Socialisez

FacebookTwitterRSS

Au Gabon, une immense zone économique pousse à grande vitesse dans la forêt

Auteur/Source: · Date: 1 Sep 2010
Catégorie(s): Développement

C’est un immense terrain de buttes d’argile rouge dans la forêt mais dans six mois doit se dresser, à proximité de Libreville, la première partie de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, appelée à devenir la plus grande d’Afrique centrale et de l’Ouest.
Depuis le 7 juin, environ 400 hectares ont été défrichés au milieu de la jungle, à une trentaine de kilomètres de la capitale.
D’énormes engins de terrassement s’emploient à araser les collines qui s’élevaient jusqu’à 25 mètres et combler les vallées situées sous le niveau de la mer pour en faire un plateau sur lequel s’installeront des industries, notamment de transformation du bois.
Le projet s’inscrit dans la démarche du président Ali Bongo Ondimba de favoriser l’émergence d’une industrie locale exportant des produits finis et semi-finis à forte valeur ajoutée. Faiblement industrialisé, le Gabon vit principalement de ses matières premières (pétrole, manganèse, grumes brutes).
Le gouvernement espère, grâce à la ZES, relancer la filière bois qui tourne au ralenti depuis la décision, en 2009, d’interdire l’exportation de grumes brutes pour inciter les entreprises à investir dans la transformation.
Pour être dans les temps, 150 personnes se relaient jour et nuit dans la poussière afin que les entreprises puissent s’installer dès septembre et produire en mars 2011. Le projet doit s’achever en mars 2013 et couvrira une surface de 1.026 hectares.
“Nous sommes actuellement à la saison sèche mais bientôt nous serons à la saison des pluies (en septembre). Quand il y aura les pluies, vous pensez bien que ça va être +rock n’ roll+”, explique les pieds dans le sol meuble le chef de chantier, Lino Carlos Boussamba.
La ZES proposera, à proximité du principal axe routier du pays, du rail et d’un accès à la mer, des espaces industriels équipés en infrastructures, mais aussi des zones résidentielles et commerciales, des espaces verts, un hôtel.
Objectif ? Devenir “la première zone économique d’Afrique centrale et de l’ouest”, a annoncé la présidence indiquant que le contrat avait été signé parmi un ensemble d’autres, pour un montant de 3,5 milliards d’euros, avec la multinationale de Singapour, Olam.
Avec “une capacité de traitement d’un million de mètres cubes (de bois) par an (…), elle devrait attirer près d’un milliard de dollars d’investissement et créer près de 9.000 emplois directs”, selon la présidence.
“Plus de cinquante compagnies dans l’industrie” devraient s’y installer, selon Amandine Ogouebandja, directrice marketing et vente à Gabon Special Economic Zone, qui gère le site pour Olam.
Ces entreprises viendront chercher des “avantages fiscaux, par exemple l’exonération de TVA (pendant 25 ans) ou d’impôt sur le revenu pendant dix ans, 100% de fonds rapatriables dans le pays d’origine, liberté d’emploi de personnes étrangères, 50% de coût en moins sur l’électricité”, ajoute Mme Ogouebandja.
Et si les travaux se font si vite, c’est pour offrir rapidement les “services spécialisés” dont a besoin l’industrie du bois pour s’installer et permettre au plus vite de “donner aux exploitants forestiers les débouchés qu’il faut pour absorber les quantités de grumes qui se sont accumulées”, explique le ministre gabonais de l’Economie, Magloire Ngambia.
“Il faut remettre la filière sur pied”, affirme-t-il.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a inauguré le 9 septembre une zone économique spéciale en partenariat avec Olam. Quelque 45 entreprises de 9 pays (dont Chine, Inde, Cameroun, Bénin et Ghana) ont déjà signé pour s'y installer, moyennant incitations fiscales. Plus de 800 invités, des délégations et des investisseurs étrangers, des patrons d'entreprises, une quarantaine de journalistes venus du monde entier, des artistes (parmi lesquels, Patience Dabany, la mère du président et le chanteur américain de RnB R. Kelly)... Ce vendredi 9 septembre, le Gabon inaugurait en grande pompe sa Zone économique spéciale (ZES) basée à Nkok, une localité située ...
Lire l'article
La Zone Economique spéciale du Gabon, inaugurée ce vendredi 9 septembre 2011, marque un tournant historique et un moment fort dans le développement du Gabon et de la mise en place de la vision du chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, qui aspire à faire de ce pays blotti au cœur de l’Afrique centrale, un pays émergent. Evènement haut en couleurs, la réception de la première partie de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok par le président de la République, d’une surface de 1126 Hectares, située à 27 kilomètres de la Capitale Libreville, a enregistré la présence d’un ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba procédera vendredi à l’inauguration de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, à une trentaine de kilomètres au sud de Libreville, la capitale gabonaise, destinée à la transformation localement du bois. Ce projet lancé en juillet 2010, est la concrétisation d’un projet phare du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba qui ambitionne de faire du Gabon, un pays émergent à l’orée 2025. ‘’La ZES de Nkok contribuera à exposer, une vitrine des compétences des exploitants forestiers gabonais et des industriels dans la valorisation des matières premières par une industrie novatrice et de pointe’’, avait déclaré ...
Lire l'article
