Socialisez

FacebookTwitterRSS

La rentrée scolaire administrative pour l’année académique 2010-2011 à l’AFOP

Auteur/Source: · Date: 28 Sep 2010
Catégorie(s): Education

La rentrée administrative pour l’année scolaire 2010-2011 au projet d’Appui à la Formation Professionnelle (AFOP) basé dans les locaux du Centre de Formation de Perfectionnement Professionnel (CFPP) de Nkembo (2ème arrondissement de la commune de Libreville), effective depuis lundi (hier),rime également avec la fin des inscriptions.

Désormais projetés sur le début de la formation fixée au 4 octobre prochain, le corps administratif de l’AFOP, pris d’assaut par des jeunes déscolarisés, a mis cette journée à profit pour boucler la phase de recensement des apprenants préalablement identifiés ainsi que des nouvelles inscriptions ouvertes depuis plusieurs jours dans les sept (7) CFPP du pays ( Libreville, Franceville, Koula-Moutou, Makokou, Oyem, Tchibanga et Port-Gentil).

L’AFOP est un projet du gouvernement gabonais financé par la Commission Européenne s’inscrivant dans le prolongement d’un premier programme dénommé « Soutien à l’Education de base », soutenu entre 2002 et 2006, par le 9ème Fonds Européen de Développement (FED).

Il vise à offrir des formations gratuites qualifiantes et courtes aux métiers du bois, du bâtiment et en travaux publics à des jeunes déscolarisés de niveau CM2 et la classe de 3ème dont la tranche d’âge varie entre 15 et 25ans des deux sexes (garçons et filles) ; une porte de piste de sortie pour lutter contre la délinquance juvénile, la pauvreté et l’oisiveté chez les jeunes de cette tranche d’âge souvent exposée.

La formation porte sur treize (13) secteurs : bétonnier, briquetier- maçon, carreleur, coffreur, ferrailleur, plombier, peintre- bâtiment, électricien- bâtiment, menuisier- bâtiment, vernisseur, charpentier , couvreur et mécanicien- affuteur.

L’autre secteur, opérationnel depuis la mise sur rail du projet (volet réservé à l’appui institutionnel et à l’approche pilote) concerne la composante agricole. Celui-ci est délégué à l’Institut Gabonais d’Appui au Développement (IGAD).

Lancé depuis 2008, ce projet rentre cette année dans sa phase pratique avec près de 600 postes disponibles à travers le pays et repartis de la façon suivante : Libreville (Nkembo, 195), Franceville (105), Koulamoutou (45), Tchibanga (105), Port-Gentil (30), Oyem (75), Makokou (45).

Le nombre de postes proposés aux stagiaires correspond aux places disponibles. Les métiers sont sanctionnés par une attestation de qualification à la fin de la formation qui se déroule en alternance dans les entreprises.

Lors d’une interview accordé à GABONEWS, Albert Nanga (chef du projet) avait déclaré (ndlr) que « Dans cette perspective, on ne parle pas de former de manière usuelle comme on le fait d’habitude. Ici, après avoir identifié les jeunes à la recherche d’une formation, nous devons aussi procéder à l’identification des entreprises potentiellement partenaires pour les recevoir à l’issue de leur formation », et que « la structure que je dirige réfléchit aussi sur l’éventuel soutien en matériel ou financier indirect à apporter aux jeunes désireux d’embrasser le monde de l’emploi ».

Le programme durera 48 mois sanctionné par une mise en œuvre opérationnelle est fixée au 30 avril 2011 tandis que la fin de la période d’exécution de la convention de financement interviendra en avril 2013. 


