- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Le premier congrès ordinaire du PDS (opposition) porte Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête de ce parti

Libreville, 29 août (GABONEWS) – A l’issue du premier congrès ordinaire du Parti pour le Développement et la Solidarité (PDS, opposition), tenu samedi à Libreville, Me Séraphin Ndaot Rembogo, ancien président du mouvement politique de l’Alliance Nationale des bâtisseurs (ANB), a été porté à la tête de cette formation politique, a constaté GABONEWS.

Après le choix de Me Séraphin Ndaot Rembogo, avocat de carrière, le parti a procédé aux exclusions des de deux co-fondateurs  ayant voulu empêcher l’organisation desdites  assises. Il s’agit d’Alfred Yeyet et Jean – Marie Manfoumbi disposant de mandats électifs en cours et en qualité d’indépendants; des hommes en rupture de bans avec le Directoire du PDS.

« Il me faut rappeler que notre positionnement politico-idéologique ne souffre d’aucune ambigüité. Le PDS est un parti socio-démocrate, ancré à gauche (opposition). Nous partageons les valeurs et les idéaux des partis progressistes (…) Nous attendons  nous arrimer aux grands mouvements socialistes notamment,  l’internationale socialiste, l’Internationaliste des Femmes…», a réaffirmé le nouveau président du Parti pour le Développement Social qui succède à Alexandre Rilogué (premier président fondateur).

Le congrès s’est déroulé sur une journée devant les représentants ou responsables des partis amis  de l’opposition.

En accédant à la tête du PDS légalisé depuis le 19 juin 2009, M. Ndaot Rembogo, ancien maire de Port-Gentil, capitale économique, s’est fixé comme  premier objectif la préparation des  élections législatives de 2011 où, a-t-il dit, l’« opposition d’aujourd’hui devra être la majorité de demain».

