Socialisez

FacebookTwitterRSS

Des gouvernements n’ont pas pris au sérieux la menace du VIH (MAGAZINE)

Auteur/Source: · Date: 16 Sep 2010
Catégorie(s): Afrique,Santé

Les experts craignent que les gouvernements africains ne prennent pas suffisamment au sérieux la menace du VIH en ne consacrant pas assez de leurs ressources aux efforts de la prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME), rapporte, ce jeudi, l’agence Inter Press Service(IPS), relayée par GABONEWS.

Pour Graca Machel, présidente du Conseil de la campagne pour mettre fin au SIDA pédiatrique (CEPA), la lutte pour freiner la propagation de la maladie est une question d’inégalité.

“Un enfant né dans un pays développé a toutes les chances d’avoir une vie pleine, saine et longue”, a déclaré Machel au cours d’une conférence de presse de la CEPA , le 10 septembre. “En Afrique et en Asie, ils ont beaucoup moins de chance”.

ABSENCE DE PROGRES SUR LA DECLARATION D’ABUJA

Machel et d’autres membres du Conseil d’Afrique orientale de la CEPA ont parlé du défi de la lutte contre la propagation du SIDA pédiatrique sur le continent, qui compte 90% de la population mondiale des enfants nés avec le VIH.

Bien que le financement demeure une question clé en termes de lutte contre le sida pédiatrique, les experts étaient préoccupés par l’absence de progrès sur la Déclaration d’Abuja, un accord signé par les nations membres de l’Union africaine(UA) pour consacrer au moins 15 pour cent de leurs budgets à l’amélioration de leurs systèmes de santé.

Jusque-là, seulement six pays africains ont répondu à cet engagement, selon la CEPA.

Mais tandis que des pays de l’Union africaine n’ont pas été à la hauteur de leur engagement, a dit Machel, les questions relatives à l’arrêt de la propagation de la maladie sont systémiques.

“Je pense que nous devons redéfinir les priorités”, a déclaré Machel. “Nous avons besoin de résoudre le problème du système de santé”.

Avertino Barreto, membre du Conseil de la CEPA, et actuel vice-directeur national pour la santé au Mozambique, a affirmé que bien que son gouvernement ait adopté un programme de distribution d’antirétroviraux utilisés dans la PTME pour sa population, la chaîne d’approvisionnement sous-développée du pays a été incapable d’amener les médicaments aux personnes qui en ont besoin.

“Le Mozambique dispose d’une mauvaise gestion de la chaîne d’approvisionnement, et notre allocation budgétaire pour la santé est loin de 15 % “, a déclaré Barreto. “Il n’est pas nécessaire pour tous ceux qui prennent des médicaments d’être obligés de parcourir une longue distance”.

On doit rappeler aux nations économes que la lutte contre le SIDA permettra d’économiser de l’argent à long terme, a dit Peter Mugyenyi, un spécialiste du VIH/SIDA et membre du Conseil de la CEPA.

“[La prévention du VIH/SIDA] n’est pas un programme qui consomme de l’argent”, a indiqué Mugyenyi. “Il permet d’économiser d’importantes sommes d’argent”.

Avec seulement cinq années qui restent pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement, Machel a déclaré que les progrès au cours des dix dernières années avaient été modestes, mais que cela n’était pas une raison pour faire marche arrière.

“Nous ne pouvons pas promettre de faire cela et cinq ans après dire que nous ne l’avons pas fait”, a affirmé Machel.

ROLE DES COMMUNAUTES

Face au système de soins de santé inadéquats dans beaucoup de pays africains, Dorothy Mbori-Ngacha, conseillère régionale de l’UNICEF sur la prévention de la transmission de la mère à l’enfant pour l’Afrique orientale et australe, a déclaré qu’il était important pour les communautés locales de jouer un rôle dans la promotion de l’utilisation des médicaments.

“Nous avons besoin de nous associer avec les mères, les pères et la communauté dans son ensemble”, a confié Mbori-Ngacha. “Quand un système de santé est inefficace, la communauté est cruciale”.

L’autre obstacle au fait d’amener les femmes enceintes à prendre les antirétroviraux est la stigmatisation, a indiqué Mugyenyi. L’éducation et la communauté sont importantes pour mettre fin à la stigmatisation du VIH/SIDA, a-t-il déclaré. Selon lui, la crise est que l’un des plus grands moteurs de la stigmatisation est la peur de la mort. “Quand les gens savent que le taux de mortalité peut être réduit, cela diminue la stigmatisation”, a expliqué Mugyenyi.

