Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Quel avenir pour la biodiversité agricole ?

Auteur/Source: · Date: 16 Sep 2010
Catégorie(s): Environnement

L’agriculture est l’un des principaux exemples de la façon dont les activités humaines ont des répercussions profondes sur les écosystèmes de la planète. Pour répondre à ses besoins alimentaires, l’homme exploite la diversité du monde vivant. Comment protéger la biodiversité et assurer la sécurité alimentaire?

Le Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique, Ahmed Djoghla, est formel : «pour que la population mondiale puisse se nourrir au 21ème siècle et au-delà, l’humanité doit préserver la diversité biologique qui nous accorde la complexité et la diversité de nos propres vies.»

La biodiversité est à l’origine des plantes et des animaux qui forment la base de l’agriculture et de l’immense variété au sein de chaque espèce de culture et d’élevage. De plus, de nombreuses autres espèces jouent un rôle dans la régulation des services écosystémiques et contribuent aux fonctions écologiques essentielles dont dépend l’agriculture, y compris les services du sol et le cycle de l’eau.

L’agriculture moderne permet d’augmenter la production de nourriture, en contribuant beaucoup à l’amélioration de la sécurité alimentaire et en réduisant la pauvreté. Toutefois, elle endommage considérablement la biodiversité, notamment à cause du changement de destination des terres ainsi que leur surexploitation, par l’intensification des systèmes de production agricole. L’agriculture moderne fait en effet une utilisation excessive de produits chimiques et d’eau, d’éléments nutritifs ; source de la pollution et d’introduction d’espèces exotiques envahissantes.

La biodiversité de la Terre est en train de disparaître à un rythme alarmant, mettant en péril la durabilité des services fournis par les écosystèmes et l’agriculture, et leur capacité à s’adapter à des conditions changeantes. Or, la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique sont essentielles pour l’avenir de l’agriculture et de l’humanité.

Etant donné que les terres agricoles s’étendent sur une proportion aussi considérable de la surface terrestre et qu’elles abritent une biodiversité aussi importante, la conservation de la biodiversité des paysages agricoles doit jouer un rôle important dans les stratégies mondiales de conservation.

La biodiversité agricole est menacée par plusieurs facteurs dont l’homme est responsable d’une grande partie : l’industrialisation, l’aménagement rural, la pêche, le commerce des animaux, le tourisme, le réchauffement climatique (…). Il convient donc d’utiliser et gérer les paysages agricoles de manière réfléchie et durable.

Pour y arriver, on demande souvent aux agriculteurs de préserver la biodiversité tout en contribuant à satisfaire les besoins nutritionnels d’une population croissante. Mais ceux-ci ne contrôlent pas tous les facteurs impliqués, notamment ceux liés aux politiques agricoles, aux subventions, aux marchés ou aux habitudes de consommation, etc. Par conséquent, ils ont besoin d’être soutenus par une politique gouvernementale.

Sans des politiques publiques axées sur la durabilité et la préservation de cette biodiversité, le monde programme la famine et les pays africains déjà déficitaires en matière de sécurité alimentaire doivent préserver cette ressource rare. 


