Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : 600 matelas pour la prison centrale de Libreville

Auteur/Source: · Date: 5 Août 2010
Catégorie(s): Société

La prison centrale de Libreville vient de se doter de 600 nouveaux matelas. Cette initiative du commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, le général Edwige Nkeze, vise à améliorer les conditions de détention des prisonniers, plusieurs fois décriées par la société civile.

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des détenus, le commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, le général Edwige Nkeze, a approvisionné la prison centrale de Libreville de 600 nouveaux matelas.

«Après la mise en service du centre de santé, des parloirs, de l’alimentation en eau et en électricité, vous recevez de nouveaux de matelas. Toutes ces actions, faut-il le rappeler entrent dans le cadre modernisation et de l’humanisation des prisons (…) pour mettre à exécution la politique gouvernementale visant à améliorer les conditions de détention dans nos milieux carcéraux», a indiqué le général Nkeze.

«Au-delà des efforts consentis par l’Etat dans ce sens, beaucoup reste à faire. Car le chantier est bien loin d’être achevé tant à Libreville qu’à l’intérieur du pays», a-t-elle poursuivi, soulignant qu’une commission de travail et d’étude a été mise en place pour examiner les dossiers des détenus préventifs, qui attendent leur jugement depuis plusieurs années.

Lors de sa visite dans cette structure en juillet, le ministre de la Justice, Anicette Nanda Oviga, avait annoncé la construction d’une prison à Nkoltang. «Le pénitencier de nouvelle génération aura des modalités telles que les bureaux, les logements, terrains de sport, centre d’apprentissage professionnel, etc. Je sais qu’en ce moment vous êtes à l’étroit, et que les conditions de travail ne sont pas idoines. Toutefois, nous faisons notre possible pour les améliorer», avait-elle promis. Les conditions de détention avaient été indexées en 2008 à la suite de la mutinerie à la prison centrale de Libreville.  