“Nous savons maintenant ce qu’il faut faire pour mettre fin au SIDA pédiatrique”, a affirmé Mbori-Ngacha. “Nous exigeons qu’en dehors du fait de voir les communautés, nous soutenions la société civile de peur d’échouer inévitablement”.

Il y avait des raisons d’être optimiste, a indiqué Mugyenyi: pour la première fois dans l’histoire, les progrès récents de la médecine préventive font qu’il est possible qu’une nouvelle génération soit à l’abri du VIH/SIDA.

“Il n’y avait aucune possibilité d’avoir une génération sans le SIDA dans le passé”, a dit Mugyenyi. “Maintenant, c’est ici”.

SOURCE : IPS 


SUR LE MÊME SUJET
Communication / Un nouveau magazine à Libreville : Cap vers l’émergence
Le Groupe Gabon-Economie édite un nouveau magazine « Cap vers l’émergence », pour son promoteur, Joseph Marie Nonbo, ce nouvel outil de communication vise à mesurer l’action du Gouvernement. Le magazine « Cap vers l’émergence », lance officiellement les activités du groupe Gabon-Economie pour l’année 2012. Edité en 42 pages, ce premier magazine, met en exergue la vision du Chef de l’Etat, ses actions depuis 2011. Selon la rédaction de « Cap vers l’émergence », « Le Président Ali Bongo Ondimba peut, se réjouir légitimement que le concept de l’Emergence, auquel il était probablement le seul à croire lorsqu’il en a lancé ...
Lire l'article
Libye : le chef militaire de Tripoli réclame des excuses aux gouvernements britannique et américain
Ancien militant islamiste et opposant au régime Kaddafi, aujourd’hui « héros » de la rébellion, Abdelhakim Belhadj aurait été arrêté en 2004, livré aux autorités libyennes par la CIA et les services secrets britanniques puis torturé. Il réclame aujourd’hui des excuses de la part de ces gouvernements. Il possède tout de la figure du héros. Abdelhakim Belhaj, président du conseil militaire des révolutionnaires de Tripoli, s’est illustré lors de la bataille pour la libération de la capitale libyenne, en étant le premier à entrer, en tête de sa brigade, dans le quartier général de Mouammar Kaddafi. Un rebelle de la première ...
Lire l'article
Pour la deuxième fois depuis le retour au pluralisme politique dans les années 1990, le Gabon fera incessamment face à deux gouvernements et deux présidents, à l’instar du cas que partage la Côte d’Ivoire. Après donc Omar Bongo au sortir de la présidentielle controversée de 1991, voici que son fils, Ali Bongo Ondimba sera confronté au même dilemme, issu de la présidentielle également controversée du 30 août 2009. Le retour de France d’André Mba Obame, initialement programmé pour mardi dernier et désormais prévu pour ce jeudi, en dira long sur la suite des évènements politiques dans le pays. De sources ...
Lire l'article
Gabon: Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, selon le gouvernement espagnol
Le président gabonais Omar Bongo est hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, ont annoncé jeudi les autorités espagnoles. La ministre gabonaise de l'Information a cependant démenti que le dirigeant était malade. L'homme qui préside depuis 1967 aux destinées de l'ancienne colonie française riche en pétrole est âgé de 73 ans. Depuis la démission de Fidel Castro en février 2008 à Cuba après 49 ans au pouvoir, il détient le record de longévité à la tête d'un Etat, exception faite des monarques d'Angleterre et de Thaïlande. Un porte-parole du ministère espagnol des Affaires étrangères a expliqué sans plus de précisions qu'Omar Bongo ...
Lire l'article
« Marque Déposée », un magazine qui se veut « le relais des actions des célébrités gabonaises et autres créateurs d’œuvres de l’esprit », a livré cette semaine son 8ème numéro, a constaté ce vendredi GABONEWS. Tiré à 5000 exemplaires, Marque Déposée, bimensuel, crée en 2008 offre dans sa dernière parution de nombreuses interviews dont celle accordée par Pierrette Djouassa, nouveau ministre de la justice gabonaise ainsi qu’un coup de projecteur sur Eric Benquet, patron de 3A Télésud avec (51%) des parts du capital de la chaîne basée à Paris. Les lecteurs pourront également retrouver les échos de leurs vedettes ...
Lire l'article
