Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les administrateurs demandent la liquidation de Plysorol

Auteur/Source: · Date: 26 Août 2010
Catégorie(s): Economie

Nouveau rebondissement judiciaire dans le dossier Plysorol. Selon l’AFP, «les administrateurs judiciaires viennent de déposer une requête pour convertir le redressement judiciaire en liquidation avec une poursuite d’activité de 4 semaines».

Les administrateurs judiciaires de Plysorol ont annoncé ce jeudi 26 août qu’ils ont demandé au tribunal de commerce de Lisieux la liquidation de l’ex-leader européen du contreplaqué, Plysorol, en raison d’un financement insuffisant par son actionnaire chinois.

«Nous ne voyons pas de perspective de redressement tant que l’actionnaire ne remettra pas de fonds importants», a déclaré un collaborateur du co-administrateur, Gilles Baronie, dans des propos rapportés par l’AFP.

Les administrateurs judiciaires attendent toujours le premier centime des 600 000 euros promis par le repreneur chinois le 21 juillet dernier. «Le propriétaire chinois Guohua Zhang, qui avait racheté l’entreprise en avril 2009, n’a pas fourni les 1,6 million d’euros qu’il devait verser en juillet-août à l’entreprise», explique la même source.

Le 2 juin, le tribunal avait écarté les trois offres de reprise présentées dans un premier temps, les jugeant irrecevables. Aucun repreneur potentiel ne s’est déclaré depuis. Les salariés ont jugé ce jeudi que la requête en liquidation ne constituait «pas une surprise». «Nous avons dit depuis le départ que le plan de continuation des Chinois n’était pas crédible», a souligné la secrétaire du comité central d’entreprise, Marie-Christine Mallet.

Malgré l’absence de nouveaux candidats à un rachat, «nous ne perdons pas l’espoir d’un projet de reprise d’ici au 15 septembre», a-t-elle ajouté. Une nouvelle audience pour la validation du plan de continuation de Plysorol est prévue le 8 septembre prochain devant le tribunal de commerce de Lisieux. Celui-ci a par ailleurs fixé au 15 septembre le dépôt de nouvelles offres de reprises de la société, qui a été placée en redressement judicaire en avril 2010.

Plysorol spécialisé dans le contreplaqué, emploie 450 personnes sur ses trois sites français de Lisieux, Epernay (Marne) et Fontenay-le-Comte (Vendée), et exploite au Gabon quelque 600 000 ha de forêts riche en okoumé, un composant clé du contreplaqué.

