Socialisez

FacebookTwitterRSS

Barack Obama et Ali Bongo Ondimba souhaitent que « chaque pays prenne en charge son destin », Andy Roland Nziengui, Ambassadeur des Nations Unies pour les OMD

Auteur/Source: · Date: 25 Août 2010
Catégorie(s): Coopération,Politique

Au cours d’un entretien exclusif accordé mardi à GABONEWS, l’Ambassadeur des Nations Unies pour les Objectifs du millénaire (OMD), Andy Roland Nziengui Nziengui, qui, du 3 au 5 août dernier, a représenté le Gabon au forum international des jeunes leaders africains, organisé par la Maison Blanche, a indiqué que les Président Barack Obama et Ali Bongo Ondimba formulent tous deux le vœu que « chaque pays prenne en charge son destin », avant de revenir sur les échanges qu’il a eus avec les deux Chefs d’Etats.

La rencontre à la Maison Blanche, a indiqué M. Nziengui Nziengui, s’est articulée autour de deux temps forts. En prélude au forum présidé par Barack Obama, le secrétaire d’Etat américain, Hillary Clinton a appelé la jeunesse africaine à prendre son développement en main. « Elle a indiqué que les Etats-Unis avaient un regard très lucide par rapport au développement de l‘Afrique », a-t-il expliqué.

Plus tard, au cours des échanges qu’ont eus les jeunes leaders africains avec le Chef d’Etat américain, Barack Obama a souhaité que « la jeunesse africaine soit le porte-flambeau du développement », pour une « Afrique qui gagne ».

« Il nous a demandé de militer pour la transparence, la démocratie, et le développement durable. Il a souhaité qu’arrivée dans nos pays, nous puissions dire aux autres jeunes qu’il nous soutient, mais que c’est à nous même de prendre en charge notre destin », a poursuivi Andy Roland Nziengui Nziengui.

De retour à Libreville, au cours d’une rencontre, le 19 août dernier, avec le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, il s’est agit pour le Président du Réseau international des jeunes volontaires francophones d’entretenir le premier citoyen gabonais sur les tenants et les aboutissants de son séjour nord américain.

« La première chose était d’expliquer au Président de la République ce que je suis allé faire aux Etats-Unis, les points forts que j’ai développés là-bas, à savoir la présentation des programmes qui rentrent dans le cadre des changements qui se sont déroulés ici, notamment les états généraux de l’éducation, le lancement en septembre prochain de la politique nationale de la jeunesse », a t-il précisé.

Saisissant l’opportunité de cette rencontre à « bâtons rompus », avec le Chef de l’Etat, M. Nziengui Nziengui rapporte avoir évoqué entre autres, la nécessité d’associer la jeunesse aux questions qui la concerne.

« J’ai dit au président que ma vision c’était de faire en sorte que le mandat présidentiel revienne à cinq ans, renouvelable une fois. J’ai également demandé que la jeunesse soit associée à l’élaboration de la politique nationale de la jeunesse », a-t-il indiqué, avant de mettre en relief la problématique de la bourse, qui « n’a pas augmenté », « depuis des années ».

Selon l’Ambassadeur des Nations Unies pour les OMD, le Chef de l’Etat a été « ouvert à l’ensemble des discussions ». « Pour moi, a-t-il poursuivi, il a une vision stratégique à long terme sur les points que nous avons abordés. Lui-même m’a fait comprendre qu’il avait un souci, c’est de faire en sorte qu’il y ait une répartition équitable au niveau des richesses du pays ».

Ali Bongo Ondimba, a-t-il considéré, tient à la promotion de la bonne gouvernance et à la démocratie dans notre pays. « Mais il souhaite que cette démocratie prenne en compte les spécificités africaines, notamment les spécificités gabonaises, car il faut que chaque pays prenne en charge son destin. C’était d’ailleurs le vœu du Président Obama lors de la rencontre de Washington », a remarqué Roland Nziengui Nziengui.

Enfin dans la perspective d’apporter sa contribution à l’édification d’une « jeunesse responsable », M. Nziengui Nziengui entend organiser dès la semaine prochaine une restitution vidéo du discours du Président Obama à laquelle seront invités les membres du Conseil National de la jeunesse et l’ensemble des Associations nationale de jeunesse du Gabon.

« Le but est qu’ils puissent aussi s’approprier le message du Président Obama et voir comment à travers un forum de discussion nous pouvons faire avancer le pays », a-t-il expliqué.

Du 3 au 5 août dernier, Andy Roland Nziengui Nziengui, représentant le Gabon, prenait part en compagnie d’une centaine de jeunes leaders de la société civile et du secteur privé de plus de quarante (40) pays subsahariens, à un forum organisé à Washington par la Maison Blanche, dans le cadre de la célébration des indépendances de dix sept (17) pays africains.

Lors de la clôture dudit forum les responsables américains ont déclaré aux délégués que le gouvernement des États-Unis « comptait poursuivre le dialogue entamé le 3 août pour créer des alliances, des partenariats et des emplois sur tout le continent ». 


