Socialisez

FacebookTwitterRSS

Cinquantenaire des indépendances: Barack Obama demande aux jeunes de prendre le pouvoir

Auteur/Source: · Date: 5 Août 2010
Catégorie(s): Afrique,Monde

Recevant à la Maison blanche exactement 115 jeunes africains venus de 40 pays subsahariens pour un forum à l’occasion du demi-siècle des indépendances africaines de 1960, mardi dernier, 03 juillet 2010, le président américain a exprimé l’espoir que « certains d’entre (ces jeunes) deviendront un jour dirigeants de vos pays ». « Si vous y réfléchissez, dans les années 1960, lorsque vos grands-parents, arrière-grands-parents se battaient pour l’indépendance, les premiers dirigeants disaient tous qu’ils étaient pour la démocratie », a rappelé Barack Obama lors d’une séance de questions-réponses avec ces jeunes.
« Et ce qui s’est produit, c’est que lorsque vous avez été au pouvoir pendant un certain temps, vous vous dites j’ai été un si bon dirigeant que pour le bien du peuple, je dois rester en place ».

« Et c’est comme cela que l’on commence à changer les lois, à intimider et à emprisonner des opposants. Et bientôt, des jeunes gens comme vous, pleins d’avenir et de promesses, sont devenus ce qu’ils avaient combattu », a regretté Obama, en citant en exemple la démocratie américaine, « dans laquelle les institutions sont plus importantes qu’un individu ».« Et cela ne veut pas dire que nous sommes parfaits, nous avons aussi beaucoup de problèmes », a reconnu le président, tout en estimant que « vos pays doivent aussi prendre confiance dans le processus démocratique ».

« Mugabe me brise le cœur »

Pour célébrer le 50e anniversaire de l’accession à l’indépendance de 17 pays d’Afrique sub-saharienne, les autorités américaines, plutôt que de réunir des chefs d’Etat ou de gouvernement, avaient convié 115 jeunes à la Maison blanche pour discuter avec Obama de «leur vision de l’Afrique pour les 50 ans à venir». Et à l’occasion d’une question posée par un ressortissant du Zimbabwe, Obama s’en est pris au président Robert Mugabe, 86 ans dont 30 au pouvoir. »J’ai le cœur brisé quand je vois ce qui se passe au Zimbabwe. Mugabe est un exemple de dirigeant qui est arrivé (au pouvoir) en tant que combattant de la liberté, et je vais être très brutal: il ne sert pas bien son peuple, c’est mon opinion », a-t-il indiqué.

En écho au discours qu’il avait prononcé lors de sa jusqu’ici seule visite en Afrique noire en tant que président, en juillet 2009 au Ghana, Obama a répété que « la bonne gouvernance est au cœur du développement ». Réaffirmant que « le destin de l’Afrique sera déterminé par les Africains », il s’est néanmoins engagé à « faire en sorte que (les voix des jeunes africains) soient entendues pour que vous puissiez saisir ces opportunités ».

La rencontre de mardi s’effectuait au premier jour d’une conférence de trois jours à Washington réunissant ces jeunes Africains « dirigeants de la société civile et du secteur privé», et organisée par le département d’Etat. Avant Barack Obama, la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton, avait elle aussi exhorté ces jeunes à confier plus de pouvoir aux citoyens. « Nous sommes à la recherche de dirigeants qui savent que le fait de donner plus de pouvoir aux citoyens est dans l’intérêt de tous», a dit l’épouse de Bill Clinton. Dans le monde actuel, « un pouvoir basé sur un rapport hiérarchique allant du sommet à la base n’est plus tenable », a-t-elle poursuivi. Le forum de Washington se poursuit jusqu’à ce 06 juillet. Le Cameroun y représenté par Abdoulay Abdoulrazack, Marie Tamoifo Nkom et Emmanuel Sanyi.

