Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La première rentrée judiciaire d’Ali Bongo

Auteur/Source: · Date: 5 Oct 2010
Catégorie(s): Politique,Société

Comme chaque premier lundi d’octobre, la rentrée judiciaire a eu lieu le 4 octobre au palais de justice de Libreville en présence notamment du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo. Au cours de cette cérémonie, les magistrats ont souhaité l’émergence d’une justice pour tous, conformément à la volonté du président de la République.

La rentrée judiciaire gabonaise a lieu le 4 octobre au palais de justice de Libreville. Une cérémonie à laquelle a assisté Ali Bongo, la première du genre depuis son arrivée au pouvoir le 16 octobre 2009. Pour les cours et tribunaux, cet exercice doit être placé sous le signe de l’émergence d’une nouvelle classe de magistrats, soucieux du respect de la justice.

«Nous voulons avoir des juges honnêtes, compétents et équilibrés, des hommes de bien, animés par le souci constant d’une justice qui fait respecter le droit. Nous voulons une justice équitable et impartiale, une justice efficace, rapide et humaine, bref une justice juste. Le juge devrait donc être un homme de bien, c’est-à-dire vertueux, car (…) les serments du magistrat nous rappellent les valeurs qui fondent l’exercice de notre profession et qui, si chacun en avait conscience, feraient des magistrats les porte-flambeaux de la vertu dans la République», a indiqué le 1er président du conseil d’Etat, Martin Akendengué.

Un souhait qui, selon le commissaire à la loi, Hilarion Nkolou Ondo, passe par des réformes urgentes. «Nous pensons que les quelques actions suivantes peuvent être engagées : la révision complète du cadre institutionnel, la formation des cadres de la justice, l’amélioration des structures existantes, l’actualisation de notre droit positif, la réorganisation de la carte judiciaire et la garantie de l’indépendance de la justice», a-t-il déclaré.

La cérémonie se serait toutefois tenue sur fond de contestation du barreau gabonais qui se serait vu refuser par le parquet général de prendre la parole. « Si la défense n’a pas droit à la parole, alors elle ne prendra pas part à cette cérémonie», a déclaré la veille à la télévision nationale, Jean-Pierre Akumbu M’Oluna. 


