Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le procès verbal de la Commission interministérielle Gouvernement et syndicat des médias audiovisuels publics paraphé, ce jeudi, à Libreville

Auteur/Source: · Date: 9 Sep 2010
Catégorie(s): Médias

Le ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, a paraphé, ce jeudi, à Libreville, le procès verbal des travaux de la Commission interministérielle Gouvernement et Syndicat des médias audiovisuels publics, en présence des différents membres de ladite commission, en vue d’une sortie de crise dans ce secteur, a constaté GABONEWS.

Les travaux de cette commission qui avait, pour rapporteur général, le patron de ce département ministériel, ont permis d’aboutir à un consensus visant à ne léser aucune des parties engagées dans ce dossier eu égard aux dix points inscrits sur la plateforme revendicative des ces deux syndicats à savoir le SPC (Syndicat de la première chaîne de télévision) et le Syprocom-ID (syndicat des professionnels de la communication- indépendant et démocrate).

A l’issue de cette réunion, le procès verbal a été lu par El Mut Moutchinga Boulingui, en présence des membres de la commission composée de deux représentants du Syprocom-ID et deux du SPC, un représentant de la Primature, un du ministère du Budget, quatre du ministère de la Communication, entre autres.

« Après négociation, les deux partie soucieuses d’asseoir un climat de dialogue social permanent de concertation active et de confiance mutuelle, se sont accordées, a déclaré, M. Moutchinga Boulingui, sur différents points : sur l’indemnité de logement, il leur sera octroyé, « une prime mensuelle, selon les catégories : A/ 150.000 francs CFA ; B /100.000 FRANCS CFA et C/ 50.000 francs CFA.

S’agissant de la prime de servitude et de risque professionnels, la commission a proposé l’octroi d’un montant mensuel, selon les catégories, A/ 150.000 ; B/100.000 francs CFA, et 50.000 francs pour la catégorie C.

La commission a, cependant, conditionné l’octroi de ces différentes s par la prise de service effective au poste d’affectation des différents bénéficiaires et, est suspendue, dès que ceux-ci cessent de travailler dans l’un des services techniques des médias audiovisuels publics.

Une prime vestimentaire mensuelle également sera octroyée à certains fonctionnaires et agents de l’information.

Les problèmes d’intégration à la Fonction publique ont été examinés de même que ceux du déficit de qualification des agents de la Radio télévision RTG2. A ce propos, la Commission a recommandé de lancer un avis de recrutement, par la tutelle, après réservation des postes budgétaires.

Le ministre n’a trouvé aucune objection à toutes ces recommandations faites par la Commission et a été très heureuses que toutes les parties aient trouvées leur compte au sortir des travaux.

Cette séance de travail a notamment permis à la responsable du département de la Communication de faire un bref tour d’horizon de l’importante réforme que va subir la télévision gabonaise ; laquelle va partir de média d’Etat à média public, avec des déclinaisons thématiques, bien précises.

Les agents de ces différentes structures étaient rentrés en grève en mars 2009 avant de suspendre celle-ci pour les besoins de couverture médiatique du décès de feue Edith Lucie Bongo Ondimba, ancienne Première dame du Gabon et depuis lors, le mot d’ordre de grève n’avait pas été levé.

