Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : «La décision est prise, le Gabon entrera au capital d’Eramet», affirme Ali Bongo

Auteur/Source: · Date: 27 Sep 2010
Catégorie(s): Economie

En visite à Paris, en France, le président Ali Bongo a affirmé ce 27 septembre que son pays entrera bien au capital du groupe français Eramet. Si le chef de l’Etat gabonais n’a pas levé le voile sur le niveau et le montant de cette participation, des sources concordantes annoncent une participation à hauteur de 4 à 5%.

«Le Gabon entrera bien au capital d’Eramet», a affirmé ce 27 septembre le président gabonais, Ali Bongo, en visite à Paris en France. «Nous sommes en train de voir les différentes modalités, ce n’est pas une chose simple (…) Mais la décision, elle, est prise et elle se fera», a déclaré Ali Bongo qui n’a pas indiqué combien l’Etat gabonais souhaitait détenir du groupe français.

Eramet a déjà annoncé avoir conclu des accords de principe pour que le Gabon entre à son capital et que cet Etat riche en matières premières puisse aussi porter de 25% à environ 35% sa participation dans leur filiale commune de manganèse, Comilog. «Ce sont justement ces niveaux de participation qui doivent être arrêtés d’un commun accord», a expliqué le président gabonais.

Après la sollicitation adressée en mai dernier par Ali Bongo à Eramet pour l’acquisition par l’Etat gabonais de 10 à 15% du capital du groupe, ce dernier avait déclaré en juin avoir conclu un accord de principe avec le Gabon en vue d’une prise de participation à hauteur de 4 à 5%.

Plusieurs inconnues entourent la prochaine structuration de l’actionnariat d’Eramet. Le groupe nucléaire français Areva (CEPFi.PA: Cotation) pourrait céder sa participation (26% environ) pour financer ses projets de développement. Il pourrait également essayer de constituer un pôle minier en fusionnant ses propres mines avec les actifs d’Eramet selon des sources concordantes.
Publié le 27-09-2010 Source : fr.reuters.com Auteur : Gaboneco  


