Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Début des cours à l’Ecole Polytechnique de Masuku à Franceville

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2010
Catégorie(s): Education

Les cours ont repris le lundi 25 octobre dernier, après deux mois de vacances, à l’Ecole Polytechnique de Masuku, une institution de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) basée à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon.

( La cérémonie officielle de rentrée académique a été supervisée par un Directeur des Etudes de l’établissement, M. Rodrigue Safou Tchiama qui, dans son adresse aux étudiants, a insisté sur la discipline, l’assiduité aux cours, un climat sain et une bonne ambiance au sein du campus universitaire. M. Safou Tchiama, qui a mis en garde les étudiants contre les mauvaises habitudes vestimentaires, leur a demandé de se respecter mutuellement et d’utiliser de manière responsable les biens et des lieux communs tels que le restaurant, la bibliothèque universitaire, le centre médical, etc. Depuis quelques années, l’Ecole polytechnique, qui avait mauvaise réputation en raison du désordre qui y régnait, semble avoir redoré son blason terni surtout par les anciens étudiants qui soumettaient au bizutage les nouveaux étudiants, les “bleus”, victimes de toutes sortes de brimades et même de châtiments corporels. Réputé pour dispenser une bonne formation aux étudiants, l’Institution est actuellement très sollicité par les étudiants des autres établissements et Instituts de l’USTM et même du Gabon. La rentrée à l’Ecole polytechnique de Masuku a eu lieu deux semaines après la rentrée administrative à l’USTM. L’Ecole nationale supérieure des ingénieurs de Libreville (ENSIL) est devenue Ecole Polytechnique de Masuku à la suite de son transfert, en 1986, à l’USTM, une Insitution créée au début des années 1970. L’établissement compte un effectif d’un peu plus de 300 étudiants. Les inscriptions se font par la voie d’un concours ouvert aux bacheliers qui peuvent ainsi postuler à un Diplôme universitaire de technologie (DUT, Bac+2), à un Diplôme de technicien supérieur (BTS, Bac+3) ou à un Diplôme d’Ingénieur (Bac+5). |propre)]
 