SUR LE MÊME SUJET
De nombreux problèmes restent encore à résoudre concernant notamment les mutations d'enseignants et les structures d'accueil dans bon nombre d'établissements à travers le Gabon, à la veille de la rentrée scolaire 2011-2012. La rentrée scolaire, qui intervient souvent fin septembre-début octobre, a été avancée exceptionnellement en prévision de la 28ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que le pays doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale dans quatre mois. Alors que la rentrée administrative a été fixée au 8 septembre et le début des cours au 19, ni les enseignants, ni les chefs d’établissement eux-mêmes ne sont encore fixés sur leurs situations ...
Lire l'article
La deuxième session des formations courtes et qualifiantes du projet d’Appui à la Formation Professionnelle (AFOP) débute le lundi 8 août prochain sur toute l’étendue du territoire national, a annoncé officiellement ce samedi, le ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. L’âge des futurs étudiants est compris entre 16 et 25 ans et les inscriptions débuteront le 5 août pour une rentrée des cours effective trois jours plus tard. La première session de cette formation a permis de former aux métiers du bois, du bâtiment et des travaux publiques 600 jeunes déscolarisés sur les 1200 recensés l’année dernière par ce ...
Lire l'article
Depuis octobre dernier sur l’ensemble des centres de formations professionnels établis sur le territoire national, 600 jeunes parmi les 4.828 déscolarisés recensés lors de l’opération d’identification du public cible dans les 9 provinces du pays par l'AFOP (Programme d’appui à la formation professionnelle) poursuivent leur formation respectivement, à Nkembo, Port-gentil, Franceville, Tchibanga, Makokou, Koulatou et Oyem. Innovant, ce programme propose un dispositif pilote permettant de lier formation et insertion. En plus des connaissances théoriques, nécessaires, les élèves admis aux centres de formation publics professionnels (CFPP) vont également bénéficier de stages en alternance et en apprentissage ...
Lire l'article
Informés du fait que cette année les inscriptions et réinscriptions sont gratuites dans les établissements scolaires publics, les parents d’élèves encore, soumis à cette « forme d’arnaques » dans certaines écoles publiques, ont interpellé récemment la tutelle à prendre ses responsabilités en vue de veiller au respect strict de cette décision devant soulager de nombreuses familles secouées financièrement en cette période de rentrée scolaire 2010-2011. Selon les parents d’élèves qui voudraient bien envoyer toutes leur progéniture à l’école, l'article 2 de loi fondamentale gabonaise dispose en effet que " la scolarité est obligatoire et gratuite de six à seize ans" ...
Lire l'article
quelques jours après la rentrée officielle des classes pour l’année scolaire 2010-2011, les cours ne sont toujours pas effectifs dans les Collèges d’Enseignement Secondaire (CES) notamment à Akébé (3ème arrondissement de la commune de Libreville), où les professeurs, pourtant présents à leurs poste de travail sont toujours dans l’attente des élèves, a constaté GABONEWS. Selon l’un des professeurs de ce collège, seuls les élèves des classes de 6ème ayant réussi au concours se sont présentés tous les matins depuis lundi. « Généralement, ils viennent pour consulter leurs noms sur les listes affichées», a expliqué ce professeur ayant requis l’anonymat. Ce dernier a ...
Lire l'article
Le ministère de l’Education nationale vient de publier le calendrier de la prochaine année scolaire. Toutes les séquences de l’année scolaire 2010-2011 sont planifiées, avec la rentrée effective des classes prévue le 4 octobre prochain. De la rentrée des classes à la date des examens en passant par le découpage des trimestres, tout est indiqué dans le communiqué ministère de l’Education nationale sur le calendrier scolaire 2010-2011. Selon ce communiqué, les rentrées administrative et des classes sont respectivement fixées au 27 septembre et 4 octobre 2010 ; aussi bien au pré- primaire, primaire qu’au secondaire, tandis que la fin ...
Lire l'article
Le ministère de l’Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation a fixé la date de la rentrée scolaire au lundi 4 octobre prochain, sur toute l’étendue du territoire national a-t-on appris non sans souligner sa détermination à juguler les maux qui ont jusqu'alors miné le système scolaire gabonais en imprimant notamment la rigueur sur tous les plans. A l’ouverture d'un séminaire destiné au renforcement des capacités de chefs d’établissements, le 25 août dernier, à Libreville, puis lors des échanges avec le personnel enseignants syndiqués et non syndiqués, le ministre ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Séraphin Moudounga, a déclaré mercredi dernier, lors de sa tournée d’explication des résultats des états généraux de l’Education à l’intérieur du pays, qu’ «à partir de l’année académique 2010-2011, il n’y aura plus d’exclusion du lycée ou du collège au motif de travail insuffisant». Le ministre a fait cette déclaration au cours de ces échanges avec les enseignants dans le cadre de sa tournée d’explication des conclusions des états généraux de l’éducation qui se sont déroulés du 17 au 19 mai derniers à Libreville. Pour Séraphin Moudounga, ...
Lire l'article
La rentrée administrative de l’Education nationale a eu lieu le 22 septembre sur l’étendue du territoire national avec les réunions des personnels des établissements primaires et secondaires pour préparer la rentrée programmée pour le 6 octobre prochain. Face à la pléthore d’élèves qui devraient prétendre à une inscription dans le cycle secondaire cette année, les responsables d’établissements ont appelé à la rigueur dans l’examen des dossiers et demandé de redoubler d’efforts afin que les dispositions techniques et administratives soient prêtes avant la rentrée effective. Les corps administratifs et professoraux des établissements primaires et secondaires étaient réunis le 22 septembre dernier ...
Lire l'article
Les opérations de charme menées par les responsables d’établissements scolaires privés de Libreville, à l’approche de la rentrée des classes, sont de plus en plus visibles à travers la capitale Gabonaise. Il est désormais rare de sillonner la ville, sans que l’on n’aperçoive des banderoles, voire des affiches, vantant les qualités et les mérites d’un établissement ou d’un autre. Le but ici étant pour ces derniers, d’attirer le plus de parents lors du choix de leur établissement. Au sein de ces établissements scolaires, l’heure est au nettoyage des locaux. « Pour le moment, nous renouvelons simplement la peinture et nous procédons ...
Lire l'article
Tout n’est pas encore fin prêt au Gabon pour la rentrée scolaire 2011-2012
Formation professionnelle / La deuxième session des formations courtes et qualifiantes du projet AFOP débute le 8 août 2011
600 jeunes bénéficient d’une formation dans le cadre du programme AFOP
Rentrée Scolaire 2010-2011 / Les parents d’élèves dénoncent la non application de la gratuité de la scolarité
Rentrée scolaire 2010-2011: les cours ne sont toujours pas effectifs dans les Collèges de la capitale
Gabon : Le calendrier scolaire 2010-2011 dévoilé
La rentrée scolaire 2010-2011 fixée au 4 octobre prochain sur fond de rigueur
Education: dès la rentrée scolaire 2010-2011, les exclusions pour « travail insuffisant » seront interdites au Gabon
Gabon : Branle bas de combat pour la rentrée scolaire administrative
Gabon: Les établissements privés en campagne de charme pour la nouvelle année scolaire


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Sep 2010
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*