Socialisez

FacebookTwitterRSS

Economie / Affaire Plysorol: la partie chinoise compte sur la justice gabonaise pour conserver Pogab et Leroy-Gabon

Auteur/Source: · Date: 29 Oct 2010
Catégorie(s): Economie

Réagissant, quelques heures après constatation de la fermeture des usines de bois (Pogab et Leroy-Gabon), filiales de Plysorol dont il était le Directeur d’exploitation pour le compte d’un ex- propriétaire, milliardaire chinois, François Jufeng Wu a dit compter sur la justice gabonaise pour conserver les deux sociétés locales.
Cette fermeture, à l’origine de la suspension dernièrement de toute activité de production, pose problème selon François Jufeng Wu qui s’est vu refuser l’accès, lundi dernier, à son propre bureau, en raison de la mise sous protection de Pogab et Leroy-Gabon par la justice, à la demande du nouvel acquéreur, le franco-libanais, Ghassan Bitar.

« On croit toujours que nous sommes dans un pays de droit, car avant de croire à quoique ce soit, il faut recevoir une notification au préalable. Aujourd’hui, ni le personnel, ni la direction dont moi qui vous parle n’ont le droit d’accéder dans l’enceinte de l’usine. Ce qui conduit automatiquement à perdre nos clients », s’est –t-il alarmé.

Soucieux du devenir des employés dont certains ne savent plus à quel saint se vouer, François Jufeng Wu -qui aurait souhaité une approche amicale entre responsables -a dénoncé la démarche de la partie adverse (nouvel acquéreur).

« Moi, je pense que le litige entre direction doit se régler entre responsables et ne doit pas troubler l’activité encore moins les travailleurs », a –t- souhaité.

De son point de vue, il apparait que le jugement du 11 octobre dernier, rendu en France serait devenu caduc. D’après lui, le fait que la justice gabonaise ne lui aurait rien notifiée jusqu’à présent, laisse à penser qu’il y aurait contradiction avec l’article 73 du code civil gabonais en matière d’exéquatur.

« C’est vrai que M. Bitar a repris la société en France, mais d’après nos informations M. Zhang a fait une cessation d’actions quasi-totale depuis 2009. Et, j’ai également été informé par notre direction générale qu’il restait toujours l’actionnaire majoritaire», a –t-il réitéré.

RECOURS AUPRES DE LA JUSTICE GABONAISE

Dans l’attente du verdict du recours déposé auprès de la justice gabonaise, l’actionnaire M. Zhang aurait recommandé à ses représentants au Gabon de continuer les activités en vue de rassurer leur clientèle et d’empêcher une éventuelle liquidation de Plysorol et de ses filiales.

Déjà, François Jufeng Wu a fait remarquer que l’unité de production et de transformation de bois pourraient disparaître et favoriser la montée du taux de chômage au Gabon; ce qu’il ne veut pas admettre.

« Une situation qui nous embarrasse énormément car, on ne comprend pas très bien ce qui a bien pu se passer. Le Président de la République Ali Bongo Ondimba a demandé d’industrialiser le pays et, c’est ce à quoi nous-nous attelons depuis. Cela fait mal au cœur de constater que l’usine est fermée, depuis lundi soir », a –t- il regretté.

« On reste patient et attendons la décision de la justice gabonaise », a –t-il lancé en indiquant avoir introduit des recours auprès des Cour d’appel et de Cassation locales en même temps qu’en France où la « procédure suit son cours grâce à notre avocat».

Avant que le Tribunal de commerce de Lisieux (ouest de la France) ne choisisse l’offre du groupe John Bitar qui va reprendre pour 550.000 euros les trois sites français de Plysorol y compris ses filiales au Gabon qui emploient 300 personnes, le 29 septembre dernier, à Libreville, des travailleurs de Pogab et Leroy-Gabon avaient pacifiquement protesté contre à la liquidation de ces deux sociétés à travers Plysorol– France, et manifester leur soutien « indéfectible » à leur employeur chinois.