Cependant, les conclusions de la réunion de ce jour laissent entrevoir une levée définitive de cette mesure suspensive dans les médias publics audiovisuels.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le ministre de la Communication, de la Poste et des nouvelles technologies de l’information, Laure Olga Gondjout, a devisé mercredi dernier, à Libreville, avec les représentants des média audiovisuels publics et privés en vue de la couverture de la campagne électorale pour l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. Au cours de cette réunion, le ministre de la Communication a sollicité la coopération technique, matérielle et humaine de ces structures publiques et privées de la place afin d’optimiser la diffusion de l’information, notamment des actions des vingt-trois (23) candidats sur le terrain pendant la campagne électorale qui débute le 15 août ...
Lire l'article
Les autorités gabonaises ont mis en place jeudi dernier à Libreville, une Commission interministérielle de négociation et d'élaboration de certains textes du ministère de l'Enseignement supérieur, apprend-on vendredi de source informée. Cette Commission dont les membres ont été installés par le Vice-premier ministre, Honorine Dossou Naki, a pour missions non seulement d'élaborer et de réviser des textes importants, mais aussi, d'examiner les points inscrits dans les cahiers de charges du syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC) et de la Force de réflexion et d'action pour l'enseignement supérieur (FRAPES), afin de préparer les outils qui permettront la bonne marche des activités ...
Lire l'article
Le directeur de publication de « La Nouvelle République », Ignace Bodou Mimongo, a indiqué, que 3 procès avaient été intentés à Libreville contre ce journal gabonais depuis sa création en 2005 dont l’un a été validé et deux autres abandonnés par la justice. « Nous n’avons jamais perdu des procès tout juste quelques amendes. Et, nous avons des avocats qui travaillent pour nous », a précisé le patron de La « Nouvelle République », Ignance Bodou Mimongo, qui a rendu visite ce mercredi, à GABONEWS, dans l’optique de la célébration, le 3 mai, de la Journée internationale de la liberté ...
Lire l'article
Face au préavis de grève de huit jours déposé le 2 mars par le Syndicat des personnels de la chaîne 1 (SPC) à la tutelle, le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a annoncé dans un communiqué publié le 4 mars pour annoncer l’ouverture des négociations sur le cahier des charges des agents à compter du 5 mars. A peine six mois après la réception de la nouvelle maison de la Radiodiffusion télévision gabonaise (RTG), les agents des deux premières chaînes publiques ont menacé le 2 mars dernier les autorités de tutelle d’un mouvement de grève pour réclamer l’amélioration ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais se réunit ce jeudi autour du président de la République, Omar Bongo Ondimba, pour le traditionnel Conseil des ministres au palais de la présidence sur le boulevard du bord de mer. Le dernier conseil a eu lieu le jeudi 3 décembre dernier. Au cours de ce tour de table ministériel, le conseil a marqué son accord pour la création d'une commission Ad hoc chargée de la mise en place d'un bureau gabonais des droits d'auteurs et des droits voisins (BUGADA).
Lire l'article
Le ministre gabonais de la communication, Jean Boniface Assélé, a convoqué le personnel de la première et deuxième chaîne de Radiodiffusion et de la télévision gabonaise (RTG) le 5 septembre pour rappeler ces fonctionnaires à l’ordre sur la qualité des programmes. La livraison des nouveaux locaux et du plateau technique renforcé doit être accompagné d’une rigueur accrue des journalistes et des techniciens pour opérer le saut qualitatif tant attendu des médias publics gabonais. Le ministre a supprimé la publicité dans ces medias qui selon lui faisaient plus de la publicité que de l'information, sans pour autant préciser comment compenser la ...
Lire l'article
La journée internationale de la presse a été célébrée en différée ce jeudi au Gabon, a constaté un journaliste de l’AGP La cérémonie officielle s’est déroulée sur l’esplanade du nouvel immeuble de la Radio télévision gabonaise (RTG), présidée par le ministre gabonais de la communication, Jean Boniface Assélé Dabany. M. Assélé Dabany a saisi cette occasion pour féliciter la presse gabonaise pour le travail accompli dans ’’la consolidation de la paix social’’ dans le pays. Pour sa part, le président de l’Observatoire gabonais des médias (OGAM), Albert Yangari, a retracé l’historique, l’éclosion d’une presse libre au Gabon à la faveur du retour au ...
Lire l'article
Présidée Richard Auguste Onouviet, ministre gabonais de la Planification et de la Programmation du développement, la rencontre de Libreville qui s'est tenu à la veille du lancement des grands travaux d'infrastructures a été pour plusieurs, un ouf de soulagement, compte tenu des différentes réserves émises souvent par le principal bailleur de Fonds du projet (la Banque mondiale). Pour le ministre Richard Auguste Onouviet, l'examen en détail des travaux d'intérêt public qui seront exécutés, appelle à une véritable prise de conscience des différentes entreprises adjudicataires et le sens patriotique de tous les intervenants qui gravitent autour du projet. Aussi, il revient ...
Lire l'article
La nouvelle ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout, a ordonné à tous les directeurs généraux des deux chaînes de radio et de télévision publique (RTG 1 et RTG 2) de ne plus diffuser les messages émanant des "charlatans et autres vendeurs d'illusion". "Dans le souci de conserver l'image de marque et de respectabilité des Chaînes publiques de radiodiffusion et de télévision, chargées des missions de service public, notamment dans le domaine de l'information, de l'éducation et de la culture, la promotion des produits et autres substances proposés par des charlatans ou des vendeurs d'illusions est suspendue", a décidé ...
Lire l'article
La nouvelle ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout, a ordonné à tous les directeurs généraux des deux chaînes de radio et de télévision publique (RTG 1 et RTG 2) de ne plus diffuser les messages émanant des "charlatans et autres vendeurs d'illusion". "Dans le souci de conserver l'image de marque et de respectabilité des Chaînes publiques de radiodiffusion et de télévision, chargées des missions de service public, notamment dans le domaine de l'information, de l'éducation et de la culture, la promotion des produits et autres substances proposés par des charlatans ou des vendeurs d'illusions est suspendue", a décidé ...
Lire l'article
Gabon: Présidentielle anticipée: Concertation entre le ministre de la Communication et les responsables des médias audiovisuels
Gabon: Mise en place d’une Commission interministérielle chargée des problèmes des universités
Gabon: Médias: 4 ans d’existence, 3 procès contre « La Nouvelle République »
Gabon : Laure Gondjout défend ses deux «redresseurs» des médias publics
Gabon: Le gouvernement se réunit en Conseil des ministres jeudi à Libreville
Gabon : Assélé met les médias publics au pas et supprime la publicité
Médias : la journée internationale de la presse célébrée jeudi au Gabon
Gabon: TIPPEE: La commission interministérielle donne le top du lancement des travaux
Les messages des charlatans interdits dans les médias publics
Gabon: Les messages des charlatans interdits dans les médias publics


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Sep 2010
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*