SUR LE MÊME SUJET
La cérémonie solennelle de rentrée judiciaire pour l’exercice 2011-2012 a eu lieu lundi dans la salle d’audience du tribunal de première instance de Libreville, en présence du chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, président du Conseil supérieur de la magistrature. A cette occasion, le premier président de la Cour des comptes, Gilbert Ngoulakia, a affirmé qu’’’il n’y a point de développement économique en l’absence d’un pouvoir judiciaire indépendant et cohérent et à l’abri des tentations’’. Selon M. Ngoulakia, l’indépendance du pouvoir judiciaire est une absence d’insubordination, la faculté de prendre des décisions en toute liberté et à l’abri de toutes ...
Lire l'article
Au terme de trois mois de congés, le personnel de la Cour des Comptes a repris du service, lundi, à la faveur d’une cérémonie solennelle placée sous le signe de la « rigueur » et en présence du Chef de l’Etat gabonais, en sa qualité de Président du Conseil Supérieur de la Magistrature et de la Ministre de la Justice, Garde des Sceaux. La cérémonie s’est déroulée en milieu de journée, au tribunal de 1ère instance de Libreville. Dirigée par le Premier Président de la Cour des Comptes, Gilbert Ngoulakia, cette cérémonie a été marquée par son intervention ...
Lire l'article
La rentrée judiciaire pour l’année 2010-2011 a eu lieu vendredi dernier au Tribunal de première instance de Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud), a constaté un journaliste de l’AGP. Les trois nouveaux magistrats, dont le procureur de la République et deux greffiers, nouvellement affectés au Parquet, ont été installés au cours de l’audience solennelle de rentrée judiciaire, présidée par M. Berthin Méthomat, président du tribunal, qualifiant l’audience solennelle de rentrée judiciaire de ’’moment privilégié de communion et de partage’’. Elle ’’nous donne l’occasion exceptionnelle de faire un état des lieux de notre maison et nous permet d’envisager, le cas ...
Lire l'article
Le 4 octobre dernier, pour répondre à un rituel qui se déroule depuis de nombreuses années, en cette période, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, en présence des présidents des institutions républicaines, des invités de marque et des membres du gouvernement, a assisté à la cérémonie solennelle de la rentrée judicaire au tribunal de Libreville où les magistrats ont, dans leur propos, voulu l’émergence d’une justice pour tous. En effet, ce dessein participe, de fait, à l’envie de s’arrimer au contexte actuel, prôné par le président de la République, qui veut inscrit le Gabon dans le giron des ...
Lire l'article
A l’occasion de l’inauguration le 17 mai de la Chambre provinciale des Comptes de Ntoum, à 40 kilomètres de Libreville, le président Ali Bongo a dressé un état des lieux du système judiciaire gabonais. Dans son discours de circonstance, le Chef de l’Etat a notamment déclaré qu’il voulait une justice «crédible, performante et égale» pour tous les Gabonais. Le Chef de l’Etat a inauguré le 17 mai la Chambre provinciale des Comptes de Ntoum, à une quarantaine de kilomètres de Libreville. Celle-ci aura sous sa juridiction les provinces du Moyen-Ogooué, de l’Ogooué-Maritime et du Woleu-Ntem. Ce nouveau bâtiment doit permettre de ...
Lire l'article
Je viens d’être informé indirectement par la Police Judiciaire française, d’être l’objet d’une commission rogatoire et que je devrais bientôt être entendu par un magistrat. Sans doute, comme pour la Lettre Ouverte cherche t-on à verrouiller mon site internet pour restreindre ma liberté d’expression. Une commission rogatoire est un acte par lequel un magistrat de toutes juridictions délègue ses pouvoirs à un autre magistrat de son tribunal ou autre juge d’instruction en France ou à un officier de police judiciaire, pour qu’il exécute à sa place un acte d’instruction. Personne ne me fera taire ! le temps des Ben Barka ...
Lire l'article
La cérémonie officielle de rentée judiciaire 2008 – 2009 du tribunal de 1ère instance de Mouila mardi a été précédée lundi de l’installation de trois nouveaux magistrats et un greffier. Le cérémonial conçu et présidé par le président du tribunal Rufin Dikoumba a en présence du Gouverneur de Province de la Ngounié, Michel Mouguiama a prévu la présentation du bilan de l’année judiciaire écoulée et l’installation des agents nouvellement affectés. Le procureur de la république, François Bouka Mombo dressant le tableau des grands moments qui ont marqués le déroulement de l’année judiciaire écoulée s est déterminé à poursuivre « les efforts ...
Lire l'article
Cinq magistrats promus à la Cour de cassation, dont deux présidents et trois conseillers, ont pris leur fonction ce vendredi à la faveur d’une cérémonie solennelle organisée au tribunal de première instance de Libreville. Jean Marie Ntoutoume et Mme Mbazabany Nelmatha entrent à la Cour de cassation en qualité de présidents et les autres membres en tant que conseillers. L'année judiciaire écoulée a été marquée par l'absence de cohésion dans la prise de décision entre les magistrats et les auxiliaires de justice d'une part, et entre les magistrats et les officiers de police judiciaire, d'autre part. En 2007, la Cour de cassation ...
Lire l'article
La Cour de Comptes du Gabon, a organisé lundi dans la salle du Palais de justice de Libreville, sa cérémonie solennelle de rentrée judicaire 2008 -2009, marquée par les guéguerres entre les juges et les officiers de polices judiciaires, et ce après trois mois de vacances. Cette cérémonie a été placée sous le haut patronage du président de la République, président du Conseil supérieur de la magistrature Omar Bongo Ondimba, qui était accompagné des membres du gouvernement ainsi que de certains représentants du corps diplomatique au Gabon. Prenant la parole, le président de la Cour de Compte, Gilbert Ngoulakia, a fait un ...
Lire l'article
Rentrée judiciaire au Gabon
Rentrée solennelle de la Cour des comptes sous le signe de la « rigueur »
L’année judiciaire 2010-2011 ouverte à Tchibanga
Politique / Pour la Première rentrée judiciaire d’Ali Bongo Ondimba, les magistrats souhaitent l’émergence d’une justice pour tous
Gabon : Le système judiciaire dans le viseur d’Ali Bongo
France : Bruno Ben MOUBAMBA devant la police judiciaire française ?
Bongo Doit Partir
Gabon: Justice : la rentrée judiciaire du tribunal de Mouila s’effectue sous fond de déficit en personnel
Gabon: Justice: la Cour de cassation se renforce avec l’arrivée de cinq membres
Gabon: La Cour des comptes fait sa rentrée solennelle sous fond de remontrances aux Juges


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Oct 2010
Catégorie(s): Politique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*