Socialisez

FacebookTwitterRSS

Pétro Gabon désormais coté à la Bourse régionale de l’Afrique centrale

Auteur/Source: · Date: 27 Oct 2010
Catégorie(s): Economie

L’entreprise privée gabonaise Petro Gabon, spécialisée dans la distribution des produits pétroliers, a effectué mardi à Libreville, son entrée officielle à la cote de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC), a appris mercredi l’AGP de source proche du marché financier régional.

Le Premier ministre gabonais Paul Biyoghé Mba et plusieurs opérateurs économiques étaient présents lors du lancement de l’opération, qui débutera réellement mardi prochain, et consistera à l’acquisition et à la cession de 700.000 titres correspondant aux 7 milliards de FCFA de l’emprunt obligataire, levé en août dernier sur le marché primaire par Petro Gabon, pour une valeur nominale de 10.000 FCFA.

Les titres acquis lors de la précédente opération pourront soit être revendus soit multipliés, selon la loi de l’offre et de la demande à la bourse des valeurs.

De source proche du marché financier régional, on indique que la BVMAC possède l’une des plateformes de cotation les plus performantes au monde, acquise à plus d’un milliard de FCFA.

Le frémissement du marché secondaire pourrait ainsi devenir le véritable baromètre de la situation économique et financière de la sous-région de l’Afrique centrale si les opérateurs économiques et les épargnants saisissent l’importance de cet outil de financement.

Constitué à 100% de capitaux privés gabonais, Pétro Gabon ambitionne de développer davantage ses activités, notamment la vente des bouteilles de gaz butane dont il est leader au Gabon, avec plus de 50% des parts du marché (2000 points de vente sur toute l’étendue du territoire).

Propriétaire de treize stations services, Petro Gabon a obtenu l’emprunt obligataire grâce à sa bonne santé financière et à son agent placeur BGFI bourse, qui a obtenu le visa de l’opération de levée de fonds de la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique centrale (COSUMAF), créée en 1998 par les six chefs d’Etats des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), afin de suppléer aux financements des banques commerciales.

Entrées en fonction au début des années 2000, la COSUMAF et la BVMAC ne sont opérationnels que depuis 2007, année du première emprunt obligataire contracté par l’Etat gabonais.

Selon plusieurs spécialistes de la finance, l’existence de deux places boursières (Libreville et Douala) constitue une entrave au développement harmonieux des activités financières dans la sous-région de l’Afrique centrale.

Le Sommet des chefs d’Etat des six Etats membres de la CEMAC (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée-Equatoriale, République centrafricaine, Tchad), tenu à Bangui en février dernier, avait été recommandé le rapprochement des deux bourses en vue de leur fusion.


