Socialisez

FacebookTwitterRSS

Côte d’Ivoire: Présidentielle : un scrutin sous haute sécurité

Auteur/Source: · Date: 30 Oct 2010
Catégorie(s): Afrique

Par Baudelaire Mieu, à Abidjan

Le schéma de sécurisation du premier tour de l’élection présidentielle ivoirienne est particulièrement compliqué. Mais les principaux responsables du maintien de l’ordre pendant le scrutin travaillent en bonne entente. Cela sera-t-il suffisant pour éviter les dérapages ?

À moins de vingt quatre heures de la tenue du premier tour de l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre, les questions sur la sécurisation du scrutin, qui se posaient depuis plusieurs semaines, semblent avoir trouvé des réponses. L’armée ivoirienne, les Forces nouvelles (ex-rébellion), les Casques bleus et la Force Licorne, l’armée française en Côte d’ivoire, travaillent en synergie pour finaliser les derniers détails.

Dans le sud du pays sous contrôle du gouvernement, on a fait appel à environ 10 000 membres des forces de l’ordre pour quadriller cette partie du territoire le jour du vote. « Ils n’auront pas le droit de s’approcher des bureaux de vote en armes, ils patrouilleront aux alentours », révèle un officier de l’armée ivoirienne.

Fermeture des frontières

Par ailleurs, les autorités militaires ont décidé de fermer toutes les frontières le 31 octobre à minuit. Le système mis en place pour un déroulement apaisé du scrutin est inédit. « La configuration de la sécurisation des élections est très complexe, mais chacune des forces impliquées tentera de jouer son rôle », estime Choi Young-jin, le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en Côte d’Ivoire.

À Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire qui représente 33 % de l’électorat, la sécurité a été renforcée. Le Centre de commandement des opérations de sécurité (CECOS) est monté en puissance. Cette force spéciale, composée de policiers, de gendarmes et de militaires a multiplié les exercices de maintien de l’ordre au cours des dernières semaines. Elle a bénéficié de l’expertise de Frédéric Lafont, un ancien sous officier de l’armée française qui s’est reconverti dans la sécurité privée.

« Notre objectif est de garantir un environnement paisible et sain autour du scrutin, explique le général de division de gendarmerie Guiai Bi Poin, commandant du CECOS. Nous serons dissuasifs : nous allons accélérer la cadence des patrouilles le 31 ». Du côté du Centre de commandement intégré (CCI), la force mixte composée d’éléments de l’ex-rébellion et des forces gouvernementales achève son déploiement dans le nord du pays le 30 octobre.

Une mission délicate

À Bouaké, la deuxième grande ville du pays, fief des Forces nouvelles, 800 hommes seront en charge de la sécurisation du scrutin. Malgré l’appui logistique apporté par la France et l’Union européenne, des contraintes budgétaires n’ont pas permis au CCI de disposer de son effectif initial de 8 000 hommes. Seulement 4 000 hommes ont pu être mobilisés.

La très délicate mission de la sécurisation de l’acheminement des procès-verbaux vers les 415 centres de collecte sous-préfectoraux de la Commission électorale indépendante (CEI) a été confiée au CCI. Le 29 octobre, une réunion de haut niveau a eu lieu à Abidjan entre le général Abdul Hafiz, commandant de la Force de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), son collègue français Jean-Pierre Palasset, commandant de la Force Licorne et les généraux ivoirien Philippe Mangou et Soumaila Bakayoko, respectivement chef d’état major des Forces de défense et de sécurité de Côte d’Ivoire (FDSCI) et chef d’état major des Force armées des forces nouvelles (FAFN), pour finaliser les derniers détails.


