Socialisez

FacebookTwitterRSS

Indépendance du Gabon : L’opposition dénonce une dérive

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2010
Catégorie(s): Politique

A l’image de 16 autres pays africains, le Gabon célèbre ce mardi, ses 50 ans d’indépendance. Mais l’opposition dénonce une célébration jugée inutile.
Le 17 août 1960, était proclamé l’indépendance de la république gabonaise. Petit pays d’Afrique centrale, le Gabon couvre une superficie de 267 667 km² et comprend presque deux millions d’habitants sur toute l’étendue du territoire national. A l’image de 16 autres pays africains, le Gabon célèbre cette année, ses 50 ans d’indépendance. Contrairement à certains qui jugent inutile et sans intérêt la célébration de 50 ans de souveraineté, les gabonais ont commencé leurs festivités depuis lundi. Le président Ali Bongo a déposé une gerbe de fleurs au mausolée Président Léon Mba de Libreville. Il a ensuite procédé à la décoration de plusieurs personnalités du pays juste avant le carnaval qui a vu défiler les troupes des neuf régions du pays. De son indépendance à maintenant, le pays n’a connu que trois présidents. Notamment Léon Mba qui a proclamé l’indépendance, Omar Bongo Ondimba et l’actuel président Ali Ben Bongo son fils. Certains espèrent qu’avec l’arrivée de ce nouveau président, d’importants changements seront effectués aussi bien au niveau social que sur le plan politique après l’avènement du multipartisme en 1990.
L’opposition fustige le pouvoir
Comme un peu partout sur le contient, la célébration du cinquantenaire des indépendances africaines est décriée par un grand nombres d’africains. L’opposition gabonaise n’est pas en marge. L’un des principaux partis du pays, notamment l’Union nationale déplore le gâchis engendré par ces festivités. L’opposition accuse le pouvoir de dépenser des millions pour le cinquantenaire. L’Union nationale (UN), l’une des deux principales formations politiques du pays a, dans un communiqué publié ce week-end, accusé la présidence de vouloir « organiser un feu d’artifice qui coûterait 4 milliards de francs CFA.» Ils se sont catégoriquement opposés à la célébration de ce cinquantenaire qu’ils jugent inutile. Le gouvernement a pour sa part, qualifié ces accusations de mensongères et infondées. Par ailleurs, les festivités continuent toujours avec des défilés civils et militaires et une grande réception au palais présidentiel ce soir avec la participation de plusieurs diplomates étrangers et une quinzaine de chefs d’Etats africains.
Une centaine de soldats français défilent à Libreville
Pour la première de l’histoire du Gabon, des militaires français défilent aux côtés de leurs homologues africains à Libreville. Un total de 104 soldats des forces françaises basés à Libreville depuis des années, se mélangent aux couleurs africaines pour former comme on dit, une nation arc-en-ciel pour 24h.