SUR LE MÊME SUJET
Les cours sont perturbés à l’école publique de Malibé II, dans le département du Cap Estérias, au nord de Libreville, en raison des absences répétées de certains enseignants qui habitent la capitale, à une trentaine de km de l’établissement. Les parents d’élèves estiment, pour la plupart, que les mauvais résultats enregistrés depuis plusieurs années par l’établissement qui compte plus de 200 élèves, sont dus au fait que trois de ses sept enseignants vivent loin de l’école. Pendant la saison des pluies, les instituteurs qui habitent Libreville sont régulièrement absents, à cause du piteux état de la route, a ...
Lire l'article
Sept étudiants de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) de Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est), ont été sanctionnés pour fraude aux examens de la première session du premier semestre 2010-2011, a appris vendredi l’AGP. Le conseil de discipline de l’Université a infligé un blâme et une exclusion de 15 jours à Agathe Sylviane Asseko Bilé et Carleen Anomba Issogui, étudiantes en 2ème année de licence à la faculté des sciences, pour avoir fraudé sans préméditation. L’épreuve concernée par la fraude a été annulée, a indiqué l’établissement dans une note. Un étudiant de 2ème année, ...
Lire l'article
MAKOKOU (AGP) - Les cours ont débuté au Collège d’enseignement secondaire (CES) de Makokou, chef-lieu de la province de l Ogooué-Ivindo (nord-est), alors que l'établissement est encore en chantier, a constaté un journaliste de l'AGP. Aucune ouverture n'a encore été posée dans les salles de classe et l'établissement ne dispose encore ni eau ni électricité, a déploré le principal, Jérémie Pazock Mayélé. Faute de bureaux dignes de ce nom, M. Mayélé et ses collaborateurs utilisent les tables-bancs des élèves pour recevoir les parents d élèves et les autres visiteurs. Selon le principal, le personnel d'encadrement ne dispose ni d'ordinateurs ni de ...
Lire l'article
L'Observatoire de la Terre de Masuku (OTEMA), situé dans la grotte de Bambaï, à la sortie sud-est de Franceville, est dans un état pitoyable, envahi par de hautes herbes, a constaté un journaliste de l'AGP. La structure semble à l'abandon, livrée aux intempéries. Même le vigile a déserté les lieux. Mise en place début 1999, le centre d'acquisition des données telluriques de Franceville plus connu sous le nom d'Observatoire de la Terre de Masuku (OTEMA, a pour mission principale l'étude de la sismicité qui sillonne la planète dans le contexte récent de la tectonique mais aussi d'interpréter autant que possible, l'origine de ...
Lire l'article
L’entreprise pétrolière Schlumberger s’est ouverte le week-end aux élèves de l’Ecole polytechnique de Masuku à travers une conférence animée par trois de ces mandataires, a constaté un journaliste de l’AGP. Il s’est agi notamment de Rose Almeida, chargée des recrutement zone Afrique centrale, et orientale ; Cynthia Obiang, chargé du personnel et Maurice Onguené, chargé des opérations de recrutement Congo, Cameroun et Gabon. Comme leurs prédécesseurs l’ont fait, les trois mandataires de Schlumberger sont allés à l’Ecole polytechnique de Masuku pour faire connaître la structure aux futurs ingénieurs et au besoin les intéresser à intégrer cette entreprise au gré des profils qui ...
Lire l'article
Le ministre délégué à l’Economie, Solange Mabignath, et l’ambassadeur du Japon au Gabon, Motoi Kato, ont procédé le 31 octobre à l’inauguration de l’école communale de Yéné, dans la région de Franceville, dans le cadre des aides non remboursables accordées par le gouvernement japonais au Gabon. A cette occasion, la ministre déléguée à l’Economie a doté deux écoles de la capitale du Haut Ogooué de matériel informatique et de véhicules scolaires destinés au renforcement des capacités des infrastructures scolaires de la région. La coopération japonaise au Gabon a permis le financement de l’école communale de Yéné, un quartier de Franceville ...
Lire l'article
Pour contrôler l'efficacité de ses étudiants dans les entreprises partenaires et adapter ses formations aux nouvelles exigences du marché du travail, une délégation administrative de l'Ecole polytechnique de Masuku (EPM) a récemment rendu visite aux différents entrepreneurs de Libreville, Port Gentil et Gamba. Cette tournée a également permis à l'équipe dirigeante de l'établissement d'enseignement supérieur professionnel de présenter les nouvelles filières mises en place dans le cadre du passage au système LMD. Le directeur général de l'Ecole polytechnique de Masuku (EPM), Gaston Ntchayi Mbourou, a récemment achevé une tournée auprès des entreprises partenaires de Libreville, Port Gentil et Gamba pour ...
Lire l'article
L'Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM) dans le Sud Est du Gabon, tient les 13 et 14 juin son 4ème Conseil d'Administration qui devra débattre des questions liées à son développement institutionnel. Les travaux du conseil, placés sous la présidence du ministre de l'enseignement supérieur, M. Dieudonné Pambo, devraient être axés sur le renforcement des capacités et une gestion décentralisée de cette Institution. Il sera ainsi question de mettre en place des formations des niveaux Master I et II dès la rentrée académique prochaine à la Faculté et à l'Ecole Polytechnique. L'accent sera également mis sur des mesures ...
Lire l'article
Une délégation de conseillers d’orientation s’est rendue mardi au Lycée d’Etat de Koulamoutou (sud-est) afin de présenter aux élèves de cet établissement, particulièrement ceux des classes de Terminale D, les différentes filières de formation disponibles à l’Ecole polytechnique de Masuku dans la province voisine du Haut-Ogoouée, a appris GABONEWS. Cette initiative a été vivement saluée par les responsables et les élèves de ce lycée d’autant plus qu’elle intervient à moins de deux mois du baccalauréat au sortir duquel, nombreux jeunes sont habités par ce qu’ils nomment « le mythe de l’étranger ». Ainsi, toutes les filières, anciennes comme nouvelles, ainsi ...
Lire l'article
UOB Le système LMD est entré en vigueur à l’Université Omar Bongo de Libreville depuis de le début de cette année académique 2007-2008. Ainsi, la fin du premier semestre et la session des examens la sanctionnant sont prévus pour le 20 février prochain, soit dans un mois exactement. Cependant, le blocus au niveau des formations des troisièmes cycles persiste et les étudiants s’interrogent sur le début des cours dans ce cycle. En effet, hormis les étudiants inscrits en DESS (master professionnel) tourisme qui poursuivent timidement les cours, toutes les autres formations (master professionnel de géographie et les masters recherche en Histoire, ...
Lire l'article
L’éloignement des enseignants perturbe les cours dans une école au nord de Libreville
Sept étudiants de l’Université des sciences et techniques de Masuku sanctionnés pour fraude aux examens
Début des cours dans un CES inachevé à Makokou
Gabo: L’Observatoire de la Terre de Masuku en piteux état
Gabon: Une entreprise pétrolière s’ouvre aux élèves de l’Ecole polytechnique de Masuku
Gabon : La coopération japonaise inaugure une école à Franceville
Gabon : L’EPM en mission de suivi dans les entreprises recruteuses
Education : Tenue du 4ème conseil d’administration de l’USTM
Gabon: L’Ecole polytechnique de Masuku présentée aux élèves de Terminal du Lycée d’Etat de Koulamoutou
Gabon: Enseignement supérieur / UOB: troisième cycle, à quand le début des cours ?


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2010
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon: Début des cours à l’Ecole Polytechnique de Masuku à Franceville

  1. Pingback: World Spinner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*