Socialisez

FacebookTwitterRSS

Au terme de leurs assises, les communes gabonaises prônent la revalorisation des budgets municipaux (PAPIER GENERAL)

Auteur/Source: · Date: 22 Oct 2010
Catégorie(s): Société

Au cours de la cérémonie de clôture du séminaire sur le développement harmonieux et durable des communes gabonaises, jeudi, à Libreville, les membres de l’association des structures municipales du pays ont émis le souhait de voir les subventions accordées par l’Etat revalorisées, de manière à soutenir plus en amont le développement de leurs villes, a constaté GABONEWS.

Au cours de la cérémonie, le rapporteur du Bureau central, par ailleurs maire d’Oyem, Rose Allogo Mengara, s’est réjoui de ce que cette rencontre ait bénéficié de la « participation effective de l’ensemble des communes gabonaises », dans un contexte marquée par la volonté de redynamisation de l’Association.

« MISE EN EXERGUE DU CONCEPT PARTICIPATIF »

Au terme du rappel des activités qui, quatre jours durant, ont jalonné les assises, Mme Mengara a procédé à la déclinaison de la dizaine de recommandations formulées par les participants. Parmi celle-ci, figure la revalorisation des subventions accordées par l’Etat, la nécessité de vulgariser la fiscalité locale, et l’augmentation de la dotation consacrée à la lutte contre l’insalubrité.

Au chapitre des orientations, cette fois-ci adressées aux maires et autres responsables municipaux, le rapporteur général du séminaire a prôné la « diversification des sources de financement », et le renforcement des partenariats entre les structures communales et les organisations patronales locales.

Quelque temps avant la clôture officielle des assises de Libreville, s’exprimant à son tour, le ministre de l’Intérieur, Jean –François Ndongou, a remarqué la « mise en exergue du concept participatif, cher à tout principe de décentralisation ». Une constante qui, selon lui, aura guidé les débats de long en large.

Revenant également sur les thématiques abordés par les membres de l’Association, et qui ont gravité notamment autour des « droits et avantages des élus locaux », Jean-François Ndongou a, en définitive, « pris bonne note des problèmes de fonds qui interpellent le Gouvernement », tant sur en ce qui concerne « l’impératif de l’assistance des municipalités », que le « transfert progressif des compétences et moyens compensatoires aux communes ».

« FAIRE DE LA DECENTRALISATION UNE REALITE »

Pour l’un des participants au séminaire, le maire de Bitam, Emmanuel Edou-Eyené, « dans l’ensemble nous avons confirmé et réaffirmé notre volonté d’être des partenaires au développement de l’Etat central ».

Aussi a-t-il souhaité que « la nouvelle loi sur la décentralisation soit rapidement votée et que les textes d’application soient mis en œuvre pour nous permettre de travailler au service de nos populations ».

« Nous sortons avec des recommandations, des enseignements, très riches », a remarqué pour sa part, le maire de Ntoum , André Ellah. Celui-ci de poursuivre : « Avec la nouvelle politique de l’émergence, nous avons grand espoir, puisque dans son projet de société le Président de la République veut faire de la décentralisation un réalité ».

Débuté lundi, à Libreville, le séminaire sur le développement harmonieux des communes gabonaises s’est clôt jeudi, en début de soirée.

Quatre jours durant, à la faveur de débats et d’échanges, présidés par le maire de Libreville, par ailleurs président de l’Association desdites communes, Jean-François Ntoutoume Emane, les participants auront appelé d’une part à un véritable transfert des compétences aux collectivités locales – au moment où la nouvelle mouture de la loi sur la décentralisation est examinée dans les deux chambres du parlement – et d’autre part, à l’accroissement des budgets alloués aux municipalités.

UN MEMORANDUM DESTINE AU CHEF DE L’ETAT

La prochaine rencontre de l’Association des maires des communes gabonaises est fixée au mois d’octobre 2011 à Koula Moutou (province de l’Ogooué-Lolo), au centre-est du pays.

