Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Ntoutoume Emane enfonce ses leaders syndicaux

Auteur/Source: · Date: 4 Août 2010
Catégorie(s): Politique,Société

Eclairé l’opinion sur la crise social qui a secoué la mairie de Libreville, était l’objectif de la conférence de presse tenue le 3 août par l’édile de la capitale gabonaise, Jean François Ntoutoume Emane. Le maire de Libreville est notamment revenu sur l’incarcération des leaders syndicaux de son administration.

Au terme de plus de trois mois de grève à la mairie de Libreville, les leaders syndicaux de cette institution ont été incarcérés le 22 juillet. A l’occasion d’une conférence de presse tenue le 3 août à Libreville, le maire central Jean François Ntoutoume Emane a évoqué les raisons des arrestations du président du Syndicat des agents de la mairie de Libreville (SYAML), Alexandre Nzengui et Olui Nzué Memine, secrétaire général de l’Action pour le renouveau municipal (ARM).

Qualifiant le syndicalisme de «profession noble», Jean François Ntoutoume Emane a indiqué que «Alexandre Nzengui et Olui Nzué Memine sont des agitateurs agissant en toute illégalité. Ces syndicalistes se sont illustrés par des actes suffisamment répréhensibles pour être enfermés. Ils sont coupables du blocage des activités de l’Hôtel de ville».

«Olui Nzué Memine a commencé ses agitations depuis l’université Omar Bongo. Arrivé à la mairie avant que je ne vienne à la tête de cette institution, monsieur Olui a repris ses agitations pour bénéficier des promotions à titre exceptionnel», a souligné Ntoutoume Emane, affirmant que ce dernier «a détourné 4 millions de francs CFA pendant l’organisation de la fête du 17 août 2008».

Il est également reproché aux syndicalistes d’avoir subtilisé et exposé à l’Hôtel de ville de Libreville, il y a plus de 4 mois, le corps de leur collègue décédé, alors que les agents municipaux étaient en grève. Ils réclamaient à cette époque le paiement des arriérés de salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail.

Pour le moment Alexandre Nzengui et d’Olui Nzué Memine croupissent à la prison centrale de Libreville, en attendant la rentrée des juridictions gabonaises, actuellement en vacances. Et on saura si les allégations de l’édile de la capitale seront validées par la justice. 