GN/YKM/RA/10


SUR LE MÊME SUJET
Joseph Kébilianou, suppléant au candidat à l’élection législative du 17 décembre 2011 pour le compte du Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS) de l’opposant de Me Séraphin Ndaot Rembogo, a démissionné, lundi, de cette formation politque, pour maque de stratégie. Dans une lettre adressée au président du PDS, datée du 5 décembre et rendue publique le jour –même, M. Kébilianou porte à l’attention de Me Ndaot Rembogo qu’il a pris la "ferme décision de ne plus prendre part à l’élection législative du 17 décembre 2011 comme suppléant du candidat Landry Rotondo Raphémo". Cette décision est motivée, selon l’auteur ...
Lire l'article [1]
Le Parti pour le développement de la solidarité sociale (PDS, opposition) de Me Séraphin Ndaot Rembogo a effectué, samedi dernier, sa rentrée politique dans la commune du Cap-Estérias, à une trentaine de km au nord de Libreville, a constaté un journaliste de l’AGP. A cette occasion, le vice-président national du parti, Mme Lylie Obame, a demandé aux militants d’être vigilants et de se mobiliser en cette période pré-électorale, afin d’apporter un soutien fort au PDS, qui ambitionne de devenir l’une des principales forces politiques du département du Cap Estérias. Mme Obame a remercié les militants pour leur fidélité ...
Lire l'article [2]
Suite au lancement par le président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba , des grands travaux dont la construction de la route Mayumba-Tchibanga, du pont sur la Banio et prochainement de l’axe Libreville-Franceville, Maître Séraphin Ndaot Rembogo, président du Parti pour le Développement de la Solidarité Sociale (PDS, opposition ) a indiqué, dans un entretien, vendredi dernier, au quotidien ‘’L’union ‘’ : « tout projet sur la route ne peut être que porteur » mais non sans regretter qu’il soit un peu « opaque» en ce sens ...
Lire l'article [3]
Au terme de la première convention nationale de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition) tenue le week-end dernier à Port-Gentil, Guy Roger Reteno Ndiaye, a été porté à la présidence du parti. L’ancien président, Séraphin Ndaot Rembogo, est quant à lui pressenti pour prendre les rennes du Parti pour le développement et la solidarité (PDS, opposition). Guy Roger Reteno Ndiaye a été porté à la tête de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition) au terme la convention nationale de ce parti tenue le week-end écoulé dans la capitale économique. Il remplace le fondateur et leader charismatique de ce parti, Séraphin ...
Lire l'article [4]
Le président de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB), Me Séraphin Ndaot, a qualifié de ‘’traîtres’’ les militants de son mouvement nommés à la présidence de la République et minimisé l’impact de leur départ sur le parti. Le président de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB), Me Séraphin Ndaot, a qualifié de ‘’traîtres’’ les militants de son mouvement nommés à la présidence de la République, dans une déclaration, samedi dernier, à l’occasion d’une rencontre avec les associations féminines du 4ème arrondissement de la commune de Port-Gentil (ouest) venues lui réaffirmer leur soutien. ‘’Les militants sombres qui ont été achetés vont tomber dans les ...
Lire l'article [5]
Après la levée du couvre-feu sur la ville de Port-Gentil, le président de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition), maître Ndaot Rembogo, a récemment dressé un bilan partiel de la situation actuelle de la capitale économique. Le leader de l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB), Séraphin Ndaot Rembogo, a dressé un bilan social, économique et politique de Port-Gentil, après la levée récente du couvre-feu qui étouffait la ville depuis le 4 septembre dernier. «L’étau est desserré, les activités économique de nuit peuvent donc reprendre normalement. Il reste que malgré la mesure de la levée de cette mesure d’exception ...
Lire l'article [6]
Le Parti communiste chinois, par la voix de l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Gabon, Xue Jinwei a marqué vendredi, son soutien au Parti démocratique gabonais, (PDG, pouvoir) à l’occasion du 9ème Congrès ordinaire de ce parti qu se déroule dans la capitale gabonaise. Le représentant du PCC, le diplomate chinois accrédité au Gabon, Xue Jinwei, a adressé les félicitations de son parti au Parti démocratique pour l'organisation de ce Congrès. « Le parti communiste chinois saisi cette occasion pour féliciter le PDG pour les réalisations enregistré dans la construction du pays », a déclaré Xue Jinwei, affirmant que le ...
Lire l'article [7]
Comme dit l’adage : « il n’ya pas de fumée sans feu ». En effet, la capitale Economique, la Cité Pétrole vit au rythme de la « psychose » d’une rumeur persistante selon laquelle : deux mercenaires Européens seraient depuis un mois logés dans les bâtiments qui abritent la Présidence de la République construite lors des festivités de la fête de l’indépendance 2005. Il ressort que lesdits locataires de la Présidence auraient pour mission d’éliminer physiquement le Président de l’Alliance des Bâtisseurs, Maître Séraphin NDAOT REMBOGO. Depuis le holdup up de certains leaders de l’opposition Gabonaise du 27 Mai 2008 conclu au ...
Lire l'article [8]
L’Alliance du Groupe les Bâtisseurs dont le leader est Me Séraphin Ndaot Rembogo (maire central sortant de la commune de Port – Gentil), après s’être désistée, dimanche au vote des maires du 2ème et 3ème arrondissement de la capitale économique du pays, a finalement pris sa revanche lundi en remportant les postes en jeu dans ces deux circonscriptions électorales où il a obtenu 19 conseillers sur les 28 qui composent cette circonscription politique, a constaté GABONEWS.
Lire l'article [9]
Gabon: André – Jules Djambé succède à Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête du Conseil municipal de Port–Gentil
Le nouveau maire de la grande commune de Port – Gentil, André - Jules Djambé succédant à Me Séraphin Ndaot Rembogo, a été élu samedi à la majorité absolue des conseillers grâce au collège électoral constitué par le PDG, l’UPG, l’UGDD, l’ADERE et le groupe indépendant Tchango, a constaté GABONEWS. Comme annoncé vendredi dernier, c’est sans surprise que le nouveau maire de la commune de Port – Gentil, André – Jules Djambé a été élu samedi par l’ensemble des 35 conseillers municipaux ayant signé un accord de cogestion, à la veille de ce scrutin, à la Présidence de la ...
Lire l'article [10]
Un candidat de l’opposition aux législatives démissionne de son parti faute de stratégie électorale
Rentrée politique d’un parti d’opposition dans un département au nord de Libreville
Grands travaux : le « oui, mais » de Me Séraphin Ndaot Rembogo , leader du PDS (Opposition)
Gabon : Séraphin Ndaot cède le fauteuil de l’ANB
Politique : Séraphin Ndaot dénonce les traîtres de son parti
Gabon : Le bilan de Ndaot sur Port-Gentil
Gabon: 9e Congrès ordinaire du PDG: le Parti communiste chinois affiche son soutien
Gabon: Qui veut éliminer l’ancien édile, Maître Séraphin NDAOT ?
Gabon: A Port-Gentil, l’Alliance des bâtisseurs de Me Séraphin Ndaot Rembogo prend sa revanche avec les mairies du 2ème et 3ème arrondissement
Gabon: André – Jules Djambé succède à Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête du Conseil municipal de Port–Gentil
1 Comment (Open | Close)

1 Comment To "Le premier congrès ordinaire du PDS (opposition) porte Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête de ce parti"

#1 Pingback By Le premier congrès ordinaire du PDS (opposition) porte Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête de ce parti | Blog-Afrique.com On 30 Août 2010 @ 08:15

[…] La suite sur le site du quotidien Mots Clefs: actualité, GABON, gabon, politique […]