Notons qu’en marge de leur premier conclave, à Libreville, les présidents des conseils municipaux du Gabon et leurs adjoints ont été reçus par le premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba.

Sous la conduite du président de leur association, Jean François Ntoutoume Emane, maire de Libreville, la délégation des maires du Gabon -qui a émis le vœu d’échanger avec le chef de l’Etat- a transmis un mémorandum qui lui est adressé au premier ministre.

Faisant l’économie de ce document, Jean François Ntoutoume Emane a demandé que l’officier d’Etat-civil soit reconnu en tant que tel avec ses prérogatives car, a-t-il affirmé, « Les maires n’ont ni logement de fonction, ni véhicule ; ils n’ont plus ni de retraite, ni d’assurance maladie ».


SUR LE MÊME SUJET
Quelques temps après l’assemblée générale du Syndicat des agents du secteur des Travaux publics (TP), qui ,en début de semaine, ont décidé de suspendre la grève initiée depuis quinze(15) mois à travers le territoire national, les maires des communes de l’intérieur du pays, dont les villes ont pâti de ce mouvement, ont dans une large mesure, exprimé leur satisfaction au microphone de GABONEWS. Emmanuel Edou-Eyene, maire de Bitam( province du Woleu-Ntem, Nord) : « Je suis très heureux de voir enfin cette crise sociale dénouée. Je dois dire que j’ai toujours considéré que même si nous avons tous des ...
Lire l'article
Vingt-quatre heures avant l’adoption des recommandations du séminaire sur le développement des communes locales, organisé depuis ce début de semaine, les membres de l’Association des communes gabonaises se sont réunis, ce mercredi, en Assemblée générale, avec en filigrane, la redynamisation de cette structure, a constaté GABONEWS. Au cours de cette rencontre, qui prendra fin en début de soirée, les « problématiques » budgétaires des communes gabonaises, les questions liées à la « gestion des déchets », les impératifs sanitaires et « l’enclavement » de certaines des villes de l’intérieur du pays, constituent quelques-uns des points à l’ordre du ...
Lire l'article
Le maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, par ailleurs président de l’association des communes gabonaises, réunie en séminaire depuis lundi, a appelé à la faveur d’un exposé ce mardi , à un réel transfert de compétences aux communes, qui font face aux enjeux posés par le développement, a constaté GABONEWS. C’est après un retard de quelques heures, introduit par une coupure d’électricité dans la zone de l’hôtel de ville - laquelle a conduit à une délocalisation des assises - que Jean-François Ntoutoume Emane, se penchant sur la thématique des « villes africaines et management urbain local », ...
Lire l'article
Quelque temps avant la tenue d’une table ronde y relative, ce dimanche sur la première chaine de télévision (RTG1), l’Association des communes du Gabon organisera du 18 au 21 octobre prochains à Libreville, le séminaire sur le développement harmonieux et durable des communes gabonaises, a-t-on appris de source officielle. Ce dimanche, après l’arrivée des délégations officielles, la maison Georges Rawiri, siège de la Radio Télédiffusion Gabonaise, abritera une table ronde introductive, à laquelle prendront part notamment le maire de la commune de Lambaréné, André Jules Njambé, la mairesse de la commune d’Oyem, Rose Allogo Mengara, et le troisième maire adjoint de Libreville, ...
Lire l'article
Le ministre des Relations avec le Parlement et les Institutions constitutionnelles, de l'Intégration régionale et du NEPAD, chargé des Droits de l'homme, Emile Doumba, représentant le premier ministre, Paul Biyogué Mba, a procédé ce lundi, à Libreville, au lancement du séminaire sur le développement harmonieux et durable des communes de Libreville, organisé par l’association des communes gabonaises, a constaté GABONEWS.
Lire l'article