SUR LE MÊME SUJET
Les sociétés Leroy Gabon et Placages d’Okoumé du Gabon (POGAB) ont tenu le 17 novembre leur assemblée générale. Cette réunion visait à nommer les nouveaux administrateurs de ces sociétés, quelques semaines après leur reprise par le groupe libanais Bitar. Les filiales gabonaises du groupe Plysorol, Leroy Gabon et Placages d’Okoumé du Gabon (POGAB), connaissent désormais leurs nouveaux dirigeants, quelques semaines après la reprise du groupe par l’industriel libanais Ghassan Bitar. A en croire l’administrateur provisoire de Leroy Gabon et POGAB, maître Ndoye Loury, l’assemblée générale tenue le 17 novembre a nommé Ghassan Bitar, Paul Butcher, Henri ...
Lire l'article
Après l’exéquatur de la justice gabonaise de faire appliquer la récente décision du tribunal de commerce de Lisieux (ouest de la France), ayant choisi l'offre du groupe John Bitar du Franco-Libanais, Ghassan Bitar dans le feuilleton Plysorol dont Pogab et Leroy-Gabon sont les filiales au Gabon, ces deux entreprises sont désormais passées sous le contrôle du nouvel actionnaire qui entend améliorér l’activité pour répondre à la politique de transformation locale du bois imposée par les autorités gabonaises. Quatorze (14) jours après la décision du tribunal français octroyant Plysorol et ses filiales à l'industriel franco-Libanais, Ghassan Bitar au détriment ...
Lire l'article
La rencontre, jeudi à Tokyo, entre le Chef de l’Etat et des parlementaires japonais, la reprise, « à couteaux tirés » des filiales gabonaises de l’entreprise française Plyrosol, et le renforcement, par la coopération française de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), cristallisent l’actualité dans les pages de la presse quotidienne gabonaise de ce vendredi. Panorama. « Le Japon prêt à soutenir le Gabon », titre le quotidien Gabon Matin, au lendemain de la rencontre, à Tokyo (Japon), entre le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, des parlementaires du parti Démocrate (PLD, au pouvoir), et des dirigeants de multinationales ...
Lire l'article
La liquidation judiciaire de Plysorol par la justice française le 8 septembre suscite des inquiétudes dans ses filières gabonaises, Pogab et Leroy Gabon, où les employés qui craignent de perdre leurs emplois, se sont réunis le 29 septembre à Owendo. Pourtant deux semaines auparavant, les salariés avaient été rassurés par leur direction que leurs emplois n’étaient pas menacés par la décision française. Réunis le 29 septembre à Owendo, les employés de Pogab et Leroy Gabon, filiales de Plysorol, ont manifesté contre le sort de la société, mise en liquidation judiciaire le 8 septembre par le tribunal de commercial de Lisieux ...
Lire l'article
Les travailleurs des entreprises gabonaises de bois Pogab et Leroy-Gabon ont organisé un mouvement de protestation pacifique, ce mercredi, à leur siège établi dans la commune d’Owendo pour, non seulement s’opposer à la liquidation de ces deux sociétés à travers Plysorol– France, mais également manifester leur soutien « indéfectible » à leur employeur chinois, a constaté GABONEWS. « Non à la liquidation des sociétés Leroy-Gabon et Pogab, oui à la conservation de nos emplois au Gabon », « Les sociétés Leroy-Gabon et Pogab sont des sociétés indépendantes de droit gabonais, il n’est pas question de ...
Lire l'article
Le repreneur chinois de Plysorol, Guohua Zhang, faisait en mai le forcing auprès des autorités gabonaises pour obtenir le transfert des droits d’exploitation des 600 000 hectares de forêts des filiales gabonaises de la société française à ses filiales chinoises au Gabon. Cette démarche a-t-elle abouti ? Une question d’autant importante que Plysorol vient d’être mis en liquidation judiciaire et que les personnels des filiales gabonaises ont été assurés par leur direction générale du maintien de leurs emplois La mise en liquidation judiciaire de l’ancien leader européen du contreplaqué, Plysorol, a suscité une question cruciale : les filiales ...
