Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo promet au Gabon une croissance de 7% en 2010

Auteur/Source: · Date: 17 Oct 2010
Catégorie(s): Economie,Politique

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a déclaré samedi soir à la télévision nationale, à l’occasion de son premier anniversaire à la tête du pays, que «le Gabon atteindra en 2010 une croissance de 7% contre une croissance négative en 2009 et ce, en dépit de la crise financière mondiale.

«Je déplore toutefois la lenteur dans l’exécution des projets lancés et j’ai décidé de placer les hommes et les femmes à la place qu’il faut», a affirmé le numéro un gabonais qui a déploré le favoritisme et les nominations sur des bases ethniques dans l’administration.

«Le problème ethnique réside dans notre administration, car les dirigeants choisissent d’abord les parents, même s’ils n’ont aucune compétence. J’avais prescrit aux ministres du gouvernement de choisir des collaborateurs compétents, car les choix ethniques brisent le développement», a révélé le chef de l’Etat qui souhaite que «nous renforcions l’unité nationale pour construire une nation plus forte et soudée».

Il a laissé entrevoir dans ses propos un éventuel réaménagement au niveau du gouvernement et a affirmé: «je me battrai de toutes mes forces pour combattre l’ethnisme».

Ali Bongo Ondimba avait prêté serment le 16 octobre 2009 à l’issue des élections qui ont suivi une période de transition houleuse due au décès, le 8 juin en Espagne, de son père, Omar Bongo Ondimba, lequel était resté au pouvoir sans discontinuer pendant 40 ans.

Pour Ali Bongo Ondimba, la fin cette première année de mon mandat nécessitait un bilan d’étape de l’action entreprise, ajoutant que “le chemin est encore long et il nous faudra surmontertoutes les contraintes pour notre marche vers l’émergence».

Abordant la dette intérieure de l’Etat, il a insisté sur les efforts réalisés, pour régler celle-ci.

“L’Etat traîne des impayés depuis plusieurs années. C’est un passif lourd qu’il a fallu gérer à notre arrivée. J’ai donc demandé qu’il soit procédé au paiement de ce passif qui s’est accumulé depuis 2004”, a-t-il dit.

“Sur un service global de la dette estimé à 911 milliards de FCFA (1,39 milliard d’euros), plus de 880 milliards (1,34 milliard d’euros) ont déjà été payés au 30 septembre 2010”, tandis qu’au niveau du budget de l’Etat, «plus de 600 milliards de FCFA (915 millions d’euros) ont été débloqués pour éponger la dette intérieure», a-t-il rapporté.

Ali Bongo Ondimba a par ailleurs fait observer qu’une politique active de paiement des arriérés de l’Etat a été mise en place, afin de relancer l’activité économique nationale et soutenir un niveau d’emploi porteur de croissance».


