 4 août par les syndicats. La décision a été prise ce 28 juillet à Libreville au terme d’une réunion de concertation entre le ministre du Travail, Maxime Ngozo Issoundou et les ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a entamé mercredi des discussions avec 12 des 14 centrales syndicales des secteurs public et privé du pays, qui menacent d'entrer en "grève générale illimitée" à compter du 17 mai en cas d'échec, a indiqué à l'AFP le porte-parole des syndicats. "Aujourd'hui, c'était l'ouverture des négociations", qui s'est déroulée au siège des services du Premier ministre Paul Biyoghé Mba en présence de plusieurs ministres concernés pas la plate-forme revendicative "en 22 points" déposée par les syndicats, a affirmé Fridolin Mvé Messa, porte-parole des 12 centrales. "Le travail consistait à sérier les problèmes (et identifier) ceux qui peuvent être résolus ...
Lire l'article
Elles ont donné jusqu’au 17 mai au gouvernement pour réagir Douze organisations syndicales du pays ont profité de la commémoration, samedi dernier, de la 120e fête du travail pour dénoncer les mauvaises conditions de vie et de travail des Gabonais. Elles ont annoncé l’observation d’une grève générale illimitée à partir du 17 mai prochain. La grève du 17 mai devrait toucher plusieurs secteurs sensibles du pays, notamment ceux de l’éducation et de la santé. Le premier ministre, Paul Biyoghé Mba, a promis d’ouvrir les négociations dans les tout prochains jours avec les partenaires sociaux, afin d’éviter le pourrissement du climat social. Les syndicalistes réclament ...
Lire l'article
Des centrales syndicales gabonaises ont remis samedi au gouvernement un préavis de grève générale illimitée en même temps que leur cahier de doléances à l'occasion du 1er mai, fête du Travail, selon des sources syndicales. "Nous, travailleurs gabonais, déposons ce jour 1er mai 2010 un préavis de grève générale illimitée", a déclaré Fridolin Mvé Messa, de l'Union des syndicats des agents de la Fonction publique (Usap), lors de la cérémonie de remise de leur manifeste au gouvernement à la Cité de la Démocratie. Le préavis court jusqu'au 17 mai, l'objectif est "de pousser le gouvernement à respecter ses engagements", a indiqué anonymement ...
Lire l'article
Le manifeste qui a sanctionné le défilé officiel commémorant la fête du travail, présidée ce samedi, par le Premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, à la Cité de la Démocratie de Libreville, a été marqué par le dépôt d’une menace de grève générale de douze centrales syndicales d’ici au 17 mai prochain. Pour respecter la démarche syndicale, les 12 centrales concernées sur les 14 reconnues au Gabon, ont remis un cahier de charges au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale, Maxime Ngozo Issondou, synonyme d’un préavis de grève de deux semaines à compter de lundi. Cette ...
Lire l'article
Le manifeste qui a sanctionné le défilé officiel commémorant la fête du travail, présidée ce samedi, par le Premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, à la Cité de la Démocratie de Libreville, a été marqué par le dépôt d’une menace de grève générale de douze centrales syndicales d’ici au 17 mai prochain. Pour respecter la démarche syndicale, les 12 centrales concernées sur les 14 reconnues au Gabon, ont remis un cahier de charges au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale, Maxime Ngozo Issondou, synonyme d’un préavis de grève de deux semaines à compter de lundi. Cette ...
Lire l'article
A la lumière d’un point de presse, animé, ce lundi, par le porte-parole du Collège des Pairs, Ghislain Médard Mba, au siège de la CONASYSED, il ressort qu’un mouvement de grève est en gestation et sur lequel l’opinion sera située à l’occasion de l’Assemblée Générale de cette structure syndicale, programmée pour se tenir le 17 avril prochain, a constaté GABONEWS. A l’origine de ce énième mécontentement de la CONASYSED, indique le conférencier, « la violation du principe d’équité garanti par la Constitution de la République Gabonaise et du code de déontologie de la Fonction Publique, car si tous les enseignants ...
Lire l'article
Des syndicats gabonais menacent d’ester en justice
Le gouvernement et syndicats signent un protocole sur la réduction des prix de certains services de consommation de base
Gabon: les syndicats menacent d’une grève générale dans une semaine
Gabon : Le préavis de grève générale repoussé de 4 jours
Menace de grève au Gabon: début des discussions gouvernement-syndicats
Douze organisations syndicales menacent de paralyser le Gabon
Gabon: des syndicats accompagnent leurs doléances d’un préavis de grève
Fête du Travail: Douze centrales syndicales brandissent une menace de grève générale
Fête du Travail: Douze centrales syndicales brandissent une menace de grève générale
Un mouvement de grève couve à la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l’Education (CONASYSED)

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*