Socialisez

FacebookTwitterRSS

Législatives 2011: L’ACR invite la CPPA « à l’ouverture urgente des discussions sur les stratégies politiques » autour de la préparation et l’organisation » du scrutin

Auteur/Source: · Date: 14 Oct 2010
Catégorie(s): Politique

Les partis membres de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR), opposition, ont convié, ce jeudi soir, les autres adversaires du régime, autrement dit, la Coalition des Partis Politiques pour l’Alternance (CPPA) à l’” ouverture urgente des discussions sur les stratégies politiques portant sur la préparation et l’organisation des élections législatives prochaines afin de garantir la majorité attendue à l’opposition à l’Assemblée nationale ». Cette invitation à la CPPA est contenue dans une mise au point de l’ACR qui a tenu, ce jour, à s’indigner du « procès d’intention et des propos insidieux véhiculés par la Coalition des Partis Politiques pour l’Alternance à l’encontre du leader de l’UPG, Pierre Mamboudou » après la rencontre du 27 septembre, à Paris, avec le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Du reste, l’« ACR déclare clos l’incident regrettable »déclenché à la suite de l’entretien entre le chef de la majorité républicaine et le leader de l’opposition et « exhorte les Gabonaises et les Gabonais à la vigilance et à la sérénité ».

« RESPECT DE LA DIGNITE DE PIERRE MAMBOUNDOU »

Samedi dernier, la CPPA, à travers son porte-parole, Léon Mbou Yémbi, avait estimé que le « tête à tête de la capitale française » entre Ali Bongo Ondimba et Pierre Mamboundou n’est pas « dénuée d’arrière-pensée » et d’être « une tentative de légitimer le pouvoir ».

En réponse, l’ACR a fait observer, ce jeudi, qu’elle « n’a ni de près, ni de loin conclu un accord avec la CPPA. Il ne peut donc être accusé de trahison que par les membres de l’ACR auquel il est lié par une Charte ».

Cap désormais pour les deux regroupements de l’opposition sur les législatives de 2011 alors que d’aucuns affirment que « l’opposition se déchire à belles dents ».

La CPPA – qui conteste toujours les résultats de l’élection présidentielle du 30 août 2009 remportée par Ali Bongo Ondimba- n’en dit pas moins.

Cette coalition où se situe l’Union nationale (UN), (dernier né des partis de l’opposition), a demandé « la mise à plat de l’actuel fichier électoral, l’introduction de la biométrie dans le fichier électoral, la révision du code électoral, la réforme de la Commission nationale autonome et permanente (Cénap), le recentrage de la Cour constitutionnelle en matière électorale, le retour au scrutin à deux tours et l’accès de l’opposition aux médias publics ».

Des revendications, avec quelques nuances, qui se retrouveraient du côté de l’ACR.

Pour l’heure, aucun agenda n’a été communiqué pour les « discussions » souhaitées par l’ACR avec l’autre bloc opposé au pouvoir.

Des éclairages pourraient être apportés au terme du séjour parisien de Pierre Mamboundou dont on ignore la date de retour.

Toutefois, l’ACR « note avec stupéfaction et indignation des appels à manifestations à caractère violents et humiliants lors du retour prochain du leader de l’opposition gabonaise. L’ACR appelle donc la CPPA à la responsabilité et au respect de la dignité de Pierre Mamboundou ».