SUR LE MÊME SUJET
Le président Ali Bongo Ondimba a clôturé sa tournée républicaine dans la province de l’Estuaire par un meeting, le 16 novembre à Libreville. Si les interventions du maire de la capitale gabonaise, Jean-François Ntoutoume Emane, et d’un député natif de la localité, André Dieudonné Berre, ont constitué l’essentiel des échanges, on note que Ali Bongo a promis de transformer la physionomie de Libreville pour en faire une vitrine du pays, digne de ce nom. A la faveur d’un meeting au jardin botanique de Libreville clôturant sa tournée républicaine entamée le 13 novembre dernier dans la province de l’Estuaire, le ...
Lire l'article
Le représentant du président du Fonds International de Développement Agricole (FIDA), Mohamed Beavogui, a, lors de la cérémonie d’ouverture du 6ème forum régional du FIDA déclaré que « le taux de croissance annuelle du secteur agricole est passé de 2,3% dans les années 80 à plus de 5% en 2010 », en présence du ministre gabonais de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima. Les assises de Libreville qui se tiennent sous le thème « Rendre les petites exploitations d’Afrique de l’Ouest et du Centre plus productives et plus rentables », voient la participation de plus 250 acteurs du développement rural de ...
Lire l'article
Ému par l’état de dégradation du département du Cap, le Président de la République gabonaise, au premier jour de sa tournée républicaine dans la province de l’Estuaire a promis de redorer l’image de marque de cette localité située à moins d’une trentaine de minutes de Libreville. « C’est difficile d’être si proche physiquement de la capitale d’un Etat et en même temps si loin par le fait qu’on n’ait pu bénéficier de cette proximité. Quelqu’un qui tomberait du ciel et viendrait directement ici, et à qui on dira que vous n’êtes même pas à 30 minutes de la capitale, il ...
Lire l'article
Arrivé le 27 juin dernier à Lambaréné, dans le Moyen-Ogooué, Ali Bongo a répondu favorablement aux doléances des populations, qui souhaitent notamment l’exécution de la totalité des chantiers des fêtes tournantes de 2003 et 2009. Le chef de l’Etat gabonais a Face aux populations de Lambaréné (Moyen-Ogooué, Centre), où il est arrivé le 27 juin pour une visite de 48 heures, Ali Bongo s’est engagé à poursuivre les travaux des fêtes tournantes dans la province. En effet, comme dans les 9 autres provinces, le Moyen-Ogooué compte un nombre importants de projets non exécutés ou inachevés. C’est dans cet élan que ...
Lire l'article
Grâce à une conjoncture mondiale « profitable », la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG) a clôturé le troisième trimestre 2010 avec un chiffre d’affaire de 286,6 milliards de francs CFA, soit une augmentation de 35 % par rapport à l’année 2009, a-t-on appris. Au cours de ces neuf premiers mois d’activités, en cette année 2010, le chiffre d’affaire de la Compagnie a connu une hausse de 54%, par rapport à la même période l’an écoulé, soit 898 milliards de francs CFA. Selon le groupe français ERAMET, actionnaire majoritaire de la COMILOG, cette croissance serait à chercher du côté de la «bonne ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé, samedi à Libreville, que la croissance devrait se situer à hauteur de 5% dans son pays en 2010, contre une croissance négative en 2009 (1,4%). "Notre croissance, cette année, devrait se situer à hauteur de 5% contre croissance négative en 2009 et ce, en dépit de la crise financière", a affirmé le chef de l'Etat, dans un message à la Nation à l'occasion du premier anniversaire de son investiture, le 16 octobre 2009. "C'est le signe nous sommes sur la bonne voie", a-t-il déclaré, ajoutant cependant qu'il reste plusieurs autres domaines où les résultats ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba promet de Grandes annonces à partir de Port-Gentil
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, qui séjourne depuis ce mardi, en fin de matinée, dans la capitale provinciale de l’Ogooué Maritime, lors de son discours prononcé après celui du maire de la capitale Marigovéenne, devant une foule enthousiaste, a promis qu’à l’issue de ce séjour qui culminera par un Conseil des ministres, jeudi, il y aura de grandes annonces concernant Port-Gentil et partant, tout le Pays.
Lire l'article
Alain Giresse, sélectionneur des «Panthères» (l’équipe nationale de football du Gabon), a promis de constituer un groupe «dynamique» contre la sélection marocaine le 28 mars prochain, pour son premier match en phase retour des éliminatoires conjointes Coupe d’Afrique des nations-Coupe du Monde 2010 (CAN-Mondial 2010). «Je prévois entre seize (16) et dix sept (17) joueurs expatriés sur vingt deux (22) pour cette rencontre», a affirmé le sélectionneur gabonais lors d’une interview accordée à GABONEWS. «Je compte sur ce groupe et je pense que nous pouvons ramener de bons résultats», a rassuré Alain Giresse. Bien que l’équipe du Gabon n’ait disputé ...
Lire l'article
Gouvernement de mission : Omar Bongo Ondimba promet de faire un bilan d’étape à la fin de l’année 2008
Le président gabonais, Omar Bongo Ondimba, a promis samedi faire un bilan d'étape du gouvernement de mission à la fin de l'année 2008, dans un message à la nation prononcé à l'occasion de la fête de l'indépendance du pays. ''Le premier ministre m'a proposé un gouvernement de mission, je l'ai accepté. A la fin de l'année, je ferai un bilan d'étape et des enseignements recueillis, je tirerai des leçons'', a déclaré M. Bongo Ondimba, soulignant que le train des réformes est en marche, ''même si le rythme semble lent'', dit-il. Aussi, le chef de l'Etat exhorte-t-il ''chaque institution, chaque administration, chaque citoyen ...
Lire l'article
Gabon : Ali Bongo Ondimba promet de transformer Libreville
« Le taux de croissance annuelle du secteur agricole est passé de 2,3% dans les années 80 à plus de 5% en 2010 », Mohamed
Tournée républicaine / Ali Bongo Ondimba promet de redorer l’image du Cap-Estérias
Gabon : Ali Bongo promet «la lumière sur la gestion des fêtes tournantes»
La COMILOG enregistre une croissance de 35% de son chiffre d’affaire au troisième trimestre 2010
Ali Bongo Ondimba annonce une croissance de 5% au Gabon en 2010
Ali Bongo Ondimba promet de Grandes annonces à partir de Port-Gentil
Bongo Doit Partir
Gabon: Qualifications CAN-Mondial 2010, Phase retour: Alain Giresse promet un groupe «dynamique» contre le Maroc
Gouvernement de mission : Omar Bongo Ondimba promet de faire un bilan d’étape à la fin de l’année 2008

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Oct 2010
Catégorie(s): Economie,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*