- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon : Les fonctionnaires grévistes à la diète

Le gouvernement a revu sa copie sur le traitement des agents grévistes de la Fonction publique. Réuni le 14 octobre à Libreville, le Conseil des ministres a décidé de ne plus «jamais payer» la moindre journée de grève aux agents de l’Etat.

Le gouvernement aurait-il trouvé le moyen d’asphyxier les mouvements de grève récurrents dans l’administration publique ? Réitérant sa ferme volonté d’assurer la consolidation de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance, le Conseil des ministres du 14 octobre a indiqué «qu’en conformité avec le droit syndicat national et avec les conventions internationales en matière de droit de travail, toute journée de grève ne sera plus jamais payée et tout agent indûment payé doit être irréversiblement mis en débet».

Une mesure dictée, semble-t-il, par la longue grève intermittente des agents du ministère de l’Equipement, une situation qui dure depuis 2007. «Le gouvernement a fait le constat que certains agents de ce ministère, se sont délibérément mis hors la loi et ont de façon grave, occasionné une inqualifiable dégradation des routes conduisant dans certaines villes et dans plusieurs cantons et villages, désormais très enclavés de leur fait. Aussi le conseil a-t-il instruit le ministre de tutelle d’appliquer les dispositions législatives et réglementaires appropriées en pareilles circonstances, afin que force reste à la loi.

Cette mesure sonne comme un rappel car elle avait déjà été annoncée un an plus tôt. Pour circonscrire l’embrasement du front social, le gouvernement avait décidé le 19 octobre 2009 de serrer la vis au niveau de la réglementation de l’exercice du droit syndical en brandissant notamment l’incompatibilité de l’exercice d’un emploi à la fonction publique et de responsabilités dans un syndicat, le contrôle des assemblées générales syndicales ou encore le non paiement des jours de grève.


