- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon : 224 millions de FCFA pour former les déscolarisés

600 déscolarisés recensés dans le cadre du projet d’Appui à la formation professionnelle (AFOP), vont débuter le 4 octobre une formation de 6 six mois dans les métiers du bois et des BTP. Financée par la Commission européenne et le gouvernement, l’opération est évaluée à 234 millions de francs CFA.

234 millions de francs CFA ont été débloqués par l’Etat Gabonais et la Commission européenne pour financer la formation de 600 des 4828 déscolarisés recensés dans le cadre du projet d’Appui à la formation professionnelle (AFOP). La formation débute le 4 octobre prochain et sera axée dans les métiers du bois et des BTP.

Treize filières ont été retenues : compagnon briquetier-maçon, compagnon coffreur, compagnon ferrailleur, compagnon plombier, compagnon peintre bâtiment et compagnon électricien bâtiment pour les métiers BTP ; tandis que ceux du bois formeront les compagnons menuisier-ébéniste, menuisier bâtiment, vernisseur, charpentier couvreur et mécanicien affuteur.

«L’initiative vise contre le chômage et permet à la Commission européenne d’accompagner le gouvernement dans ce challenge. L’AFOP est un projet novateur parce qu’il prend en charge les apprenants. Ces derniers vont en effet bénéficier d’une allocation d’études, et chacun disposera d’un kit complet de matériel nécessaire pour exercer le métier qu’il aura librement choisi», a indiqué le chef du projet AFOP, Albert Nanga.

Les centres de formation retenus sont ceux de Nkembo à Libreville (195 places), de Franceville (105 places), de Koulamoutou (45 places), de Port-Gentil (30 places), de Tchibanga (105 places), d’Oyem (75 places) et de Makokou (45 places). Une belle initiative qui gagnerait à être étendue pour coller à l’ambition du projet de lutte contre le chômage. Des estimations font état de 12 000 à 15 000 déscolarisés âgés de 16 à 25 ans, alors que le projet AFOP prévoit de former seulement 1200 jeunes d’ici fin 2011.

