Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gouvernement gabonais dote le Haut Conseil des acteurs non Étatiques d’un siège

Auteur/Source: · Date: 1 Oct 2010
Catégorie(s): Société

Le Premier ministre, chef du Gaouvernement, Paul Biyoghé Mba, a procédé, ce vendredi, à Libreville, au geste symbolique de la remise officielle de la Maison des Acteurs non étatiques au « Haut Conseil des acteurs non Étatiques », désormais doté d’un cadre de travail propice à l’épanouissement de leurs activités, a constaté GABONEWS.

La cérémonie officielle -qui a eu pour cadre l’immeuble Arambo, propriété du ministère des Finances -s’est déroulée en présence de quelques membres du Gouvernement, des représentants de l’Union Européenne, du Corps diplomatique et des représentants d’Organisations internationales ainsi que les membres des ANE (Acteurs non étatiques), venus nombreux.

DEMARCHE CITOYENNE
Cette action gouvernementale s’inscrit dans une démarche citoyenne visant à encourager les ANE à s’impliquer davantage dans les opérations de politiques publiques.

Bénéficiaire de cette dotation, le Haut Conseil des Acteurs Non Étatiques, est une structure créée récemment à la demande des acteurs de la société civile, véritable partenaire de l’État.

« Le gouvernement se propose d’offrir un cadre de travail convenable à la Société civile qui doit devenir notre partenaire privilégié dans la mission d’améliorer les conditions de vie de nos populations d’une part, et la qualité de la gouvernance de la chose publique, d’autre part », a déclaré le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba paraphant les propos du Chef de l’État consignés dans son projet de société ‘’ l’Avenir en Confiance’’ disant: « Les organisations de la Société civile et les Institutions traditionnelles seront légalement mieux reconnues et leurs capacités renforcées, de manière à ce qu’elles puissent contribuer activement à la conception, à l’exécution et au contrôle citoyen des politiques publiques».

Au nom des Organisations du système des Nations Unies, le Représentant- résident du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD),Nadir Hadj-Hammou, s’est félicité, lui, de ce que l’action menée par les autorités gabonaises cadre effectivement avec les Objectifs du millénaire pour le Développement (OMD) ; ce qui a été réitéré récemment par le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki Moon, lors de sa visite , en juillet dernier, au Gabon.

La création d’une Maison des ANE – dont le bénéficiaire est le Haut Conseil des Acteurs Non Étatiques, structure créée récemment – vise plusieurs objectifs notamment, le renforcement des capacités d’organisation et de mobilisation et la mise en place des réseaux thématiques nationaux opérationnels.

FINANCIEREMENT AUTONOME

Cette Maison nationale des ANE, financièrement autonome, est aussi une réponse au soutien de l’Union Européenne (UE) au Programme de renforcement des acteurs non étatiques au Gabon (PROGREANE).

Ce programme via le truchement en 2007 du 9ème fonds Européen pour le développement (FED) avait reçu, dans le cadre de sa création ainsi que de son fonctionnement, près de 3,4 millions d’Euros, soit 2,2 milliards de francs CFA, sur une durée de trois ans (2007-2010).

