Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo Ondimba, à un an du grand test

Auteur/Source: · Date: 21 Oct 2010
Catégorie(s): Politique

Un an après l’investiture de Ali Bongo Ondimba à la magistrature suprême, les analyses sont mitigées. Mais en attendant le grand test des législatives de 2011, ABO a de la marge pour améliorer le bilan.

Un an, c’est à la fois peu et beaucoup. Pour réveiller un pays comme le Gabon, ankylosé par des lustres d’une gestion habile, sereine et paternaliste, mais dont les efforts consacrés aux réformes auront été pour le moins tardifs et prodigués à doses homéopathiques, ce n’est rien. En revanche, pour la majorité des Gabonais, le temps semble long, très long.

Ils attendent toujours l’amélioration tangible et rapide de leur quotidien. Car, aujourd’hui comme hier, ils n’ont pour seule perspective que de continuer à tirer le diable par la queue. Les mesures de rigueur, les nouvelles méthodes, la lutte contre la gabegie, la multiplication des chantiers ou la diversification programmée de l’économie, c’est bien. Mais les citoyens n’ont pas la même notion du temps que les dirigeants et, surtout, pas du tout les mêmes préoccupations immédiates : se nourrir plus d’une fois par jour, se vêtir, se loger, trouver un emploi, voire se déplacer d’un point à un autre, tout simplement. Autant de difficultés incompréhensibles s’agissant d’un pays comme le Gabon, réputé riche en matières premières comme en ressources humaines.

Paysage politique inchangé

À leurs yeux, peu importe qui de Ali, André, Pierre, Jean ou Zacharie remportera le bras de fer engagé depuis le 30 août 2009. La recomposition du paysage politique, véritable révolution dans un pays habitué à un pouvoir monolithique et soucieux de préserver, contre espèces sonnantes et trébuchantes, son hégémonie, n’est pas encore véritablement assimilée. Hormis Omar Bongo Ondimba, les hommes sont, peu ou prou, les mêmes. Mais les repères ont changé, la grille de lecture aussi.

Avant, les opposants poussaient des cris d’orfraie avant de se précipiter dans les bras du généreux « Patron », qu’ils insultaient pourtant la veille. Ce qui ne les empêchait point, à la première contrariété venue, de reprendre leur liberté et de retourner, autant de fois que nécessaire, des vestes passablement élimées par tant de manipulations. Aujourd’hui, un an après la prise de fonctions du fils, personne ne peut reprocher aux nouveaux opposants, pour la plupart anciens barons du père, de ne pas garder le cap. Objectif : les législatives de 2011, qui en diront beaucoup sur la perception qu’ont les Gabonais d’Ali Bongo Ondimba, du « nouveau » Parti démocratique gabonais (PDG) et de ses alliés. Mais aussi sur la capacité ou non des nouvelles figures de l’opposition à incarner une alternative crédible.

Dans un an, donc, nous saurons si l’« émergence », en tout cas la vision qu’en ont les électeurs, a dépassé le stade du slogan de campagne. L’échéance est d’importance : si le PDG l’emporte et conserve la majorité, Ali Bongo Ondimba aura une voie royale devant lui et pour unique souci celui de remplir au maximum la case « actif » de son bilan. Dans le cas contraire, il devra gérer une éventuelle cohabitation et ses conséquences : les contraintes politiques inhérentes à cette situation inédite et l’affaiblissement de son pouvoir. Un test crucial, en somme, pour tous ces acteurs anciens du « nouveau » Gabon…