SUR LE MÊME SUJET
Deux leaders des syndicats de la mairie de Libreville, Alexandre Nzengui et Olui Nzué Memine, qui ont purgé six mois de prison réclament le paiement de leur salaire et la régularisation de leur situation professionnelle, ayant été blanchis par la justice, a appris l’AGP. ‘’Le rendu de la justice nous a blanchis, ce qui prouve que nous n’avons jamais fait ce qui nous est reproché’’, a expliqué l’un d’eux. ‘’Cela fait plus de neuf mois que nous sommes sans salaire et nous ne comprenons pas, alors que le contentieux que nous avions avec le maire a été vidé ...
Lire l'article
Après avoir purger une peine de prison pour destruction de biens et subtilisation de corps humain (après la mort d’un agent municipal il y a quelques mois) alors qu’ils défendaient de meilleures conditions de travail et un meilleur traitement des agents municipaux, les leaders syndicaux, Alexandre Nzengui, président du Syndicat des agents de la mairie de Libreville (SYAML) et Olui Nzué Memine, secrétaire général de l’Action pour le renouveau municipal (ARM) seraient jusqu’à ce jour, privés de leur salaire et ce, depuis la date de leur arrestation. « Cela fait plus de 9 mois que nous sommes sans ...
Lire l'article
Gabon : Quel sort pour les leaders syndicaux de la mairie de Libreville ?
Les deux leaders syndicaux de la mairie de Libreville incarcérés depuis juillet, Alexandre Nzengui et Olui Nzué Memine, observent une grève de la faim depuis le 21 septembre pour protester contre leur détention «arbitraire». Incarcérés le 22 juillet à la prison centrale de Libreville, Alexandre Nzengui, président du syndicat des agents de la mairie de Libreville (SYAML), et Olui Nzué Memine, secrétaire général de l'Action pour le renouveau municipal (ARM), sont en grève de la faim depuis le 21 septembre. Selon leur avocat, maître René Fidèle Gomes, ils protestent contre leur détention préventive «arbitraire». «Ca fait deux mois ...
Lire l'article
Le président du syndicat des agents de la mairie de Libreville, Alexandre Nzengui et Olui Nzué Memine, secrétaire général de l’action pour le renouveau municipal ont été arrêtés et écroués jeudi à la maison d’arrêt de Libreville, apprend-on de source officielle. Il leur est reproché d’avoir subtilisé et exposé à l’Hôtel de ville de Libreville, le corps de leur collègue décédé il y a plus de 5 mois, alors que les agents municipaux étaient en grève. Ils réclamaient à cette époque le paiement des arriérés de salaires et l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Les leaders syndicaux sont également ...
Lire l'article
Libreville, 15 septembre (GABONEWS) - Le Maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a fait le tour des marchés de Nzeng-Ayong, la Peyrie, Ambowé et Okala, ce mardi en vue de suivre l’évolution des différents travaux qui s’y déroulent. Actualité du :15/09/2009 Accompagné d’Eloi Nzondo et de Léandre Nzué, respectivement 3ème et 4ème maires adjoints, l’édile de Libreville n’a pas caché sa joie quant à l’évolution desdits travaux. En effet, plus de 3000 boxes et étales sont en construction au marché de la Peyrie. La délégation s’est ensuite rendue au marché de ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a visité mardi les travaux de réhabilitation et de construction des nouveaux marchés de Libreville, a constaté un journaliste de l’AGP. M. Ntoutoume Emane, qui était accompagné de ses deux adjoints : Eloi Nzondo et Léandre Nzué ainsi que des techniciens municipaux, a débuté ce tour du prioritaire par le marché de la Peyrie (1er arrondissements) avant de terminer par celui d’Ambowé situés dans le 3e arrondissement. A la Peyrie où le maire de Libreville s’est rendu, M. Ntoutoume a promis que ce marché deviendra l’un des ...
Lire l'article
Le maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, a offert mardi, à l’occasion de la fin du Ramadan, un important lot de produits vivriers à la communauté musulmane du 5ème arrondissement, son fief électoral. C’est l’imam de la mosquée de Lalala qui, au nom de tous les musulmans de cette circonscription, a réceptionné le don. Occasion pour lui de manifester toute leur gratitude à l’endroit du donateur. Cet élan du cœur n’étant pas le premier du genre, l’imam a souhaité qu’une mosquée, baptisée au de Ntoutoume Emane soit érigée dans cet arrondissement. Ntoutoume Emane, le donateur, pour sa part, a qualifié son acte ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane a bouclé jeudi la tournée entamée mardi dernier, qui l’a conduit, tour à tour, dans les différentes mairies d’arrondissement de la capitale, sur une note de grande déception au regard de l’état de délabrement dans lequel se trouve actuellement la plupart des installations visitées. De la mairie du 1er arrondissement à celle du 6ème, le constat reste presque le même : installations vétustes et obsolètes, toilettes non fonctionnelles, outil informatique et fournitures de bureau insuffisants, manque du personnel qualifié et performant, climatisation défectueuse, exiguïté et insuffisance de locaux, salles de ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane a annoncé mardi, lors de la tournée qu'il a entrepris pour s’enquérir de l’état des structures administratives sous son autorité, l'organisation avant la fin du mois de juillet en cours, d'un Conseil municipal, lequel devrait déboucher sur l’énumération de tous les maux qui minent la municipalité et la proposition des solutions pouvant aider à les résoudre et à améliorer les conditions de vie des citoyens. L'annonce a été faite lors d'une tournée qu'il initié à travers la ville, notamment dans les marchés et les mairies d’arrondissement ainsi que dans les structures ...
Lire l'article
L’ancien Premier ministre gabonais, Jean-François Ntoutoume Emane, a été élu maire de Libreville pour un mandat de 5 ans à l’issue du scrutin du 23 mai auquel ont pris part les 98 nouveaux conseillers municipaux de la capitale. Seul candidat en lice dans cette élection, il a obtenu 84 voix contre 14 bulletins nuls. A 69 ans, Jean François Ntoutoume Emane, vainqueur des élections locales dans le 5e arrondissement de la capitale, a été porté sans surprise à la tête du conseil municipal de Libreville le 23 mai dernier. Seul postulant à la mairie de Libreville après ...
Lire l'article
Deux leaders syndicaux de la mairie de Libreville réclament le paiement de leur salaire, après six mois de prison
Société / Après leur incarcération, les leaders syndicaux de la mairie réclament leurs salaires
Gabon : Quel sort pour les leaders syndicaux de la mairie de Libreville ?
Gabon : deux leaders syndicaux sous les verrous
Gabon: Jean-François Ntoutoume-Emane fait la ronde des marchés en construction de Libreville
Municipalité : Ntoutoume Emane visite les travaux des nouveaux marchés de Libreville
Gabon: Ntoutoume Emane solidaire des musulmans de Lalala
Gabon: Mairies de Libreville: Ntoutoume Emane boucle sa tournée sur une note de déception
Gabon: Mairie de Libreville: premier Conseil municipal, ère Ntoutoume Emane avant fin juillet prochain
Gabon : Jean-François Ntoutoume Emane nouveau maire de Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Août 2010
Catégorie(s): Politique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon : Ntoutoume Emane enfonce ses leaders syndicaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*