Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon signe des contrats de 4,5 milliards de dollars avec l’Inde et Singapour

Auteur/Source: · Date: 18 Août 2010
Catégorie(s): Economie

Le Gabon a signé des contrats d’un montant global de 4,5 milliards de dollars avec des entreprises de l’Inde et de Singapour en vue de moderniser ses infrastructures et de diversifier son économie, annonce un communiqué de la présidence publié ce week-end.
Aucune indication n’est fournie sur les sociétés concernées mais, selon le communiqué, les projets portent notamment sur la réfection de mille kilomètres de routes, la transformation du bois et la construction de 5.000 logements sociaux.
Le président Ali Bongo, qui a succédé à son père l’an dernier à la tête du pays, s’est engagé à moderniser et à diversifier l’économie du Gabon, dont le pétrole représente encore près de la moitié des recettes de l’Etat.
Ali Bongo cherche également à élargir les partenariats stratégiques de son pays qui, sous la présidence de son père, étaient en grande partie centrées sur la France, ancienne puissance de tutelle.
Les contrats ont été signés samedi, la veille du cinquantenaire de l’indépendance gabonaise, dit le communiqué.
Les projets devraient permettre de créer environ 50.000 emplois et leur démarrage est prévu d’ici quelques mois, ajoute le communiqué.
Le Gabon produisait naguère quelque 350.000 barils/jour de pétrole, mais sa production est tombée aux alentours de 240.000 barils/jour et le secteur est en quête de nouveaux gisements.