SUR LE MÊME SUJET
L’opération de cotation des titres émis par la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) à hauteur de 30 milliards de FCFA a débuté mercredi à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) dont le siège est à Libreville. Selon le président de la BDEAC, le Gabonais Michaël Adandé, l’emprunt obligataire émis sur le marché sous-régional permettra de financer des grands projets structurants des pays membres de la banque basée à Brazzaville (Congo) ainsi qu’à financer la croissance économie des pays de la sous région de l’Afrique centrale. ‘’Cette étape qui est franchie confirme ...
Lire l'article
L’entreprise gabonaise Petro Gabon, a effectivement lancé mardi , à Libreville, au siège de la Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique Centrale (BVMAC), en présence du Chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, un emprunt obligataire de 7 milliards FCFA sur le marché de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) ; une première pour une entreprise à majorité constituée de capitaux locaux, a-t-on appris. Officiellement lancé le 5 juillet 2010, courant sur une « durée de sept ans » et bénéficiant d’un taux d’intérêt de « 6% » par an à compter de la ...
Lire l'article
La première séance de cotation hebdomadaire du distributeur de produits pétroliers, Petro Gabon, aura lieu le 26 octobre à Libreville. L’opération sera ouverte au public et s’adresse aux personnes morales et physiques de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Un spot publicitaire diffusé sur les chaînes de radiodiffusion locales annonce la première séance de cotation hebdomadaire se la société Petro Gabon pour le 26 octobre à Libreville. «L’opération sera ouverte au public à qui l’on propose un intérêt brut de 6 % brut en 7 ans», précise le spot qui s’adresse aux institutions et personnes physiques de ...
Lire l'article
Le Président Directeur Général de Pétro – Gabon, Jean Baptiste Bikalou, dont les capitaux de l’entreprise sont détenus essentiellement par des gabonais et occupe la place de leader dans la distribution du gaz et la seconde dans la vente des produits pétroliers dans le pays, a annoncé, récemment, devant la presse, l’entrée officielle sur le marché boursier de la structure dont il a en charge avec un emprunt de 7 milliards FCA, levé à la Bourse. L'emprunt libellé au taux de 6% brut couvre la période 2010-2017 via une émission de 10.000 FCFA, par placement ...
Lire l'article
L’entreprise gabonaise Petro Gabon est entrain de lever une somme de 7 milliards de FCFA à la Bourse des Valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC), une institution financière de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) dont la période de souscription a été ouverte le 5 juillet et cours jusqu’au 30 juillet prochain. L’opération a été portée à la connaissance du grand public mercredi à la faveur d’une conférence de presse animée par les acteurs à l’origine de cette action boursière. Il s’agit notamment de Petro Gabon, l’émetteur, BGFIBourse, la société de bourse ayant ficelé le dossier, la BVMAC, ...
Lire l'article
Le distributeur de produits pétroliers, Petro Gabon, second du marché, a ouvert depuis le 5 juillet la période de souscription à l’emprunt obligataire 2010-2017 plafonné à 7 milliards de francs CFA lancé auprès de la Banque des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC). Petro Gabon devient ainsi le 4e opérateur économique à faire appel à ce nouvel outil pour financer son ambitieux projet de développement à l’intérieur du pays. Au terme de 10 mois de travail avec BGFI Bourse, Petro Gabon a lancé le 5 juillet dernier la période souscription à l’emprunt obligataire de 7 milliards de francs ...
Lire l'article
Débuté le 17 mars dernier, la ‘‘Semaine du Marché Financier de l’Afrique Centrale (SEMFAC), s’est achevée à Libreville, ce lundi, avec la fin du deuxième module de la formation consacrée aux journalistes sur les marchés financiers, a constaté GABONEWS. Comme au premier module, le second a été une réussite totale (100% de réussite). De 10 à 17,5 sur 20, aucune sous-moyenne n’a été enregistrée sur la dizaine de journalistes invitée à tester leurs connaissances économiques et financières à la culture de bourse lors de cette semaine consacrant par ailleurs la ‘‘Journées du Marché Financier de l’Afrique Centrale (JMFAC). ...
Lire l'article
Pétro Gabon, leader national de la distribution du gaz butane et second de la distribution des produits pétroliers, devrait faire son entrée sur le marché boursier sous régional dès le 31 janvier prochain, avec un emprunt obligataire de 7 milliards de francs CFA à 6% et 6,5% sur 7 ans. Cette opération doit permettre à la société de financer les investissements de sa politique d'expansion. La troisième entrée privée à la Bourse des valeurs mobilières d'Afrique centrale (BVMAC) devrait concerner le distributeur gabonais de produits pétroliers, Pétro Gabon, avec un emprunt obligataire de 7 milliards de francs CFA aux taux de ...
Lire l'article
Le comité ministériel de l’Union monétaire d’Afrique centrale (UMAC) qui s’est récemment tenu à Bata, en Guinée équatoriale, a vivement recommandé le rapprochement des deux places boursières de la sous-région, la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) et de la Douala stock exchange (DSX). Face à la faiblesse du marché financier d’Afrique centrale, l’UMAC a expliqué que la dualité entre ces deux places boursières constituait un frein au développement des cotations en bourse des entreprises de la sous-région. Alors que le lancement en 2008 des activités de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) a créé une ...
Lire l'article
La bourse des valeurs mobilières de l'Afrique centrale (BVMAC), lance officiellement ses activités à Libreville, mercredi prochain, dans la capitale gabonaise. L'Afrique centrale s'était enfin dotée, le 27 juin 2003, d'une Bourse des valeurs mobilières (BVMAC), indispensable pour stimuler et capter les investisseurs dans la sous région. Ce nouvel organisme, fort attendu par les opérateurs économiques, a pour principales missions d'animer, d'organiser et de promouvoir le marché boursier sous-régional; d'admettre des valeurs à la côte officielle et de diffuser l'information boursière. Elle regroupe 5 des 6 Etats membres de la CEMAC. Il s'agit de la Centrafrique, du Congo, du Gabon, de la ...
Lire l'article
Un emprunt obligataire de la BDEAC cotée à la bourse régionale de l’Afrique centrale à Libreville
Petro Gabon lance un emprunt obligataire de 7 milliards FCFA
Gabon : Première pour Pétro-Gabon
Pétro Gabon lève un emprunt obligataire de 7 milliards de CFA à la BVMAC
Petro Gabon mène une opération de lever de 7 milliards de FCFA sur le marché financier de la CEMAC
Gabon : Les premiers pas de Petro Gabon à la BVMAC
La formation des journalistes boucle les activités de la Semaine du Marché Financier de l’Afrique Centrale (SEMFAC) à Libreville
Gabon : Pétro Gabon va entrer à la BVMAC
Afrique centrale : La BVMAC et la bourse de Douala appelées à l’union
Gabon: La BVMAC lance officiellement ses activités de la bourse régionale mercredi prochain à Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Oct 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*