Socialisez

FacebookTwitterRSS

Crise : Les agents de Pogab et Leroy-Gabon dénoncent des manipulations de Plysorol et se rangent derrière leur employeur chinois

Auteur/Source: · Date: 29 Sep 2010
Catégorie(s): Economie

Les travailleurs des entreprises gabonaises de bois Pogab et Leroy-Gabon ont organisé un mouvement de protestation pacifique, ce mercredi, à leur siège établi dans la commune d’Owendo pour, non seulement s’opposer à la liquidation de ces deux sociétés à travers Plysorol– France, mais également manifester leur soutien « indéfectible » à leur employeur chinois, a constaté GABONEWS.

« Non à la liquidation des sociétés Leroy-Gabon et Pogab, oui à la conservation de nos emplois au Gabon », « Les sociétés Leroy-Gabon et Pogab sont des sociétés indépendantes de droit gabonais, il n’est pas question de faire souffrir les travailleurs gabonais pour les turpitudes de Plysorol-Europe », « La politique de l’Emergence prône pour la création des sociétés de bois, la conservation et la création des emplois. Nous demandons au gouvernement de la République de soutenir les actions menées par notre employeur actuel et mettre tout en œuvre pour la conservation de nos emplois », pouvait-t-on lire sur un certain nombre de banderoles confectionnées à cet effet et colées devant le portail principal de l’entreprise Pogab.

Cette montée au créneau des employés de Pogab et Leroy-Gabon est consécutive à la crise qui sévit actuellement au sein de Plysorol, mère des deux entreprises précitées , ballotées entre les offres de ses deux repreneurs potentiels, La société Honest Timber, détenue par le chinois, Zhang Guohua, et le franco libanais John Bitar.

Les employés de ces deux entreprises gabonaises refusent de subir les répercussions de cette situation à l’origine de plusieurs grèves en France.

D’où le mouvement pacifique visant à interpeller les autorités gabonaises afin de prendre le problème à bras le corps de peur que ne disparaissent Leroy-Gabon-Pogab.

Cette crise avait entrainé la fermeture provisoire de Leroy-Gabon et Pogab. Les activités ont repris il y a tout juste deux mois. Les fermetures, selon la direction de Pogab , étaient liées aux dettes non payés de Plysorol Europe (spécialisée dans la vente et la production de planches et de contreplaqués). La dette avoisinerait les trois (3) milliards de Francs CFA courant entre 2008 et 2010.

Pour leur reprise, Pogab et Leroy – Gabon ont du trouvé d’autres partenaires pour vendre leurs produits.

La Direction générale de ces entreprises dirigée par François Jufeng Wu entend que la justice gabonaise de prononce afin de se fixer définitivement sur leurs activités au Gabon.


