Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Un directeur de publication incarcéré pour non paiement de l’intégralité d’une amende

Auteur/Source: · Date: 27 Oct 2010
Catégorie(s): Médias,Politique

Reporters sans frontières demande la remise en liberté immédiate de Jean-Yves Ntoutoume, directeur de publication du journal indépendant Le Temps, incarcéré à Libreville depuis le 26 octobre 2010. Le journaliste est privé de sa liberté pour n’avoir jamais pu s’acquitter de l’intégralité d’une amende qui lui avait été infligée il y a six ans. Cet incident relance le débat sur la dépénalisation des délits de presse au Gabon.

L’incarcération de Jean-Yves Ntoutoume est excessive. Une amende de 10 millions de francs CFA est évidemment trop lourde pour un journal comme Le Temps, qui vend un nombre limité d’exemplaires et qui évolue dans un environnement économique difficile. Elle place le journaliste dans une situation juridique et économique inextricable : économique car il n’aura jamais les moyens de payer son amende, juridique car cette incapacité le met hors-la-loi et le conduit en prison. Loin de remettre en cause l’arrêté du jugement, Reporters sans frontières demande aux autorités de trouver une voie de conciliation et de revenir à une peine raisonnable, dont l’accusé pourra s’acquitter.

Les sommes exagérées qui sont exigées des professionnels de la presse en de tels cas n’ont qu’une issue : la fermeture progressive des médias, trop endettés pour poursuivre leurs activités. Les 5 millions de francs CFA qui ont à ce jour été versés au comptable du PDG ne suffisent-ils pas à réparer le préjudice subi ?

Convoqué à la police judiciaire le 26 octobre, Jean-Yves Ntoutoume a été présenté au procureur qui l’a immédiatement placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville.

En 2004, Le Temps avait mis en cause le comptable du Parti démocratique gabonais (PDG, parti au pouvoir) dans une affaire de braquage. Le directeur de publication et le journaliste auteur de l’article avaient été poursuivis pour “diffamation” et condamnés à payer la lourde amende de 10 millions de FCFA (un peu plus de 15 000 euros).
Les deux hommes n’ont pu s’acquitter à l’époque que d’un million de FCFA. Le 27 octobre 2010, un confrère de Jean-Yves Ntoutoume a versé quatre millions supplémentaires. La justice exige donc, pour libérer le journaliste, que soient encore versés cinq millions de francs CFA, une somme dont celui-ci ne dispose pas.


Ambroise PIERRE
Bureau Afrique / Africa Desk
Reporters sans frontières / Reporters Without Borders
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
Tel : (33) 1 44 83 84 76
Fax : (33) 1 45 23 11 51
Email : afrique@rsf.org / africa@rsf.org
Web : www.rsf.org
Twitter : RSF_RWB