SUR LE MÊME SUJET
L’ancien secrétaire général de l’U.P.G (parti de l’opposition) animera un point de presse le samedi 30 juillet 2011 à 10 heures à l’amphithéâtre de l’immeuble Arambo. Richard Moulomba Mombo fera une déclaration afin de situer l’opinion nationale et internationale sur son avenir politique. Une déclaration tant attendue dans la mesure ou le pays va vibrer au rythme des élections législatives au mois de novembre prochain. Et l’éphémère député de la Doutsila voudrait à cette occasion se présenter pour barrer la route au Parti de Pierre Mamboundou dans cette localité de la province de la Nyanga. D’aucun ont ...
Lire l'article
Le gouvernement Gabonais par le biais du ministère de l’Agriculture ambitionne de mécaniser l’agriculture en vue d’une amélioration de la production agricole au Gabon. Pour le gouvernement, cette stratégie vise à sédentariser les populations agricoles en leur donnant les moyens de pratiquer une agriculture intensive et diversifiée, tout en renforçant leurs capacités dans la pratique de l’agriculture de conservation. L’analyse de la situation actuelle et des opportunités faite récemment au cours d’un atelier à Libreville a montré que la réussite de cette opération dépend des solutions apportés à un certain nombre de facteurs concourant à l’amélioration des conditions de travail des ...
Lire l'article
La politique de conservation de la diversité biologique et la création des parcs nationaux ont entraîné de profondes mutations dans l'industrie touristique gabonaise, a indiqué une source proche du ministère gabonais du tourisme. "Longtemps concentrée sur le tourisme d’affaires et de Congrès, l’industrie touristique gabonaise connaît aujourd’hui de profondes mutations qui trouvent leur fondement dans la politique de conservation de la diversité biologique et la création des parcs nationaux’’, a déclaré le Directeur général du Tourisme, Léonard Nguema Ondo, à l’occasion de la célébration, vendredi à Libreville, de la journée internationale du tourisme. "La politique de conservation de ...
Lire l'article
A l’occasion de l’Année Internationale de la Biodiversité, l’Union Internationale de la Conservation de la Nature (UICN) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) publient, en français et anglais, une analyse synthétique de l’état de la biodiversité terrestre et marine des 70 états et gouvernements de la Francophonie, a-t-on appris. Cet Atlas montre la biodiversité exceptionnelle abritée par la Francophonie avec des espèces emblématiques comme les gorilles, l’ours blanc, les lémuriens, l’okapi, les grandes tortues terrestres et marines, etc. Il propose aussi une série de pistes d’action pour le futur, adressées à la communauté internationale, à la Francophonie et aux Etats et ...
Lire l'article
La biodiversité forestière est menacée par les taux élevés de déforestation et de dégradation des forêts, ainsi que par le recul des forêts primaires, même si dans de nombreux pays, on assiste à une tendance positive de conservation de la diversité biologique au niveau des zones spécifiquement affectées à la protection, selon un rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié , en début de semaine et dont GABONEWS a reçu copie, ce mercredi. ENQUETE LA PLUS EXHAUSTIVE SUR LES FORETS DU MONDE C'est le premier constat qui ressort de ce rapport intitulé 'Evaluation ...
Lire l'article
Le Gabon va abriter un centre d'excellence de la préservation de la Biodiversité, destiné notamment à assurer la connaissance de l'ensemble de la biodiversité et des ressources naturelles, a appris l'AGP. Le centre d'excellence de la préservation de la Biodiversité devra "assurer la connaissance de l'ensemble de la Biodiversité et des ressources naturelles, en vue d'une gestion durable et responsable à forte valeur ajoutée qui concilie les impératifs de développement et les contraintes de la conservation", a expliqué le ministre gabonais délégué à l'économie, Paul Boundoukou Latha. M. Boundoukou Latha s'exprimait en marge de la conférence panafricaine de haut niveau sur le ...
Lire l'article
(Par Lucien MINKO) La conférence sur "biodiversité et la lutte contre la pauvreté", qui s’ouvre jeudi prochain à Libreville, comporte un double enjeu: comment exploiter durablement la diversité biologique? Comment l’Afrique peut-elle lutter efficacement contre la pauvreté en développant une «économie verte » ? Le défi est d’autant plus pertinent que plus de 3 milliards de personnes dépendent de la diversité biologique marine et côtière, alors que plus de 1,6 milliard d’autres sont tributaires des forêts et des produits forestiers non ligneux pour leur existence. En outre, la dégradation des habitats et l’érosion de la diversité biologique menacent ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Habitat, de l’urbanisme, du logement, de l’environnement et du développement durable, Pacôme Ruffin Ondzounga, a appelé, lundi à Libreville, à la création d’un Comité panafricain de la plate-forme scientifique pour la biodiversité, à l’ouverture de la réunion des experts chargés de préparer les dossiers de la première conférence des ministres africains sur la biodiversité qui s'ouvre jeudi prochain dans la capitale gabonaise. M. Ondzounga a rappelé que depuis 1988, «les travaux du groupe intergouvernemental sur l’évolution de climat ont permis de parvenir à un consensus scientifique sur la réalité et la portée du réchauffement climatique que ...
Lire l'article
C’est la grande question que posent et se posent de nombreux observateurs, militants et sympathisants de ce parti cher au Président Pierre MAMBOUNDOU. Cette question devient presque une antienne au lendemain du 3ème coup d’état électoral dont l’UPG et son président ont été encore victimes après ceux perpétrés en 1998 et 2005. Cette question d’importance s’adresse non seulement au Président du Parti mais aussi aux cadres, militants et sympathisants du Parti. En clair, c’est à tous et chacun d’y répondre. Pour la rédaction de la lettre de l’UPG, l’Union du Peuple Gabonais est un grand parti qui doit rester au centre du jeu ...
Lire l'article
A l’occasion de l’Année internationale de la biodiversité, Libreville abritera les 2 et 3 juin prochains une conférence internationale sur les enjeux de la protection des ressources biologiques en Afrique. Les chefs d’Etat et de gouvernement du continent, les ministres, experts scientifiques, acteurs du secteur privé et représentants d’organisations internationales seront réunis à Libreville les 2 et 3 juin prochains pour la conférence internationale sur les enjeux de la protection des ressources biologiques en Afrique. Organisée en partenariat avec le Secrétariat de la Convention des Nations unies sur la Diversité Biologique (CDB) et l’Union Internationale pour la Conservation ...
Lire l'article
Gabon/Politique : Quel avenir politique pour Richard Moulomba Mombo ?
Société / Mécanisation du secteur agricole au Gabon pour une amélioration de la production
L’industrie touristique influencée au Gabon par la politique de conservation de la biodiversité
Politique / Une première mondiale : Publication d’un état de la biodiversité de la Francophonie
FAO: la biodiversité forestière est menacée
Un Centre d’excellence de la préservation de la biodiversité au Gabon
Les enjeux de la conférence sur biodiversité et la lutte contre la pauvreté
Appel pour la création d’un comité panafricain de la plate-forme scientifique pour la biodiversité
Gabon: Quel avenir pour l’UPG?
Gabon : Libreville capitale 2010 de la biodiversité


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Sep 2010
Catégorie(s): Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*