Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon / UE : signature d’un accord contre le commerce illicite du bois en terre gabonaise

Auteur/Source: · Date: 25 Sep 2010
Catégorie(s): Coopération,Economie

Le Gabon via son ministre des Eaux et Forêts Martin Mabala et de l’Union européenne (UE), par son représentant local, Thierry Mathisse, se sont engagés à unir leurs efforts dans la lutte contre l’exploitation illégale des forêts (bois), à la faveur d’un accord volontaire de partenariat FLEGT (application des règlementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux), rapporte, un communiqué officiel parvenu ce samedi à GABONEWS.

Par cet accord volontaire, le Gabon mettra en place un système de plus grand contrôle pour donner la garantie à tous, que tous les bois exportés à partir du pays ont bel et bien respecté l’ensemble des règlementations gabonaises notamment en matière de gestion de la forêt, d’abattage et de transformation de cette matière première, de respect des droits des travailleurs, de la commercialisation, de paiement des taxes et de respect des droits des populations locales et autochtones.

Selon le ministre gabonais, la « maîtrise de la chaîne de traçabilité de nos diverses essences forestières est en cause. C est pourquoi cette initiative représente un outil essentiel pour notre pays et l’ensemble des Etats d’Afrique centrale ».

Le chef de la délégation de l’UE, pour sa part, a affirmé que « la bataille contre les pratiques atypiques en matière d’exploitation forestière n’était pas gagnée d’avance ».

La lutte contre l’exploitation illégale des forêts, s’inscrit dans un engagement de longue date en faveur d’une gestion durable et de la conservation des massifs forestiers.

Depuis mars dernier, le Gabon a interdit l’exportation de son bois sous forme de grume, privilégiant une transformation locale afin d’apporter une valeur ajoutée à ce secteur dans un pays couvert à 85 % par la forêt et en droite ligne avec l’un des piliers de la vision du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba « le Gabon vert ». 