SUR LE MÊME SUJET
Les sociétés Leroy Gabon et Placages d’Okoumé du Gabon (POGAB) ont tenu le 17 novembre leur assemblée générale. Cette réunion visait à nommer les nouveaux administrateurs de ces sociétés, quelques semaines après leur reprise par le groupe libanais Bitar. Les filiales gabonaises du groupe Plysorol, Leroy Gabon et Placages d’Okoumé du Gabon (POGAB), connaissent désormais leurs nouveaux dirigeants, quelques semaines après la reprise du groupe par l’industriel libanais Ghassan Bitar. A en croire l’administrateur provisoire de Leroy Gabon et POGAB, maître Ndoye Loury, l’assemblée générale tenue le 17 novembre a nommé Ghassan Bitar, Paul Butcher, Henri ...
Lire l'article
Après l’exéquatur de la justice gabonaise de faire appliquer la récente décision du tribunal de commerce de Lisieux (ouest de la France), ayant choisi l'offre du groupe John Bitar du Franco-Libanais, Ghassan Bitar dans le feuilleton Plysorol dont Pogab et Leroy-Gabon sont les filiales au Gabon, ces deux entreprises sont désormais passées sous le contrôle du nouvel actionnaire qui entend améliorér l’activité pour répondre à la politique de transformation locale du bois imposée par les autorités gabonaises. Quatorze (14) jours après la décision du tribunal français octroyant Plysorol et ses filiales à l'industriel franco-Libanais, Ghassan Bitar au détriment ...
Lire l'article
La rencontre, jeudi à Tokyo, entre le Chef de l’Etat et des parlementaires japonais, la reprise, « à couteaux tirés » des filiales gabonaises de l’entreprise française Plyrosol, et le renforcement, par la coopération française de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), cristallisent l’actualité dans les pages de la presse quotidienne gabonaise de ce vendredi. Panorama. « Le Japon prêt à soutenir le Gabon », titre le quotidien Gabon Matin, au lendemain de la rencontre, à Tokyo (Japon), entre le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, des parlementaires du parti Démocrate (PLD, au pouvoir), et des dirigeants de multinationales ...
Lire l'article
Réagissant, quelques heures après constatation de la fermeture des usines de bois (Pogab et Leroy-Gabon), filiales de Plysorol dont il était le Directeur d’exploitation pour le compte d’un ex- propriétaire, milliardaire chinois, François Jufeng Wu a dit compter sur la justice gabonaise pour conserver les deux sociétés locales. Cette fermeture, à l’origine de la suspension dernièrement de toute activité de production, pose problème selon François Jufeng Wu qui s’est vu refuser l’accès, lundi dernier, à son propre bureau, en raison de la mise sous protection de Pogab et Leroy-Gabon par la justice, à la demande du nouvel acquéreur, le ...
Lire l'article
La liquidation judiciaire de Plysorol par la justice française le 8 septembre suscite des inquiétudes dans ses filières gabonaises, Pogab et Leroy Gabon, où les employés qui craignent de perdre leurs emplois, se sont réunis le 29 septembre à Owendo. Pourtant deux semaines auparavant, les salariés avaient été rassurés par leur direction que leurs emplois n’étaient pas menacés par la décision française. Réunis le 29 septembre à Owendo, les employés de Pogab et Leroy Gabon, filiales de Plysorol, ont manifesté contre le sort de la société, mise en liquidation judiciaire le 8 septembre par le tribunal de commercial de Lisieux ...
Lire l'article
Le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, faisait en mai le forcing auprès des autorités gabonaises pour obtenir le transfert des droits d’exploitation des 600 000 hectares de forêts des filiales gabonaises de la société française à ses filiales chinoises au Gabon. Cette démarche a-t-elle abouti ? Une question d’autant importante que Plysorol vient d’être mis en liquidation judiciaire et que les personnels des filiales gabonaises ont été assurés par leur direction générale du maintien de leurs emplois La mise en liquidation judiciaire de l’ancien leader européen du contreplaqué, Plysorol, a suscité une question cruciale : les filiales ...
Lire l'article
Le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, continue de mettre la pression sur les autorités gabonaises pour obtenir le transfert des droits d’exploitation des 600 000 hectares de forêts des filiales gabonaises de la société française à ses filiales chinoises au Gabon. Les potentiels repreneurs qui préparent déjà leurs offres en France pourraient bien se battre pour un gâteau vide. Si l’actionnaire chinois de Plysorol parvenait à récupérer les concessions forestières exploitées par les filiales gabonaises du groupe, la société serait vidée de sa substance et promise à une mort rapide. C’est tout l’enjeu de «l’affaire Plysorol», ...
Lire l'article
Après la mise en redressement judiciaire de Plysorol en France, ce sont les filiales gabonaises du groupe qui sombrent dans le malaise. Une trentaine d’employés de Leroy Gabon et Pogab ont séquestré les dirigeants de la société dans leurs bureaux le 12 avril dernier à Owendo, au Sud de Libreville. Les filiales gabonaises du groupe français Plysorol, ancien leader européen du contreplaqué, sont dans la tourmente depuis la mise en redressement judiciaire du groupe en France et les démêlés du repreneur chinois avec la justice gabonaise. Le 12 avril, une trentaine d'employés de Leroy Gabon et Pogab ont séquestré le ...
Lire l'article
L’industriel chinois Guohua Zhang, qui s’était porté acquéreur en avril dernier du leader français du contreplaqué Plysorol, a été interpellé le 25 mars à Libreville par les autorités locales pour faux, usage de faux et emploi de clandestins. En France, la société est sur le point s’être mise en redressement judiciaire et les employés accusent le repreneur chinois d’avoir monté une opération visant à mettre la main sur les concessions forestières du groupe au Gabon. Les employés du groupe Plysorol n’en ont pas fini avec le casse-tête chinois qui plonge la société dans le chaos depuis sa reprise il y ...
Lire l'article
L’entreprise Plysorol à Fontenay va connaître deux semaines de chômage technique à partir du 28 septembre. Plysorol (454 salariés dont 140 à Fontenay) a été racheté en avril par un entrepreneur chinois qui tarde à honorer ses promesses en ce qui concerne les investissements. « Il nous apparaît aujourd’hui que la principale motivation de M. Zhang pour reprendre notre entreprise repose sur l’intérêt que représentent les deux filiales gabonaises Leroy Gabon et Pogab entreprise de découpage et de placage de bois Okoumé », indique le comité central d’entreprise (CCE) dans une lettre ouverte. « Il est possible d’imaginer que pour mettre ...
Lire l'article
Gabon : Ghassan Bitar à la tête Leroy Gabon et POGAB
Economie / Feuilleton Plysorol: Leroy-Gabon et Pogab sous contrôle du franco-libanais Ghassan Bitar
Revue de la presse : Renforcement de la coopération Gabon/Japon, spéculations autour de Leroy et Pogab Gabon
Economie / Affaire Plysorol: la partie chinoise compte sur la justice gabonaise pour conserver Pogab et Leroy-Gabon
Gabon : Menace sur les emplois de Pogab et Leroy Gabon ?
Gabon : Pogab et Leroy Gabon toujours aux mains de Plysorol ?
Gabon : Les forêts de Plysorol passeront-elles sous pavillon chinois ?
Gabon : La crise de Plysorol frappe les filiales gabonaises
Gabon : Le repreneur chinois de Plysorol derrière les barreaux à Libreville
Plysorol : « inquiets des motivations de l’actionnaire »

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Sep 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*