Cela résulte également de l’accord de Cotonou conclu, en juin 2000, entre les pays de la zone Afrique –Caraïbes – Pacifique (ACP) et l’Union Européenne qui implique les ANE dans l’évaluation et la préparation des stratégies de développement. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Haut Conseil des Acteurs Non Etatiques du Gabon (HCANEG), un collectif d'ONG gabonaises est sorti de sa réserve, ce samedi, à la faveur d’une conférence de presse pour évaluer et proposer des solutions aux décideurs du pays sur un certains nombre des problèmes politiques, économiques, environnementaux et sociaux observés ces derniers temps. En plantant le décor, Nicaise Mouloumbi (Président du Bureau exécutif), du HCANEG a fait remarqué que depuis quelques temps notre pays est en proie à un tiraillement démocratique à la fois des acteurs politiques et de la société civile sur certaines questions dont celle relative à l’introduction des ...
Lire l'article
Des leaders politiques gabonais, des représentants d'Organisations non gouvernementales (ONG) et de la société civile ont réclamé, jeudi à Libreville, la réduction du mandat présidentiel de sept à cinq ans renouvelable une seule fois et le retour aux élections à deux tours. L’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, remportée par le président Ali Bongo Ondimba, candidat du parti démocratique gabonais (PDG), s’est déroulée en un seul tour, un mode de scrutin en vigueur depuis la révision constitutionnelle de 2003, intervenant après celle de 1997 qui a instauré un poste de Vice-président et l’extension du mandat présidentiel de 5 à ...
Lire l'article
Le comité directeur des Nations-Unies du Conseil mondial des religions qui veut faire de la décennie 2011/2021, la décennie du dialogue Inter-religieux souhaite que le Gouvernement Gabonais fasse partie des pays qui soutiendront le vote de la résolution de septembre 2011 à l'occasion de l'Assemblée générale des nations-unies. Ce souhait a été exprimé le 1er mai dernier à l'occasion d'une conférence religieuse tenue à la Chambre de Commerce de Libreville par Sérigne Mansour Sy Diamil, membre du comité directeur du Conseil mondial des nations-unies. « L'assemblée générale des nations-unies du mois de septembre prochain doit se réunir pour voter la résolution ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres de ce mercredi présidé par le président de la République Ali Bongo Ondimba a nommé l’ancien ministre du gouvernement Paul Biyoghé Mba I, Jules Marius Ogouebandja à la tête du Haut-commissariat à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) 2012. Le Haut-commissariat à l’organisation de la CAN 2012 a pour objectif de booster l’organisation du 4ème évènement sportif mondial en terre gabonaise. Le COCAN étant un service public chargé d’une mission temporaire, placé sur l’autorité du Président de la République, chef de l’Etat. Dans cette logique, les missions du COCAN Gabon se présentent comme suit: ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a réaffirmé vendredi « l'aspiration de l'Afrique à occuper pleinement sa place dans le concert des nations » et « de siéger de façon permanente au Conseil de Sécurité », dans un discours lors du débat annuel de l'Assemblée générale de l'ONU à New York. « DEMOCRATISATION DE LA GOUVERNANCE MONDIALE » « Au moment où la démocratisation de la gouvernance mondiale se pose comme une exigence, je voudrais réaffirmer, du haut de cette tribune, l'aspiration de l'Afrique à occuper pleinement sa place dans le concert des nations », a déclaré Ali Bongo ...
Lire l'article
Les animateurs du Programme de Renforcement des Acteurs Non Etatiques (PROREANE), initiateurs de la « semaine des ANE (Acteurs Non Etatiques) », qui se tient à Libreville du 4 au 6 du mois en cours, ont exhorté les maires et présidents des Conseils départementaux du pays à travailler de concert avec les associations et Organisations non gouvernementales (ONG), dans les actions communes de développement, a constaté GABONEWS. Les animateurs du PROGREANE ont rassuré aux maires et présidents des Conseils départementaux que l’argent  servant à financer les acteurs non étatiques que sont les associations et ONG étaient disponible à la Maison ...
Lire l'article
Le gouverneur de la province de la Ngounié (Centre-sud), Michel Mouguiama, a encouragé vendredi, les acteurs de la société civile à revoir les bases de création des associations afin d’être plus responsables et de devenir de véritables partenaires au développement et de lutter contre la pauvreté, à l’occasion de l’ouverture des premières journées de la société civile (JSC) à Mouila. « Je vous demande de saisir l’opportunité que vous offre le Programme de renforcement des acteurs non Etatiques (PROGREANE), à travers son antenne provinciale de Mouila, pour vous regrouper en coopératives, groupes d’individus, mutuelles et de bénéficier des ressources financières ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Dans la soirée du 7 janvier 2009, Monsieur Alaba Bosco Fall, Procureur de la République du Gabon et neveu du Président Omar Bongo Ondimba, a décidé, sur ordre des RENOVATEURS du parti (Mr Ali Bongo Ondimba, ministre de la défense, André Mba Obame, ministre de l’intérieur, et d’autres membres de l’entourage présidentiel) d'envoyer à la prison centrale de Libreville (déjà surpeuplée de victimes détenues sans jugement depuis des mois comme Marlène Rapontchombo) : - Grégory Gnbwa Mintsa (plaignant contre les Biens Mal Acquis de Mr Omar Bongo Ondimba et de son entourage en France), - Marc Ona Essangui (BRAINFOREST) ...
Lire l'article
Le gouvernement et la société civile se sont accordés, à l’issue des travaux de validation sanctionnant la validation du Programme national de bonne gouvernance (PNBG), du 16 et 17 septembre dernier, sur l’institutionnalisation d’un cadre de concertation, du rapport final des travaux. Pour Gervais Owanga-Biye rapporteur des travaux, « les experts se sont convenus de l’institutionnalisation d’un cadre de concertation entre le gouvernement et la société civile sur la gestion du pays au sein du Programme national de bonne gouvernance (PNBG) ». Pour cela, a-t-il affirmé, « le gouvernement gabonais devrait consentir 1% du budget national à la société civile en vue ...
Lire l'article
La contribution du Haut Conseil des Acteurs Non Etatiques du Gabon
Des acteurs politiques gabonais recommandent la réduction du mandat présidentiel
Religion/ Le Gouvernement Gabonais invité à soutenir la résolution des nations-unies du Conseil mondial des religions sur le dialogue interreligieux
le COCAN Gabon doté d’un Haut-commissariat à l’organisation de la CAN 2012
Le Gabon pour un siège permanent de l’Afrique au Conseil de sécurité
Les collectivités locales invitées à travailler avec les Acteurs Non Etatiques
Gabon: Les acteurs de la société civile de la Ngounié appelés à plus de responsabilités par le Gouverneur
Communiqués de Presse
Communqiué Acteurs Libres: Répression au Gabon: Appel à la résistance du peuple gabonais, des forces morales, sociales et politiques du Gabon
Gabon: Le gouvernement et la société civile s’accordent sur l’institutionnalisation d’un cadre de concertation


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Oct 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*