Socialisez

FacebookTwitterRSS

La part du lion à la Défense nationale dans loi de finance rectificative 2010

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2010
Catégorie(s): Economie,Société

La Défense nationale se taille la part du lion dans le budget rectificatif de l’Etat gabonais pour l’exercice 2010, arrêté à la somme de 2.214,5 milliards de FCFA, selon le communiqué final ayant sanctionné mardi à Libreville le conseil des ministres présidé par le président Ali Bongo Ondimba.

Le nouveau budget, en augmentation de 118,6 milliards de FCFA par rapport au budget initial, consacre 19,4 milliards de FCFA à la défense, précise le communiqué, ajoutant que l’habitat arrive en seconde position avec une dotation de 10,7 milliards de FCFA.

Selon le communiqué, le projet de loi de finance rectificatif 2010 a été rendu nécessaire par la prise en compte des mesures urgentes annoncées par le président Ali Bongo Ondimba dans son projet de société « l’Avenir en confiance » et les dépenses liées à l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée Equatoriale en 2012.

La hausse de 118,6 milliards de FCFA a été enregistrée grâce essentiellement à la plus-value pétrolière et à un meilleur recouvrement des recettes douanières, poursuit le communiqué, ajoutant que le budget rectifié doit permettre de répondre aux urgences apparues dans l’exécution de l’actuel budget et aux attentes des populations rurales après les enseignements tirés de la caravane « Gabon profond » qui a donné l’occasion au chef de l’Etat de se rendre par voie terrestre dans certaines localités éloignées du pays.

Selon le communiqué du conseil des ministres les recettes supplémentaires permettent de financer certaines dépenses urgentes et sensibles relatives notamment au recrutement de 1.772 enseignants dans les cycles pré-primaire, primaire et secondaire, 232 dans l’enseignement supérieur ainsi que de 826 agents dans le domaine de la santé et des affaires sociales et 1.125 dans d’autres secteurs.

Le nouveau budget devrait aussi prendre en compte le paiement intégral des vacations dans l’enseignement et le financement de la restauration des étudiants en milieu universitaire et plusieurs autres secteurs d’activité dont notamment le transport urbain, les évacuations sanitaires, etc.

La structure du cadrage budgétaire initial de 60% pour les dépenses de fonctionnement et les charges de la dette et de 40% pour l’investissement a été toutefois maintenue, conformément aux autorisations parlementaires et la déclaration de politique générale.