SUR LE MÊME SUJET
Le ministère gabonais des Eaux a lancé lundi des patrouilles en vue de mieux surveiller la forêt classée de la Mondah, au nord de Libreville, soumis à une exploitation illicite de ses ressources. Selon les populations locales, cette opération connaît un franc succès, le taux de circulation des camions transportant le charbon de bois ayant fortement diminué depuis lundi, sans oublier la grande quantité des scies à moteurs saisies par les agents des eaux et forêts depuis le début de l’opération. Selon les agents des eaux et forêts, les pressions anthropiques constituent le premier facteur favorisant la déforestation du bassin de ...
Lire l'article
La direction générale des pêches et d’aquaculture (DGPA) du ministère gabonais des eaux et forêts vient de se doter de neuf vedettes, dans le cadre de la surveillance côtière et de la lutte contre la pêche illicite dans les eaux territoriales gabonaises, a appris l’AGP. Cinq embarcations serviront à la surveillance côtière et quatre à la surveillance fluviale qui sa se dérouler sur les fleuves Ogooué, le plus long du pays (1200 km), la Nyanga et les lagunes telles que la Banio ainsi que dans la région du Fernand-Vaz (sud), dans la province de l’Ogooué-Maritime (ouest). Les neuf ...
Lire l'article
Les autorités gabonaises et Singapouriennes ont signé vendredi, un accord portuaire destiné à appuyer le Gabon dans la reforme du cadre juridique de ses deux ports maritimes d'Owendo, à Libreville, et de Port-Gentil, la capitale économique , a constaté l’envoyé spécial de l’AGP. L’accord devrait également favoriser l’entrée de nouveaux partenaires et rendre les ports gabonais plus compétitifs à l’instar de ceux d’autres pays, particulièrement Singapour qui est un modèle mondial dans le domaine portuaire. Le ministre gabonais de l’Economie, Magloire Ngambia, et le directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG), Rigobert Ikambouayat Ndeka, ont ...
Lire l'article
Le Gabon et l'Union européenne (UE) ont entamé des négociations pour aboutir avant fin 2011 à un accord contre la vente frauduleuse de bois, selon leur déclaration conjointe transmise samedi à l'AFP par la délégation européenne à Libreville. Le Gabon et l'UE "conviennent de coopérer dans la lutte contre l'exploitation illégale du bois" dans le cadre du Plan d'action FLEGT (Forest Law Enforcement Governance and Trade - Applications des réglementations forestières, Gouvernance et Echanges commerciaux) adopté par l'UE en 2003, est-il indiqué dans cette déclaration datée de jeudi. Les deux parties "s'engagent dans des négociations pour la conclusion d'un accord de partenariat ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Eaux et forêts, Martin Mabala et le chef de la délégation de l’Union européenne (UE) au Gabon, Thierry Mathisse ont signé jeudi à Libreville, un accord de partenariat en vue de lutter contre l’exploitation illégale et le commerce illicite du bois au Gabon. Il s’agit d’un compromis commercial qui, à terme, permettra aux deux parties de s’accorder sur des éléments techniques pour combattre ce phénomène d’exploitation et de commerce illicite des essences forestières du Gabon. « Ce qui est en cause, c’est la maîtrise de la chaîne de traçabilité de nos diverses essences forestières. C’est pourquoi l’initiative représente ...
Lire l'article
Le Sénégal et l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) ont signé mercredi après-midi un accord d’établissement pour la représentation de l’ASECNA au Sénégal et le Centre de contrôle régional (CCR) de l’agence localisé à Dakar, a constaté l’APS. Le texte a été paraphé par le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Madické Niang et le directeur général de l’ASECNA, Youssouf Mahamat, en présence du ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures, Karim Wade. S’adressant à la presse à la fin de la cérémonie, Karim ...
Lire l'article
''Le gouvernement de la République attend que nous éliminions l'exploitation illicite du bois et le braconnage pour faire place à des activités gérées de façon durable et responsables'', a déclaré jeudi à Libreville le ministre gabonais de l'Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba. Le ministre qui intervenait à la clôture de l'atelier sur le renforcement des capacités des services déconcentrés de son ministère, a également émis le voeu de voir de telles actions se renouveler chaque année, et non tous les cinq ans comme c'est le cas actuellement. Il a félicité l'ensemble des participants, tant pour la ...
Lire l'article
La direction générale de l’Economie prévoit pour 2008 une baisse de la production nationale des grumes, a appris la PANA mercredi, de source bien informée. Du fait de l’application stricte de la politique des quotas, les exportations de grumes connaîtraient un tassement de volume autour de 1,7 million de m3, dont 1,4 million de m3 pour les quotas autorisés et 300 000 m3 pour les forestiers non assujettis au principe de quotas. Au port d’Owendo réservé au bois, non loin de la capitale gabonaise, il est possible de constater que la crise mine la filière gabonaise du bois, car l’espace réservé ...
Lire l'article
Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, M. Paul Toungui et l’Ambassadeur de France au Gabon, Jean-Marc SIMON, ont signé le mardi 29 janvier, un Accord relatif à la mise en œuvre de conversions de dette pour le développement rural. La cérémonie de signature a eu lieu à l’immeuble Arambo, en présence du Ministre délégué aux finances, Charles MBA et du Conseiller financier du ministre d’Etat, Régis Immongault. Cet Accord est la concrétisation de l’engagement de la France annoncé lors de la visite du Président de la République, Nicolas Sarkozy, à Libreville le 27 ...
Lire l'article
Un important réseau de vente illicite de carburant s’est développé depuis de longues années sur la nationale 1. Selon les principaux acheteurs qui sont pour la plupart les chauffeurs de véhicules en partance pour l’intérieur du Gabon, le réseau est entretenu par les conducteurs des camions citernes qui livrent le carburant dans les différentes provinces du pays. La route nationale N° 1 au Gabon est devenue un vaste marché de vente illicite de carburant aux chauffeurs des véhicules qui effectuent les voyages dans les différentes provinces du Gabon, sans doute du fait de l’absence de stations services le long du ...
Lire l'article
Lutte contre l’exploitation illicite dans une une forêt classée au nord de Libreville
Le Gabon acquiert neuf vedettes pour la lutte contre la pêche illicite
Signature d’un accord portuaire entre le Gabon et Singapour
Commerce frauduleux du bois: Gabon et UE visent un accord avant fin 2011
Signature d’un accord entre le Gabon et l’UE pour lutter contre le commerce illicite du bois
Signature d’un accord de siège entre le Sénégal et l’ASECNA
Gabon: Le gouvernement attend que nous éliminions l’exploitation illicite du bois et le braconnage (Emile Doumba)
La production gabonaise de bois en pleine crise
Gabon: Coopération / Signature à Libreville d’un Accord relatif à la mise en ‘uvre de conversion de la dette pour le développement durable
Gabon : Le commerce illicite du carburant bat son plein sur la nationale 1


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Sep 2010
Catégorie(s): Coopération,Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*