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon et la société pétrolière franco-britannique Perenco ont signé mardi deux contrats d'exploration et de partage des revenus sur des zones offshore au large d'Omboué (sud-ouest du Gabon), rapporte la presse mercredi. L'Etat gabonais est propriétaire de 20% de chaque permis à travers la Gabon Oil Company (compagnie nationale créée en 2010) et a la possibilité d'obtenir 15% supplémentaires aux conditions du marché, selon le document transmis aux journaux l'Union et Gabon Matin. A titre d'illustration, pour les phases d'exploration, c'est près d'une quarantaine de millions de dollars qui seront investis par permis, selon l'Union. Citant un communiqué, les deux ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Mines, du pétrole et des Hydrocarbures, Alexandre Barro Chambrier, a signé deux Contrats d’exploration et de partage de production (CEPP) avec la société Perenco Oil & Gas Gabon sur deux blocs d’exploration en offshore, a rapporté ce mercredi le quotidien l’Union. Les blocs d’exploration sont localisés au large de la localité d’Omboué, au Sud-Ouest du Gabon, non loin de Port-Gentil, la capitale pétrolière. L’Etat gabonais détiendrait 20% sur chacun des permis. 40 millions de dollars seront investis durant les phases d’exploration de ces deux champ, souligne-t-on.
Lire l'article
La France signe pour 71 mlns d’euros de contrats au Gabon
La France et le Gabon ont signé deux contrats commerciaux d'une valeur de 71 millions d'euros lors de la visite effectuée ce week-end par le Premier ministre François Fillon dans cette ancienne colonie française. Libreville a notamment conclu un accord de 48 millions d'euros avec ETDE, la branche de Bouygues (BOUY.PA: Cotation) spécialisée dans les infrastructures électriques, en vue de l'extension du réseau à 110 villages de la partie nord du pays, indique un communiqué du gouvernement gabonais. Le deuxième contrat, d'une valeur de 23 millions d'euros, concerne l'exploitation durable de quelque 39.000 hectares de forêt par le groupe Lignafrica, une coentreprise ...
Lire l'article
Le pétrolier français Total investit "près de deux milliards de dollars" pour pérenniser des installations sur un champ au Gabon et avoir accès à de nouvelles ressources, a déclaré un de ses cadres mardi à Libreville, à l'issue d'un entretien avec le président gabonais. "On est en train d'investir des sommes très importantes, près de deux milliards de dollars (1,43 milliards d'euros) pour pérenniser les installations et en même temps avoir accès à des nouvelles ressources" sur le champ d'Anguille, situé au large de Port-Gentil, la capitale économique, a déclaré le directeur général exploration et production du français Total, Yves-Louis Darricarrère, ...
Lire l'article
La crise financière mondiale de l’automne 2008 a emporté dans son tourbillon un nombre important de projets que les multinationales avaient programmés sur le continent noir. Au total, ce sont plus de 70 milliards de dollars d’investissement qui pourraient partir en fumée, soit plus de 17% des 393 milliards de dollars du stock global d’investissements directs étrangers du continent africain. Dans ce contexte, les mastodontes du Golfe ont suspendu quelque 335 milliards de projets dans le monde. Ils sont désormais contraints de s’unir pour rester debout, et abandonner leur investissement en Afrique du Nord pour se recentrer au Moyen-Orient. ...
Lire l'article
La Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) et la Banque africaine de développement (BAD) ont procédé jeudi dernier, à Libreville, à la signature d’un accord de financement et d’appui à la conservation des écosystèmes du Bassin du Congo. Cette signature a eu lieu présence de Bassary Touré, représentant régional de la BAD et de Louis Sylvain Ngoma, secrétaire général de la CEEAC. Cet accord de 23, 6 milliards de francs CFA qui sera débloqué sur cinq ans sera affecté pour la protection des ressources forestières et l’appui aux institutions spécialisée de la CEEAC, précisément la Commission des forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC). Aussi, ...
Lire l'article
Le sommet du G20 de Londres s’est engagé pour octroyer mille milliards de dollars supplémentaires au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque mondiale (BM). Le FMI verra notamment ses moyens triplés avec 500 milliards de dollars supplémentaires. Ces fonds seront constitués par de «l'argent nouveau» et par des droits de tirages spéciaux (DTS) du FMI. Le Fonds va également pouvoir vendre de l'or pour financer son aide aux pays les plus pauvres. Le Premier ministre britannique Gordon Brown a annoncé l'union mondiale face à la récession, lors de sa conférence de clôture du sommet du G20, qu'il accueillait à ...
Lire l'article
La multinationale française Total Gabon, qui exploite le pétrole au Gabon depuis 80 ans, a annoncé, dans un communiqué publié à Libreville, avoir réalisé en 2008 un résultat net positif de 381 millions de dollars, en dépit d’un environnement très contrasté de l’industrie pétrolière. Après avoir atteint en milieu d’année le niveau record de près de 150 dollars Us le baril, le prix du brent a très fortement chuté durant le deuxième semestre pour terminer l’année à 35 dollars, son niveau le plus bas depuis plusieurs années, indique le communiqué. En moyenne, le prix du Brent s’est établi à 97,3 dollars le ...
Lire l'article
Siège social : Boulevard Hourcq - Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise) Résultats du premier semestre 2008 Prix de vente Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est élevé pour le premier semestre 2008 à 102,4 dollars US par baril ($/b), à comparer à 58,5 $/b pour le premier semestre 2007, soit une hausse de 75% en ligne avec l’évolution des prix du Brent sur la période. Production La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon1 s’est élevée pour le ...
Lire l'article
Total Gabon signe un accord de financement de 600 millions de dollars
La filiale gabonaise du géant pétrolier annonce ce jour la signature d'un accord de financement de premier plan. Cet accord, consenti par un syndicat de banques internationales, témoigne du soutien et de la confiance de la communauté financière envers Total Gabon. Dès lors, ce crédit contribuera à financer les activités du groupe tel que son plan d'investissements pluriannuel et notamment le projet de redéveloppement du champ d'Anguille. Par ailleurs, ce contrat, d'une durée de huit ans, marque une étape importante de la stratégie déjà annoncée par Total Gabon à ses actionnaires.
Lire l'article
Gabon: deux contrats d’exploration pour Perenco
Le Gabon a signé deux nouveaux contrats pétroliers avec Perenco
La France signe pour 71 mlns d’euros de contrats au Gabon
Gabon: Total investit près de 2 milliards de dollars sur un champ pétrolier
L’Afrique perd 70 milliards de dollars
Gabon: Coopération: la BAD signe un accord de 23, 6 milliards FCFA avec la CEEAC
1.100 milliards de dollars pour sauver l’économie mondiale
Total Gabon réalise un résultat net de 381 millions de dollars en 2008
Total Gabon : Société anonyme de droit gabonais avec Conseil d’Administration au capital de 76 500 000 dollars US
Total Gabon signe un accord de financement de 600 millions de dollars

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Août 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*