Reporters Sans Frontières


SUR LE MÊME SUJET
Cinq ressortissantd Chinois poursuivis depuis quelques mois pour pratique illégale de pêche en zone protégée, au large de l’île Mandji, dans la province de l’Ogooué Maritime, ont été condamnés à 3 mois de prison assortie d’une amende de 3 millions de francs CFA, par le tribunal de première instance de Port-Gentil; ils réfléchissent à l’opportunité de faire appel. Les cinq ressortissants Chinois, Yu Jing Quan, Qu Quoquin,Son Yi Yen, Yu Hong Shan et Zhang Tianxian, reconnus coupables de pratique de pêche illégale en zone protégée au large de Port-Gentil, ont été condamnés jeudi dernier par le tribunal de première instance ...
Lire l'article
Reporters sans frontières(RSF) a demandé, ce jeudi, la « remise en liberté immédiate de Jean-Yves Ntoutoume, directeur de publication du journal indépendant Le Temps, incarcéré à Libreville depuis le 26 octobre 2010, pour non paiement de l’intégralité d'une amende », selon un communiqué, signé d’Ambroise Pierre du Bureau Afrique de RFS, reçu à Gabonews. « Le journaliste est privé de sa liberté pour n'avoir jamais pu s'acquitter de l'intégralité d'une amende qui lui avait été infligée, il y a six ans », explique RSF qui note : « «cet incident relance le débat sur la dépénalisation des ...
Lire l'article
Un responsable du bimensuel privé gabonais Le Temps, condamné en 2004 à verser 10 millions de FCFA (plus de 15.000 euros) à un ex-responsable politique qui l'accusait de diffamation, a été écroué pour n'avoir pas payé ces dommages, a annoncé sa rédaction mercredi à l'AFP. Jean Yves Ntoutoume Nguema, directeur de publication du journal, a été "convoqué "hier (mardi) à la Police judiciaire, qui l'a déféré au Parquet (de Libreville). Du parquet, il a été conduit à la prison", a déclaré Norbert Ngoua Mezui, un responsable du groupe de presse Pyramid'Media, qui édite Le Temps. Selon M. Ngoua Mezui, cette incarcération relève ...
Lire l'article
Pour une affaire remontant à 2004 et procédant du délit de presse, le journaliste et directeur de la publication du bimensuel gabonais "Le Temps", Jean-Yves Ntoutoume, a été incarcéré à la prison centrale de Libreville. Il s’agit d’une «contrainte par corps» pour l’obliger à débloquer 10 millions de francs CFA. Cette arrestation relance le débat sur la dépénalisation du délit de presse au Gabon. Répondant à une convocation de la Police judiciaire le 26 octobre dernier, Jean-Yves Ntoutoume, directeur de la publication du bimensuel gabonais "Le Temps" a été incarcéré à la prison centrale de Libreville. Joint au ...
Lire l'article
Le Directeur de Publication du quotidien camerounais, « Le Messager », Pius N. Njawe, par ailleurs président de Free Media Group, entreprise éditrice de Le messager, est mort lundi dernier dans l’Etat de Virginie aux Etats – Uni d’Amérique), dès suite d’un accident de la circulation alors qu’il prenait part à une convention organisée samedi dernier par la Convention de la diaspora camerounaise pour le changement (CAMDIAC), rapporte plusieurs sites d’informations en ligne. Le quotidien « Le Messager », version en ligne explique qu’« alors que le chauffeur qui le conduisait en Virginie, tentait ...
Lire l'article
Suite à la condamnation à 3 mois de prison avec sursis et 500 000 francs CFA d’amende de Jonas Moulenda, Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) ont réclament la relaxe du journaliste de l’Union. Le tribunal de Libreville va-t-il donner une suite favorable à l’appel conjoint de Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) ? Les deux organismes demandent en effet une relaxe en appel, suite la condamnation de du journaliste de l’Union, Jonas Moulenda. Ce dernier a été condamné le 7 juin à 3 mois de prison ...
Lire l'article
Reporters sans frontières condamne fermement la nouvelle mesure de suspension dont fait l'objet le journal gabonais à parution irrégulière, Ezombolo. Le 21 mai 2010, le Conseil national de la communication (CNC) a unilatéralement décidé de suspendre pour six mois la publication du journal pour "outrage récidiviste au chef de l'Etat". "Nous percevons cette nouvelle décision du CNC comme un véritable acharnement contre le journal. Cette mesure trahit le manque de tolérance des autorités vis-à-vis de la presse critique et irrévérencieuse. Suspendu pour la troisième fois en moins de cinq ans, le journal subit un réel préjudice, le directeur de publication devant ...
Lire l'article
L’opérateur koweïtien Zain, leader en Afrique et au Moyen Orient, s’est vu décerner le 16 février à Barcelone, en Espagne, le prestigieux prix GSMA pour le développement de son service de paiement hors circuit bancaire «Mobile Zap». Alors qu’il est en cours de lancement au Gabon, le service Mobile Zap développé par le leader national de la téléphonie mobile, Zain, a déjà été primé le 16 février dernier en Espagne lors du Global Services Mobile Awards (GSMA) dans la catégorie «paiement mobile hors circuit bancaire». «Le paiement mobile hors circuit bancaire» est une nouvelle catégorie créée pour récompenser ...
Lire l'article
Reporters sans frontières dénonce le climat de peur que fait peser sur l’ensemble de la presse gabonaise l’interpellation, le 25 septembre 2009, du célèbre directeur du quotidien national L’Union, Albert Yangari. "L’incident d’aujourd’hui trahit la volonté des autorités de Libreville d’intimider les journalistes qui osent enquêter sur les sujets dérangeants. L’Union a acquis au cours de ces trois derniers mois une intéressante liberté de ton que le gouvernement devrait encourager plutôt que sanctionner. Nous exhortons notamment le ministre de l’Intérieur, Jean-François Ndongou, et la ministre de la Communication, Laure-Olga Gondjout, à faire preuve de hauteur en respectant la pluralité des opinions", ...
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau fonctionne avec un Comité Directeur organisé sous le modèle d'un gouvernement parallèle. Ce comité est fait de membres qui occupent des postes de réflexion bien définis, avec des conseillers pour les assister. Ces postes de réflexion sont au nombre de 12. Pour des raisons stratégiques, seul le Président du BDP-Gabon Nouveau est habilité à révéler son identité (pour le moment). Le Comité Directeur Dr. Daniel Mengara Président et Membre Fondateur du BDP-Gabon Nouveau Chargé des Affaires étrangères et de la coopération internationale Intérieur, défense nationale et protection du citoyen Santé, bien-être de la population et recherche médicale Sports, loisirs, environnement, promotion et conservation du patrimoine ...
Lire l'article
Cinq pêcheurs Chinois écopent de 3 mois de prison et d’une amende de 300 millions de francs CFA
Média : Reporters sans frontières demande la « remise en liberté immédiate de Jean-Yves Ntoutoume
Gabon: un journaliste incarcéré pour défaut de paiement de dommages
Gabon : Arrestation du directeur du journal “Le Temps”
Décès de Pius Njawé, Directeur de Publication du quotidien camerounais « Le Messager »
Gabon : RSF demande la «relaxe» pour Jonas Moulenda
Gabon: Nouvelle suspension temporaire pour le journal Ezombolo
Télécommunications : Zain primé pour ses services de paiement mobile
Forte inquiétude à Libreville après l’interpellation du directeur du quotidien L’Union
Le Comité Directeur

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Oct 2010
Catégorie(s): Médias,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*