Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les opérateurs de la filière bois, à Port-Gentil, édifié sur le bien-fondé de la Zone économique spécial (ZES) de Nkok

Auteur/Source: · Date: 14 Sep 2010
Catégorie(s): Economie

Le coordonnateur général de la Zone économique spécial (ZES) de Nkok (27 km à l’est de Libreville), Théophile Ogandaga, a présenté, en début de semaine, à Port-Gentil, les tenants et aboutissants de ce projet aux opérateurs de la filière bois de la deuxième ville du pays, a rapporté, ce mardi, la télévision nationale (RTG1), dans son édition de 20h.

A ses interlocuteurs, Théophile Ogandaga a rappelé que , dans le cadre de la valorisation du bois( un des secteurs stratégiques pour l’Afrique du Gabon dans l’après-pétrole), la ZES sera principalement dédiée à la maitrise de la chaine de valeur dans l’industrie de transformation du bois et que , pour le développement de ce projet, le gouvernement a choisi comme principal partenaire, Olam, multinationale basée à Singapour et détenue par un fond souverain singapourien.

Les opérateurs de la filière bois à Port-Gentil se sont dits prêts à y participer, édifiés sur l’importance de la ZES qui sera la première zone économique d’Afrique centrale et de l’ouest, avec une capacité de traitement de 1 million de mètres cubes par an. Elle devrait attirer près d’un milliard de dollars américains d’investissement et créer près de 9.000 emplois directs.

