Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le CCF dévoile les axes du festival « Dire en fête 2010 »

Auteur/Source: · Date: 30 Sep 2010
Catégorie(s): Culture,Société

La deuxième édition du Festival des arts oratoires, « Dire en fête », que Libreville abritera du 4 au 9 octobre prochains, a été présentée, ce jeudi, aux média locaux par la nouvelle Direction générale du Centre Culturel Français (CCF) St Exupéry, avec en arrière-plan, la volonté de « dynamiser les échanges » entre les deux parties.

A la faveur de cette rencontre professionnelle – à laquelle participaient non seulement les communicateurs gabonais, mais également plusieurs artistes de la scène urbaine librevilloise- il s’est agi , pour Emmanuel Vaslin, nouvellement nommé à la tête de l’organisme français, de mettre en exergue les points forts de « Dire en fête, édition 2010 ».

UN FESTIVAL « PLUS COMPLET »

Selon lui, la deuxième édition de cet évènement sera marquée par la participation d’artistes internationaux œuvrant dans le domaine de l’art oratoire sous toutes ses coutures (Chant, Conte, Griot, Salm).

Eu égard à la précédente édition, la chargée à la communication du Centre, Céline Lequeux, a indiqué à GABONEWS que « Dire en fête 2010 » sera « plus complet ». « Tous les soirs, on a des cafés documentaires, donc des soirées qui se déroulent en deux temps. On a des évènements à 19 heures, et à 20 heures 30. Il se passera quelque chose tous les soirs », a-t-elle précisé.

Afin de diversifier les activités proposées au public, des ateliers de conte et de slam, supervisés par le Directeur artistique du « Spoken World », à Marseille (France) , le Donz, et le conteur burkinabé, Toumani Kouyaté, feront leur entrée, cette année, dans la programmation du festival.

« On a ouvert les ateliers aux jeunes qui sont dans les structures de slam des établissements de la place (…) .Cette fois- ci , on est allé chercher dans les établissements, ceux qui veulent venir puiser, ici, certaines connaissances en matière d’écriture et de performance scénique, pour aller les donner aux autres », a indiqué Larry, l’un des artistes participant à l’évènement.

Toutefois, pour sa part, le public s’est interrogé sur l’apport réel de cette deuxième édition de « Dire en fête ». « Le programme reste pratiquement le même, ce sera du slam, des conférences, et tout ce qu’on a pu citer là (…) Mais, dans l’ensemble ça va. On ne s’attend pas à quelque chose de véritablement nouveau », a indiqué Dorian, poète, en herbe.

« DYNAMISER LES ECHANGES » AVEC LA PRESSE

Pour Emmanuel Vaslin, en fonction depuis quinze(15) jours à la direction générale du CCF de Libreville, la rencontre était également une « occasion formidable de rencontrer la presse ». Aussi, a-t-il souhaité « dynamiser les échanges », avec les media locaux afin d’impulser « une relation intense ».

« Nous souhaitons une meilleure relation, et que l’on travaille tous ensemble », a confié la chargée en communication du Centre, tant en ce qui concerne « Dire en fête », que pour les évènements à venir au CCF. « Il faudrait qu’il y ait un rapport avec les journalistes qui se fasse parce qu’on se connait, on s’identifie, on sait qui est où, et pour que chacun enrichisse le travail de l’autre ».

A ce sujet, Brice Mérin, animateur à Ogooué FM commente : « Il faut que l’évènement touche les communicateurs. Si ça ne reste qu’au niveau des locaux du CCF, il n’y a que ceux qui y sont accrocs qui seront présents. Or, c’est nous les communicateurs qui pouvons amener l’évènement ailleurs ».

Aussi, au terme de la rencontre, les participants ont-ils estimé qu’au niveau de la communication, la nouvelle équipe du CCF affiche « une certaine volonté, un nouveau style ».

« On a comme l’impression que l’équipe aimerait toucher tous les média pour mieux vendre l’évènement. Les affiches ne sortiront plus, on l’espère, qu’au CCF mais toucheront aussi certaines artères de la capitale », a remarqué Dorian.