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a annoncé jeudi à Mouila chef-lieu de la province de la Ngounié (sud), l’harmonisation de l’allocation de logement des agents de l’Etat dès janvier 2012. ‘’Les registres spéciaux déjà en vigueur et consacrant des allocations plus élevées des agents publics seront revus à la baisse pour être harmonisés avec l’ensemble des autres fonctionnaires’’, a déclaré le chef de l’Etat lors de la conférence de presse ayant sanctionné les travaux du 8ème conseil des ministres délocalisé. Désormais, a dit Ali Bongo Ondimba, la prime de logement pour les agents de la catégorie A sera plafonnée à ...
Lire l'article [1]
Le gouvernement gabonais envisage de radier 707 agents des effectifs de la Fonction publique, à l'issue de l'opération de recensement des agents publics qui se déroule depuis décembre 2009. Les 707 agents menacés de radiation ont d’abord été mis sur bon de caisse (mode paiement direct par le Trésor public) en février dernier avant de voir leur solde suspendue en avril dernier, indique le communiqué final du conseil des ministres, présidé lundi par le président gabonais Ali Bongo Ondimba. La fonction publique gabonaise compte un effectif total de 70.960 agents, contre 50.000 il y a quelques années, selon ...
Lire l'article [2]
Lors de son traditionnel conseil des ministres du 25 février 2010 le gouvernement gabonais a rendu public les résultats provisoires de l’audit de la Fonction publique qui laissent apparaître la présence d’environ 5683 agents présumés en situation irrégulière sur un recensement général de 70960 agents publics. La découverte de ces fonctionnaires dits fantômes devrait permettre à l’Etat gabonais de réaliser des économies de l’ordre de 2,1 milliards de francs par mois, soit 25,2milliards pour cette année 2010. Lancé en novembre 2009 par les responsables du ministère gabonais du Budget et de la Fonction publique pour une meilleure lisibilité du fichier ...
Lire l'article [3]
Les résultats de l’opération de recensement des agents de l’Etat menée du 23 novembre au 29 janvier dernier sur l’étendue du territoire national a permis d’identifier 5683 fonctionnaires en situation irrégulière. L’économie de leurs salaires indûment perçus pourrait représenter une manne de plus de 25 milliards de francs CFA par an. Les premiers résultats du recensement de la Fonction publique sont probants. Le gouvernement a annoncé le 25 février dernier que ce ne sont pas moins de 5683 agents qui se sont révélés en situation irrégulière, percevant indûment leurs salaires. Close le 29 janvier dernier au terme ...
Lire l'article [4]
Le gouvernement a mis à exécution sa sanction pour les enseignants qui n'ont pas retrouvé leurs postes de travail depuis le 12 octobre dernier, en procédant au paiement de leur solde par bons de caisse du trésor public. Seuls ceux qui ont assuré les cours dans leurs établissements respectifs pourront être payés sur la base des listes de présence élaborées par les inspecteurs délégués d'académie mandatés par la tutelle. Si la première rencontre du nouveau patron de l'Education nationale avait semblé apaiser le climat entre les enseignants et la tutelle, la mise en œuvre des sanctions promises par le gouvernement devrait ...
Lire l'article [5]
A l'issue de l'assemblée générale du 17 octobre, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décidé de la poursuite du mouvement de grève jusqu'à la satisfaction totale de leurs revendications. Cette position fait suite à la décision de la tutelle de suspendre les salaires des enseignants grévistes, après la reprise du mouvement de grève depuis la rentrée des classes le 5 octobre dernier. Malgré les sanctions de la tutelle pour contraindre les enseignants à reprendre le chemin des classes, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décidé de maintenir son mouvement de grève à l'issue ...
Lire l'article [6]
Dans une déclaration faite mardi soir à la première chaîne de télévision(RTG1), le porte-parole par intérim du gouvernement gabonais, a annoncé la suspension du salaire des grévistes du service public de la Santé dès le mois de février en cours, suite à la non observation du service minimum par le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), en grève générale illimitée depuis plus d'un mois. «La solde des agents du ministère de la Santé sera mise en bons de caisse. Seuls les agents présents à leur poste de travail pourront retirer leurs bons de caisse auprès de leurs administrations respectives», ...
Lire l'article [7]
Le gouvernement a rendu public le 17 février dernier un communiqué faisant état de la dégradation du climat social au sein du service public, paralysé par des grèves des agents dans plusieurs secteurs. Le gouvernement a rappelé l’obligation pour les grévistes d’observer un service minimum, de surcroît dans le secteur sensible de la santé, et de laisser les non-grévistes accéder à leur lieu de travail. Brandissant les nombreuses concessions accordées par le gouvernement depuis le début des négociations avec les centrales syndicales des différents secteurs en grève, le gouvernement a décidé de priver de salaires les agents grévistes et de ...
Lire l'article [8]
Le syndicat national de la fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA) a conditionné, jeudi, l'ouverture de l'entrée principale du ministère à la satisfaction de ses principales revendications contenues dans le cahier de charge. Grégoire Manfoumbi, secrétaire général du SYNAFOPRA, a confié à GABONEWS que « depuis longtemps nos primes de logement sont restées à 75 000Frs pour les A1, 45000 Frs B et 18 000Frs pour les catégories C. « Nous exigeons, pour la catégorie A 300 000 Frs, pour les B 250 000Frs et 200 000Frs pour les agents de la catégorie C », a-t-il ajouté. Les agents de ...
Lire l'article [9]
Le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga, a menacé de suspendre les salaires des enseignants en grève depuis la reprise des cours le 6 octobre dernier, a appris APA lundi de source sûre. Dans une note circulaire dont APA a pu obtenir copie, M. Menga demande aux responsables des établissements primaires et secondaires d’utilité publique de lui faire parvenir les noms, suivi des numéros matricules des agents grévistes, avant le 15 octobre, pour lui permettre d’entamer la procédure de suspension des salaires de ceux d’entre eux qui sont rémunérés par la fonction publique. Pour leur part, les enseignants stagiaires solidaires du ...
Lire l'article [10]
Ali Bongo Ondimba annonce l’harmonisation de la prime de logement pour les fonctionnaires dès 2012
Plus de 700 fonctionnaires gabonais menacés de radiation
Découverte de 5683 fonctionnaires fantômes au Gabon
Gabon : Plus de 5000 fonctionnaires fantômes démasqués
Gabon : Les enseignants grévistes ne passeront pas à la caisse
Gabon : Les enseignants grévistes campent sur leur positions
Gabon: Santé: suspension de salaire pour les grévistes de la Santé Publique
Gabon : Le gouvernement coupe les vivres aux grévistes
Gabon: Fonction Publique : les grévistes disent niet à l’ouverture du portail
Le gouvernement menace de suspendre les salaires des enseignants grévistes au Gabon