SUR LE MÊME SUJET
En bouclant ce mardi par le district d’Ikoy-Ntsini, la deuxième journée de sa tournée républicaine dans la province de l’Estuaire, le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a dit toute sa joie de s’appuyer sur cette localité pour bâtir le Gabon émergent. Le district d’Ikoy-Ntsini, tel que présenté au Chef de l’Etat par l’élue nationale des populations de Bikélé, chef lieu du district, présente des atouts indéniables (accès maritimes et autres bras de la mer, fibre optique, chemin de fer, nouvelle route espacée, stade…) augurant un avenir en confiance. « Tout ceci peut nous amener à dire que réellement Ikoy-Ntsini est ...
Lire l'article
Le président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, chef suprême des Armées, a été fait, ce lundi, à l’occasion de la Journée nationale du drapeau, Grand maître de l’ordre militaire de la Panthère Noire, à l’occasion d’un cérémonial militaire qui s’est déroulé sur l’esplanade de la Présidence de la République, devant toutes les hautes personnalités du pays, des différents corps des forces de défense et de sécurité et des diplomates accrédités au Gabon. Comme souhaité lors du Conseil des ministres du 5 novembre 2009 dernier, la Journée Nationale du drapeau qui a donné lieu au pavoisement des devantures et des ...
Lire l'article
Le premier salon de l’économie et du développement durable baptisé « Gabon durable 2101 », qu’a abrité la capitale gabonaise du 6 au 9 mai, aura été, selon les organisateurs, un test réussi si l’on s’en tient à l’engouement suscité durant les trois jours d’exposition, a constaté GABONEWS. Cette première sortie a, au point de vue des visiteurs interrogés par GABONEWS, atteint les objectifs escomptés dans ce sens  qu’il a mobilisé plus d’une trentaine d’entreprise, les Organisations non gouvernementales (Ongs), et internationaux  spécialisées en biodiversité venus d’Europe (Allemagne, France, Danemark…), de l’Amérique latine et d’Afrique notamment. Cet évènement a été ...
Lire l'article
Conforment à la charte de amendée réorganisant le Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon « CSAIG » et au regard de la vacance survenue suite au décès du Khalife général El Hadj Omar Bongo Ondimba, les congressistes musulmans, réunis à la cité de la démocratie, ont désigné le chef de l’état à cette haute fonction honorifique. Deuxième congrès ordinaire de la communauté musulman du Gabon, organisé samedi dernier à Libreville, les congressistes venue des quatre coins du Gabon, pour la solennité de ces travaux placé sous le symbole de « la solidarité », présider par l’Ambassadeur Ali Akbar Onanga Y’Obegue ...
Lire l'article
Jardin Botanique de Libreville, 29 août (GABONEWS) – Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) à l’élection présidentielle de ce dimanche 30 août, Ali Bongo Ondimba, tient ce samedi, après Franceville, sa rencontre de clôture avec les populations de Libreville qui ont, comme au lancement de sa campagne, le 16 août dernier, massivement fait le déplacement de la place du Jardin Botanique afin de soutenir, avant l’épreuve finale, leur Champion.
Lire l'article
Port-Gentil, 21 août (GABONEWS) – En tournée de campagne provinciale pour la présidentielle anticipée du 30 août prochain, le candidat du Parti Démocratique Gabonais ( PDG, au pouvoir), a déclaré jeudi, lors du meeting qu’il a animé à Port-Gentil, que tous les anciens collaborateurs de son défunt père, Omar Bongo Ondimba, qui avilissent la mémoire de ce dernier pour assouvir leurs ambitions politiques, après avoir dilapidé les biens de l’Etat, sont des traîtres et des ingrats, ont constaté les envoyés spéciaux de GABONEWS. C’est un Ali Bongo Ondimba, extraordinairement défoulé, consécutivement à la grande mobilisation des Port-gentillais pour l’accueillir, ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, l’un des vices présidents du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), sera le premier candidat à la candidature à être auditionné ce lundi à partir de 15 heures locales par l’instance supérieure du parti conformément aux dispositions arrêtées par le Secrétariat exécutif, a-t-on appris de source bien informée. Selon le Secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi, le mode de passage des candidats correspond à l’ordre de dépôt des dossiers. Ainsi, dans cette logique, Ali Bongo Ondimba aurait été le premier des dix (10) candidats à se manifester au sein du parti créée en 1967 par son père, Omar ...
Lire l'article
Le président français, Nicolas Sarkozy a écrit à son homologue gabonais, Omar Bongo Ondimba suite au décès de son épouse, Edith Lucie Bongo survenu samedi dernier, à Rabat au Maroc, indique un communiqué officiel. ‘’Je viens d’être informé du décès de votre épouse. J’en suis personnellement et sincèrement affligé’’, écrit le président Sarkozy. ‘’Je sais combien sa longue maladie vous a affecté au-delà de ce que votre discrétion a pu laisser paraître. Je sais aussi que le formalisme des condoléances et des relations entre Etats peut paraître décalé et artificiel dans une pareille épreuve qui est, avant tout, personnelle’’, a souligné le ...
Lire l'article
Le N° 1 gabonais, Omar Bongo Ondimba a assisté au grand défilé civil et militaire de ce samedi à Mouila, chef lieu de la province de la Ngounié (Centre sud) où se sont déroulées les premières manifestations relatives à la commémoration du 48ème anniversaire de l'accession du Gabon à la souveraineté internationale. Le ton du défilé militaire a été donné par la fanfare de la Gendarmerie nationale, immédiatement suivie par le passage très ovationné d'une compagnie d'élite des Forces de police nationale. Puis, le tour est revenu aux élèves officiers gabonais en formation dans les grandes écoles à l'étranger, au Prytanée militaire, ...
Lire l'article
Tournée républicaine : Ikoy-Ntsini, un véritable test pour le Gabon émergent
Célébration du Drapeau: Ali Bongo Ondimba élevé au grade de Grand maître de l’ordre militaire de la Panthère Noire
Fin du salon « Gabon durable 2010 »: premier test réussi, selon les organisateurs
Gabon / Religion : Ali Bongo Ondimba investi Grand Chef « Rai » …
Bongo Doit Partir
Gabon: Présidentielle 2009 /Ali Bongo Ondimba attendu au Jardin Botanique de Libreville pour son dernier Grand Meeting de campagne
Gabon: Présidentielle 2009 / « Ceux qui, après avoir pillé les ressources publiques, jettent à présent l’anathème sur feu Omar Bongo Ondimba sont traîtres et
Gabon: Le Grand Oral d’Ali Bongo Ondimba, candidat à la candidature au sein du PDG
Gabon: Décès d’Edith Lucie Bongo Ondimba : Sarkozy écrit à Omar Bongo Ondimba
Gabon: Fête de l’indépendance 2008 / Omar Bongo Ondimba assiste au grand défilé à Mouila

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Oct 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*