Du 4 au 9 octobre prochains, Libreville abritera la deuxième édition du festival « Dire en fête » dont le point d’orgue sera un grand concert slam de clôture.

Au mois d’octobre 2009, la première édition de « Dire en fête » avait été marquée par la présence du rappeur Français Sérigné Mbaye, alias Diziz la peste, par ailleurs directeur artistique de l’évènement qui avait donné lieu à une tournée sous-régionale de slam, slamophonie », du 16 au 7 avril 2010. 


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba donnera, vendredi à Libreville, le coup d’envoi de la 12ème édition de la fête des cultures, placée cette année sous le thème ''Identités créatrices et Patrimoine en partage''. Un défilé des groupes socioculturels en provenance des neuf provinces du pays est prévu au boulevard de l’indépendance, sur le bord de mer de la capitale gabonaise, à l’occasion du lancement de la fête des cultures qui, depuis plus d’une décennie, célèbre la diversité des peuples du Gabon. "Devenue au fil des ans l’incontournable moment d’échanges entre les peuples qui habitent ce pays et ceux qui y ...
Lire l'article
La 12ème édition de la Fête des cultures qui va se dérouler du 12 au 14 août prochain à Libreville, se célèbre cette année sous le thème « Identités créatrices et patrimoine en partage », en vue de permettre une véritable éclosion du patrimoine culturel que renferme la société gabonaise. Célébrée pour la première fois en 1997, à Libreville, la Fête des cultures est devenue, au fil des éditions, un véritable rendez - vous culturel du pays auquel se joignent régulièrement des peuples amis. Aussi, cette fête qui met en exergue la culture gabonaise, célèbre la diversité des peuples du Gabon. Elle ...
Lire l'article
Le Collectif des Réalisateurs et producteurs Indépendants du Gabon (CREPIG), une association pour la promotion du 7ème art gabonais, a pris une part active à la 11ème édition de la Fête des cultures, avec pour objectif d’inciter le peuple à consommer des productions locales, a constaté le reporter de GABONEWS. « Pourquoi ne consommer que des films ivoiriens, ou des films nigérians ? Assez de Gohou! Il y a aussi des ‘’Angelina Jolie’’ et des ‘’Arnold Schwarzenegger’’ au Gabon. Il y a un cinéma gabonais, consommons local ! », scandait le représentant du « Studio Dominique Donatien » au CREPIG, Steven’s ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba a lancé vendredi à Libreville, la 11ème édition de la fête des cultures prévue pour s’achever samedi, a constaté l’AGP. La parade de lancement de cette 11ème édition qui enregistre la présence des invités en provenance de la Guyane française et du Sénégal, s’est déroulée sur le front de mer de la capitale gabonaise qui a refusé du monde. Après le défilé des groupes socioculturels venant de toutes les provinces du pays ainsi que les communautés étrangères vivant au Gabon, la deuxième phase a été consacrée à aux expositions d’objets d’arts et autres mettant en ...
Lire l'article
La fête nationale des cultures, l’un des événements culturels le plus attendu de l’année, dans sa 10ème édition sera lancée ce vendredi à Libreville par des manifestations qui auront lieu sur les différents sites retenus à cet effet. Outre la participation active de l'ensemble des communautés étrangères vivant au Gabon et qui se poigneront aux autochtones, la particularité de cette 10ème édition réside dans l’organisation des conférences-débats qui viennent renforcer le côté pédagogique de cette célébration. Selon les organisateurs, l'événement a pour objectif primordial de promouvoir la culture au Gabon et de favoriser les échanges interculturels entre autochtones et les pays ...
Lire l'article