source: journal du Mali 


SUR LE MÊME SUJET
Le PS promet de rendre toute son indépendance à la justice
Parmi les réformes auxquelles procèdera François Hollande s'il est élu Président de la République, « celle du parquet sera la plus importante ». Ce jeudi, André Vallini, député de l'Isère, chargé de la justice dans l'équipe du candidat socialiste à la présidentielle est venu participer à un débat organisé par le Syndicat de la magistrature (SM) et le Syndicat des avocats de France (SAF) au palais de justice de Lyon. Devant une salle comble, l'ancien président de la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire d'Outreau a présenté les grandes lignes du projet socialiste sur les questions de justice. En préambule, il a souligné le ...
Lire l'article
Un proverbe africain nous rappelle constamment ce constat de la tortue : « je suis morte dès mon accouchement, car depuis ce jour je porte mon cercueil (carapace) ». Ainsi le peuple gabonais, malgré la déclaration d’indépendance du 17 aout 1960 n’a pas encore accédé réellement et effectivement à cette indépendance, car il ne jouit d’aucune prérogative d’un peuple libre exerçant pleinement sa souveraineté. En effet, comme nous le soulignions déjà le 13 aout 2010, lors du message à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de la déclaration de l’indépendance du Gabon en page 2, l’hebdomadaire français Jeune Afrique, dans sa ...
Lire l'article
Le Gabon célèbre mardi son demi-siècle d’indépendance dans une stabilité politique qui n’efface pas les critiques sur l’emprise que la France a maintenu sur l’Etat pétrolier africain et le développement souvent jugé insuffisant au regard des richesses naturelles. Les progrès politiques et sociaux, dans un pays qui n’a connu ni conflits avec ses voisins, ni guerre interne ou coup d’Etat depuis 1964, n’éclipsent pas l’absence d’alternance politique. Omar Bongo, décédé en 2009, a gouverné pendant 41 ans, avant que son fils ne lui succède, au terme d’une élection controversée il y a moins d’un an. Ce règne sans partage est sans doute ...
Lire l'article
Le Premier ministre, Chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba fait le point de l’avancement des travaux et de l’organisation des manifestations avec la commission nationale de préparation et le comité d’organisation du cinquantenaire, mercredi à l’immeuble Arambo. Les membres de la Commission nationale centrale et des sous-commissions du Cinquantenaire, ont dressé le bilan des préparatifs marquant les cinquante ans d’indépendance du Gabon. Au cours de la réunion présidée hier par le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, les ministres responsables des sous-commissions organisation, culture, infrastructures et communication ont décliné les travaux déjà effectués, mais également ceux qui restent à faire. Pour le ministre de ...
Lire l'article
Indépendance: Sarkozy rend un hommage contesté aux liens entre la France et l'Afrique
Nicolas Sarkozy a célébré mardi à Paris, devant les dirigeants de treize pays d'Afrique francophone, la "force des liens" qui unissent la France et ses anciennes colonies africaines, lors d'un hommage contesté organisé à l'occasion du Cinquantenaire de leur indépendance. S'exprimant lors d'un déjeuner à l'Elysée, le chef de l'Etat français a d'emblée justifié l'invitation faite à ses pairs et sa décision de faire défiler leurs troupes sur les Champs-Elysées pour la traditionnelle parade du 14 juillet, qui ont suscité de multiples critiques. "C'est bien mal me connaître que de penser que je puisse être inspiré par un quelconque sentiment de nostalgie ...
Lire l'article
La résolution d’accélérer les opérations pérennes dans les préparatifs du cinquantenaire de l’indépendance du Gabon a été prise mardi à l’issue d’une importante réunion entre le premier ministre Paul Biyoghé Mba et les membres du Comité préparatoire du cinquantenaire de l’Indépendance du Gabon. Le gouvernement annonçant son engagement franc à soutenir tous les acteurs impliqués dans ce rendez-vous historique afin d’avancer à travers des opérations pérennes, conformément aux instructions du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Le Directeur général de la Société de Valorisation des ordures ménagères du Gabon (SOVOG), Laurent D. Traoré Mantion, se prêtant aux questions de la presse, a ...
Lire l'article
Des membres du congrès américain condamnent la dérive dictatoriale du régime Bongo au Gabon
Dans une lettre incendiaire adressée le 21 janvier 2009 à Omar Bongo Ondimba, cinq membres de la Tom Lantos Human Rights Commission (TLHRC — Commission Tom Lantos des Droits de l’Homme) de la Chambre des Représentants du Congrès des Etats-Unis d’Amérique ont sans détour condamné non seulement les arrestations et inculpations arbitraires dont des membres la société civile gabonaise ont fait l'objet depuis le 31 décembre 2008, mais également ce qu'ils constatent comme étant une dérive dictatoriale du régime Bongo au Gabon, régime qui, quoique membres signataire de plusieurs conventions inernationales dont celles des droits humains et de la gestion ...
Lire l'article
le journal « Croissance Saine Environnement » suspendu vendredi dernier par le Conseil National de la Communication (CNC), a tenu une conférence de presse jeudi, au cours de laquelle, le directeur de publication, Nicaise Moulombi, a dénoncé la dérive autoritaire du CNC. Trois points étaient à l’ordre du jour, à savoir: la suspension du journal « Croissance Saine Environnement », les non dits du Conseil National de la Communication et l’analyse de la gouvernance des Politiques de Développement. Selon le Directeur de publication, Nicaise Moulombi: « Il plaît de rappeler que la procédure généralement suivie par le CNC en cas de suspension ...
Lire l'article
Pour lire ce document en version PDF, cliquez ici. Dr. Daniel Mengara Coordonnateur et leader du BDP-Gabon Nouveau C'est à croire que l'opposition gabonaise n'a jamais voulu prendre le pouvoir dans un Gabon où le régime Bongo n'a plus rien à offrir de viable à la nation. L?élection du 27 novembre 2005 était, pour les pacifistes de tous bords, la seule occasion restante de pouvoir encore en finir avec la dictature bongoïste par des moyens révolutionnaires pacifiques, avec un minimum de dégâts mais avec la promesse d'un changement immédiat. Tout ce que cela demandait, c'était une opposition courageuse sachant véritablement ce qu'elle veut. L?opposition ...
Lire l'article
Mercredi 28 novembre 2001 - Communiqué de Presse, pour publication immédiate partout où besoin sera Le BDP-Gabon Nouveau condamne la fraude électorale et la dérive autoritaire du régime Bongo au Gabon Le BDP-Gabon Nouveau, mouvement d'opposition en exil, condamne de toutes ses forces la fraude électorale massive que le régime Bongo prépare actuellement au Gabon et averti le régime Bongo contre toute tentative de dérive autoritaire. Le BDP-Gabon Nouveau constate que les conditions de la transparence électorale ne sont pas réunies au Gabon et que les manipulations et tripatouillages électoraux auxquels se livrent Bongo et son régime mettent en danger l'unité nationale et ...
Lire l'article
Le PS promet de rendre toute son indépendance à la justice
Gabon : indépendance et exercice de la souveraineté
Le Gabon célèbre 50 ans d”indépendance” sous influence française
Gabon: Indépendance: Les préparatifs vont bon train
Indépendance: Sarkozy rend un hommage contesté aux liens entre la France et l’Afrique
Indépendance du Gabon : Les préparatifs vont s’accélérer à travers des opérations pérennes
Des membres du congrès américain condamnent la dérive dictatoriale du régime Bongo au Gabon
Gabon: Le journal Croissance Saine Environnement dénonce « la dérive autoritaire du CNC » quelques jours après sa suspension
C’est quoi cette opposition ? Le malheur du Gabon, c’est d’avoir eu une opposition inepte
Le BDP-Gabon Nouveau condamne la fraude électorale et la dérive autoritaire du régime Bongo au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*