Les travaux ont commencé le 1er août 2010 pour une mise en œuvre opérationnelle prévue fin mars 2011 de la ZES au moment où, sur place, à Port-Gentil, le projet de la Zone Franche de l’île Mandji progresse à la lumière de l’intérêt qu’il suscite auprès de nombreux investisseurs.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : comment Libreville compte relancer sa filière bois avec Olam
Par Stéphane Ballong Le parc industriel intégré de Nkok sera consacré aux opérateurs de la filière bois. Le parc industriel intégré de Nkok sera consacré aux opérateurs de la filière bois. © Desirey Minkoh pour J.A. Pour favoriser l’industrialisation de la filière bois, le Gabon a inauguré une zone économique spéciale cofinancée par Olam. Attirer près de 700 millions d’euros d’investissements privés (gabonais et étrangers) et favoriser la création de plus de 50 000 emplois à terme. Tels sont les objectifs que le Gabon fixe à sa toute nouvelle zone économique spéciale (ZES), inaugurée le 9 septembre à Nkok, à près de 30 km ...
Lire l'article
La Zone Economique spéciale du Gabon, inaugurée ce vendredi 9 septembre 2011, marque un tournant historique et un moment fort dans le développement du Gabon et de la mise en place de la vision du chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, qui aspire à faire de ce pays blotti au cœur de l’Afrique centrale, un pays émergent. Evènement haut en couleurs, la réception de la première partie de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok par le président de la République, d’une surface de 1126 Hectares, située à 27 kilomètres de la Capitale Libreville, a enregistré la présence d’un ...
Lire l'article
Selon l’Agenda du président de la République, inscrit sur son site officielle, la première phase du projet de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, située à une vingtaine de kilomètre de la capitale gabonaise, sera inaugurée le vendredi 9 septembre prochain. Cette inauguration sera procédée par le chef de l’Etat en personne, après plus d’un an d’intenses travaux sur ce site de Nkok, projet illustratif du Gabon émergent, qui s’étend sur une surface totale de 1126 hectares et dédié exclusivement à la transformation du bois. Projet conduit par la firme multinationale Singapourien Olam, la ZES qui sera entièrement livrée en mars ...
Lire l'article
Le projet de construction de la Zone économique Spéciale (ZES) de Nkok, de plus de 800 millions de dollars américain, sur une surface de plus de 1126 hectares, prend forme chaque jour avec un rythme de travail intense imprimé dans ce chantier par l’investisseur, la multinationale OLAM et ses sous traitants, et qui devrait offrir d’opportunités énormes dans la réalisation du Gabon industriel prôné par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. D’emblée, à l’approche de ce site, les voies d’accès, 2x2, surplombées de lampadaires, s’offrent au regard du citoyen médusé. Et selon Thérence Onganga, assistant responsable de ce projet ...
Lire l'article
Le groupe singapourien Olam et le groupe indien Tata Chemicals sont associés dans le projet de construction d’une usine d’engrais dans la zone franche de l’Ile Mandji à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon. Estimé à 1,3 milliards de dollars américains, (entre 650 et 750 milliards de FCFA), le projet va démarrer par une étude d’impact environnementale et une étude d’impact sociale. Les travaux de construction vont durer trois ans et générer de nombreux emplois directs et indirects. M. Théophile Ogandaga, coordonnateur du projet Olam International, s’est rendu à Port-Gentil jeudi dernier pour présenter le projet au maire André ...
Lire l'article
Plus d’une dizaines de sociétés et plusieurs commerces ont reçu dimanche dernier, l’attestation de participation à la Foire du cinquantenaire organisée du 14 au 29 août, dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du Gabon, par le service provincial du commerce de l’Ogooué-Maritime (sud-ouest), en partenariat avec la Mairie de Port-Gentil ( capitale économique), a constaté le correspondant de GABONEWS. La cérémonie de clôture était rehaussée par la présence de Magloire Mengandi Messilié, Secrétaire général de province, représentant le gouverneur de province empêché , d’ André Moukagni respectivement, premier - adjoint au maire de Port-Gentil, ...
Lire l'article
Dans le cadre de la nécessité d’industrialiser la filière bois au Gabon qui découle de l’interdiction d’exportation des grumes, le chef de l’Etat a annoncé le 4 mars à Port-Gentil une série de mesures d’accompagnements pour les opérateurs du secteur. Il s’agit notamment de la mise en place d’un fonds de soutien de 20 milliards de francs CFA, de l’exonération temporaire des droits d’entrée des matériels et équipements de transformation du bois. Les opérateurs de la filière bois au Gabon sont désormais fixés sur la nature des mesures d’accompagnement mises en place par l’Etat pour accompagner le ...
Lire l'article
La Commission interministérielle de suivi des mesures de sortie de crise de la filière bois a tenu une réunion le 13 mars dernier à Libreville pour dresser le bilan de leurs travaux sur les moyens de redresser ce secteur durement touché par la crise. La concertation des différents acteurs de ce secteur qui interviennent notamment dans le transport et la logistique des grumes a permis d’adopter des mesures incitatives susceptibles de permettre aux opérateurs du secteur de surmonter la baisse de la demande extérieure induite par la récession économique mondiale. Face aux dommages collatéraux engendrés par la dégradation de ...
Lire l'article
Un atelier sur la conjoncture économique de la filière bois au Gabon pour la création d’un ‘’Observatoire’’ s’est ouvert ce lundi à Libreville. Le ministre de l’Economie forestière, des eaux, de la pêche et de l’Aquaculture, Emile Doumba, a fait remarqué qu’entre 2006 - 2007 « le pays a connu une forte croissance de la valeur ajouté (progression de 22% passant de 190, 9 milliards de F CFA en 2006 à 232,9 milliards de FCFA en 2007». « Ceci est marqué par une embellie relevant de l’augmentation des recettes d’exportation (de 262,2 milliards de FCFA en 2006 se sont situées à ...
Lire l'article
Prévue vendredi matin dans l’auditorium du ministère de l’Economie forestière, des Eaux, de la Pêche et de l’Aquaculture, la réunion entre le gouvernement et les opérateurs économiques intervenant dans le secteur du Bois au Gabon, et à laquelle ont été également conviés les Organisations non gouvernementales, autour du titulaire de ce département ministériel, Emile Doumba, a été reportée sine die, a fait savoir le secrétaire général dudit ministère, Michaël Adandé, aux participants présents dans cette enceinte. D’après le secrétaire général, cette décision de report est une demande expresse de son ministre bloqué à l’intérieur du pays, à cause vraisemblablement ...
Lire l'article
Gabon : comment Libreville compte relancer sa filière bois avec Olam
Inauguration de la Zone Economique spéciale de Nkok: un moment important dans l’histoire du Gabon
La Zone économique spéciale de Nkok inaugurée vendredi prochain
Reportage / La zone économique Spéciale (ZES) de Nkok, une voie vers la réalisation du ‘’Gabon industriel’’
Projet d’usine d’engrais dans la zone franche de l’Ile Mandji à Port-Gentil
Les opérateurs économiques honorés par le Service provincial du commerce et la Marie de Port-Gentil
Gabon : Ali Bongo sort son attirail d’industrialisation de la filière bois
Gabon : La filière bois s’organise pour sortir du bourbier
Gabon: Economie forestière : vers la création d’un Observatoire économique de la filière bois au Gabon
Gabon: Crise du Bois / L’Atelier sur la conjoncture économique de la filière en 2008 entre la tutelle et les opérateurs économiques reportée sine die

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Sep 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*