A la suite de multiples protestations du syndicats des commerçants de Libreville devant les « tracasseries » dont font l’objet les adhérents (contrôle d’hygiène, de pièces administratives…), l’inspecteur des Services municipaux, Théophile Nyembo Mokito, a rétorqué : « justement, il y a des contrôles parce qu’il y a trop d’égarements » et que « les commerçants font tout ce qu’ils veulent ». Selon lui, il sera demandé à la « Mairie de multiplier les contrôles, donc de les renforcer pour que notre ville soit saine aussi bien sur le plan de la consommation que des produits ...
Lire l'article
Un forum destiné à faire l’ « autopsie » des PME/PMI gabonaises aura lieu du 8 au 10 septembre prochain, à Libreville, et devrait servir de « catalyseur à la politique d’émergence » du président Ali Bongo Ondimba, dont l’un des piliers porte sur le « Gabon des services », a-t-on appris. Dans la perspective de ces assises, le ministre des Petites et Moyennes Entreprises/Petites Moyennes Industries, et de l’Artisanat, Jean Félix Mouloungui, a rencontré, lundi dernier, dans la capitale gabonaise, de nombreux opérateurs économiques et des représentants d’autres départements ministériels qui, de manière transversale, sont impliqués dans la promotion des ...
Lire l'article
Le directeur général de l'école nationale des eaux et forêts (ENEF), Athanase Boussengué, a dit mardi au cours d'un entretien avec la presse, vouloir mettre un terme aux nombreuses coupures de courants au sein de l'établissement et dans la cité universitaire. Selon le directeur général de l'ENEF, les nombreuses coupures de courants constatées dans cette institution, sont causées par la vétusté des groupes électrogènes qui alimentent l'école, les domiciles du personnel de l’administration, ainsi que les maisons des enseignants. M. Boussengué estime que pour venir à bout de ce problème, il faut acheter un nouveau groupe électrogène de 220 KVA, capable de ...
Lire l'article
L’élection des Bureaux des Conseils municipaux et départementaux est prévue pour vendredi à travers l’ensemble du pays, soit près d’un mois après la tenue des élections locales largement remportées par le Parti démocratique gabonais au pouvoir avec 1153 conseillers sur 1990, et donne à penser que le choix des présidents des Conseils départementaux et surtout des maires ne comportera pas de surprises, peut-être à Port-Gentil, moins à Libreville, où l’édile de la principale ville du pays sera forcément issu du parti majoritaire, avec la forte probabilité – à en croire le sentiment recueilli jeudi auprès des employés et des cadres ...
Lire l'article
Les membres du Syndicat national des retraités du Gabon (SNR) se sont réunis le 1er mars dernier en assemblée générale pour aborder les problèmes liés à l'augmentation du coût de la vie, dans la perspective d'obtenir une audience auprès du chef de l'Etat pour réclamer la revalorisation de leurs pensions de retraites. La plupart des retraités percevraient en moyenne une pension de 52 000 FCFA par trimestre, soit 17 000 FCFA le mois. Certains retraités ont formé le projet d'organiser une marche de protestation, dévêtus et nus pieds, en direction du palais présidentiel. Réunis en assemblée générale le 1er mars dernier, ...
Lire l'article
Politique / Fin de la grève aux TP : Les maires des communes gabonaises se disent « satisfaits »
Politique / L’Association des communes gabonaises en assemblée générale, ce mercredi
Politique / Vers un « réel » transfert de compétences aux communes gabonaises
Politique / Le développement des communes du Gabon, objet d’un séminaire à Libreville
Politique/Ouverture ce lundi du séminaire sur le développement des communes gabonaises
Gabon – Commerce: « Il y a trop de contrôles parce qu’il y a trop d’égarements », Théophile Nyembo Makita, inspecteur général des Services municipaux
“Autopsie” des PME/PMI gabonaises: des assises du 8 au 10 septembre prochain à Libreville
Gabon-enef-électricité : Le directeur général de l’ENEF veut mettre un terme aux nombreux délestages d’électricité dans la cité universitaire
Gabon: Elections locales 2008 / Les Conseils municipaux élisent leurs maires, les Conseils départementaux leurs présidents
Gabon : Les retraités réclament la revalorisation de leurs pensions

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Oct 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*