Publié le 26-08-2010 Source : AFP Auteur : Gaboneco
 


SUR LE MÊME SUJET
Les salariés du site Plysorol de Lisieux occupaient samedi leur usine pour le 4e jour consécutif afin d'obtenir des indemnités de départ, a-t-on appris de source syndicale. Les salariés de l'ex-leader européen du contreplaqué, qui vient d'être racheté moyennant la suppression de 151 emplois, ont multiplié les actions ces dernières semaines pour leurs indemnités. "On n'a reçu aucune proposition pour les départs. On n'a rien obtenu. On est abandonnés par la direction et le nouveau repreneur et déconsidérés par les pouvoirs publics et les élus", a résumé Christophe Dubois, délégué du personnel CFDT, interrogé par l'AFP. Plysorol comptait 432 salariés sur trois sites ...
Lire l'article
Après l’exéquatur de la justice gabonaise de faire appliquer la récente décision du tribunal de commerce de Lisieux (ouest de la France), ayant choisi l'offre du groupe John Bitar du Franco-Libanais, Ghassan Bitar dans le feuilleton Plysorol dont Pogab et Leroy-Gabon sont les filiales au Gabon, ces deux entreprises sont désormais passées sous le contrôle du nouvel actionnaire qui entend améliorér l’activité pour répondre à la politique de transformation locale du bois imposée par les autorités gabonaises. Quatorze (14) jours après la décision du tribunal français octroyant Plysorol et ses filiales à l'industriel franco-Libanais, Ghassan Bitar au détriment ...
Lire l'article
Le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, faisait en mai le forcing auprès des autorités gabonaises pour obtenir le transfert des droits d’exploitation des 600 000 hectares de forêts des filiales gabonaises de la société française à ses filiales chinoises au Gabon. Cette démarche a-t-elle abouti ? Une question d’autant importante que Plysorol vient d’être mis en liquidation judiciaire et que les personnels des filiales gabonaises ont été assurés par leur direction générale du maintien de leurs emplois La mise en liquidation judiciaire de l’ancien leader européen du contreplaqué, Plysorol, a suscité une question cruciale : les filiales ...
Lire l'article
En début d’après-midi, un comité d’établissement s’est tenu à l’usine Plysorol de Fontenay-le-Comte (contreplaqué). Une quarantaine de salariés a fait irruption dans la salle et interrompu ce CE. Ils ont exigé « les preuves que les deux structures opérant dans les forêts du Gabon appartiennent bien toujours à Plysorol », a précisé Stéphane Coutant, secrétaire du CE. Les salariés ont demandé au directeur du site de contacter les administrateurs pour avoir une réponse. Mais juridiquement, il leur est impossible de vérifier si les installations au Gabon sont toujours dans les mains de Plysorol avant la décision du tribunal de commerce ...
Lire l'article
Le tribunal de Commerce de Lisieux a rejeté ce 3 juin les trois offres de reprise de l’ex-leader européen du contreplaqué, Plysorol, dont les 450 employés français restent donc en suspend jusqu’en septembre prochain, en espérant que l’été rendent les potentiels repreneurs plus généreux. «Socialement inacceptable» et «dérisoire», c’est le verdict du tribunal de Lisieux sur les trois offres déposées sur sa table par les potentiels repreneurs de l’ex-leader européen du contreplaqué, Plysorol, placé en redressement judiciaire depuis avril dernier. Le ghanéen John Bitar n’a pas été épargné, malgré le soutien dont il semble bénéficier auprès employés. ...
Lire l'article
Le tribunal de commerce de Lisieux a décidé au terme de l’audience du 26 mai de prolonger la période d’observation de l’ex-leader européen du contreplaqué, Plysorol, en restituant au repreneur chinois les droits de gestion. Ce délai doit permettre à la justice d’étudier le plan de continuation proposé mercredi par le repreneur chinois, alors que les employés réclament à cors et à cris son éviction pure et simple. 1,95 millions d’euros, c’est le montant du chèque que l’actionnaire chinois Guohua Zhang a posé le 29 mai sur la table du tribunal de Commerce de Lisieux pour appuyer ...
Lire l'article
Le géant français du contreplaqué a finalement été placé en redressement judiciaire ce 9 avril par le tribunal de commerce de Lisieux, ce qui devrait permettre d’assurer les salaires des employés qui n’ont pas été versés depuis mars dernier. Cette décision qui ouvre la porte aux repreneurs devrait également soulager les filiales gabonaises du groupe, POGAB et LEROY Gabon, qui accusent le coup à Libreville avec les démêlés judiciaire du repreneur chinois Guohua Zhang avec la justice locale. Les 450 employés de Plysorol en France peuvent souffler. Le placement en redressement judiciaire a été prononcé ce 9 avril à 13H00 ...
Lire l'article
Aux abois depuis la reprise de la société par l’actionnaire chinois Guohua Zhang, les employés français de Plysorol affirment avoir découvert les plans de «pillage» de la société qu’avait préparé le repreneur chinois. Rien de va plus à Plysorol ! Le piquet de grève sur les trois sites de productions s’est redirigé vers le tribunal de Lisieux où doit être décidé du placement ou non de la société en redressement judiciaire. La meilleure option pour les 450 salariés de la société qui cumulent semaines de chômage partiel et arriérés de salaires depuis la reprise par l’actionnaire chinois en avril dernier. ...
Lire l'article
Le repreneur chinois derrière les barreaux à Libreville, plus de 10 millions d’euros de dettes, les employés de Plysorol en France sont toujours aux abois alors que le tribunal de commerce a reporté le délibéré à la fin du mois d’avril. Le miroir aux alouettes chinois s’est brisé pour les 450 employés de Plysorol en France, qui sont désormais sur la sellette alors que l’entreprise risque la liquidation en raison des promesses non tenues du repreneur chinois Guohua Zhang. «Espoir, déception, trahison», «M. Zhang, menteur», «M. Wu rend nous nos sous», lis-t-on sur les pancartes brandies par les employés à chaque manifestation. Tout ...
Lire l'article
Le repreneur chinois du géant français du contreplaqué, Plysorol, a été contraint le 17 mars par le tribunal de grande instance de Lisieux de publier les comptes de l’entreprise. Depuis la reprise du groupe il y a un an, les investissements promis tardent à arriver et les semaines de chômage partiel s’enchaînent sur les trois sites de production français. Les masques tombent à Plysorol, le repreneur du géant français du contreplaqué, le chinois François Wu, a été contraint de publier les chiffres sous sept jours afin de faire la lumière sur la situation de l’entreprise. Le tribunal de grande ...
Lire l'article
Plysorol : des salariés occupent l’usine
Economie / Feuilleton Plysorol: Leroy-Gabon et Pogab sous contrôle du franco-libanais Ghassan Bitar
Gabon : Pogab et Leroy Gabon toujours aux mains de Plysorol ?
Plysorol : les salariés interrompent le CE à Fontenay
Gabon : Plysorol en stand-by jusqu’en septembre
Gabon : Des ombres chinoises sur l’avenir de Plysorol
Gabon : Plysorol placé en redressement judiciaire
Gabon : Les employés de Plysorol dévoilent le pot aux roses
Gabon : Qui sauvera Plysorol de la faillite ?
Gabon : Wu tangue à Plysorol


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Août 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*