SUR LE MÊME SUJET
Le nouveau directeur de la prison de Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud), le régisseur major Marcel Maganga, a officiellement pris ses fonctions vendredi dernier, en remplacement du régisseur Pierre Marie Djamendongo, muté à Koula-Moutou, dans l’Ogooué-Lolo (sud-est), a constaté un journaliste de l'AGP. Le gouverneur de la Nyanga, Joseph Guebote Mbote a assisté à la passation de service entre le nouvel administrateur de la maison d’arrêt de Tchibanga, nommé le 13 octobre dernier, et son prédécesseur, supervisée par le commandant en second de la Sécurité pénitentiaire, le général de brigade Martial Lemboumba. Précédemment rattachée au ministère de l’Intérieur, ...
Lire l'article
Le nouveau directeur de la prison centrale de Libreville, le lieutenant colonel Olivier Moulengui Mfondo, a été installé dans ses fonctions lundi, a constaté un journaliste de l’AGP. Le Commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, Edwige Nkeze, a présidé la cérémonie de passation de service entre le lieutenant colonel Olivier Moulengui Mfondo et son prédécesseur, le général de brigade Adrien Makoky Kyela. A cette occasion, le conseiller du ministre chargé de la sécurité pénitentiaire, Corentin Obame Obiang, a déclaré que "le poste d’inspecteur général de la sécurité pénitentiaire est un poste clé, chargé des problèmes disciplinaires". "Vous avez la lourde charge de ...
Lire l'article
Le ministre de la Justice, Anicette Nanda Oviga, a effectué le 2 juillet une visite à la prison centrale de Libreville, où elle a notamment dévoilé les projets du gouvernement pour l’édification d’un «pénitencier de nouvelle génération». Passée sous tutelle du ministère de la Justice il y a quelques mois, la prison centrale de Libreville présente un visage peu reluisant. C’est pour s’imprégner de l’état de cette structure et des conditions de vie et de travail de son personnel que le ministre de la Justice, Anicette Nanda Oviga, s’y est rendue le 2 juillet. L’occasion pour le ...
Lire l'article
Quatre mois après la mutinerie de janvier dernier à la prison centrale de Libreville, qui a vu un bâtiment abritant plusieurs services pénitenciers endommagé par les flammes, l’heure est à la reconstruction, voire à l’extension des locaux avec pour souci majeur, l’amélioration des conditions de vie et de travail au sein de cet univers carcéral, a constaté ce mercredi les reporters de GABONEWS. Les travaux qui sont très avancés, prévoient au finish une salle de communication, lieu où les détenus pourront désormais s'entretenir et ce, dans de bonnes conditions, avec leurs avocats, voire des juges. De même, cinq parloirs, endroits indiqués pour ...
Lire l'article
Environ 2.000 personnes sur les 2.800 détenus de la prison centrale de Libreville sont en détention provisoire, rapporte jeudi le quotidien national l’Union, qui cite la ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Pierrette Djouassa. ’’ (…) la situation de la prison centrale de Libreville qui accueille aujourd’hui jusqu’à 2.800 détenus dont 1.800 en détention provisoire, interpelle plus d’un Gabonais, au premier chef desquels le ministre de la Justice, Gardes ses Sceaux’’, a indiqué le journal. Selon Mme Djouassa, ’’ceux qui sont en instance d’être jugés le soient et que certains d’entre eux dont les dossiers n’existent plus et dont les faits ...
Lire l'article
Des tirs ont été entendus à l’intérieur de la prison centrale de Libreville en début d’après midi du lundi où la gendarmerie aurait donné l’assaut. Les tirs ont suscité la panique des populations environnantes qui fuient la zone. Une mutinerie a cours depuis les premières heures de la matinée, a constaté l’un des reporters de GABONEWS. Pour l’instant les revendications des prisonniers mutins ne sont pas connues. En fin de matinée, les ministres de l’Intérieur et de la Justice se sont rendus sur les lieux où les négociations se compliqueraient avec les auteurs du soulèvement. Le bilan se la mutinerie s’élèverait ...
Lire l'article
Le Ministre de l’Intérieur, des Collectivités Locales de l’immigration et de la Sécurité, chargé de la Protection civile, André MBA OBAME, est arrivé ce lundi matin à la Prison centrale de Libreville, quelques heures après le soulèvement des détenus de cet établissement. Selon les propos recueillis dans l’entourage du ministre de l’Intérieur, il s’agit pour ce dernier de créer les conditions d’apaisement des esprits en préalable à une sortie de crise. André Mba Obame tient en ce moment une réunion d’urgence à huis clos avec la direction de la prison centrale de Libreville et le commandement en chef de la ...
Lire l'article
Le Ministre de l’Intérieur, des Collectivités Locales de l’immigration et de la Sécurité, chargé de la Protection civile, André MBA OBAME, est arrivé ce lundi matin à la Prison centrale de Libreville, quelques heures après le soulèvement des détenus de cet établissement. Selon les propos recueillis dans l’entourage du ministre de l’Intérieur, il s’agit pour ce dernier de créer les conditions d’apaisement des esprits en préalable à une sortie de crise. André Mba Obame tient en ce moment une réunion d’urgence à huis clos avec la direction de la prison centrale de Libreville et le commandement en chef de ...
Lire l'article
Les matelas nouvellement achetés, de petite épaisseur, entrant dans le cadre de la réhabilitation des travaux des campus universitaires sont sources de conflits dans les pavillons de l’Université Omar Bongo (UOB), a-t-on constaté ce jeudi sur place. Des disputes frôlant les confrontations physiques entre étudiants sont enregistrées depuis leur retour sur le campus universitaire de l’UOB rénové. Ceci est dû au fait que dans les chambres où logent deux étudiants, les lits en fer désuets dont le sommier est en ressort sont couverts de matelas de petites épaisseurs, en moyenne 6 cm. L’étudiant qui aménage le premier fait preuve ...
Lire l'article
Le commandant en chef de la police nationale, le général Claude Langouba, et le commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, le général Edwige Nkeze, ont tenu une séance de travail le 25 juin dernier à Libreville pour planifier la mise en place d’un partenariat pour la formation de leurs agents respectifs. La similitude des programmes de formation des agents dans les deux corps de métiers pourrait permettre une collaboration entre les deux institutions pour centraliser et renforcer la formation de leurs agents. Pour étudier les axes d’un partenariat envisageables entre la sécurité pénitentiaire et la police nationale ...
Lire l'article
Un nouveau directeur à la prison centrale de Tchibanga
Un nouveau directeur à la prison centrale de Libreville
Gabon : Nanda Oviga en univers carcéral
Gabon: Après la mutinerie de janvier, l’heure est à la reconstruction à la prison centrale de Libreville
Gabon: Justice : Environ 2.000 personnes en détention provisoire à la prison centrale de Libreville (ministre)
Gabon: URGENT/ Tirs à l’intérieur de la prison centrale de Libreville où la gendarmerie aurait donné l’assaut
Gabon: Mba Obame à la prison centrale de Libreville
Gabon: Mba Obame à la prison centrale de Libreville
Gabon: Fait divers: des matelas sources de conflit au campus de l’UOB
Gabon : La sécurité pénitentiaire et la police nationale s’associent pour la formation de leurs agents


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Août 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*