Socialisez

FacebookTwitterRSS

Afrique : Bientôt un Fonds pour le cinéma et l’audiovisuel

Auteur/Source: · Date: 29 Oct 2010
Catégorie(s): Afrique

Réuni le 28 octobre à Tunis, en Tunisie, un groupe des promoteurs ont annoncé la mise en place d’un Fonds africain pour le cinéma et l’audiovisuel. Une initiative qui vise à «financer la production d’images de l’Afrique par l’Afrique» dès 2012.

Des promoteurs africains ont indiqué le 28 octobre dans la capitale tunisienne qu’un Fonds africain pour le cinéma et l’audiovisuel se met en place et devrait commencer à financer la production d’images de l’Afrique par l’Afrique en 2012. «C’est un projet africain à 100% pour que l’Afrique parle de l’Afrique», a déclaré Frédéric Bouilleux, expert de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en marge de la 23e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC).

Ce Fonds a pour finalité «d’offrir à près d’un milliard d’Africains les moyens de se réapproprier leur histoire, de consolider leur identité et de partager leurs visions avec le reste du monde», a-t-il poursuivi. L’OIF apporte son expertise et finance une étude de faisabilité du projet.

Celui-ci est promu par la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI) qui concrétise une résolution de l’Union africaine (UE) réaffirmant «la légitimité de l’Afrique à se doter de moyens de son expression cinématographique». L’OIF continuera par ailleurs de gérer le Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud, qui a financé plus d’un millier de films, depuis sa création il y a 22 ans.

Plusieurs pays, groupes professionnels et invités des JCC ont apporté leur soutien pour la mobilisation d’un budget public-privé de «plusieurs millions d’euros», le Fonds devant se doter de «moyens suffisants pour garantir sa neutralité, sa pérennité et sa transparence», a affirmé Frédéric Bouilleux.

«Le projet devrait être finalisé d’ici le prochain festival panafricain du cinéma et de télévision à Ouagadougou prévu du 25 février au 5 mars, au Burkina Faso» selon ses promoteurs. Le financement et la structure du futur mécanisme ont été l’objet d’une réunion à laquelle participaient le président de la Fepaci, Charles Mensah, et des producteurs et représentants de pays africains (Afrique du sud, Algérie, Egypte, Gabon, Tunisie), de la Guilde des cinéastes africains en France, de l’African Film festival de New York et de Canal Horizon.