Selon l’Agenda du président de la République, inscrit sur son site officielle, la première phase du projet de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, située à une vingtaine de kilomètre de la capitale gabonaise, sera inaugurée le vendredi 9 septembre prochain. Cette inauguration sera procédée par le chef de l’Etat en personne, après plus d’un an d’intenses travaux sur ce site de Nkok, projet illustratif du Gabon émergent, qui s’étend sur une surface totale de 1126 hectares et dédié exclusivement à la transformation du bois. Projet conduit par la firme multinationale Singapourien Olam, la ZES qui sera entièrement livrée en mars ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba va procéder, le 9 septembre prochain, à l’inauguration d'une Zone économique spéciale (ZES) à Nkok, localité située à 27 km de Libreville, sur la route nationale N°1. En fait, le chef de l’Etat ne va inaugurer que la première phase du projet qui doit occuper une surface totale de plus de 1.126 ha et s’achever en mars 2012. Le 9 septembre prochain ne seront livrés que quelques édifices et les voies d’accès 2x2 voies, surplombées de lampadaires. Conçue par les autorités gabonaises pour faciliter et alléger les procédures de création des entreprises, la ZES devrait notamment ...
Lire l'article
Le projet de construction de la Zone économique Spéciale (ZES) de Nkok, de plus de 800 millions de dollars américain, sur une surface de plus de 1126 hectares, prend forme chaque jour avec un rythme de travail intense imprimé dans ce chantier par l’investisseur, la multinationale OLAM et ses sous traitants, et qui devrait offrir d’opportunités énormes dans la réalisation du Gabon industriel prôné par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. D’emblée, à l’approche de ce site, les voies d’accès, 2x2, surplombées de lampadaires, s’offrent au regard du citoyen médusé. Et selon Thérence Onganga, assistant responsable de ce projet ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a annoncé mardi la création d’une zone économique et industrielle à Lastoursville, chef-lieu du département de Mulundu, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est du Gabon) où le chef de l’Etat a entamé lundi dernier une tournée provinciale qui s’achève, mercredi à Koula-Moutou, le chef-lieu de province, par la tenue d'un conseil des ministres délocalisé, le cinquième à l’intérieur du pays. ‘’Le projet de création d’une grande zone économique et industrielle permettra de développer notamment les industries de transformation des grumes, ainsi que les métiers du bois’’, a expliqué le chef de l’Etat ...
Lire l'article
Le coordonnateur général de la Zone économique spécial (ZES) de Nkok (27 km à l’est de Libreville), Théophile Ogandaga, a présenté, en début de semaine, à Port-Gentil, les tenants et aboutissants de ce projet aux opérateurs de la filière bois de la deuxième ville du pays, a rapporté, ce mardi, la télévision nationale (RTG1), dans son édition de 20h. A ses interlocuteurs, Théophile Ogandaga a rappelé que , dans le cadre de la valorisation du bois( un des secteurs stratégiques pour l’Afrique du Gabon dans l’après-pétrole), la ZES sera principalement dédiée à la maitrise de la ...
Lire l'article
Le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, s’est rendu, mercredi, dans la localité de Nkok (25 km de Libreville), dans le cadre de l’inspection du site de la future Zone économique spéciale(ZES) , génératrice, à terme, de plus de six (6) mille emplois, au niveau de la transformation du bois, assure-t-on. Ali Bongo Ondimba a été accueilli, dans la future Zone Economique Spéciale de Nkok, par les responsables de la société OLAM international Limited, basée à Singapour, chef de fil d’un groupe d’entreprises spécialisées dans la transformation du bois qui entend créer, en trois ...
Lire l'article
Le président de la commission Environnement, économie et développement, Farel Maïssa, a indiqué que l'exploitation de la forêt gabonaise se fait par zone, au cours de la session de restitution qui s'est tenue samedi dernier à Koulamoutou, rapporte ce vendredi un correspondant de l'AGP. ''La première zone couvre près de 5.000.000 d'hectares. Elle se situe dans la province de l'Estuaire et est réservée aux exploitants nationaux. La deuxième zone couvre 10.000.000 d'hectares et comprend une partie du bassin de la Ngounié, de la Nyanga et du Moyen-Ogooué jusqu'à l'Ogooué-Ivindo'', a défini M. Maïssa. Selon lui, cette zone regroupe l'essentiel des grandes exploitations ...
Lire l'article
Gabon : Ali Bongo Ondimba inaugure une zone économique spéciale porteuse d’espoir
Inauguration de la Zone Economique spéciale de Nkok: un moment important dans l’histoire du Gabon
Inauguration de la zone économique spéciale du Gabon
La Zone économique spéciale de Nkok inaugurée vendredi prochain
Une zone économique spéciale inaugurée le 9 septembre prochain à une vingtaine de km de Libreville
Reportage / La zone économique Spéciale (ZES) de Nkok, une voie vers la réalisation du ‘’Gabon industriel’’
Le président Ali Bongo Ondimba annonce la création d’une zone économique à Lastoursville, dans le sud-est du Gabon
Les opérateurs de la filière bois, à Port-Gentil, édifié sur le bien-fondé de la Zone économique spécial (ZES) de Nkok
Ali Bongo Ondimba sur le site de la future Zone économique spéciale de Nkok, dans la province de l’Estuaire
Gabon: L’exploitation de la forêt gabonaise se fait par zone (le président de la commission)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Sep 2010
Catégorie(s): Développement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*