Lire l'article
Le Comité central d’entreprise (CCE) de Plysorol a annoncé qu’il allait intenter une action en justice contre le repreneur chinois de l’entreprise, Guohua Zhang, pour délit de banqueroute. Mais les employés craignent que le processus judiciaire soit trop lent pour empêcher le transfert vers une autre filiale de l’industriel chinois des droits d’exploitation des concessions forestières de la société au Gabon. Course contre la montre pour les avocats du Comité central d’entreprise (CCE) de Plysorol, en France, qui doivent parvenir à bloquer le tacite processus de démantèlement de la société par le repreneur chinois avant la fuite des actifs de ...
Lire l'article
Le Parquet de Paris a jugé irrecevable le 26 février la plainte du Cri du conseil de la diaspora (CCD) camerounaise déposé le 2 février contre le président Paul Biya pour «recel de détournement de fonds publics». La décision de la justice française aurait été motivée par un manque flagrant d’indices des plaignants. Accusé de «recel de détournement de fonds publics» par plusieurs ressortissants réunis autour du Cri du conseil des camerounais de la diaspora (CCD), le président Paul Biya a été blanchi par la justice française le 26 février. Cette association lui reprochait d’avoir constitué en France ...
Lire l'article
C’est un véritable bras de fer qui est en train de se jouer entre les groupes John Bitar & Co. et Honest Timber pour la reprise de l’entreprise française Plysorol, numéro un européen du contreplaqué, actif au Gabon et en France. Le bras de fer devrait trouver son terme demain vendredi 27 mars, à partir de 10 heures, au Tribunal de Lisieux. (Voir notre Blog Bois tropicaux : www.sequencemedia.com/africablog ) Filiale du groupe portugais Saone, leader mondial des panneaux à base de bois, Plysorol, qui emploie quelque 500 salariés au Gabon et 472 en France à Lisieux, son siège social, à ...
Lire l'article
Le couple Jacquier, Daniel et Brigitte, ressortissants français, qui avait mortellement fauché, le 17 mai dernier, le jeune Alaingry Karl Smith Nzenze (18 ans), élève en classe de Terminale D au Lycée nationale Léon Mba, qui attendait un taxi devant son établissement à la sortie des cours, absent au procès, a été condamné, jeudi après-midi, par le tribunal de première Instance de Libreville à six mois d’emprisonnement dont trois fermes et trois avec sursis; un verdict dénoncé par les parents et les condisciples de la victime qui crient à l’injustice. " Comme toute la famille, je suis très déçu par ce ...
Lire l'article
Gabon : Ghassan Bitar à la tête Leroy Gabon et POGAB
Economie / Feuilleton Plysorol: Leroy-Gabon et Pogab sous contrôle du franco-libanais Ghassan Bitar
Revue de la presse : Renforcement de la coopération Gabon/Japon, spéculations autour de Leroy et Pogab Gabon
Gabon : Menace sur les emplois de Pogab et Leroy Gabon ?
Crise : Les agents de Pogab et Leroy-Gabon dénoncent des manipulations de Plysorol et se rangent derrière leur employeur chinois
Gabon : Pogab et Leroy Gabon toujours aux mains de Plysorol ?
Gabon : La justice française parviendra-t-elle à sauver Plysorol ?
Justice : Paris blanchit Biya dans une affaire de biens mal acquis
Affaire Plysorol : John Bitar montre de quel bois il se chauffe !
Gabon: Justice / Affaire Karl Nzenze: Six mois d’emprisonnement pour le couple français, parents et élèves crient à l’injustice

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Oct 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*