Publié le 29-10-2010 Source : express.be Auteur : Gaboneco
 


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon va financer un fonds souverain pour les générations futures
Le Conseil des ministres gabonais a adopté samedi 4 février les règles de financement du Fonds souverain de la République gabonaise (FSRG). Il est destiné à financer des grands projets d'aménagement et de développement, une sorte de fonds pour les générations futures collecté grâce à la manne pétrolière. Ce Fonds souverain de la République gabonaise sera doté de 500 milliards de francs CFA, soit 760 millions d'euros. Il sera alimenté jusqu'à ce montant par un prélèvement de 10% sur les recettes pétrolières prévues chaque année dans la loi de finances. A cela s'ajoutera la moitié des recettes budgétaires qui proviendraient d'un ...
Lire l'article
Réuni le 11 août à Libreville en conseil des ministres, le gouvernement a adopté le projet de décret portant création et organisation du Fonds de garantie pour le logement (FGL). Placé sous la tutelle technique du ministère chargé de l’Habitat, ce fonds est un établissement public à caractère commercial doté de la personnalité juridique et jouissant de l’autonomie de gestion administrative et financière. Face à la crise du logement dans le pays, le gouvernement gabonais vient de prendre une nouvelle mesure en adoptant, lors du conseil des ministres à 11 août à Libreville, un projet de décret portant création et ...
Lire l'article
Interrogé ce vendredi sur l’existence d’un fonds spécial destiné aux générations futurs pour 2025, créé par le gouvernement depuis 1998, le Président du Conseil National de la Jeunesse Gabonaise (CNJG), Paul Alain Mavioga, a répliqué en demandant : « À quand un fonds pour les générations actuelles ? ». « Nous sommes tombés sur la loi qui met en place un fonds spécial pour les générations futurs pour 2025. Seulement, je ne comprends pas comment le gouvernement peut déjà penser à 2025 qui est une date assez éloignée alors qu’aujourd’hui, le Gabon forme et continu à former des jeunes qui ...
Lire l'article
(Par Jean René BE MISSANG) Le Fonds de solidarité thérapeutique national mis en place par les autorités gabonaises, dans le cadre de la lutte contre le SIDA, a contribué à renforcer les capacités de prise en charge des malades du SIDA. Crée en l’an 2000 à l’instigation du sommet de l’Union africaine (UA) tenu à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, le fonds est financé exclusivement par l’Etat gabonais à hauteur de un milliard de FCFA, destinés à l’achat des antirétroviraux devant être mis à la disposition des malades. Avant la mise en place du fonds, les patients déboursaient ...
Lire l'article
Le ministre de la Défense doit présenter cet après-midi les évolutions du dispositif militaire français en Afrique aux députés de la commission des affaires étrangères. Au terme des évolutions en cours, liées à la rénégociation des accords de défense, on devrait compter moins de 5000 militaires sur le continent, contre 30.000 au moment des indépendances, dont on fête cette année le cinquantenaire. Concernant les forces de présence, trois pays sont concernés : Djibouti, Gabon et Sénégal. Au Sénégal, les forces françaises, en très forte diminution (de 1200 à 300) pourraient voir leur statut évoluer, avec la disparition programmée du 23ème ...
Lire l'article
Dans le cadre du financement de la Stratégie nationale de développement statistique (SNDS), entériné lors du Conseil des ministres du 26 mai, le gouvernement et plusieurs bailleurs de fonds se sont concertés le 29 juin à Libreville. Le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, a présidé le 29 juin à Libreville, une réunion de concertation avec plusieurs bailleurs de fonds dans le cadre de la matérialisation de la Stratégie nationale de développement statistique (SNDS), dont le financement est estimé à près de 22,5 milliards de francs CFA. Cet outil, dont le document a été validé au Conseil des ministres du 26 mai, ...
Lire l'article
Le richissisme américain Bill Gates, co-président de la Fondation qui porte nom a lancé un Fonds mondial dédié aux agriculteurs les plus démunis de la planète afin de les aider à produire et à gagner pour en finir avec la fin et la misère, indique un communiqué de l’agence des relations publique ZK dont l’AGP a reçu copie samedi. Le lancement de l’opération s’est déroulé en présence des représentants des gouvernements des Etats-Unis, du Canada, de l’Espagne et de la Corée du Sud, dans les locaux du département du Trésor américain. Les contributions initiales au fonds ont atteint près que 900 millions ...
Lire l'article
Le pétrolier français Maurel&Prom a signé ce 29 mars à la Bourse de Paris la plus forte hausse avec un bond de 4,1% suite à l’augmentation de la production sur le champ d’Onal. Les fruits de ses récentes découvertes sont arrivés plus vite que prévus et le groupe pourrait atteindre dès mais prochain le seuil de 16 000 barils par jour. Maurel&Prom a encore battu des records à la Bourse de Paris en signant ce 29 mars une progression de 4,1% consécutive à l’augmentation de sa production au Gabon qui a presque doublée depuis le dernier exercice. Selon les analystes, c’est le ...
Lire l'article
Libreville, 15 septembre (GABONEWS) – Dans le cadre de l’augmentation des enveloppes consacrées à l’aide financière octroyée aux pays les plus démunis, la Banque Mondiale (BM) a récemment mandaté un émissaire en Europe, chargé de « maintenir la pression sur les bailleurs de fonds qui alimentent l’Association internationale de développement (AID) », rapportent, ce mardi, nos confrères de l’édition en ligne du magazine Jeune Afrique. C’est nouvellement nommé au poste de Vice-président chargé du financement concessionnel et des Partenariats mondiaux à l’AID, que Axel van Trotsen Burg a entrepris, depuis le début du mois de septembre, une « ...
Lire l'article
Pour ses 40 années d’existence, le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), s’étant déroulée du 28 février au 07 mars dernier, a vu la participation de nombreux pays africains parmi lesquels le Gabon dont deux productions sur trois ont été récompensées. «Confession Finale» d’André Côme Ottong et le scénario «Un Amour à Libreville» d’Imunga Ivanga et de l’Américaine Dawn Winkler. La 21e édition du Festival panafricain de télévision et de cinéma de Ouagadougou (Fespaco) ayant démarré comme prévu le 28 février dernier, s'est achevée le samedi 07 mars sur une nouvelle « consécration » du Gabon ...
Lire l'article
Le Gabon va financer un fonds souverain pour les générations futures
Gabon : Vers la création du Fonds de garantie pour le logement
Emploi des jeunes / « A quand un fonds pour les générations actuelles ? », Paul Alain Mavioga, Président du CNJG
Un Fonds de solidarité thérapeutique pour renforcer la prise en charge des malades
Secret Défense: Il y aura bientôt moins de 5000 militaires français en Afrique
Gabon : Biyoghe Mba en quête de fonds pour la SNDS
La Fondation Gates s’associe au Fonds mondial pour venir en aide aux petits agriculteurs
Gabon : Bientôt 16 000 barils/jour pour Maurel & Prom
Gabon: La Banque Mondiale mandate un émissaire pour « stimuler » les bailleurs de fonds des pays du sud
Gabon/Cinéma : Le cinéma gabonais récompensé au FESPACO 2009 !


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Oct 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*