Le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a procédé le 3 mars à Libreville au lancement officiel du «Journal des Marchés Publics», un bimensuel destiné à informer et orienter les opérateurs économiques intéressés par les appels d’offres émis par les autorités publiques. Ce nouvel outil de communication et de sensibilisation doit permettre à la direction générale des Marchés publics de donner une meilleure visibilité aux marchés proposés par les pouvoirs publics et d’améliorer la qualité et la pertinence des réponses à ces appels d’offres.La Direction générale des Marchés publics dispose depuis ce 3 mars d’un nouvel outil de communication pour informer ...
Lire l'article
Dans un communiqué, M. Annan estime que le pouvoir en place a suscité "une amère déception" et appelle à "accélérer" la transition politique au Zimbabwe. Il demande également au pays membres de la SADC, la Communauté de développement d'Afrique australe, de s'impliquer davantage. Koffi Annan et les deux autres membres du groupe The Elders – l'ancien président américain Jimmy Carter et la militante des droits de l'Homme Graca Machel, épouse de Nelson Mandela – avaient tenté de se rendre au Zimbabwe les 22 et 23 novembre, mais s'étaient vus refuser leurs visas par les autorités d'Harare. "Nous n'avons pas pu ...
Lire l'article
Le Mémorial Léon MBA, du nom du premier président du Gabon, se dresse dignement au milieu du quartier des affaires (centre ville) à Libreville, ne reçoit qu’une quinzaine de visiteurs par jour. On aurait pu espérer que le bel emplacement du Mémorial Léon Mba ait un effet attractif sur toute personne en quête de savoir sur la vie du premier président du Gabon. Les propos de Pierre Saulet, Conservateur de séant laissent plutôt songeur. Les tarifs des tickets d’entrée ont été arrêtés pour réduire toute réticence: 500 francs pour les élèves et 1000 francs CFA pour les travailleurs, pour visiter ...
Lire l'article
Le premier ministre gabonais, Jean Eyeghé Ndong, a quitté Libreville mercredi matin à destination d'Accra au Ghana, pour représenter le chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba, à la cérémonie d'ouverture du 6ème sommet des chefs d'Etat des pays Afrique Caraïbe Pacifique (ACP). Suite au calendrier très chargé du chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, il s’est fait représenter par son chef du gouvernement, Jean Eyeghé Ndong. Près de 79 Chefs d'Etats et de Gouvernements d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et quelques présidents du monde se rencontrent du 1er au 3 octobre prochains à ce sommet dans la capitale ghanéenne. Le ...
Lire l'article
Kenya. A l’issue de l’élection présidentielle du 27 décembre 2007, ce pays, naguère cité comme un exemple de démocratie et de stabilité en Afrique de l’Est, sombre dans une violence inouïe vite muée en conflit interethnique qui opposait les partisans du président sortant, Mwaï Kabaki, à ceux de son challenger, Raila Odinga. Le bilan fut forcément macabre : plus de 500 morts et des milliers de déplacés. Il a fallu la dextérité et les talents de négociateur de l’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, pour amener les deux parties à des négociations, qui ont abouti à la formation d’un gouvernement ...
Lire l'article
Communication / Un nouveau magazine à Libreville : Cap vers l’émergence
Libye : le chef militaire de Tripoli réclame des excuses aux gouvernements britannique et américain
Gabon, bientôt deux présidents et deux gouvernements
Gabon: Omar Bongo hospitalisé dans un état sérieux à Barcelone, selon le gouvernement espagnol
Gabon: « Marque Déposée », le 8ème numéro du magazine du show biz gabonais disponible dans les kiosques
Gabon : Les Marchés Publics s’offre un magazine
Pour Kofi Annan, Mugabe est “incapable de sortir le Zimbabwe de la crise”
Gabon: Visite guidée d’un lieu chargé d’histoire, le Mémorial Léon MBA -MAGAZINE-
Gabon: Jean Eyeghé Ndong à Accra pour le 6ème sommet des chefs d’Etats et de gouvernements ACP
Crise en Afrique: la nouvelle mode des gouvernements d’union nationale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Sep 2010
Catégorie(s): Afrique,Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*