- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Hausse des prix des produits alimentaires au Gabon

La Direction générale de la concurrence et de la consommation du Gabon (DGCC) a déploré mercredi l’augmentation des prix de plusieurs produits de grande consommation sur l’ensemble du territoire national, malgré les dispositions prises par le gouvernement pour faire respecter les prix.

Le directeur général-adjoint de la Consommation, Fidèle Angoué Mba, a accusé “les commerçants véreux”, tout en appelant les consommateurs à la vigilance.

Le carton de 10 poulets en provenance du Brésil est passé de 11.000 francs CFA à 12.000 FCFA, alors que le carton 20 kg de viande de b?uf a augmenté de plus de 30 pour cent.

Selon l’Indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) publié par la Direction générale de la statistique, “les augmentations des prix concernent aussi les légumes (+ 22,8 pc), le poisson (+12 pc), le logement, l’eau, le gaz et l’électricité tous en augmentation de 0,1 pc”.

Les prix du transport et des loisirs ont baissé respectivement de 0,7 pc et 2,2 pc, alors que le prix du pain a augmenté de 13,1 pc et celui des légumes frais de 22,8 pc.

M. Angoué a expliqué que “pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, le Gabon devrait devenir producteur, car le pays dépense actuellement près de 150 milliards de francs CFA par an en produits alimentaire importés”.

Le Gabon tente, non sans difficultés, depuis plusieurs années de promouvoir son agriculture.

Mais le pays assure moins de 20 pc de ses besoins alimentaires, le secteur agricole n’ayant jamais suscité un grand intérêt chez les jeunes, pourtant formés dans les écoles agricoles. 