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon a recouvré en 2010, des recettes publiques de l’ordre de 1703,6 milliards de FCFA, contre 1441,5 milliards de FCFA en 2009, soit une hausse de 18,2 %, a appris l’AGP. Selon la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), les statistiques relatives aux opérations financières fin décembre n’étant pas encore disponibles, la situation des finances publiques à fin novembre 2010 se présente ainsi qu’il suit : l’exécution du budget s’est soldée par un excédent primaire de 251,2 milliards de FCFA, un excédent base ordonnancements de 191,9 milliards de FCFA et un solde global ‘’base caisse’’ de ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adopté un projet de budget 2010 rectifié, en hausse de 118,6 milliards de FCFA (près de 181 millions d'euros), pour financer de "dépenses urgentes et sensibles", notamment dans l'éducation et la santé, selon un communiqué officiel diffusé mercredi. Le Conseil des ministres réuni mardi à Libreville a adopté ce "projet de loi de Finances rectificatives exercice 2010 (...) arrêté à 2.214,5 milliards de FCFA (près de 3,38 milliards d'euros), soit une hausse de 118,6 milliards de FCFA (plus de 180,8 millions d'euros)", indique le gouvernement dans ce communiqué publié par les deux quotidiens nationaux, L'Union et Gabon-Matin. Le ...
Lire l'article
Le budget du Gabon pour l'année 2010 a été arrêté à 2.214,5 milliards de francs CFA, soit 118,6 milliards de plus que celui que l'année 2009, selon le projet de loi de Finances rectificative adopté mardi en Conseil des ministres, indique un communiqué publié ce mercredi à Libreville. L'année dernière, le budget s'élevait en effet à 2.095,9 milliards de FCFA, une augmentation qui, selon le communiqué gouvernemental, provient de la plus value pétrolière et d'un meilleur recouvrement des recettes douanières. Le communiqué indique que 118,6 milliards de FCFA seront consacrés à certaines dépenses urgentes et sensibles comme le recrutement de 1.772 enseignants ...
Lire l'article
Le Gouvernement gabonais réuni, mardi, autour du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a adopté le projet de loi de finances rectificative exercice 2010 qui a été à « 2.214,5 milliards de F.cfa, soit une hausse de 118,6 milliards de F.cfa provenant essentiellement de la plus-value pétrolière et d’un meilleur recouvrement des recettes douanières », selon le communiqué final rendu public dans la soirée et dont GABONEWS a obtenu copie. Il est précisé que « la structure du cadrage budgétaire initial de 60% pour les dépenses de fonctionnement et les charges de la dette et de ...
Lire l'article
Le budget de l’exercice 2010, établi en recettes et en dépenses à hauteur de 2.096 milliards francs CFA, a été approuvé, en séance plénière par les Sénateurs, à Libreville et enregistre une hausse de 554,4 milliards de francs CFA par rapport à l’exercice précédent qui était de 1541,6 milliards de francs cfa. Cette année, on note une contraction du budget de fonctionnement de 29,39 milliards de francs CFA, liée principalement à une réduction de 36,97 milliards de fracs CFA des dépenses des biens et services. Aussi, dans l’exercice 2010, les dépenses hors amortissement de la dette s’évalueraient-elles à 1.775 milliards ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé de donner la priorité aux secteurs de l'agriculture et des infrastructures dans lesquels il compte investir respectivement 34 milliards et 540,33 milliards de FCFA, a appris la PANA jeudi de source officielle. Dans les années précédentes, le budget de l'Agriculture était passé de 5,086 milliards de FCFA en 2007 à 4,132 milliards de F CFA en 2008. Quant aux infrastructures, son budget annuel a évolué, au cours de la même période, de 45,069 milliards FCFA en 2007 à 69,967 milliards de FCFA en 2008. Pour le ministre du Budget, Blaise Louembé, "l'utilisation de ce financement permettra de réduire ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adopté jeudi un projet de loi de finances rectificative 2009, selon le communiqué final ayant sanctionné cette réunion et dont l'AGP a reçu copie. Au terme de cette nouvelle loi, les ressources propres se chiffreraient à 1.238,6 milliards de Fcfa contre 1.703,2 milliards de Fcfa prévus dans la loi de finances initiale, soit une baisse de 464,6 milliards de Fcfa. Les ressources d'emprunt s'élèveraient à 303 milliards de Fcfa contre 70,6 milliards de Fcfa dans la loi initiale (...). Cette loi de finances rectificative est notamment marquée par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2009 ...
Lire l'article
La masse salariale au Gabon atteindra 320,8 milliards de francs CFA en 2009 contre 312,3 milliards de F CFA dans la loi de finances 2008. Arrêtées à 185 milliards de F CFA dans le budget initial, les dépenses relatives aux « biens et services » connaîtront une hausse de 7,5 milliards de F CFA pour s’établir à 192,5 milliards de F CFA. Rappelons que le gouvernement avait estimé récemment les dépenses de fonctionnement à 726,3 milliards de F CFA dans le budget initial mais l’a réévalué à 817, 5 milliards de F CFA dans le budget rectifié de l’année 2008. Ces dépenses ...
Lire l'article
La masse salariale au Gabon atteindra 320,8 milliards de FCFA (environ 660 millions de dollars US) en 2009 contre 312,3 milliards de FCFA en 2008, a appris la PANA mardi de source officielle. Arrêtées à 185 milliards de FCFA dans le budget initial de 2008, les dépenses relatives aux "biens et services" connaîtront une hausse de 7,5 milliards de FCFA pour s'établir à 192,5 milliards de FCFA. Rappelons que le gouvernement gabonais avait estimé récemment les dépenses de fonctionnament à 726,3 milliards de FCFA dans le budget initial mais l'a réévalué à 817,5 milliards de FCFA dans le budget rectifié de l'année ...
Lire l'article
Gabon : Le PDG se taille la part du lion aux élections locales
Le PDG conserve également les principales villes du Haut-Ogooué, dans le sud-est du pays, province natale du président Omar Bongo Ondimba. Des échauffourées ont éclaté entre les militants du PDG et les partisans de l’UGDD dans la cité minière de Moanda, où le scrutin a dû être reporté au 28 avril, après une sévère intervention des forces de l’ordre. Les résultats pour cette localité n’ont pas encore été dévoilés. C’est dans la province de la Ngounié que le PDG aurait rencontré la vive opposition, Mouila, la capitale provinciale, serait tombée entre les mains du Parti social démocratie (PSD, majorité) de Pierre ...
Lire l'article
Plus de 1700 milliards de FCFA de recettes publiques recouvrées au Gabon en 2010
Gabon: projet de budget 2010 révisé à la hausse pour le social
Le budget 2010 du Gabon porté à 2.214,5 milliards de francs CFA
Plus de 2.214 milliards de FCFA dans le projet de loi rectificative
Le budget de l’exercice 2010 voté à hauteur de 2.096 milliards de francs CFA par les Sénateurs
L’agriculture et les infrastructures, priorités du Gabon en 2010
Gabon: Economie : Le gouvernement gabonais adopte un projet de loi de finances rectificative 2009
Gabon : Augmentation de la masse salariale en 2009
Augmentation de la masse salariale du Gabon en 2009
Gabon : Le PDG se taille la part du lion aux élections locales

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2010
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*