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: le groupe Eramet envisage d’exploiter un nouveau gisement polymétaux
Le groupe minier français Eramet qui produit au Gabon 3,5 millions de tonnes de manganèse par an veut lancer l’exploitation d’un nouveau gisement contenant plusieurs métaux précieux. Une délégation d’Eramet s’est rendue la semaine dernière au ministère gabonais des Mines pour matérialiser son intention d’exploiter le gisement polymétallique de Mabounié, situé à 300 km de Libreville.
Lire l'article
Eramet a annoncé mercredi s'être engagé à céder à l'Etat gabonais jusqu'à 10% de sa participation dans sa filiale Comilog, spécialisée dans le manganèse, d'ici 2015. Dans un communiqué, le groupe minier français explique qu'à l'issue de l'opération, sa part dans Comilog sera ramenée autour de 57,25% en 2015 contre 67,25% actuellement. L'Etat gabonais portera quant à lui sa participation à 35,4% contre 25,4% actuellement. Eramet cèdera une première part de 3,54% d'ici 2011 sur la base d'une valorisation de Comilog de 4,2 milliards d'euros. "L'acquisition sur la période 2012-2015 par la République gabonaise des 6,46% restants auprès d'Eramet se fera selon ...
Lire l'article
Le Gabon s'apprête à rentrer au capital d'Eramet, a réaffirmé lundi soir Ali Bongo, président du pays africain en visite à Paris, cité par Reuters. Il y a quelques mois, le groupe minier français avait conclu des accords de principe pour que le Gabon entre à son capital. Selon Ali Bongo, la décision est prise. Les différentes parties négocient actuellement sur les niveaux de participation qui doivent être adoptés d'un commun accord.
Lire l'article
Nous avions annoncé le 23 septembre que Libreville avait fait son entrée au capital d’Eramet. Une des parties à la négociation indique que les discussions se poursuivent et l’accord pourrait être signé d’ici quelques jours. Le Gabon négocie toujours son entrée au capital du groupe français Eramet. Selon des sources proches du dossier les pourparlers se poursuivent et une signature devrait intervenir dans les prochaines semaines. Après la sollicitation adressée en mai dernier par Ali Bongo à ERAMET pour l’acquisition par l’Etat gabonais de 10 à 15% du capital du groupe, ainsi que la montée de 25 à 33% des parts ...
Lire l'article
L'Etat gabonais a conclu un accord de principe avec Eramet pour entrer dans le capital du groupe minier et métallurgique français, a déclaré un porte-parole de la société, confirmant des informations des Echos. Un accord de principe a également été trouvé pour que le Gabon porte de 25% à environ 35% sa participation dans leur filiale commune de manganèse Comilog, a-t-il ajouté. Le porte-parole n'a en revanche pas donné de précisions sur la taille de la participation envisagée dans Eramet ni sur le calendrier de l'opération. Selon Les Echos, le Gabon pourrait prendre 4% à 5% du capital d'Eramet et l'accord devrait être ...
Lire l'article
Après la nouvelle reconduction pour six mois du pacte d'actionnaires entre Areva et les sociétés Sorame et Ceir de la famille Duval, un nouveau venu de poids entre au capital. L'action progresse. Comme il l'avait annoncé en mai, le Gabon va bien faire son entrée au sein du capital d'Eramet, le groupe minier français, très implanté en Nouvelle-Calédonie. L'accord a été signé mercredi soir. Le niveau et le montant de cette participation n'ont pas été dévoilés. En mai, le Gabon parlait de prendre 10% à 15% d'Eramet. Ce serait in fine 4% à 5% selon Les Echos. Le titre Eramet prend ...
Lire l'article
Le président directeur général d’ERAMET, Patrick Buffet, serait actuellement en séjour au Gabon où il doit prendre part au Conseil d’administration de la filiale gabonaise du groupe, la COMILOG, et s’entretenir avec les autorités gabonaises sur la souscription par l’Etat gabonais à l’acquisition de 10 à 15% des parts du géant minier français. Ali Bongo parviendra-t-il à conclure avec le patron d’ERAMET l’entrée de l’Etat gabonais au capital du géant minier français ? Après la sollicitation adressée en mai dernier par Ali Bongo à ERAMET pour l’acquisition par l’Etat gabonais de 10 à 15% du capital du ...
Lire l'article
L'État gabonais entend monter au capital de la société minière française Eramet. L’État gabonais s’efforce d’accroître son contrôle sur l’exploitation de ses ressources minières. Outre la création prochaine d’une compagnie pétrolière nationale, la Gabon Oil Company (GOC), il a, début mai, informé le groupe minier français Eramet de sa double intention d’acquérir entre 10 % et 15 % de son capital et de porter sa participation de 25 % à 33 % dans celui de sa filiale gabonaise, la Comilog. Le groupe s’étant déclaré « très ouvert » à cette proposition, les négociations s’ouvriront autour du 15 juin, à Paris. La ...
Lire l'article
Les négociations sur l'entrée du Gabon dans le capital d’Eramet auront lieu dès le mois de juin, a annoncé dimanche soir à la télévision nationale le porte-parole de la présidence gabonaise, Guy Bertrand Mapangou. "C'est souhaitable que le Gabon participe à certaines activités qui concernent son développement, notamment dans le domaine pétrolier et minier", a précisé M. Mapangou. L'Etat gabonais, déjà détenteur de 25 pc du capital de la Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG), filiale d'Eramet au Gabon, veut devenir actionnaire à hauteur de 10 pc à 15 pc du groupe Eramet et augmenter sa participation dans la COMILOG à 33 pc, ...
Lire l'article
Eramet est très ouvert à une entrée du Gabon dans son capital et discutera de cette possibilité en juin lors d'une rencontre avec son président Ali Bongo Ondimba, a déclaré à Reuters le PDG Patrick Buffet. Le dirigeant du groupe minier, qui s'exprimait jeudi en marge de l'assemblée générale annuelle, a également indiqué qu'il n'avait pas été approché en vue de constituer un grand "pôle minier" français aux côtés du spécialiste du nucléaire Areva. Une source avait déclaré à Reuters le 6 mai que la direction d'Eramet avait été contactée par Libreville en vue de l'obtention d'une future participation de l'ordre de ...
Lire l'article
Gabon: le groupe Eramet envisage d’exploiter un nouveau gisement polymétaux
Eramet cède des parts au Gabon
ERAMET : le Gabon confirme sa prochaine entrée au capital
Gabon : Les négociations se poursuivent entre Libreville et Eramet
Accord pour une entrée du Gabon au capital d’Eramet
Le marché salue l’entrée du Gabon au capital d’Eramet
Gabon : ERAMET tend l’oreille à Ali Bongo
Gabon: Un gros chèque pour Eramet
Le Gabon va négocier au mois de juin son entrée dans le capital d’Eramet
Eramet très ouvert à une entrée du Gabon dans son capital


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Sep 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*