SUR LE MÊME SUJET
Les différents observateurs de l’élection législative du 17 décembre dernier au Gabon ont remis ce mardi à Libreville, au président de la commission spéciale chargée de l’accueil et de l’encadrement des Observateurs sur l’étendue du territoire nationale, le Pr. Daniel Franck Idiata, leurs différents rapports finaux sur le scrutin. Dans son allocution de circonstance, le Pr. Daniel Franck Idiata a souligné que « en créant, une commission spéciale chargée de l’accueil et de l’encadrement des observateurs, le président de la République, chef de l’Etat et le gouvernement de la République ont tenu à montrer aux yeux du monde ...
Lire l'article
Investis par le Parti Gabonais du Centre Indépendant dans le 4ème arrondissement de la commune de Libreville (2ème siège), les seuls représentants du PGCI pour la province de l’Estuaire sont Imounga Aymard Léonard et Jean Pierre Okinda. Ces candidats se disent prêts à affronter les autres partis en lice et particulièrement ceux du PDG qui ont plus de 40 ans sur ce siège. Les jeunes coqs du 4ème arrondissement de Libreville lors d’un passage de GABONEWS dans les locaux de leur quartier général de Glass nous ont livré leurs motivations relatives à leur participation à ce scrutin. Bien que seuls candidats ...
Lire l'article
Les différents candidats du Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir) ont ouvert leur campagne de façon groupée ce mercredi à Libreville en présence des nombreux militants et sympathisants afin de démontrer la solidarité, l’esprit d’équipe et de partage prônés par le chef de l’Etat par ailleurs président de ce parti politique. Outre les différentes allocutions d’ouverture de campagne, le PDG a présenté ses 18 candidats pour la province de l’Estuaire à raison de deux par siège. Dans ce sens, c’est le membre du bureau politique du PDG, Jean François Ntoutoume Emane qui a eu l’honneur de présenter ces candidats. Ensuite, dans ...
Lire l'article
Le secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), réuni mercredi à leur siège d’awendjé, a décidé d’aller aux élections législatives du 17 décembre prochain. Il a dit, au cours de cette réunion, ne pas se reconnaître dans les différentes déclarations faites sur les médias par le porte-parole, Thomas Ibinga. Déclarations selon lesquelles, l’UPG n’irait pas aux élections et serait membre des partis frondeurs. Tous les élus de l’UPG, favorables à la participation de leur parti au scrutin, ont participé à cette réunion. Depuis la disparition du leader de ce parti, Pierre Mamboundou, le 15 octobre dernier, l’UPG semble confrontée à un problème ...
Lire l'article
Le Conseil du secrétariat exécutif de l'Union du Peuple Gabonais (UPG), parti de feu Pierre Mamboundou, a décidé ce mercredi de s'abstenir de participer aux prochaines législatives du mois de décembre. Le Conseil de l'UPG, en deuil de son président, déclare lier sa décision au "refus manifeste du pouvoir à mettre en oeuvre les outils de la transparence électorale". L'UPG rejoint sur ce point les autres partis de l'opposition gabonaise. En effet, la question de l'introduction des données biométriques dans l'organisation du scrution reste, à ce jour, le point discordant entre majorité et opposition. Sur le principe pourtant, la chose ...
Lire l'article
Plusieurs partis politiques de l’opposition soutenus par certains acteurs de la société civile, tous regroupés au sein de la coalition « ça suffit comme ça », ont réitéré leur détermination, hier, à la faveur d’un meeting place de la tolérance, au carrefour rio (3ème arrondissement de la commune de Libreville), de ne pas participer aux prochaines élections législatives de cette année, sans l’introduction de la biométrie. Tous les leaders des partis politiques de l’opposition rassemblés au côté d’une frange de la société ont tenu le même discours en substance. Après avoir fait lecture du contenu de la réponse du Ministre ...
Lire l'article
Le conseil des ministres du 14 juin à Libreville a confirmé l’organisation des élections législatives de 2011. A cet effet, le président Ali Bongo a instruit le gouvernement d’ «initier et conduire des actions transparentes et constructives» pour l’organisation d’un scrutin crédible. A l’occasion du conseil des ministres tenu le 14 juin à Libreville, «le président de la République est revenu sur la décision de la Cour constitutionnelle ayant rejeté le report des élections législatives 2011. A cet effet, le chef de l’Etat a enjoint le gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour matérialiser rapidement les recommandations ...
Lire l'article
Un groupe de partis politiques (UN de André Mba Obame et Zacharie Myboto, UPNR de Louis Gaston Mayila, PSG de Me Ndaot, RNB de Pierre André Kombila, CDJ de Jules Aristide Ougouliguende, EPI de Mayombo Mbendjangoye, MORENA…) a annoncé au nom de toute l’opposition la tenue d’un meeting suivi d’une marche demain 20 novembre à Libreville. Le meeting et la marche annoncés par les partis de l’opposition risquent d’être peu suivis par les gabonais, étant donné que les acteurs de ce camp ne partagent pas tous le même avis. En effet, l’Union du Peuple Gabonais (UPG) de Pierre Mamboundou, par le ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba réunit mercredi à Libreville, la commission nationale de préparation et organisation du cinquantenaire de l’indépendance du pays dont la célébration interviendra le 17 août prochain. Le chef du gouvernement a, autour de lui, tous les membres de la commission nationale centrale ainsi que les différents membres de quatre sous commissions, organisation, culturelle, communication et infrastructure. Ce tour de table intervient à douze jours de la célébration de la fête nationale, alors que se poursuivent encore les travaux de voiries et d’embellissements de Libreville et d’Owendo. Dans un communiqué, le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) est ...
Lire l'article
Des formations politiques de l’opposition légalement reconnues ont signé une charte créant , ce mercredi, la Coalition des partis politiques pour l’alternance(CPPA) pour, entre autres, « préparer, orienter, coordonner et mettre en œuvre les décisions de ses membres » ainsi que l’élaboration des « stratégies et mener des actions permettant au peuple gabonais d’exercer pleinement sa souveraineté pour l’alternance démocratique », selon un document dont GABONEWS a obtenu copie. La Charte signée par, Jules Bourdes –Ogouliguendé (CDJ), Victor Alain Eya-Mvey (Morena Unioniste), Léon Mbou-Yembi (FAR), Benoit –Joseph Mouity –Nzamba (PGP), Luc Bengo Nsi (Morena) et Zacharie Myboto (Union Nationale), ...
Lire l'article
Législatives 2011 / Le quitus des observateurs sur le déroulement du scrutin
Législatives 2011 / Le PGCI invité surprise au 4ème arrondissement de Libreville
Législatives 2011 / Ouverture groupée de la campagne des candidats du PDG dans la province de l’Estuaire
Législatives 2011 : L’UPG confirme sa participation dans la cacophonie
Législatives 2011: L’UPG hors course
Les partis politiques de l’opposition disent « Pas de biométrie, pas d’élection législatives »
Gabon : Les instructions d’Ali Bongo pour les législatives 2011
Gabon : Polémique autour du meeting et la marche de l’opposition
Le PM réunit la commission nationale de préparation et organisation du cinquantenaire
Des formations de l’opposition gabonaise font leur Coalition des partis Politiques pour l’Alternance (CPPA)

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Oct 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*