SUR LE MÊME SUJET
Plus d'une semaine après la présidentielle, l'opposition camerounaise rejette par avance les résultats d'un scrutin, selon elle, verrouillé et en faveur du président sortant Paul Biya. Après avoir déposé des recours en annulation pour fraudes auprès de la Cour suprême qui siège en lieu et place du Conseil constitutionnel, sept candidats à la présidentielle du 9 octobre appellent les Camerounais à manifester si les résultats ne sont pas annulés, rapporte RFI. Sept candidats de l’opposition ont paraphé le 17 octobre la déclaration de Yaoundé, John Fru Ndi, Adamou Ndam Njoya, Bernard Achu Muna, Ayah Paul Abine, Jean de Dieu Momo, Edith ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé est en sécurité, selon un conseiller de Gbagbo
Charles Blé Goudé, ancien leader des "Jeunes Patriotes" ivoiriens qui soutenaient Laurent Gbagbo, est en vie et en sécurité, a déclaré samedi Toussaint Alain, porte-parole pour l'Europe du président déchu. Toussaint Alain avait annoncé vendredi que Charles Blé Goudé se trouvait "entre la vie et la mort" après avoir été torturé par les forces du président Alassane Ouattara, auxquelles il aurait été livré par la force de l'Onu en Côte d'Ivoire (Onuci). Une source militaire au sein du nouveau gouvernement ivoirien avait dans un premier temps confirmé l'interpellation du chef des Jeunes Patriotes avant de se rétracter et l'Onuci a déclaré ne ...
Lire l'article
Le premier tour de l'élection présidentielle censée réconcilier la Côte d'Ivoire a commencé dimanche matin, 5,7 millions d'électeurs étant appelés à choisir leur dirigeant avec cinq ans de retard. Ce scrutin présidentiel est le premier en dix ans dans le pays coupé en deux depuis une tentative de coup d'Etat en 2002, avec au Nord les rebelles de Guillaume Soro, nommé Premier ministre en 2007, et au Sud les partisans du président Laurent Gbagbo. Le premier tour du scrutin, régulièrement repoussé depuis 2005, met aux prises Laurent Gbagbo, l'ancien président Henri Konan Bédié et l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara. La plupart des 20.000 bureaux ...
Lire l'article
Le braconnage des éléphants, chassés pour leur ivoire, aurait atteint des proportions démesurées dans la réserve de Minkébé, dans le Haut-Ivindo. Selon un rapport mission binationale Gabon-Congo, des hommes d’affaires camerounais et gabonais seraient les cerveaux tête de ce réseau. La réserve de Minkébé, dans le Haut-Ivindo, zone transfrontalière avec le Cameroun, est sous le joug d’un réseau de braconniers très intéressés par l’ivoire des éléphants, a révélé le rapport Tri- nationale Dja-Odzala-Minkébé (Tridom) de la mission binationale Gabon-Congo, menée avec la collaboration du programme DFC/WWF-Minkébé. Selon le chef de brigade de faune de Minkébé-Est, le commandant Jean Samuel Edzang Obame, ...
Lire l'article
Le Synode de fin de mandat à l’Eglise évangélique du Gabon ouvert lundi dernier par une retraite pastorale à Akok (à 54 km de Libreville) s’est poursuivi hier à la mission Baraka de Libreville par un culte solennel d’ouverture, les festivités se sont poursuivies par la suite à huis clos sous une forte présence policière qui a transformé Baraka en un véritable camp retranché. Le Synode de fin de mandat à l’Eglise évangélique du Gabon ouvert lundi dernier par une retraite pastorale à Akok (à 54 km de Libreville) s’est poursuivi hier à la mission Baraka de Libreville. Après le culte ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - La France, ex-puissance coloniale, s'est félicitée lundi du "bon déroulement" du scrutin présidentiel au Gabon et a déclaré faire confiance aux institutions gabonaises pour que le processus se poursuive "dans le calme". "La France se félicite du bon déroulement du scrutin du 30 août et de la bonne participation en dépit de certaines difficultés techniques", a affirmé le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Eric Chevallier, interrogé par l’AFP sur la position française au regard de cette élection. "Nous faisons confiance aux institutions (...) pour que le processus continue à se dérouler dans le calme jusqu'à ...
Lire l'article
La France, ex-puissance coloniale, s'est félicitée lundi du "bon déroulement" du scrutin présidentiel au Gabon et a déclaré faire confiance aux institutions gabonaises pour que le processus se poursuive "dans le calme". "La France se félicite du bon déroulement du scrutin du 30 août et de la bonne participation en dépit de certaines difficultés techniques", a affirmé le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Eric Chevallier, interrogé sur la position française vis-à-vis de cette élection. "Nous faisons confiance aux institutions (...) pour que le processus continue à se dérouler dans le calme jusqu'à la proclamation des résultats", a-t-il ajouté. A la question ...
Lire l'article
La rencontre de la troisième journée des matchs de poule dans le groupe A, opposant le Sénégal à la Côte d’Ivoire, pays hôte, pour le compte de la 1ère édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) de football des joueurs locaux, s’est achevée sur un score de parité, 0 but partout. Le pays organisateur sort de la compétition avec 4 buts encaissés pour 0 marqué. Ce résultat confère, pour l’heure à l’équipe ivoirienne, les titres de défense la plus faible et la plus perméable du tournoi et son attaque la plus faible de la compétition. Les Ivoiriens sortent de ...
Lire l'article
Les resposables provinciaux de la Commission nationale électorale e permanente (CENAP) de l’Ogooué Invindo (Nord Est,) Serge Yakamambou Djipano et Joseph Ango Mba ont discuté vendredi à Makoukou avec les forces de l’ordre locales de la sécurité lors des sénatoriales du 18 janvier prochain, a constaté l’AGP. 'L'objectif recherché (.) c'est de mettre en place un dispositif de sécurisation des abords des bureaux de vote'', a indiqué M. Yakamambou Djipano. Car, ''c'est une élection sensible'' de laquelle ''sortira la deuxième autorité de l'Etat sur le plan constitutionnel conformément aux dispositions de l'article 13 de notre constitution'', c'est-à-dire le président du Sénat, a-t-il ...
Lire l'article
Le président de la haute autorité de la sûreté et de facilitation de l’aéroport Léon Mba (HASF-ALM), le général Laurent Nguetsara, a plaidé vendredi à Libreville, pour une sécurité efficiente de l’Aéroport de Libreville (ADL), suite au mouvement d’humeur des agents de l’Agence pour la sécurité aérienne en Afrique et Madagascar (ASECNA), a constaté GABONEWS. Au terme des travaux de la première réunion de ce comité, M. Nguetsara a déclaré que le constat sur la situation de l’aéroport de Libreville en matière de sûreté est amer. « Je crois fermement qu’avec le rapport objectif présenté par le comité, le gouvernement ...
Lire l'article
Cameroun / Présidentielle : l’opposition rejette et appelle à manifester si le scrutin du 9 octobre n’est pas annulé
Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé est en sécurité, selon un conseiller de Gbagbo
Scrutin de la réconciliation en Côte d’Ivoire
Gabon : Minkébé se vide de son ivoire
Synode: Ouverture sous haute surveillance policière
Présidentielle/Gabon : La France affirme que le scrutin s’est bien déroulé
Présidentielle au Gabon: “bon déroulement” du scrutin, selon le quai d’Orsay
Côte d`Ivoire: CHAN 2009 / La Côte d’Ivoire et le Sénégal se neutralisent au terme du dernier match de poule
Gabon: Sénatoriales : La CENAP discute de la sécurité du scrutin à Makokou
Gabon: Sécurité aéroportuaire: la Haute autorité de la sûreté plaide pour une sécurité efficiente de l’Aéroport de Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Oct 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*