SUR LE MÊME SUJET
Laurianne Moyi Bounguebe a été élue présidente de la section Gabon du réseau des jeunes leaders des Nations Unies. Jeune fille gracieuse et souriante, elle ambitionne d’œuvrer dans l’autonomisation des jeunes par le soutien à la création de micro projets. Un rêve qui connaît un début de matérialisation, avec les modestes leviers actuellement en sa possession. Au nom du réseau des jeunes volontaires francophones dont elle assure la destinée, il est organisé depuis 2004 à Libreville, de concert avec le Campus universitaire francophone, des formations gratuites en Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), à l’intention de jeunes faisant ...
Lire l'article
Le Président de la République gabonaise, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a prononcé le 22 septembre dernier, devant la communauté internationale, un discours mémorable dans lequel il a invité les uns et les autres à prendre chacun, ses responsabilités face aux changements planétaires actuels qui mettent en mouvement le monde entier, tout en réaffirmant la position de son pays depuis son avènement à la magistrature suprême. Texte intégral Monsieur le Président, Majestés, Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat, de Gouvernement, et de délégation, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames, Messieurs, Permettez-moi d’abord de vous adresser mes plus vives félicitations pour votre élection. Vos qualités humaines ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais et les Nations unies ont signé le Plan cadre pour l’aide au développement (UNDAF) (2012-2016)
Le gouvernement gabonais, via le ministre de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme Magloire Ngambia, et tout le système des Nations unies présent à Libreville, représenté par le Coordonnateur Résident au Gabon, Nadir Hadj – Hammou, ont signé vendredi dernier, le Plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement (UNDAF) qui s’étale sur la période 2012-2016. Le plan cadre qui a été, au préalable, validé mercredi, 15 juin dernier par les agences du Système des Nations Unies, le ministère de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, la société civile, les partenaires techniques et financiers, a ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Economie, Magloire Ngambia, et le représentant résident du Programme des Nations unies (PNUD) au Gabon, Nadir Hadj Hammou, ont signé, vendredi dernier à Libreville, le nouveau Plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement (UNDAF) pour la période 2012-2016. D’un montant de 15 milliards de FCFA, l’UNDAF est destiné à soutenir les efforts du Gabon dans la réalisation de ses priorités et stratégies de développement. Le plan concerne cinq secteurs : l’amélioration de la gouvernance économique, la consolidation de la gouvernance démocratique, la croissance, la diversification de l’économie et la promotion du développement ...
Lire l'article
Le 4 octobre dernier, pour répondre à un rituel qui se déroule depuis de nombreuses années, en cette période, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, en présence des présidents des institutions républicaines, des invités de marque et des membres du gouvernement, a assisté à la cérémonie solennelle de la rentrée judicaire au tribunal de Libreville où les magistrats ont, dans leur propos, voulu l’émergence d’une justice pour tous. En effet, ce dessein participe, de fait, à l’envie de s’arrimer au contexte actuel, prôné par le président de la République, qui veut inscrit le Gabon dans le giron des ...
Lire l'article
COMMUNIQUE DE PRESSE: ALI BONGO AUX NATIONS UNIES Chers Compatriotes de la diaspora, Vous êtes certainement au courant de la visite de Monsieur Ali Bongo aux Nations Unies a New York. La diaspora gabonaise, l’opposition et les sympathisants de l’opposition gabonaise des Etats Unis n’ont pas voulus organiser une quelconque manifestation pour ne pas accorder une importance au responsable du coup d’etat electoral survenu lors des elections de l’année derniere dans notre pays. Toutefois, nous appelons les compatriotes a avoir assez d’ethique et de personnalité pendant le sejour de celui si dans nos murs. Chers gabonais, votre sejour aux USA devrait montrer ...
Lire l'article
Dans un discours prononcé, mardi, à New-York, à la tribune de la 65ème Assemblée générale des Nations Unies dominée par les débats sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement(OMD), le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a rappelé les efforts consentis notamment par le Gabon dans le domaine de l’éducation où « le taux de scolarisation a atteint 96% » dans le primaire et l’ « alphabétisation , 85% ». Des données qui ressortent des quatre objectifs « atteints » par le Gabon dans le cadre du suivi des OMD à côté de ...
Lire l'article
Un défilé des jeunes du parti démocratique gabonais (PDG) et une projection du film, mercredi au palais des congrès de Libreville, sur les œuvres de feu président Omar Bongo Ondimba ont marqué la deuxième journée, commémorant le 1er anniversaire du décès du deuxième président de la république gabonaise organisée par le PDG et qui a vu la présence du camarade président de cette formation politique. Avant la projection du film, Le camarade Président du PDG et chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a remercié les camarades militantes et militants, ainsi que les honorables invités d’avoir répondu nombreux à la célébration du ...
Lire l'article
Le vice président gabonais, Didjob Divungi Di Ndinge, a quitté Libreville vendredi en après midi, à destination de New York pour assister à la 63ème Assemblée générale des Nations unies. Le vice président gabonais assiste à cette cérémonie d'ouverture de la 63ème Assemblée générale des Nations Unies prévue le 23 septembre prochain, en lieu et place du chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, qui prend part aux travaux du 9ème Congrès ordinire du Parti démocratique gabonais (PDG). Cette année, l'accent est mis sur des thèmes principaux en l’occurrence la coopération au développement, la lutte contre la pauvreté et les changements climatiques. On ...
Lire l'article
Laurianne Moyi Bounguebe à la tête de la section Gabon du réseau des jeunes leaders des Nations Unies
Discours intégral du président Ali Bongo Ondimba à la 66ème Assemblée générale des Nations Unies
Le gouvernement gabonais et les Nations unies ont signé le Plan cadre pour l’aide au développement (UNDAF) (2012-2016)
Un nouveau plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement du Gabon
Politique / Pour la Première rentrée judiciaire d’Ali Bongo Ondimba, les magistrats souhaitent l’émergence d’une justice pour tous
Communiqué: Ali Bongo aux Nations Unies: Le Gabonais ne vaut pas 200 dollars
Ali Bongo Ondimba à la tribune des Nations Unies : « au Gabon, le taux de scolarisation atteint 96% et l’alphabétisation, 85% »
Feu Omar Bongo Ondimba : un homme au destin exceptionnel
Bongo Doit Partir
Gabon: Didjob Divungi Di Ndinge à New York pour l’Assemblée générale des Nations unies


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Août 2010
Catégorie(s): Coopération,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*