Publié le 02-10-2010 Source : L’Union Auteur : Gaboneco


SUR LE MÊME SUJET
Quarante jeunes (filles et garçons) sur plus de trois cents déscolarisés ont été retenus à Port-Gentil (sud-ouest) pour suivre la deuxième session de formation courte et qualifiante en alternance organisée par projet Appui à la formation professionnelle (AFOP) sous l’égide de la direction générale de l’insertion et de la réinsertion du ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle. Ces quarante jeunes ont été retenus jeudi au terme d’une mission de la direction générale de l’insertion et de la réinsertion dans la capitale économique du Gabon, après un appel lancé aux jeunes déscolarisés par le directeur du Centre de ...
Lire l'article [1]
La deuxième session des formations courtes et qualifiantes du projet d’Appui à la Formation Professionnelle (AFOP) débute le lundi 8 août prochain sur toute l’étendue du territoire national, a annoncé officiellement ce samedi, le ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. L’âge des futurs étudiants est compris entre 16 et 25 ans et les inscriptions débuteront le 5 août pour une rentrée des cours effective trois jours plus tard. La première session de cette formation a permis de former aux métiers du bois, du bâtiment et des travaux publiques 600 jeunes déscolarisés sur les 1200 recensés l’année dernière par ce ...
Lire l'article [2]
La deuxième session des formations courtes et qualifiantes au sein des Centres de formation et de perfectionnement professionnels (CFPP) démarre le 8 août prochain. A cet effet, les jeunes déscolarisés de 16 à 25 ans sont priés de se rapprocher des CFPP pour remplir les formalités d’orientation et d’inscription au plus tard le 5 août. Dans le cadre du Projet d’appui à la formation professionnelle (AFOP), le ministère de l’Enseignement technique et la Formation professionnelle annonce le lancement de la deuxième session des formations courtes et qualifiantes, au sein de tous les Centres de formation et de perfectionnement professionnels (CFPP), ...
Lire l'article [3]
La cellule d’appui à l’ordonnateur national du Fonds européen de développement (FED) a l’intention de réduire voire de supprimer l’enveloppe octroyée par l’Union européenne (UE) au projet d’Appui à la formation professionnelle (AFOP) au Gabon, dans le cadre du prochain 10ème FED, a appris l’AGP. La cellule estime en effet que le ministère de l’Enseignements technique et de la formation professionnelle bénéficie déjà de nombreux appuis et souhaite par conséquent que les 3 milliards de FCFA prévus dans le 10ème FED pour la formation, soient entièrement ou partiellement alloués à la construction du bassin versant de Nzeng ...
Lire l'article [4]
Libreville et Paris viennent de signer un accord de conversion d’une partie de la dette gabonaise vis-à-vis de la France pour plus de 970 millions de francs CFA. Cette initiative permettra de créer un Bureau industrie bois (BIB) destiné à appuyer l’industrialisation de la filière bois. A l’occasion de la quatrième réunion du comité d’orientation stratégique de l’accord de conversion de dettes, le 11 février à Libreville, le Gabon et la France ont signé deux nouvelles décisions d’engagement des fonds d’un montant de plus de 970 millions de francs CFA destinées au secteur bois. La convention ...
Lire l'article [5]
Depuis octobre dernier sur l’ensemble des centres de formations professionnels établis sur le territoire national, 600 jeunes parmi les 4.828 déscolarisés recensés lors de l’opération d’identification du public cible dans les 9 provinces du pays par l'AFOP (Programme d’appui à la formation professionnelle) poursuivent leur formation respectivement, à Nkembo, Port-gentil, Franceville, Tchibanga, Makokou, Koulatou et Oyem. Innovant, ce programme propose un dispositif pilote permettant de lier formation et insertion. En plus des connaissances théoriques, nécessaires, les élèves admis aux centres de formation publics professionnels (CFPP) vont également bénéficier de stages en alternance et en apprentissage ...
Lire l'article [6]
Dans le cadre du projet d’Appui à la formation professionnelle (AFOP), le ministre de l’Enseignement supérieur, Léon Nzouba, a procédé ce 8 octobre à Libreville à la remise d’équipements de formation aux directeurs des Centres de formation publics professionnels (CFPP). Au total, 234 millions de francs CFA de matériels pour équiper 7 centres de formation à travers le pays. Le Centre de formation public professionnel (CFPP) de Nkembo, à Libreville, a abrité ce 8 octobre la cérémonie de remise officielle d’équipements aux directeurs des CFPP du pays, présidée par le ministre de l’Enseignement professionnel, Léon Nzouba. Cette initiative s’inscrit dans ...
Lire l'article [7]
La rentrée administrative pour l’année scolaire 2010-2011 au projet d’Appui à la Formation Professionnelle (AFOP) basé dans les locaux du Centre de Formation de Perfectionnement Professionnel (CFPP) de Nkembo (2ème arrondissement de la commune de Libreville), effective depuis lundi (hier),rime également avec la fin des inscriptions. Désormais projetés sur le début de la formation fixée au 4 octobre prochain, le corps administratif de l’AFOP, pris d’assaut par des jeunes déscolarisés, a mis cette journée à profit pour boucler la phase de recensement des apprenants préalablement identifiés ainsi que des nouvelles inscriptions ouvertes depuis plusieurs jours dans les ...
Lire l'article [8]
Une convention de 49 millions de francs CFA a été signée le 3 août à Libreville entre l’ambassade du Japon et la direction de l’école publique d’Awoungou, à Owendo. Cette enveloppe est destinée à financer les travaux de l’extension de cette école. Le gouvernement japonais va financer à hauteur de 49 millions de francs CFA le projet d’extension l’école publique d’Awoungou à Owendo. Une initiative matérialisée le 3 août à Libreville par la signature d’une convention entre l’ambassadeur nippon au Gabon, Motoi Kato, et le directeur de cette école, Jean-Jacques Ikapi Mbadinga. «Ce don est une contribution à l’amélioration de ...
Lire l'article [9]
Le ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Insertion professionnelle des jeunes a récemment annoncé le lancement du projet d’appui à la formation professionnelle qui vise à mettre en place des formations courtes et qualifiantes pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes déscolarisés. Ce programme qui s’étend sur quatre ans est financé par la Commission européenne à hauteur de 3 milliards de francs CFA et devrait commencer par une phase pilote à Ntoum, avec l’ouverture d’un centre de formation aux activités agricoles. Un plan de sauvetage pour les jeunes naufragés du système éducatif gabonais est en train de ...
Lire l'article [10]
Quarante jeunes déscolarisés sélectionnés pour des formations qualifiantes à Port-Gentil
Formation professionnelle / La deuxième session des formations courtes et qualifiantes du projet AFOP débute le 8 août 2011
Gabon : Acte 2 des formations courtes et qualifiantes dans les CFPP
Gabon: Le projet d’appui à la formation professionnelle menacé
Gabon : 970 millions de FCFA pour l’industrialisation de la filière bois
600 jeunes bénéficient d’une formation dans le cadre du programme AFOP
Gabon : Les CFPP armés pour la formation
La rentrée scolaire administrative pour l’année académique 2010-2011 à l’AFOP
Gabon : 49 millions de FCFA pour l’école d’Awoungou
Gabon : 3 milliards de FCFA de l’UE pour la formation professionnelle des jeunes
1 Comment (Open | Close)

1 Comment To "Gabon : 224 millions de FCFA pour former les déscolarisés"

#1 Comment By GABON D’ABORD! On 3 Oct 2010 @ 11:20

Du n’importe quoi!!!
C’est ça la technologie d’extraction du pétrole et des matières premières que la France nous donne?
Ils se moquent encore de nous, en créant les métiers de subalternes. Nous voulons la vraie technologie. Que le Gouvernement Gabonais signe des bons accords avec la France en matière d’échange.