La vice primature, en charge de la Culture, des Arts, et l’Education populaire, a annoncé mercredi à Libreville, l’organisation du 29 au 1er juin prochains, de la 10ème édition de la fête nationale de la culture. Mercredi à Libreville, le Vice-premier ministre en charge de la Culture, Paul Mba Abessole, a réuni certains diplomates accrédités au Gabon afin de leur présenter le projet et solliciter leur participation pour la réussite de cette fête qui réunit depuis une décennie des cultures des horizons divers sur le territoire national. L'événement a pour objectif de promouvoir la prospérité de la culture au Gabon et de ...
Lire l'article
Le président du Festival international de la mode gabonaise (FIMOG), Demogaryas, accompagné des membres du Comité d’organisation, peaufine actuellement les préparatifs de la 3ème édition de cet évènement qui aura lieu le 28 février prochain à Libreville. Cette troisième édition qui verra la participation de grands stylistes notamment du Maroc se déroule sous le signe de « la diversité des cultures ». La manifestation sera elle-même parrainée par le ministère de la Culture et des Arts en collaboration avec la Croix rouge gabonaise. Au programme, on aura entre autres des expositions-ventes, des défilés de mode agrémentés par des prestations d’artistes locaux. Pour Demongaryas ...
Lire l'article
Les populations de Mouila, capitale provinciale de La Ngounié (centre-sud), où s’est déroulée le 16 Août dernier la première partie des manifestations de la fête de l’Indépendance, déclarent dans l’ensemble être satisfaites de l’organisation de celle-ci. « La fête s’est bien déroulée: sans incident, ni accident. Les groupes culturels ont bien animé et les populations sont très accueillantes », affirme Dominique Mingongué, habitant de Mouila. Pour Christévy, élève en vacances à Mouila sa ville natale, « dans l’ensemble, la fête a été belle et le défilé impressionnant. Toutefois, déplore-t-elle, « il y a un petit goût d’inachevé dans la mesure où, ...
Lire l'article
Le festival international de musique urbaine dénommé « Gabao Hip Hop », dans sa sixième édition, démarre jeudi sur l’esplanade de Gabon Expo dans la capitale gabonaise, Libreville, par des spectacles qui enregistreront tour à tour la participations des artistes venant du Cameroun, de la RCA, du Tchad, de la RD-Congo…, mais également des artistes de renommé internationale tels de les gabonais Naneth et le groupe de rap Movaizaleine. Le festival se déroulera en grande partie au CCF et à Gabon expos comme lors de la première édition. Pour cette 6ème édition, les organisateurs ont prévu des concerts, spectacles, des ateliers de ...
Lire l'article
La fête de la culture, prévue du 9 au 12 mai prochain est une occasion pour le peuple gabonais de mettre en valeur leur culture, leurs arts et leurs traditions vis-à-vis du métissage culturel qui appelle au dialogue des cultures, a constaté GABONEWS. Cela fait près de trois ans que les artistes gabonais, toutes tendances confondues, n'avaient plus eu l'occasion de se retrouver pour célébrer et vendre leur art. L'événement se remet en marche après une trêve de plus de trois ans. Cette fête des cultures du Gabon, est une réplique quelque peu revisitée de la fête de la Culture ...
Lire l'article
Coup d’envoi vendredi de la 12ème édition de la fête des cultures
12ème édition de la Fête des cultures: les ‘’Identités créatrices et patrimoines en partage’’
Fête des cultures 2010: le CREPIG porte le flambeau cinéma gabonais à ce rendez-vous
Paul Biyoghé Mba lance la 11ème édition de la fête des cultures
Gabon: La fête nationale des cultures s’ouvre ce vendredi à Libreville
Gabon: La fête nationale des cultures célébrée du 29 au 1er juin prochains
Gabon: La 3ème édition du Festival international de la mode gabonaise a lieu le 28 février prochain à Libreville
Gabon: Fête de l’Indépendance 2008/ Les Molvillois globalement satisfaits de la fête
Gabon: Le festival international « Gabao Hip Hop », jeudi prochain à Gabon Expo
Gabon: La fête nationale des cultures au Gabon: pour une valorisation des cultures gabonaises


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Sep 2010
Catégorie(s): Culture,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*