Rodrigue N. TONGUE

Source Afp


SUR LE MÊME SUJET
Le Président américain, Barack Obama, dans une lettre parvenue ce samedi à la Rédaction de GABONEWS, à l’occasion du 51ème anniversaire de l’indépendance du Gabon, adressée à son homologue Ali Bongo Ondimba, a remercié le chef de l’Etat Gabonais pour les « positions courageuses » prises en soutien de l'action du Conseil de Sécurité des Nations Unies, mais aussi, il l’a félicité pour « les progrès que le Gabon a réalisés récemment en vue d'accroitre sa liberté et sa prospérité ». Texte intégral de la lettre du président Barack Obama à son homologue Ali Bongo Ondimba. « Monsieur ...
Lire l'article
Selon un communiqué reçu du bureau de presse de la Maison Blanche en date du 21 juillet 2010, le président américain Barack Obama organise un forum à Washington D.C, du 3 au 5 août prochain. Environ 120 jeunes actifs de la société civile et du secteur privé des pays d’Afrique sub-saharienne sont annoncés à cet événement d’envergure. Sous l’encadrement des responsables américains, ces jeunes africains auront à discuter et échanger avec un large groupe de jeunes américains. Ces discussions porteront concrètement sur la bonne gouvernance, la création d’emplois et gestion d’entreprises, les droits de l’Homme. « Le président Barack ...
Lire l'article
En marge du sommet du G8 tenu au Canada les 25 et 26 juin 2010, Barack Hussein Obama annonçait aux leaders africains présents qu’il comptait convier 18 de ses homologues africains en Août prochain à Washington. La raison de cette invitation, disait il, résidait dans la volonté de célébrer le 50e anniversaire des indépendances de leurs pays respectifs. Mais moins d’un mois après, le président des Etats-Unis d’Amérique (USA) a décidé de procéder autrement. Il a choisi, le week-end dernier de convier plutôt les leaders des sociétés civiles africaines à un forum pour faire le point sur la ...
Lire l'article
Le gouvernement français a finalement annoncé, le 1er avril, un budget de 16,3 millions d'euros pour fêter le cinquantenaire des Indépendances de ses 14 anciennes colonies africaines : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Congo-Brazzaville, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo. «Y a-t-il vraiment quoi que ce soit à commémorer ou faut-il au contraire tout reprendre ?» La très pertinente question, posée par l'intellectuel camerounais Achille Mbembé, ne semble pas avoir fait beaucoup réfléchir à Paris. RTR25NWZ_Comp Le budget, pas énorme, servira à financer 250 manifestations culturelles et sportives en France et en Afrique, mais le clou ...
Lire l'article
Pour imprimer le PDF de la pétition et nous envoyer la pétition par Courrier postal ou par fax, cliquez ici. (et prière de faire circuler partout dans le monde): Lisez la pétition, ensuite pour signer la pétition directement sur ce site, remplissez les informations dans le formulaire ci-dessous. PETITION INTERNATIONALE POUR L'HONNEUR DU GABON ET LA DIGNITE DE L'AFRIQUE La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National vous invite à signer la pétition ci-après. La raison principale de la présente pétition est la suivante : Le régime Bongo, au pouvoir depuis 41 ans, a perverti l'imaginaire et compromis le devenir de générations ...
Lire l'article
A Libreville où on continue d’enregistrer les réactions à l’investiture président Barack Obama, qui a entamé sa première journée de travail ce mercredi, GABONEWS a recueilli le sentiment de Laure Olga Gondjout, Ministre gabonais de la Communication, de la Poste, des Télécommunications et des nouvelles Technologies de l’Information. Comme en écho à l’adage qui veut que « derrière tout grand homme se cache une grande dame », Laure Olga Gondjout a tenu à relever et à saluer le rôle crucial joué par Michelle Obama dans l’ascension de son mari : « Je voudrais tout d’abord féliciter et manifester toute mon admiration ...
Lire l'article
Les populations de Libreville attendent avec impatience depuis ce mardi matin l’investiture de Barack Obama, l’homme qui passe désormais pour être l’idole de la jeunesse du monde et de l’incarnation de leurs rêves. Les Gabonais de Libreville, jeunes comme vieux, affichent tous la même impatience et la même peur à quelques heures de l’investiture du 44ème président des Etats-Unis d’Amérique. Obama pour la majorité des jeune, incarne le rêve, la détermination et le succès. « Obama vient de montrer que tout le monde peut atteindre ses objectifs, à condition d’être prêt. C’est pourquoi nous avons hâte de le voir investi dans ...
Lire l'article
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama. « Dieu a prévu de belles choses pour le continent noir d’où est originaire Barack Obama », a indiqué le révérend Kombil ajoutant que : « l’Afrique est le berceau de l’humanité ». Les ministres de Dieu prieront pour demander à l’Eternel de bénir le candidat, Barack Obama qui est engagé dans la course à la Maison blanche face à John Mc Cain, le candidat Républicain. La séance de prière se déroulera à l’immeuble Arambo de 9 à 15 heures. Des louanges, des prophéties et des prédications ...
Lire l'article
"Déçu" puis "dégoûté" par Hillary Clinton, le cinéaste américain Michael Moore a décidé, lundi 21 avril, d'apporter son soutien au sénateur de l'Illinois Barack Obama dans la course à l'investiture démocrate. "Au cours des deux derniers mois, les actes et les propos de Hillary Clinton sont passés de décevants à écœurants", écrit le cinéaste sur son site Internet. Michael Moore qui avait exprimé de la sympathie dans ses livres pour Mme Clinton, se dit maintenant "triste" de la façon dont elle a mené sa campagne. Il explique que le débat télévisé diffusé la semaine dernière a été "la goutte d'eau qui ...
Lire l'article
Barack Obama a réaffirmé, lundi 10 mars, son intention d'être président, sans se contenter d'une éventuelle vice-présidence de Hillary Clinton, alors qu'il espère donner un nouveau souffle à sa campagne mardi lors d'une primaire dans le Mississippi. "J'ai gagné plus de voix que la sénatrice Clinton, j'ai plus de délégués, donc je ne comprends pas comment une personne qui est en seconde position peut proposer d'être vice-président à celui qui est en première position", a lancé Barack Obama pendant un rassemblement électoral. Le sénateur a relevé un paradoxe : l'équipe Clinton "vient de passer les deux, trois dernières semaines (...) à ...
Lire l'article
Barack Obama salue les « positions courageuses » du Gabon et les « progrès réalisés » dans le pays
Cinquantenaire des indépendances africaines: Barack Obama snobe les dictateurs africains
Cinquantenaire des Indépendances Forum: Barack Obama préfère la société civile aux dictateurs africains
Cinquantenaire des Indépendances : un anniversaire pour rien ?
Pétition Honneur et Dignité
Gabon: Investiture du Président Barack Obama : Réactions au Gabon (suite)
Gabon: Les Gabonais s’impatientent pour l’investiture de Barack Obama
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama
Michael Moore soutient Barack Obama
Barack Obama ne se voit pas en co-listier d’Hillary Clinton en novembre

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Août 2010
Catégorie(s): Afrique,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*