SUR LE MÊME SUJET
Les prix des produits alimentaires ont flambés dans le département du Cap Estérias, notamment au marché du Premier Campement, principal marché de la localité très fréquenté par de nombreux touristes en cette période de la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012. Les prix entre autres des avocats, les tubercules et les feuilles de manioc, les aubergines, les papayes, les ignames et les champignons ont augmenté au marché du Premier Campement. Les commerçants font la spéculation des prix et chacun veut gagner gros en cette période de la CAN 2012, où de nombreux visiteurs choisissent les zones touristiques du Cap Estérias pour ...
Lire l'article [1]
Le directeur général de la concurrence et de la consommation (DGCC), Pierre Guy Boudianguela, a commercé avec les opérateurs économiques, le 22 septembre dernier, de la rétention des stocks par certains importateurs et grossistes, entraînant par conséquent une pénurie artificielle des produits sur le marché et donc une hausse injustifiée des prix de détail. Les opérateurs économiques de la capitale gabonaise ont été sensibilisés, le 22 septembre au cours d’une séance de travail animée par Pierre Guy Boudianguela, directeur général de la concurrence et de la consommation (DGCC), sur les questions se rapportant à la pénurie artificielle et à ...
Lire l'article [2]
Comme l’avait annoncé la Direction générale de l’économie en janvier, les prix à la consommation connaissent effectivement une hausse en 2011. Depuis quelques semaines, les prix des produits alimentaires de première nécessité, tels que le lait, l’huile, la farine ou encore le sucre, connaissent effectivement une hausse significative. Les prévisions de la Direction générale de l’économie dans son rapport "Tableau de bord : situation 2009 et perspectives 2010-2011", se sont avérées justes concernant la hausse des prix à la consommation en 2011. Il a été, en effet, enregistré ces dernières semaines, à Libreville notamment, une augmentation des prix ...
Lire l'article [3]
L'Organisation non gouvernementale (ONG) Sos Consommateurs a dénoncé, vendredi à Libreville, la décision unilatérale prise par les boulangers d'augmenter de dix francs le prix de la baguette de pain de 200 grammes. Les boulangers ont justifié la hausse du prix de la baguette de pain, de 125 à 135 francs CFA, par celle du prix de la farine de blé, argument rejeté par le gouvernement. Le ministre gabonais de l’Economie, Magloire Ngambia, a indiqué que le prix du pain est réglementé vu que la farine de blé est subventionnée à raison de 17 milliards de FCFA par l’Etat ...
Lire l'article [4]
La Direction générale de la concurrence et de la consommation du Gabon (DGCC) a dénoncé ce 20 octobre l'augmentation des prix de plusieurs produits de grande consommation sur l'ensemble du territoire national. Une situation déplorable en dépit des mesures gouvernementales visant à stabiliser les prix. Les prix semblent avoir pris un malin plaisir à grimper au Gabon, où on enregistre des hausses allant jusqu’à 30% dans les produits de grande consommation. Une situation généralisée aussi bien à Libreville que dans l’arrière pays. La Direction générale de la concurrence et de la consommation du Gabon (DGCC) est justement montée au créneau ...
Lire l'article [5]
Une forte augmentation des prix a été enregistrée ces deux derniers mois dans tout le Gabon sur certaines denrées alimentaires (poulet, poisson, viande de boeuf...), a constaté l'AGP. Initialement vendu à 9.500 francs CFA, le carton de poulet en provenance des Etats-Unis ou du Brésil est passé à près de 12.000 FCFA dans certains magasins alors que le carton de viande de bœuf a enregistré une hausse de plus de 30% qui atteint même plus de 60% chez des détaillants des quartiers périphériques de Libreville. La flambée des prix est en violation flagrante des nouvelles mesures gouvernementales en faveur de la baisse ...
Lire l'article [6]
Les services d’hygiène de la mairie de la ville pétrolière de Gamba dans la province de l’Ogooué-Maritime (sud-ouest) ont saisi des produits alimentaires avariés dans échoppes des commerçants, rapporte lundi le correspondant de l’AGP. La saisie de ces produits impropres à la consommation intervenue lors d’une mission d’inspection de routine des agents municipaux sur le terrain. Parmi les produits saisis, figure du lait, l’huile de cuisine, des jus de fruits, des biscuits et de la viande de bœuf. Le renforcement des contrôles est plus que nécessaire si l'on veut préserver la santé des populations qui ne demandent rien d'autre qu'un minimum vital standard, ...
Lire l'article [7]
Plusieurs semaines après la période des fêtes du nouvel an, au cours de laquelle il avait déjà connu des fluctuations, le prix du poisson est de nouveau en hausse à Lambaréné (Moyen-Ogooué), au grand dam des consommateurs locaux, a constaté le correspondant de GABONEWS. Parmi les diverses espèces de ce produit alimentaire, celle communément appelée « sans nom », qui jadis faisait le bonheur des familles nombreuses, est désormais facturée, selon le poids, entre 2000 et 2500 francs CFA, une envolée par rapport au prix initial qui ne dépassait pas les 2000 francs. Même constat pour le poisson le ...
Lire l'article [8]
Les produits de première nécessité enregistrent une hausse des prix spectaculaires à Tchibanga (sud-ouest) au regard du prix des tas de banane qui passe du simple au double. Depuis la semaine dernière, le prix du tas de banane qui coutait habituellement 500 francs CFA est passé à 1000 Francs. Cette hausse selon les femmes commerçantes serait consécutive à la faible production de cet aliment dans les plantations des fournisseurs d’une part, et aux ravages causés par des éléphants à leur passage d’autre part. Une situation que les consommateurs vivent inconfortablement à Tchibanga.
Lire l'article [9]
Depuis un peu quelques, les prix de plusieurs produits de première nécessité et autres denrées alimentaires ont pris l’ascenseur dans les espaces commerciaux de la capitale provinciale du Woleu-Ntem (Nord), réduisant ainsi le contenu habituel du panier de la ménagère, sui n’était pas déjà très chargé; une situation très mal vécue par les Oyémois qui entendent faire recours à tous les moyens possibles en vue de lutter contre ce phénomène de la vie chère qui commence à avoir des incidents lourds sur la vie des ménages, a constaté GABONEWS. « Tout ou presque a été augmenté en quelques ...
Lire l'article [10]
Flambée des prix des produits alimentaires dans le département du Cap Estérias
Gabon : La DGCC en guerre contre la hausse spéculative des prix
Gabon : Hausse des prix des produits alimentaires de première nécessité
Une ONG gabonaise dénonce la hausse du prix du pain
Gabon : Haro sur la hausse des prix
Flambée des prix des denrées alimentaires au Gabon
Des produits alimentaires impropres à la consommation saisis à Gamba
Moyen Ogooué : Nouvelle hausse du prix du poisson à Lambaréné
Gabon: Augmentation des prix des produits de première nécessité à Tchibanga
Gabon: Les populations d’Oyem dénoncent la flambée des prix des produits de première nécessité